Arnac-Pompadour, la Corrèze, France

Arnac-Pompadour, la Correze, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charent

Arnac-Pompadour, dont les habitants sont appelés les Pompadour, est une commune du département de la Corrèze, située dans la région du AquitaineLimousinPoitou-Charentes en France. Il est bon à savoir que les Pompadour qui est l’appellation de ses habitants, s’écrit sans « s » étant donné qu’il s’agit à l’origine du nom d’une famille. Comme il est à signaler qu’en Limousin et sur les panneaux indicateurs, la commune est habituellement appelée simplement Pompadour, bien que le village de Pompadour soit partagé entre les communes d’Arnac-Pompadour et de Saint-Sornin-Lavolps. Son nom devint mondialement célèbre grâce à la favorite de Louis XV, Madame Le Normant d’Étiolles à qui le roi fit don du château de Pompadour et du titre marquise qui lui était associé. La ville voit son nom régulièrement associé au monde du cheval et des courses hippiques.

HISTOIREArnac-Pompadour, la Correze, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charent

Etant un ancien site gallo-romain, Arnac abrite, dans ses environs, un château bâti en 1026 par les seigneurs de Lastours, vicomtes de Pompadour. Il fut considérablement agrandi au cours du XVe siècle, au moment de l’apogée de la maison de Pompadour, suite à l’héritage de la puissante vicomté de Comborn. Après l’extinction de la famille au début du XVIIIe siècle, l’héritage qui comprend le château, les terres et le titre, fit l’objet d’une longue bataille judiciaire entre le marquis de La Vallière et le prince de Conti. Aucun des deux n’obtint gain de cause puisque Louis XV préempta le château au nom de la Couronne. Il en fit presque aussitôt don à sa favorite, Mme d’Etiolles, qui prit dès lors le titre de marquise de Pompadour. Quelques années avant sa mort, en 1760, elle se sépara du château qui retomba dans le domaine royal. Louis XV y établit l’année suivante, sur la base du haras privé que la marquise avait créé en 1751, un haras royal, prospère jusqu’à la Révolution. Fermé avec la chute de l’Ancien Régime, il fut rétabli par le Directoire en 1795, et devint Haras national en 1872. Il est bon de rappeler que la commune porte le nom d’Arnac-la-Prairie, au temps de la Révolution française.

PATRIMOINE

  • L’église Saint-Pierre-et-Saint-Pardoux: datant du XIe siècle, l’église fut classée au titre des monuments historiques en 1846.Arnac-Pompadour, la Correze, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charent
  • Le château de Pompadour: le château est inscrit en 1926 au titre des monuments historiques. Sachant qu’il ne subsiste rien du castrum de Guy de Lastours, construit vers 1000, le château a été entièrement reconstruit au XVe siècle par Geoffroy Helie de Pompadour. Devenu marquisat en 1614, le titre de marquis de Pompadour est devenu célèbre quand le roi Louis XV l’a offert à sa maîtresse, la célèbre marquise de Pompadour, en 1745. Le marquisat est racheté en 1761 par le duc de Choiseul, avant la création, en 1763, de la jumenterie par le contrôleur général des finances Bertin. Le château n’est plus entretenu et ne reste plus d’habitable en 1790 que la partie du midi. Après 1793 le château est largement abattu, ne laissant plus que la partie du midi et le châtelet.
  • Le village du Club Méditerranée : il accueille de nombreux vacanciers français et européens. Il dispose d’une capacité d’hébergement de plus de 450 places et de nombreux équipements sportifs (19 terrains de tennis, trois manèges dont deux olympiques, cinq carrières, un terrain de rugby/football…). Cet établissement qui a fermé ses portes en août 2014, est connu depuis les années 1970 pour être le fer de lance de l’activité équitation du Club Med.
  • Le Haras national : il abrite le siège des Haras nationaux. Les écuries du dépôt d’étalons de Puy-Marmont abritent 65 étalons de diverses races.
  • L’hippodrome de Pompadour: sa célébrité est due à l’organisation, chaque dimanche, par la ville du cheval de courses dans cette enceinte en plein air qui fait face au château de la ville. Il abrite également en son sein un parcours international de cross.


Page visitée 16 fois