Le Bosphore, Istanbul, Turquie

 

Le Bosphore

Le Bosphore

 

Le Bosphore, Istanbul Boğazı ou Boğaziçi en turc, est le détroit qui relie la mer Noir à la mer de Marmara et marque, avec les Dardanelles, la limite méridionale entre les continents asiatique et européen. Il est long de 42 kilomètres pour une largeur de 550 à 3 000 mètres. Il sépare les deux parties anotilienne (Asie) et rouméliote (Europe) de la province d’Istanbul.

Une escapade nautique sur le Bosphore vous permettra de vous offrir une vision surprenante sur cet agréable détroit, un joyau de l’histoire incrusté entre la mer de Marmara et la mer Noire.

Le Bosphore joue depuis des siècles un rôle considérable dans la vie de la Turquie et de ses habitants. Ce couloir d’eau est hautement stratégique et doté d’une animation continue: plus de 50 000 navires s’y croisent chaque année, et parmi eux, certains tankers transportent le pétrole de la mer Noire.

 

Légende

Des bateaux au départ d’Istanbul vous permettent d’admirer les mosquées et palais ottomans. De grandes et magnifiques maisons de bois sculpté par des orfèvres sont particulièrement prisées par les riches étrangers qui disposent de piscines, de vedettes… et même d’un téléphérique privé pour accéder à leur propriété.

Le nom du Bosphore signifie « passage de la vache ». Cette appellation fait référence à une des plus célèbres histoires de la mythologie grecque.

C’est l’histoire d’Io, une belle prêtresse dont Zeus tomba amoureux. Lorsque la femme du dieu de la foudre découvrit cette relation, elle entra dans une rage noire et pour éviter à son amante une mort cruelle, Zeus eu le temps de la transformer en une belle génisse blanche.

Mais Héra, avide de vengeance, envoya un paon piquer la jolie vache, et celle-ci, devenue folle se mit à courir, traversant les continents te franchissant ainsi le Bosphore !

Bien à savoir

Le ferry qui navigue sur le Bosphore longe successivement les deux rives pour que vous puissiez admirer tous les paysages, les minarets effilés, les dômes majestueux des mosquées.

Il part généralement de Eminönü-Kavaklon tous les jours à 10 h 30, 12 h 30 et 14 h. Faites attention, en hiver, certains départs sont supprimés.

A défaut du ferry, vous pouvez aussi prendre un bateau touristique. Il réalise un tour d’une heure et demie sur le Bosphore, vous amenant jusqu’au second pont qui enjambe le détroit.

C’est moins long que le ferry puisque ce bateau ne va pas jusqu’au bout du Bosphore et ne fait pas d’escale. C’est aussi plus cher, mais pourtant, j’ai trouvé la formule intéressante. Il se rapproche en effet des monuments remarquables, ralenti quand il faut, et le prix n’est pas abusif pour une excursion touristique. Sur le trajet, vous pourrez admirer les deux immenses ponts qui enjambent le Bosphore mais aussi plusieurs bâtiments remplis d’histoire telque le palais de Dolmabahçe.


 


Page visitée 10 fois