Calanques of Port Pin in CassisProvence-Alpes-Cote d'Azur, Franc

Provence-Alpes-Côte d’Azur, dont le chef-lieu est Marseille, est une région du Sud-Est de la France, étant souvent désignée par l’abréviation ou l’acronyme PACA. En 1970, Provence-Côte d’Azur-Corse devient Provence-Côte d’Azur à la suite de la constitution de la région Corse. En 1976, elle est rebaptisée Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui est formée de six départements issus des anciennes provinces de Provence et du Dauphiné. Une partie de Vaucluse est issue du Comtat Venaissin et la rive gauche du Var, dans les Alpes-Maritimes constituait autrefois le comté de Nice, les villes de Menton et Roquebrune-Cap-Martin ayant fait partie de la principauté de Monaco jusqu’au rattachement à la France en 1861.Provence-Alpes-Cote d'Azur, France, nature

Notre région PACA est baignée au sud par la mer Méditerranée et limitrophe à l’est des régions italiennes de Ligurie et Piémont, dont elle est séparée par les Alpes du Sud. Elle est bordée au nord par la région AuvergneRhône-Alpes et à l’ouest par le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le Rhône marquant la frontière régionale. Provence-Alpes-Côte d’Azur comptait 4 935 576 habitants en 2012, ce qui en fait la troisième région française la plus peuplée. Avec un PIB par habitant de 28 861 €, c’est également la troisième région la plus riche, recouvrant une superficie de 31 400 km2 et s’étend du Rhône à l’ouest à la frontière italienne à l’est.

CLIMAT

La région bénificie d’un climat méditerranéen avec des étés chauds (en moyenne 23 °C en juillet sur les côtes) voire très chauds dans l’intérieur des terres (plus de 35 °C). Dans les Préalpes, la température est plus basse (18 à 20 °C). L’ensoleillement est particulièrement important, avec 2 700, voire 3 000 heures par an. Les hivers sont froids, voire rudes et neigeux en montagnes, mais doux sur le littoral, notamment sur la côte d’Azur. La vallée du Rhône et une partie de la côte subissent le mistral, vent froid et fort soufflant du nord. La pluviométrie annuelle indique des quantités de pluie qui varient de 600 mm (delta du Rhône) à 1 000 mm (Alpes) mais sont très inégalement réparties dans l’année : s’il pleut autant à Nice et Marseille qu’à Brest et Paris, la sécheresse est très marquée l’été, mais à l’automne, les averses sont plutôt violentes.

NATURE ET ENVIRONNEMENTProvence-Alpes-Cote d'Azur, France, calanques

la moitié du territoire régional est occupée par la montagne, et le littoral s’étend sur 700 km. Provence-Alpes-Côte d’Azur compte une dizaine de réserves naturelles, quatre parcs nationaux, cinq parcs régionaux dont quatre sont contigus et un parc régional marin. Du fait de l’urbanisation, les territoires agricoles subissent une forte pression : entre 1970 et 2000, la surface agricole productive a été réduite de 20 %. C’est particulièrement le cas sur le littoral et dans le pays d’Avignon

DEMOGRAPHIE

Comptant près de 5 millions d’habitants, PACA est classée la troisième région de France la plus peuplée. Bien que son dynamisme soit aujourd’hui en diminution, la région se caractérise par une très forte croissance démographique dans la seconde moitié du XXe siècle : elle est la région de France qui a connu la plus forte progression de sa population entre 1962 et 2009. Elle représentait 4,5 % du total de la population française en 1975 contre 7,8 % en 2012. Cette croissance est le fruit à la fois d’un fort apport migratoire et de l’excédent naturel.Provence-Alpes-Cote d'Azur, France, salade niçoise

GASTRONOMIE ET CUISINE

La cuisine de Provence-Alpes-Côte d’Azur est marquée par les influences du bassin méditerranéen et de l’Italie, dont elle est proche, sans oublier que la PACA est partie intégrante du bassin méditerranéen. Dans la gastronomie, on utilise l’huile d’olive, les olives (tapenade…), l’ail, les herbes aromatiques comme le thym, romarin, sauge, laurier, etc.. La consommation de légumes d’été et des légumes secs l’hiver est importante : aubergines, poivrons, courgettes, tomates, etc. Dans le sud et le centre, l’agneau et le mouton sont très utilisés ainsi que les produits de la mer. Parmi les produits locaux : la truffe (dont le Vaucluse est le premier producteur en France), le pastis, les herbes de Provence, l’huile d’olive (la région compte plusieurs AOC). Dans les Alpes, la cuisine comporte une abondance de salaisons et de fromages.


Page visitée 64 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)