Chatellerault, la Vienne, Poitou-Charentes, France

Châtellerault, dont les habitants sont appelés les Châtelleraudais, est une commune du département de la Vienne, située dans le centre-ouest de la France, en région Poitou-Charentes. Deuxième ville du département derrière Poitiers, elle compte 31 537 habitants, appartenant à une unité urbaine de 41 505 habitants et son aire urbaine de 69 836 habitants, d’après le recensement de 2012.  Elle occupe la cinquième place dans la région, derrière Poitiers, La RochelleAngoulême et Niort. Située aux confins du Poitou et de la Touraine, sur les bords de la Vienne, Châtellerault est une des deux sous-préfectures du département, tout en étant un important pôle économique et administratif, en dépit de la fermeture en 1968 de la manufacture d’armes et en 2009 de l’école de gendarmerie qui avaient fait sa réputation, la ville, désormais spécialisée dans les industries de pointe, en aéronautique et industrie automobile, elle est également un centre tertiaire (commerce, établissements d’enseignement). Le bassin châtelleraudais est l’un des principaux bassins industriels de la région Poitou-Charentes, en accueillant des entreprises telles que Thales avionic, la Snecma (motoriste aéronautique et spatial), ainsi que Fenwick-Linde.Chatellerault, la Vienne, Poitou-Charentes, France, pont

La ville est également riche en monuments tels que le pont Henri-IV, achevé en 1611, l’église Saint-Jacques, située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, ainsi que le château de Targé .

Santé

  • Centre hospitalier entièrement neuf situé au nord-est de la ville (hôpitalCamille Guérin),
  • Un centre médical (minimes)
  • Clinique du Bon-Secours
  • Clinique de Sainte-Anne

PATRIMOINE

Patrimoine religieux

  • Église Saint-JacquesChatellerault, la Vienne, Poitou-Charentes, France, eglise st-

Sa construction a débuté en l’an 1008, sur les ruines de la chapelle du prieuré Saint-Jacques, grâce à Isembert II, évêque de Poitiers. Elle est consacrée en 1066 par le même évêque. Un ex-voto a été offert en 1632 pour célébrer la fin de la peste qui désolait la ville. L’édifice a été complètement restaurée en 1858. L’église possède une statue de saint Jacques en bois polychrome du XVIIe siècle. Châtellerault a toujours été une étape sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Un chapiteau représente, sur un pilier, le sacrifice d’Abraham, comme elle possède deux bourdons datant de 1867, ainsi qu’un carillon de 50 cloches, qui est le seul de la région Poitou-Charentes.

  • Église Saint-Jean-Baptiste

Elle fut construite au XVe siècle pour remplacer l’église Saint-Jean-Hors-les-Murs qui tomba en ruines. L’église est consacrée le 23 mai 1469, et fut édifiée en style gothique avec une entrée se trouvant en sens opposé, c’est-à-dire sur la rue Saint-Jean, proche de la rue Bourbon. La nef et les bas-côtés qui avaient sensiblement les 2/3 de la longueur actuelle, ont été conservés dans l’agrandissement intervenu en 1860 sur l’emplacement des anciens remparts. Vous pouvez le remarquer en observant les piliers et les voûtes des deuxième et troisième travées.

  • Église Saint-Jean-l’Évangéliste

Cet édifice reste remarquable par ses vitraux et la cloche russe de 1897 offerte par le tsar Nicolas II.

  • Commanderie d’Auzon

Au début, commanderie templière puis hospitalière, elle était, avec celle située à La Rochelle, la principale baillie de la province d’Aquitaine. Elle a été fondée entre 1130 et 1140 sous Guillaume X d’Aquitaine.

  • Mosquée Essalam

La communauté musulmane de la commune possédait un édifice en plein centre du quartier de La Plaine d’Ozon. Mais depuis 2010, elle a acquis une mosquée de plus de 1 000 mètres carrés, possédant une bibliothèque, des salles de cours, des salles de conférences…

  • Mosquée de la Concorde

Elle est la deuxième mosquée, qui a été construite dans le quartier de l’Étang.


Page visitée 68 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)