S’étendant sur 65 kilomètres, le Bosphore relie la mer de Marmara à la mer Noire et, par extension via les Dardanelles (qui relient la mer Égée à la mer de Marmara), la mer Méditerranée.

Le Bosphore est plus qu’un étroit détroit naturel et une voie navigable d’importance internationale qui se situe dans le nord-ouest de la Turquie. C’est un pont entre les continents, les civilisations et les cultures. Ainsi, pendant des siècles, la clé a été de connecter et de séparer l’Ancien Monde du Nouveau. En d’autres termes, vous pouvez la voir comme la zone centrale géohistorique de ce qu’on appelle aujourd’hui « le carrefour des civilisations ».

La longue histoire du Bosphore en tant que voie commerciale l’a laissé avec de nombreuses demeures conservant le style architectural typique de l’Istanbul de la période ottomane. Elle remplira vos oreilles de musique turque, qui se joue même dans les endroits les plus inattendus. Le littoral est relativement peu développé pour une ville de sa taille et possède d’excellentes plages. Il est également bon d’avoir un guide de voyage d’Istanbul à portée de main.

Avec son système complexe de canaux naturels et artificiels, le Bosphore relie la mer de Marmara à la mer Noire, divisant Istanbul en deux. Bénéficiant de l’une des voies navigables les plus célèbres au monde et d’un patrimoine fascinant, le Bosphore est une destination incroyable pour tous, des passionnés d’histoire ancienne, des explorateurs et des accros à l’adrénaline à ceux qui recherchent simplement une escapade citadine relaxante.

Du coté Européen d’Istanbul:

Mosquée bleue:

istanbul-blue-mosque-bosphore18

Le Sultan Ahmet Camii est un monument distinctif d’Istanbul qui figure également sur le drapeau de la ville. La route Divan Yolu Caddesi passe devant cette mosquée et des cafés et des boutiques la bordent ds deux cotés. Ceci en fait un sujet de photographie très attrayant. Le Sultan Ahmet Camii date de la période entre 1609 et 1616. Sa construction est l’ouvre du grand architecte ottoman Mimar Sinan. La mosquée prend place sur le site historique du grand palais de Constantin.

Sainte-Sophie:

hagia-sophia-biography-history-bosphore17

Ayasofya Camii est l’un des monuments les plus importants de l’Empire byzantin. Le nom signifie  » Église de Sainte-Sophie  » et était l’une des plus grandes églises de l’époque byzantine. En fait, Justinien lui-même a référé à  » Sainte-Sophie comme « l’édifice [que] j’ai érigé en monument à Dieu  » . C’est aussi l’une des plus grandes et des plus belles mosquées d’Istanbul. La mosquée est ouverte aujourd’hui aux visiteurs qui peuvent y entrer mais doivent porter des habilles  convenables  (pas de short ni d’épaules nues). C’est une mosquée ottomane classique des plus élégantes. Sa construction s’est faite sur l’ordre du sultan Mohammad Fatih (conquérant d’Istanbul, qui y est enterré) pour honorer la victoire à la bataille de Marmaris. Le processus de construction s’est déroulé entre 1458 et 1460.

Sainte-Irène:

Hagia-Irene-bosphore16

Hagia Irene est une belle ancienne église orthodoxe grecque. Elle se trouve  à l’intérieur de la cour extérieure du palais de Topkapı à Istanbul. Comme la première église de Constantinople lors de sa construction au 4ème siècle, Hagia Irene était également la première cathédrale d’Istanbul avant Hagia Sophia. Elle a une structure très intéressante. Elle est aussi l’une des rares églises d’Istanbul qui n’a pas été convertie en mosquée après la chute de Constantinople aux mains des Turcs ottomans.

En effet, on considère Sainte-Irène non seulement comme un édifice religieux mais aussi comme un monument profane. En fait, toutes les autres églises sont devenues des mosquées. Elle incarne par sa construction et son décor, à la fois le style byzantin fleuri et l’architecture de spoliation byzantine primitive héritée de Byzance. Aujourd’hui, Elle sert de musée et de salle de concert.

La fontaine d’Ahmed III:

-bosphore04

Devant la porte impériale du palais de Topkapı à Istanbul, en Turquie, se trouve La fontaine d’Ahmed III. La fontaine date de la période du sultan ottoman Ahmed III en 1728. Il a fallu trois ans pour achever la fontaine en 1730. Cette fontaine en forme de tulipe a un seul jet et 30 niches. Ils contiennent des sculptures de becs. De plus chacune présente des décors en motifs de feuilles et fleurs. Ces eaux provenaient de la source Beyazit qui était l’une des sources d’approvisionnement en eau d’Istanbul. En fait, elle prend la place de la fontaine en ruines depuis la construction de la grande place de Mehmed II à la fin du XVe siècle.

Cafer Ağa Madrasa:

-bosphore13

Cafer ağa Medrese ou aussi « Cafer Ağa Madrasa »  se situe près du quartier Sultanahmet d’Istanbul, sur la place Sultanahmet. Sa construction date de la période  entre 1561 et 1563. C’est en fait un autre ouvre de Sinan, célèbre pour ses œuvres d’architecture islamique. Outre ses caractéristiques architecturales, telles que les grandes colonnes, la toiture en pierre et les décorations dorées tout autour, il abrite également de nombreux éléments historiques. Le bâtiment de la medrese appartient au style Selimiye et a une superficie de 2839 mètres carrés.

Le parc Gülhane

gulhane-bosphore15

Le parc Gülhane est un parc urbain historique qui se situe dans le quartier d’Eminönü à Istanbul, en Turquie. Il se trouve sur la rive européenne du Bosphore et fait face au palais Beylerbeyi de l’autre côté du détroit. Le parc date de 1868. Et c’est le sultan Abdülaziz qui a régné de 1861 à 1876 qui a ordonné sa création. Lors de son troisième voyage en Europe, il était ébloui par les parcs et il voulait avoir le même concept chez lui. Le nom « Gülhane » signifie « maison de la rose », en référence à un pavillon qui se dressait autrefois à cet endroit.

L’entrée principale du parc se fait par la place Eminönü. Ici, elle fait face à une statue de Mustafa Kemal Atatürk. Ce dernier a lancé la guerre d’indépendance turque depuis Gülhane. Le parc abrite également un amphithéâtre, où des concerts ont lieu pendant les mois d’été.

Le parc contient 15 fontaines et deux pavillons. L’un date de la période du sultan Abdülmecid qui a régné de 1839 à 1861. L’autre date de la période  du sultan Abdülaziz. Le premier est l’ouvre de l’architecte Sarkis Balyan. Ses murs intérieurs présentent des décorations en mosaïques. Ces dernières représentent diverses scènes de la mythologie persane.

Karakoy

Karaköy-bosphore19

Karakoy est un quartier important surplombant le Bosphore du côté européen d’Istanbul. Il est fameux pour ses bâtiments historiques et sa vie nocturne vivace. C’est aussi un endroit idéal pour faire du shopping et découvrir la culture culinaire.

La région tire son nom du caravansérail qu’a construit ici Mehmet II en 1460. Depuis lors, elle s’appelle Karaköy. Le quartier date de l’époque ottomane, avec de nombreuses églises orthodoxes grecques et des synagogues juives qui affichent des styles d’architecture classiques qui étaient populaires à l’époque. L’endroit est tombé dans un état de négligence après la Seconde Guerre mondiale. Mais on l’a revitalisé depuis les années 1980 lorsque de nombreux nouveaux cafés, restaurants et galeries ont ouvert ici.

Mosquée Molla Çelebi et Fındıklı Parkı

-bosphore08

La mosquée Molla Çelebi se trouve dans le quartier de Fener. Ce dernier est l’un des plus anciens quartiers d’Istanbul. Sa construction date 1663 et c’est l’ouvre du célèbre architecte Mimar Sinan. C’est à l’origine un mausolée pour son fondateur, Molla Çelebi Mehmet Efendi. La mosquée a un plan carré et chaque côté présente  deux dômes que couvrent des plaques de plomb et de six fenêtres cintrées. On l’a restauré plusieurs fois depuis sa construction. Enfin, on l’a transformé en galerie d’art en 1934.

La mosquée se trouve au centre de magnifiques jardins qu’on connait sous le nom de Fındıklı Parkı (ou jardins de la fontaine). Le parc abrite plusieurs structures historiques, notamment des tombes et des fontaines du XVIIe siècle. Il contient également une fontaine qui date du règne du sultan Murad IV (1623-40) où l’eau coule de la gueule de quatre lions dans quatre bassins de marbre en dessous. Les autres caractéristiques notables du jardin incluent la tombe de Hüseyin Ağa, un homme d’État ottoman du XVIe siècle qui a été gouverneur de l’Égypte. On trouve aussi une tombe appartenant à la famille d’Ibrahim Pacha.

le palais de Dolmabahçe

Dolmabahce-Palace-bosphore10

Ce plais est un rival du château de Versailles en France. Le palais de Dolmabahçe se situe sur la côte du Bosphore, à Istanbul avec toute sa magnificence et sa gloire. En 2019, le nombre de touristes visitant le Palais était de plus d’un million. Le Palais n’a jamais manqué d’étonner ses visiteurs par son luxe, sa beauté, sa flamboyance et son éclat.

Le palais a abrité les derniers sultans de l’Empire ottoman. Sa construction a pris un style européen sous l’ordre du sultan Abdulmecit entre 1843 et 1856. Ce dernier s’efforçait de faire des réformes et d’adapter l’Empire ottoman à l’image européenne avec les réformes Tanzimat.

Autant les Ottomans ont investi dans de nombreux palais de luxe tels que le palais Beylerbeyi, le palais Dolmabahçe, le palais Çırağan et le palais Yildiz, dès que l’effondrement de l’empire s’est empressé d’aspirer la dette extérieure. La décision de construire un palais aussi opulent a presque ruiné le budget de l’État, et il ne pouvait être complété que par des prêts étrangers.

Le musée national des peintures de palais – Resim Müzesi

milli-saraylar-resim-müzesi-bosphore03

Le musée national de la peinture de palais, ou musée de la peinture de palais de Dolmabahçe, est un musée d’art qui se situe à Istanbul, en Turquie. Ce musée se trouve dans une ancienne résidence royale qui fait partie du palais de Dolmabahçe. C’est un domaine au sommet d’une falaise sur les rives du détroit du Bosphore. En fait, il était autrefois un endroit que la royauté turque utilisait comme lieu privé pour profiter de la vue sur Istanbul. En 2014, il est devenu un musée et vous pouvez désormais visiter ses pelouses, ses salles aux décorations opulentes et ses espaces d’exposition pour un aperçu de l’histoire d’Istanbul. Il présente environ 200 peintures de palais qu’on réalisé des artistes turcs et internationaux au XIXe siècle.

Le parc Yıldız

yildiz_park-bosphore09

Le parc Yıldız est un grand complexe de parc qui se trouve du côté européen d’Istanbul. En fait, i fait partie du jardin impérial du palais Yıldız. Ce dernier était autrefois une forêt à l’époque byzantine. De nos jours, le parc Yıldız est l’une des aires de pique-nique et de loisirs les plus célèbres d’Istanbul. Il offre une vue panoramique sur le Bosphore. Ceci en fait également un endroit idéal pour l’observation des oiseaux.

Le parc possède une immense collection de fleurs, de plantes et d’arbres provenant de toutes les régions du monde datant de l’ère ottomane. De plus, le parc Yıldız possède également deux beaux pavillons anciens. Le meilleur moment pour visiter le parc Yıldız est au printemps, lorsque toutes sortes de fleurs sont en floraison.

Mosquée Ortaköy

-bosphore22

Se trouvant juste avant le pont du Bosphore, l’Ortaköy Camii ou Mosquée Ortaköy doit avoir l’un des cadres les plus pittoresques de toutes les mosquées d’Istanbul. En effet, les photos de la mosquée d’Ortaköy, avec le pont en arrière-plan, sont souvent un outil pour démontrer cette juxtaposition particulière d’Istanbul entre tradition et modernité.

Le bâtiment actuel a été achevé en 1855, pour servir de grande mosquée impériale au sultan ottoman Abdülmecid. C’est un architecte arménien, Garabet Balyan, et son fils Nigoğayos Balyanl qui ont fait sa conception. Ils étaient également responsables de la construction du palais de Dolmabahce à proximité.

Le château de Rumeli

-bosphore25

Le château de Rumeli est une forteresse ottomane datant de 1452. On l’a construit sous l’ordre du sultan ottoman Mehmed II (le Conquérant) du côté européen d’Istanbul. En fait, il constituait un point de contrôle stratégique sur le détroit du Bosphore. On a également utilisé le château comme prison et armurerie. En fin, les armées de Mehmed II et de ses successeurs l’on utilisé lors de leurs campagnes en Europe.

La forteresse de Rumeli se trouve sur la rive européenne d’Istanbul afin de contrôler le détroit du Bosphore, qui relie la mer Noire à la mer de Marmara et la mer Méditerranée à la mer Égée via le détroit des Dardanelles. Sa construction a commencé en 1451 sous la direction de l’architecte Kemaleddin Mimar Sinan, qui devint plus tard fameux sous le nom de Sinan Pacha à cause de son titre de grand vizir sous le sultan Selim I.

Le parc Emirgan

Emirgan_park-bosphore12

Le parc Emirgan est un parc qui se trouve dans le quartier Emirgan du district de Sarıyer à Istanbul. Ce parc a été donné à la municipalité par la famille Emirgan et il a ouvrit ses portes au public en 1971. Le parc Emirgan a une superficie de 49 hectares. C’est l’un des plus grands parcs d’Istanbul.

Le parc contient plusieurs fontaines, étangs et parterres de fleurs. Il y a aussi plusieurs sculptures comme une statue d’Atatürk, une sculpture appelée « Crescent » conçue par l’architecte Raimondo D’Aronco et deux statues qu’a réalisé le sculpteur İbrahim Çallı. Il y a aussi un amphithéâtre où des concerts ont lieu chaque été.

Du coté Asiatique d’Istanbul:

La caserne Selimiye:

sel-bosphore24

La caserne Selimiye ou caserne Scutari est une caserne de l’armée turque qui se situe dans le quartier d’Üsküdar à Istanbul. Elle a été construite pour les soldats sous le règne du sultan Selim III dans le cadre d’un effort de réforme militaire ottoman entre 1797 et 1804. Aujourd’hui, Elle sert de quartier général à la première armée des forces terrestres turques. La caserne peut être vue du côté européen ou lors d’une croisière sur le Bosphore, en particulier la nuit lorsque ses lumières se reflètent magnifiquement sur les eaux de la baie.

La tour de Léandre:

-bosphore07

La tour de Léandre ou la tour de la Vierge est une tour sur un petit îlot qui se situe à 200 m de la côte d’Üsküdar à Istanbul, en Turquie. Cette tour a été construite par l’empereur byzantin Justinien Ier en 532 après JC sur le détroit du Bosphore. On l’a alors utilisée pour surveiller la mer à la recherche de navires ennemis.

Dans les temps anciens, on l’a connaissait sous le nom de « Leandros » d’après un berger grec qui est tombé amoureux d’une belle jeune fille qu’il a vue se baigner sur le rivage. Il s’est après noyé en essayant de nager vers elle. Après sa mort, elle se jeta à la mer et devint une sirène attirant les marins vers leur mort en chantant doucement alors qu’ils s’approchaient à portée de voix. À l’époque moderne, on l’a rebaptisé « Kızkulesi », ce qui signifie « Tour des filles ».

La mosquée Ayazma:

La mosquée Ayazma est une mosquée historique d’Istanbul, en Turquie.  Le sultan ottoman Soliman le Magnifique a ordonné sa construction en 1553. En fait, c’était l’une des premières mosquées à construire après la conquête de Constantinople. La mosquée se situe à flanc de colline dans le quartier d’Ayazma, qui en tire son nom. Le bâtiment a un dôme principal et deux petits de chaque côté. Il est de plan carré et possède un portique à sept colonnes en façade.

La mosquée a été construite par l’architecte Mimar Sinan pour le prince Mustafa Pacha (plus tard Sultan Mustafa I), fils de Soliman le Magnifique. La construction a commencé après 1548. Mais n’a été achevée que deux ans plus tard en raison de difficultés suite  aux inondations et  glissements de terrain lors de fortes pluies.

-bosphore03

Le palais Beylerbeyi:

Le palais Beylerbeyi se situe du côté asiatique d’Istanbul, en Turquie, sur la rive du Bosphore, face au côté européen. Ce palais date de 1853. On l’a construit sous l’ordre du sultan Abdülmecid I pour commémorer la visite de son père à Istanbul en 1844. Sa conception est l’œuvre de l’architecte Sarkis Balyan. Le palais Beylerbeyi est l’un des trois palais du Bosphore (avec Dolmabahçe et Çırağan) qui accueille régulièrement des concerts pendant le Festival de musique classique d’Istanbul.

beyelerbi-bophore

Kuzguncuk Sahili:

-kuzguncuk-bosphore21

Kuzguncuk Sahili est un quartier de la partie asiatique d’Istanbul, en Turquie. Le quartier est dans le district d’Üsküdar. Kuzguncuk Sahili est un endroit populaire pour les touristes et les locaux en raison de ses belles vues sur le Bosphore, ainsi que de ses nombreux restaurants. Ce quartier agréable et facilement accessible est célèbre pour ses maisons colorées, ses nombreux cafés sympas et son quartier agréable pour se promener.

La mosquée Yeni Valide:

bosphore11

La mosquée Yeni Valide est une mosquée ottomane du début du XVIIIe siècle construite par Ahmet III en l’honneur de sa mère. Il se situe dans le quartier d’Üsküdar, dans la partie asiatique d’Istanbul. La mosquée Semsi Pasa et la mosquée Mihrimah Sultan sont à proximité. Le complexe comprend un hospice, une école, des tombes, une tour de l’horloge et des bureaux. L’architecture est typique de la période ottomane classique.

La mosquée est plus facilement identifiable par la tombe verte du sultan en forme de cage à oiseaux, dont le toit en treillis a été conçu pour empêcher les oiseaux d’entrer tout en permettant à la pluie d’arroser le jardin en contrebas. La mosquée est de style classique, mais il y a des embellissements baroques sur la tombe du Sultan Valide.

Le Pavillon Küçüksu:

Kucuksu-Kasri-10-bosphore20

Küçüksu Kasry ou Geksu Kasry, est un magnifique palais néo-baroque à Istanbul, qui servait de résidence d’été aux sultans de l’Empire ottoman, et est aujourd’hui un musée. Le palais Kücüksu se situe près des eaux du détroit du Bosphore, dans le quartier de Göksu, entre la forteresse anatolienne et le pont Sultan Mehmed Fatih. Le palais tire son nom des petites rivières qui l’encadrent.

La forteresse anatolienne:

anatolian-fortress-bosphore02

La forteresse anatolienne est un château construit par Beyazýd, au point le plus étroit du Bosphore et du côté anatolien. Il est également connu sous le nom de Yenihisar, Güzelcehisar et Güzelhisar. Les sources indiquent différentes années telles que 1390, 1391 et 1395 comme date de construction.

Il se compose d’une forteresse intérieure et d’un mur de forteresse extérieur. Ce château intérieur est également important car il s’agit du plus ancien bâtiment ottoman d’Istanbul. Le but de la construction de la forteresse était de bloquer un éventuel soutien militaire de la mer Noire à Istanbul et de surveiller le trafic maritime dans le Bosphore.

Le manoir balnéaire Amcazade Hüseyin Pasa:

bosphore02

Le manoir balnéaire Amcazade Hüseyin Pasa (yali) est la plus ancienne résidence privée existante à Istanbul. Il a été construit en 1699 pour Amcazade Hüseyin Pasa (1644-1702), membre de la dynastie Köprülü des grands-vizirs de la seconde moitié du XVIIe siècle. Il fut grand-vizir sous Mustafa II de 1697 jusqu’à sa mort. Le complexe résidentiel qu’il a construit sur la côte anatolienne du Bosphore à Anadoluhisari se composait de trois manoirs en bord de mer entourés de jardins et de vergers qui s’étendaient vers la terre.

Meilleures façons de faire une croisière sur le Bosphore en 2022

Pourquoi faire une croisière sur le Bosphore ?

Outre sa beauté naturelle, le détroit est plébiscité pour sa concentration de sites historiques byzantins et ottomans, ainsi que pour la vue imprenable sur la ville d’Istanbul. Il y a maintenant trois énormes ponts enjambant le détroit du Bosphore reliant les continents d’Europe et d’Asie – le pont des martyrs du 15 juillet (1973), Fatih Sultan Mehmet (1988) et Yavuz Sultan Selim (2016).

En termes simples, la croisière dans le détroit du Bosphore est une expérience inoubliable! Il y a tellement de circuits de croisière sur le Bosphore en cours ces jours-ci qu’il est difficile de savoir lequel choisir. Mais on vous propose ici notre courte liste.

-bosphore06

À quoi s’attendre?

Que vous partez en croisière sur un yacht, un bateau privé ou un  ferry public voici à quoi s’attendre. De spectaculaires vues des monuments à timbre historique s’offrent à vos yeux, comme les anciennes forteresses et les palais ottomans. Des édifices modernes sont aussi visibles comme les musées et les ponts.  La durée de ces croisières est d’environ deux heures, mais peut varier selon l’entreprise. Il en existe plusieurs qui offrent différentes formules et vous permettent même de célébrer une occasion spéciale comme les anniversaires.

Pour partir dans croisière sur le Bosphore, et pour trouvez l’entreprise qui vous convient, dirigez vous aux quais principaux. Ces derniers se trouvent sur les quais d’Eminonu, Kabatas et Besiktas.

Top 15 des croisières et excursions en bateau sur le Bosphore

Croisière sur le Bosphore à Istanbul avec dîner et divertissement, excursion privée en yacht sur le Bosphore ou matin/après-midi/demi-journée/coucher du soleil Les croisières sur le Bosphore sont les croisières thématiques les plus courantes et les plus populaires sur le Bosphore avec la majorité des nouveaux visiteurs dans la ville.

Ci-dessous, vous verrez notre sélection (en tant qu’initiés) des meilleurs de la ville et réservez-les ci-dessous, celle qui répond le mieux à vos besoins.

1. Croisière sur un yacht de luxe au coucher du soleil

C’est l’une des meilleures et des plus fréquentées des croisières sur le Bosphore. Elle prend place sur un yacht de luxe et possède un badge d’excellence avec plus de 400 avis 5/5 étoiles sur Viator et 335 excellents avis et étoiles sur GetYourGuide.

Points forts: On vous offre des boissons et des collations gratuits pendant que vous naviguez. Un guide expert dans l’histoire et l’architecture vous explique les détails des monuments au long de la route. Cette croisière est aussi disponible tout au long de l’année tant que les conditions de météo le permettent.

Départ : jetée de Kabatas

bosphore14

2. Excursion sur le Bosphore en yacht de luxe

C’est une nouvelle croisière sur un yacht de luxe qui peut accommoder un petit groupe de max. 15 personnes. Ses prix sont parmi les meilleurs sur le marché. Ces croisières peuvent partir à midi ou au coucher du soleil pendant 2 heures.

Points forts: Cette croisière vous apporte tout près des monuments les plus emblématiques comme le palais de Dolmabahce, la mosquée d’Ortaköy, le pont du Bosphore et la tour de la Vierge. La taille limité du groupe permet de profiter d’un bon moment d’intimité. Une explication exhaustive des faits historiques concernant les monuments est accessible via un guide  un guide agréé et compétent.

Départ: jetée de Kabatas

3. Croisière avec escale du côté asiatique au bord d’un yacht

C’est une croisière de 2,5 heures qui part le matin ou l’après-midi. Elle vous offre la possibilité de faire une petite escale sur la rive asiatique du Bosphore. Cette escale vous donne donc la chance d’explorer la région de Kanlica. Au bord de cette croisière on vous offre du thé ou un café turc ainsi que des collations turques. Un réseau Wi-Fi est aussi disponible à bord.

Départ : jetée de Kabatas

4. Dîner-croisière avec animation

C’est une croisière de nuit qui offre un diner et une animation à bord. C’est parmi les alternatives les plus fameuses de parcourir le Bosphore. Elle prend 3 heures et offre un excellent diner de mets turques ainsi que des spectacles variés. Vous aurez aussi la chance de voir les monuments historiques les plus emblématiques scintillants dans la nuit.

Départ : jetée de Kabatas

-bosphore01

5. Dîner ou Déjeuner Croisière – Privé & Personnalisable

C’est une croisière de luxe sur un yacht  de 25 mètres qui dure deux heures et demi. Elle fait partie des croisières les plus fameuses et bien notés. L’avantage ici est de pouvoir personnaliser votre  parcours et pouvoir aller en privé. Un trajet personnalisé signifie que vous aller pouvoir visiter la rive qui vous convient et même s’arrêter pour nager.

Départ: jetées de Bebek et de Besiktas

6. Ligne de ferry de la tour de la jeune fille

Il s’agit d’une croisière rare et unique vers la tour de la jeune fille par un yacht qui navigue pendant une heure le long du Bosphore. Cette croisière vous apporte vers l’un des plus beaux monuments du Bosphore. La tour de Léandre ou tour de jeune fille est aussi un spot très instagramable qui vous donnera la chances de prendre des photos à faire envier. A bord, on vous offre des boissons et des collations turques. Un guide peut aussi vous accompagner et vous donner beaucoup d’informations concernant les monuments rencontrés au trajet.

Départ : jetée de Kabataser

7. Billet et guide audio à arrêts multiples sur Hop-On Hop-Off Boshphorus

Si vous voulez explorer les quartiers populaires de la ville d’Istanbul tout en faisant une croisière sur le Bosphore avec la possibilité de revenir au point de départ de votre voyage, c’est l’option pour vous. Vous pourrez explorer la ville à votre rythme à bord de ce bateau touristique Hop-On Hop-Off Boshphorus et profiter de tous les sites célèbres du détroit tels que le palais de Dolmabahce, la mosquée Ortakoy, la forteresse Rumeli, la tour de la jeune fille et le pont du Bosphore.

Départ : jetée de Kabatas

8. Billet aller-retour sur le ferry de l’île des Princes avec guide audio

Vous aurez environ 75 minutes de trajet en ferry jusqu’à l’île des Princes, le Buyukada. Pendant que vous faites une fantastique balade sur le Bosphore, vous pouvez admirer la magnifique ligne d’horizon d’Istanbul sur le pont en plein air, déguster des rafraîchissements au kiosque ou écouter les histoires sur le Bosphore à partir de l’application de guide audio sur votre smartphone.

Départ : jetée de Kabatas

bosphore23