On souhaite vous présenter l’une des destinations les plus étonnantes et inoubliables de la planète. Posée sur la mer des Caraïbes et étant la plus grande des Antilles, se dresse la majestueuse et enchanteresse Cuba, qui a été considérée comme la terre de la liberté et de la joie, ayant dans chaque ville et contrée un charme exceptionnel.

On sait que ce pays tropical offre des millions d’attractions, et c’est pourquoi on veut vous aider à vous faire une idée de son charme avec une sélection de villes à Cuba qui sont incontournables lors d’une visite de l’île.

Ville CubaAprès la révolution, Cuba s’est renforcée et est devenue l’une des nations les plus progressistes d’Amérique latine. Elle possède également l’une des cultures les plus prolifiques. Cuba, c’est la littérature : exposée dans les mains de Fernández Retamar, Lezama Lima (auteur de l’impressionnant roman Paradiso, dont on doit recommander la lecture) et Alejo Carpentier.

Mais Cuba, c’est aussi la délicieuse musique tropicale. Qui n’a pas dégusté un savoureux Son Cubano ? Cuba, c’est aussi son tabac légendaire (l’attraction principale pour ceux d’entre vous qui sont fumeurs et ont eu l’occasion de visiter le pays), ses délicieux cocktails et son rhum légendaire. Cuba est tout et bien plus que ce que vous pouvez imaginer. On vous invite à la découvrir.

Cuba est l’un des endroits que l’on apprécie le plus la deuxième fois, et en fait, la plupart des gens qui sont allés à Cuba y retournent souvent.

Il y a tellement d’endroits à visiter à Cuba qu’on est sûre que les voyageurs vont pouvoir profiter du mélange de villes fascinantes, de nature luxuriante, de plages incroyables, de musique amusante et de culture locale.

Les villes de Cuba avaient juste la bonne taille pour que vous puissiez en profiter sans jamais vous sentir submergés, elles sont intrigantes et offrent tellement de choses à faire que vous ne trouverez guère le temps de vous ennuyer.

Voici la liste des plus belles villes de Cuba.

Top 15 des plus belles villes de Cuba

La Havane

La HavaneÀ moins que vous ne preniez un vol pour un centre de villégiature tout compris à Varadero ou Holguin, La Havane sera probablement votre première étape à Cuba. Et c’est bien ainsi, car la ville est tout simplement incroyable.

Qu’est-ce qui rend La Havane si spéciale, et quelles sont les meilleures choses à faire à La Havane ?

Commençons ce délicieux tour des villes de Cuba, et comment commencer autrement que par la ville la plus célèbre de Cuba et sa capitale ?

La Havane est le plus grand représentant de la tradition et du style de vie cubains, offrant des charmes incroyables dans son étonnant centre historique, son architecture incroyable et l’iconographie révolutionnaire et cubaine, qui va d’El Malecón à la Plaza de la Revolución.

De plus, l’atmosphère des Caraïbes est phénoménale et il semble que la même chaleur soit projetée dans le cœur de ses habitants.

La HavaneLa Havane est fascinante malgré qu’elle soit très décadente. Dans n’importe quelle autre ville que l’on pourrait visiter, ces bâtiments abandonnés auraient l’air mauvais, et on se demanderait comment il se fait qu’ils n’aient pas été restaurés ou remplacés. Ces bâtiments ont l’air mystérieux et attirent les amateurs de photographie.

Il y a des promenades sans fin dans La Havane Vieja, pour aller de la jolie Plaza de la Catedral, à la Plaza de Armas et au marché aux livres, de la Plaza Vieja au Capitole. En se promenant, on peut aussi prendre des photos des nombreuses voitures anciennes que l’on voit garées aux feux de signalisation ou que leurs propriétaires astiquent.

Une visite incontournable à La Havane est le Museo de la Revolución. Localisé dans l’ancien palais présidentiel, il vous permettra de mieux comprendre l’histoire et la culture cubaines.

Il y a également la cérémonie de Òel ca-onazo de las nueveó à la forteresse de La Caba. Cette fête est très populaire parmi les Cubains et les touristes.

La vue nocturne sur La Havane est incroyable ! La forteresse est un lieu intéressant à visiter car elle regorge de galeries d’art et d’expositions.

Parmi les autres choses à faire à La Havane, citons une promenade sur le Malecon, où les habitants se rassemblent au coucher du soleil, avec un arrêt possible à l’Hôtel Nacional pour prendre un verre avec vue sur le coucher du soleil, et prendre un verre à La Bodeguita del Medio ou El Floridita, car aussi touristiques qu’ils puissent être, ce sont vraiment des institutions historiques et ils ont aussi de la bonne musique live.

En vous promenant dans La Havane, vous trouverez des enfants jouant au baseball dans les rues, des troubadours et des chanteurs de sones au coin des rues ou un vieil homme essayant de démarrer sa Plymouth 55.

La vie nocturne à Cuba est, comme vous pouvez l’imaginer, très animée, avec des tavernes, des salles de danse et toutes sortes de lieux de musique.

Vous ne pouvez pas quitter La Havane sans visiter la Vieille Havane avec ses nombreux musées et places, le parc historique militaire Morro Cabaña, Centro Habana et Vedado.

Vous voulez savoir comment séjourner gratuitement dans les Caraïbes ? Devenez un gardien de maison et d’animaux domestiques et vivez comme un local, sans loyer, lorsque vous voyagez.

Lire aussi : La Havane Cuba, les meilleures activités à faire et à voir

Trinidad

TrinidadDans ce tour des villes de Cuba, c’est au tour de la très ancienne Trinidad, l’une des plus belles, sans aucun doute, et déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, elle a été fondée en 1514 et est actuellement considérée comme une ville musée.

Un splendide travail de restauration et de conservation des structures a été réalisé, ce qui lui permet de conserver cet air de l’époque coloniale avec son patrimoine architectural des XVIIIe et XIXe siècles, et ses rues pavées.

La ville compte plus ou moins cinquante palais et de multiples édifices religieux et politiques dignes d’admiration. Ses musées sont également très attrayants, sans parler de ses charmantes places, et si vous vous arrêtez pour parler à l’un des habitants, il vous racontera des légendes d’esclaves, de pirates et de trésors cachés.

Contrairement à La Havane et à son atmosphère festive, Trinidad respire la tranquillité et constitue l’occasion idéale de découvrir l’histoire du pays.

C’est la destination la plus touristique de Cuba, elle est incontournable. Les voitures ne sont pas autorisées dans le centre de la ville, il est donc agréable de se promener dans les différents ateliers de peintres, les boutiques d’art et les marchés.

Trinidad regorge de musées, dont le plus intéressant est le Museo Histrico Municipal, depuis la tour duquel on peut admirer une vue magnifique de la ville. Les restaurants sont situés dans d’anciennes maisons coloniales et, pendant que vous attendez d’être assis, vous admirez la collection de meubles anciens de la propriété.

Se promener dans les rues pavées de Trinidad, admirer ses bâtiments coloniaux, et prendre des photos des balcons et des beaux jardins est relaxant. À chaque coin de rue, vous trouverez un groupe improvisé qui joue de la bonne musique.

La ville est encore plus animée le soir, lorsque les habitants et les touristes se retrouvent tous sur la place principale pour écouter de la salsa et danser.

Non loin de Trinidad, Valle de los Ingenios est l’une des principales attractions de la région, car c’est là que se trouvaient la plupart des plantations de canne à sucre. Parmi les différentes haciendas, la Manaca Iznaga possède une tour de 44 mètres de haut qui était utilisée pour contrôler les esclaves travaillant dans les plantations.

Lire aussi : Trinidad Cuba, Top 30 des meilleures activités

Santiago de Cuba

Santiago de CubaSantiago est aussi caribéenne que Cuba peut l’être. Son histoire impressionnante en a fait un pilier fondamental du développement cubain depuis la colonisation espagnole. Ce passé historique diversifié se reflète aujourd’hui dans sa culture, son impressionnant héritage artistique et sa merveilleuse architecture. Vous pouvez vous rapprocher du passé colonial de la ville en visitant le Balcón de Velázquez et la Casa Diego Velázquez

C’est la deuxième plus grande ville de Cuba, elle a le climat le plus chaud, elle a une vie culturelle dynamique, elle est très musicale, l’architecture est belle, et les gens sont intéressants.

Mais si vous voulez explorer un environnement naturel, alors c’est parfait, car Santiago a développé un système très étendu basé sur l’écotourisme, la ville étant heureusement située dans une zone aux reliefs variés.

Ainsi, vous pouvez faire des randonnées dans les montagnes jusqu’au pic Turquino et contempler la grandeur de la magnifique mer des Caraïbes, ou vous pouvez également contempler la verdure du paysage depuis la Gran Piedra, ou la vue parfaite sur la baie de Santiago de Cuba depuis le Cayo Granma.

Il y a beaucoup d’endroits à visiter à Santiago ; le Parque CŽspedes est le cœur de la ville, il est animé, musical, et tout autour il y a beaucoup de lieux d’intérêt dont la Calle Eredia et la Casa de la Trova, un endroit pour écouter de la musique traditionnelle qui accueille des artistes célèbres comme Eliades Ochoa (célèbre grâce au film Buena Vista Social Club).

On recommande vivement une excursion d’un après-midi à El Cobre (non loin de Santiago), pour admirer la magnifique basilique, elle mérite vraiment une visite. On y trouve la statue de la Virgen de la Caridad, la sainte la plus vénérée de Cuba, célèbre pour avoir été retrouvée flottant sur les vagues de Bahia de Nipe en 1612.

Lire aussi : Santiago de Cuba, Top 40 des plus beaux endroits à visiter

Cienfuegos

CienfuegosUne autre de ces villes de Cuba qui ont été déclarées patrimoine mondial par l’UNESCO est Cienfuegos, également connue comme la perle du sud de Cuba. Cette ville a été fondée en 1819 et conserve un style architectural très homogène, ce qui en fait un lieu vraiment attrayant à la vue.

Il faut également souligner à propos de sa conception architecturale qu’elle conserve une certaine atmosphère qui est familière à la France du 19ème siècle, dans laquelle la construction a été inspirée, ainsi l’atmosphère est phénoménale, car elle conserve la beauté de la nation française avec la tranquillité et la joie typique des Caraïbes.

Cienfuegos est un lieu célèbre pour ses couleurs contrastées, à savoir le vert émeraude de sa végétation luxuriante et le bleu turquoise de la mer.

La province compte des centaines de criques, de grottes et de récifs coralliens, mais si vous souhaitez vraiment vivre une expérience naturelle exceptionnelle, vous devez vous rendre dans l’enclave naturelle d’El Nicho, qui se trouve dans le parc naturel de Topes de Collantes.

C’est une ville décontractée et aérée, et par rapport au reste de Cuba, il y a si peu de jineteros (habitants qui essaient d’attraper les touristes pour les chauffeurs de taxi, les casas particulares et les restaurants en échange d’une commission sur les bénéfices) ici, que vous ne vous sentirez guère harcelé comme dans la plupart des villes de Cuba.

Comme La Havane, Cienfuegos possède également un Malecon, un front de mer qui mène éventuellement à Punta Gorda. L’un des endroits les plus intéressants à visiter à Cienfuegos est le cimetière, où se trouvent les tombes des soldats morts lors des différentes guerres d’indépendance.

Pas trop loin de la ville, les jardins botaniques sont un endroit idéal pour passer un après-midi de détente à contempler les différentes plantes et bambous.

Varadero

VaraderoVaradero est une ville particulière, parce qu’elle n’a pas beaucoup de relations avec le reste des villes de Cuba, vous verrez, Varadero est la ville la plus proche des États-Unis.

Dans le passé, elle était utilisée par les familles riches pour les vacances, plus tard elle serait un lieu de villégiature pour les Américains lorsque Cuba était sous le mandat de Fulgencio Batista et après la révolution cubaine il a été décidé que cette ville garderait son caractère touristique comme elle était, donc l’atmosphère qui est perçue ici n’est pas la traditionnelle cubaine, mais ressemble plutôt à celle d’une plage californienne.

Varadero, qui s’étend sur 30 kilomètres dont 22 de plages, est l’endroit préféré des Européens pour passer leurs vacances dans les Caraïbes, où l’on peut faire de la plongée sous-marine et découvrir les beautés naturelles des fonds marins, ainsi que des hôtels de luxe, des restaurants de toutes sortes, des bars et des casinos.

L’endroit idéal pour se faire plaisir et faire quelques folies, c’est vraiment un endroit magnifique qui mérite une visite.

Cienfuegos est un bon point de départ pour visiter la magnifique Bahia de Cochinos (baie des Cochons), qui est un endroit parfait pour la plongée et le snorkeling, ainsi que El Nicho, une série de belles chutes d’eau du Rio Hanabanilla avec de belles piscines naturelles.

Santa Clara

Santa ClaraSanta Clara est l’une des villes les plus centrales de Cuba, ce qui en fait la plate-forme idéale pour rejoindre n’importe quel point du pays des Caraïbes.

La ville a joué un rôle important dans les batailles pour l’indépendance, tant dans la guerre de dix ans contre la couronne espagnole que dans la bataille de Santa Clara, lorsque le commandante Ernesto « Che » Guevara a pris la ville en 1958.
Parmi les lieux à voir à Santa Clara, citons le Monument d’Ernesto Che Guevara, un pèlerinage pour toute personne visitant la ville et dont la statue a été érigée en 1987 à l’occasion du 20e anniversaire de la mort de Che Guevara.
Ce qui est considéré comme la ville du « Che » s’affiche comme la ville libérale, ce qui la rend encore plus célèbre que ses conceptions architecturales ou ses merveilleux monuments.  La ville regorge également de peintures murales, dont la plupart sont visibles sur la Carretera Central.

Cette ville abrite la deuxième université la plus prestigieuse du pays, l’ambiance jeune y bat son plein et cela représente également la vie nocturne la plus active de tout Cuba en dehors de La Havane, mais ce n’est pas tout, une centaine d’événements musicaux, de danse et de théâtre traditionnels cubains s’y déroulent, bien que des événements impromptus tels que des spectacles de travestis ou des concerts de heavy metal puissent également avoir lieu.

Santa Clara n’est peut-être pas aussi jolie que les autres villes de Cuba, mais elle est vivante et pleine d’événements culturels (et moins culturels !).

Holguin

HolguínCapitale de la province cubaine du même nom, Holguín abrite les sites naturels les plus étonnants de l’est du pays, avec des parcs naturels tels que le parc naturel Cristóbal Colón, le parc du monument Bariay et le parc Bahía de Naranjo, qui sont parfaits pour l’écotourisme et l’exploration de ses terrains mystérieux.

La province d’Holguín bénéficie d’une offre culturelle exorbitante, comme par exemple le Festival international du cinéma pauvre de Gibara ou la Casa de la Trova « El Guayabero », qui est une institution érigée pour préserver la musique cubaine.

Comme si cela ne suffisait pas, vous pourrez profiter des nombreuses plages et apprécier la riche histoire et l’architecture de sa capitale tout en profitant du climat doux et accueillant des Caraïbes.

Vinales

ViñalesEh bien, éloignons-nous des villes animées et allons dans un endroit un peu plus calme. À l’ouest de Cuba se trouve le parc national de Viñales et, à l’intérieur de celui-ci, la belle ville de Viñales, un endroit parfait pour la relaxation et la méditation, loin de l’agitation des autres villes.

Dans cette ville, on peut faire une pause, vivre avec la nature et en apprendre un peu plus sur l’histoire de Cuba.

Les rues abritent un certain nombre de bâtiments, témoins fidèles de l’époque coloniale cubaine, qui s’intègrent parfaitement au complexe environnemental environnant.

Vous pourrez y faire de longues promenades dans la réserve naturelle, de l’escalade ou même de l’équitation, mais aussi visiter le musée municipal, le jardin de la Charité ou la plantation de tabac Casa del Veguero.

Lire aussi : Vinales Cuba : Top 20 des meilleures activités

Baracoa

BaracoaOn poursuit notre voyage à travers les villes de Cuba avec la ville calme et paisible de Baracoa, une ville coloniale déclarée monument national et ornée de belles enclaves et d’imposantes forteresses.

Baracoa est la perle cachée de Cuba. Située dans la province de Guantánamo, elle est difficile à atteindre et est isolée du reste du pays. En effet, la ville est située entre des massifs montagneux à la végétation dense, ce qui fait de cette ville un lieu exotique où l’on trouve des rivières cristallines et un contraste spectaculaire de couleurs et de jeux de lumière.

Baracoa est la plus ancienne ville de Cuba, puisqu’elle a été fondée en 1511 par Diego Velázquez. Elle conserve donc d’incroyables valeurs historiques à l’intérieur, à tel point que l’histoire imprègne ses étroites rues pavées, entourées de vieilles demeures qui s’étendent du Castillo de la Punta à la Fortaleza de Matachín, deux de ses attractions les plus importantes avec la Fortaleza de Seboruco.

En outre, elle possède des plages incroyables et l’un des meilleurs parcs naturels de Cuba.

Seule La Farola, une route construite en 1964 qui traverse les montagnes et quelques belles forêts, la relie à Santiago et donc au reste du pays. L’isolement a permis à Baracoa de rester très authentique. C’est toute petite ville, quelques heures suffisent pour la visiter.

Alors, pourquoi y aller ? Tout simplement, parce que c’est joli et beaucoup plus reposant que le reste du pays.

Ici, le climat tropical signifie qu’il pleut tous les jours. Les bâtiments sont abîmés par la pluie, comme peut le constater quiconque longe le Malecon. Les peintures murales de Che Guevara, Fidel Castro, Camilo Cienfuegos sont partout dans la ville, bien qu’un peu abîmées par le temps.

Baracoa est la capitale gastronomique du pays.

Camaguey

CamagüeyLa ville labirynthique de Camaguey suscite une réaction d’amour ou de haine. Vous devez la visiter au moins une fois. Elle est très unique et différente du reste des villes de Cuba. Construite dans le style d’une médina pour confondre tout ennemi ou envahisseur éventuel.

Le centre-ville est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008. On y trouve de nombreux salons d’art et de jolies petites ruelles, de belles places et de jolis bâtiments coloniaux. La ville est bondée et parfois désordonnée, mais elle vaut la peine d’être visitée.

Matanzas

MatanzasOn termine ce tour des villes de Cuba par la capitale d’une province particulière, qui porte le même nom Matanzas, qui est aussi l’endroit où se trouve une autre des villes dont on a déjà parlé, Varadero.

Il s’avère que Matanzas a été l’un des principaux contributeurs à l’économie cubaine, car elle a réussi à émerger avec succès dans tous les secteurs qu’elle s’est efforcée de développer, comme l’énergie, l’élevage et l’agriculture, entre autres.

Dans cette province, il existe un contraste assez particulier entre deux sœurs : la ville de Matanzas et la ville de Varadero, la seconde, comme on l’a déjà mentionné, est la destination touristique de luxe par excellence, la première est un Cuba plus traditionnel et tranquille, avec d’immenses façades coloniales de style néoclassique, des églises, des musées et un théâtre.

Las Tunas

Las Tunas cubaLas Tunas est l’une des provinces les plus préservées, les moins sophistiquées et les plus tranquilles de Cuba. Elle abrite de spectaculaires étendues de plages isolées et vierges et d’excellents sites de plongée, ainsi qu’une capitale paisible dont la population locale est très accueillante.

La majeure partie de son territoire est constituée de champs et de plantations vertes de canne à sucre. C’est l’endroit idéal pour découvrir le vrai Cuba, le Cubain à pied, loin des centres touristiques.

La ville de Puerto Padre est située dans une baie sur la côte nord de la province de Las Tunas. Elle est connue comme la « ville des moulins » et remonte au 16e siècle. Il est passé d’un petit village rural à un petit centre industriel, où de grandes quantités de canne à sucre sont traitées – d’où le nombre de moulins.

C’est un endroit tranquille en bord de mer et proche de la plupart des meilleures plages de la province. Il convient de mentionner la délicieuse nourriture que l’on peut déguster dans cette région.

Plages de la province de Las Tunas

Las Tunas abrite ce que beaucoup considèrent comme les plages les plus belles (et les plus écologiques) de tout l’est de Cuba. Pensez à des kilomètres et des kilomètres de plages de sable blanc isolées, entourées d’eaux chaudes et claires.

Plage de Covarrubias

Covarrubias est situé dans le nord de la province. C’est le meilleur endroit pour plonger à Las Tunas. Les eaux sont très propres et abritent un magnifique récif corallien qui s’étend sur près de trois kilomètres.

Cette région compte 35 plages vierges, toutes connues pour leur beauté naturelle époustouflante, mais une seule, Covarrubias, a été ouverte au tourisme international.

Il y a un hôtel tout compris à Covarrubias.

Plage de La Herradura

Plage de La HerraduraLa Playa La Herradura est une plage de sable doré aux eaux cristallines et aux couchers de soleil spectaculaires. Il existe ici un certain nombre d’établissements qui louent légalement une maison privée à des touristes.

Plage de La Llanita

Si vous vous dirigez vers l’ouest sur une dizaine de kilomètres, vous arriverez à Playa Llanita. Le sable est très doux et plus blanc que celui de La Herradura et il y a une bande d’arbres avec une sorte de petit fruit de plage (comestible).

Il sert généralement de refuge aux Cubains qui le fréquentent en été. Le reste de l’année, il est vide et constitue un endroit très paisible, bien que les eaux puissent être plus agitées que dans d’autres régions.

La Boca Beach

La Boca BeachÀ environ un kilomètre de Playa Llanita, se trouve Playa La Boca, l’une des plages les plus isolées de Cuba et l’une des préférées des habitants. Bien qu’à d’autres périodes de l’année, il soit pratiquement vide, en été, l’atmosphère y est plutôt animée.

C’est un bon endroit pour profiter d’un bon déjeuner de poisson frais. Les eaux sont chaudes et calmes et il y a des maisons privées, bien que peu nombreuses. C’est également le point où vous pouvez traverser en petit bateau et continuer jusqu’à la ville de Puerto Padre.

Puerto Padre

Puerto PadreÀ l’entrée de Puerto Padre se dresse le Fort de Puerto Padre qui a été utilisé au XIXe siècle pour défendre la ville. Aujourd’hui, le touriste peut voir une exposition de quelques objets de l’histoire de l’indépendance, mais le plus impressionnant est l’architecture et la vue sur les plaines entre Puerto Padre et Las Tunas.

En raison de sa proximité avec les plages du nord de la province, Puerto Padre est le point de départ idéal pour des vacances à la découverte de ce littoral et de ses longues plages isolées et pour la plupart intactes.

La plage la plus proche est Playa La Boca, à 10 km en face du petit village d’El Socucho. De là, plusieurs plages s’étendent sur environ 30 km, où chacun trouvera le rivage de ses rêves.

  • Plage « Punta Coreilla
  • Plage « La Llanita
  • Plage « Punta Tomate
  • Plage La Boca
  • Plage « La Herradura

Artemisa

ArtemisaBien qu’elles soient situées dans le voisinage immédiat de la capitale cubaine, les provinces voisines d’Artemisa (à l’ouest) et de Mayabeque (à l’est de La Havane) perdent actuellement relativement peu de touristes.

Les curiosités de ces deux provinces agricoles attirent les amoureux de la nature et les baigneurs. Le projet écologique Las Terrazas à Artemisa et le rivage de rêve Playa Jibacoa à Mayabeque sont les deux attractions les plus remarquables de la région.

Pour les touristes intéressés par la culture cubaine, une visite de la ville de San Antonio de los Baños, avec son école de cinéastes, est recommandée.
Elle abrite également le Musée de l’humour et accueille chaque année le Festival international de l’humour.

Ciego de Avila

Ciego de AvilaLa province de Ciego de Avila est située dans le centre de Cuba, entre l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes.

Cette province (la plus étroite) de Cuba abrite l’archipel des Jardines del Rey, dont les îles Cayo Coco et Cayo Guillermo sont les destinations touristiques idéales pour de splendides vacances à la plage.

À 80 km au sud de la côte sud se trouvent les îles des Jardines de la Reina, qui sont encore épargnées par le tourisme de masse.

Vous y trouverez des conditions parfaites pour la plongée, la pêche et l’observation des oiseaux.

Près de la ville de Morón, au nord de Ciego de Avila, se trouve le plus grand lac naturel de Cuba, la Laguna de la Leche. Un paradis pour la pêche sportive.

La capitale de la province, Ciego de Avila, avec ses nombreux bâtiments néoclassiques vous invite à flâner dans ses rues et constitue un bon endroit pour s’arrêter sur votre chemin vers les parties les plus orientales de Cuba.

Des plages de sable blanc infinies et de vastes récifs coralliens sont les ingrédients des îles du nord de la province de Ciego de Avila.

Cet archipel, connu sous le nom de Jardines del Rey, est vraiment spectaculaire. Cayo Coco et le plus petit Cayo Guillermo font de vos rêves caribéens une réalité et vous laisseront des souvenirs inoubliables.

Cayo Coco

Cayo CocoLes hôtels tout compris de Cayo Coco sont éparpillés sur cette plage de rêve d’un blanc éclatant.

L’île est accessible par une route surélevée depuis Morón ou depuis l’aéroport du Cayo.

Les superbes plages de Cayo Coco s’étendent presque sans interruption le long de la côte nord de l’île.

Bien qu’il s’agisse d’une destination touristique populaire, on peut facilement trouver un coin tranquille sur ces magnifiques rivages.

Les eaux chaudes et cristallines et la large étendue de sable blanc font de la plage de Flamenco un lieu idéal pour la baignade et l’équitation.

Playa la Jaula est un lieu de paix et de tranquillité.

Bien sûr, la baignade et les bains de soleil sont les principales activités des touristes ici, mais les amateurs de plongée trouveront également de nombreux sites de plongée.

En outre, des excursions en yacht sont organisées pour la pêche en haute mer.

Ces dernières années, le kitesurf est également devenu très populaire sur ces côtes et, grâce aux vents favorables et aux eaux peu profondes, c’est l’endroit idéal pour les kitesurfers débutants et confirmés.

La nature à l’intérieur de Cayo Coco est très propice à l’observation des oiseaux.

Le parc naturel d’El Bagá, qui compte plus de cent espèces d’oiseaux différentes, mérite d’être mentionné.

Tant sur terre que sous l’eau, Cayo Coco offre une grande variété de flore et de faune exotiques.

Guillermo Cay

Guillermo CayPlus à l’ouest se trouve la petite île de Cayo Guillermo. Les plongeurs et les amateurs de pêche en haute mer trouveront ici des conditions parfaites.

Déjà Hemingway était enchanté par cette île.

Barracuda, maquereau, tarpon et thon ne sont que quelques-unes des espèces de poissons qui peuplent ces eaux.

Playa Pilar, probablement la plus belle plage de Cuba,  est située sur Cayo Guillermo. Il est nommé d’après le bateau qui appartenait à Ernest Hemingway.

Playa Pilar est dépourvue d’hôtels et seul un bar rustique sert des boissons fraîches avec des vues magnifiques sur la mer.

La plage est séparée de l’intérieur de l’île par une dune pouvant atteindre 15 mètres de haut. Si vous visitez les Keys, vous ne pouvez pas manquer ce rivage de rêve.

Jardins de la Reine

À environ 80 m de la côte sud de la province de Ciego de Avila se trouvent les Jardines de la Reina.

Cet archipel est un excellent endroit pour les plongeurs, les pêcheurs et les ornithologues.

Accessible uniquement par bateau depuis le village côtier d’Embarcadero Júcaro, la nature des Jardines de la Reina est encore intacte, tant au-dessus qu’au-dessous de l’eau.

Les requins-marteaux et les requins-baleines attirent les plongeurs du monde entier et les balbuzards, les pélicans et les hérons font le bonheur des ornithologues.

Ciego de Avila est un très bon choix pour des vacances sur les plages de rêve de Cayo Coco et Cayo Guillermo. Les amateurs de pêche sont attirés par la région de Morón et la belle capitale verte de la province de Ciego de Ávila est idéale pour une escale rafraîchissante lors de votre passage à Cuba.

On espère que vous avez été captivé par ce merveilleux pays et n’attendez plus pour le visiter.

Coup de cœur

Baracoa est notre coup de cœur, c’est un village mystérieux. Dans ses environs, vous trouverez des plages incroyables, des montagnes et l’un des meilleurs parcs nationaux cubains. Les endroits à ne pas manquer lors de votre visite à Baracoa.

FAQ / Ville Cuba

Quelle ville de Cuba est la plus belle ?

La Havane La capitale du pays est aussi l'une des plus belles villes de l'île, avec de nombreux coins de carte postale, des rues à la lumière très particulière et des lieux emblématiques comme le Malecón, la promenade du front de mer, ou El Callejón de Hamel (la ruelle de Hamel).

Quelle est la province la plus industrialisée de Cuba ?

Selon le Bureau national des statistiques et de l'information, Mayabeque compte 57 entreprises, 247 coopératives et 15 coopératives non agricoles.

Combien de villes y a-t-il à Cuba ?

Cuba est divisée en 168 municipalités. En août 2010, l'Assemblée nationale de Cuba a approuvé les changements apportés à l'organisation territoriale du pays, qui se compose des éléments suivants : La segmentation de l'ancienne province de La Havane, avec la création des nouvelles provinces d'Artemisa et de Mayabeque, comptant chacune 11 municipalités.

Quelle est la province la plus peuplée de Cuba ?

Selon les données, La Havane est la province la plus peuplée avec 2 106 646 habitants et Mayabeque la moins peuplée avec 376 825 habitants. Les autres territoires comptant plus de 1 000 000 d'habitants sont Santiago de Cuba et Holguín, avec respectivement 1 049 084 et 1 035 072 habitants.

Tags