La_Rochelle,Poitou-charentes_France.

La Rochelle  est une ville du Sud-Ouest de la France, capitale historique de l’Aunis et préfecture du département de la Charente-Maritime, en région Poitou-Charentes. Située en bordure de l’océan Atlantique, au large du pertuis d’Antioche, et protégée des tempêtes par la « barrière » des îles de Ré, d’Oléron et d’Aix, la ville est un complexe portuaire de premier ordre, et ce depuis le XIIème siècle. Elle conserve plus que jamais son titre de « Porte océane » par la présence de ses trois ports (de pêche, de commerce et de plaisance).

Cité millénaire, dotée d’un riche patrimoine historique et urbain, La Rochelle est aujourd’hui devenue la plus importante ville entre l’estuaire de la Loire et l’estuaire de la Gironde. Ses activités urbaines sont multiples et fort différenciées. Ville aux fonctions portuaires et industrielles encore importantes, le tourisme y est en plein développement.

Ville fortifiée sur la mer et sur la terre, La Rochelle comporte de nombreux monuments de défense, dont les plus connus sont les tours médiévales du Vieux-Port, qui en gardent l’entrée et l’ont rendue mondialement célèbre. Parmi celles-ci, la tour Saint-Nicolas, celle de la Chaîne et de la Lanterne demeurent les seuls vestiges de l’enceinte médiévale du XIVe siècle rasée par Richelieu en 1628 lors du siège de la ville. De même en est-il de La porte de la Grosse Horloge qui gardait l’entrée de la cité marchande depuis le vieux-port et constitue un vestige des remparts médiévaux. La porte de la Grosse Horloge fait également partie du patrimoine portuaire historique de la ville. Mais La Rochelle n’a pas seulement conservé des édifices de l’époque du Moyen-âge, la ville s’est enrichie dans les siècles suivants de remarquables monuments dont le célèbre Hôtel de ville de la Renaissance et d’autres édifices de l’époque classique édifiés au XVIIe et au XVIIIe siècles comme entre autres le bâtiment de la Chambre de commerce – ancien hôtel de la Bourse.

UNE TRADITION MARITIMELarochelle,Poitou-charentes,France,hotel atalante-thalasso
Située au fond d’une baie, s’ouvrant sur la mer des Pertuis, protégée par les îles de Ré, Aix et Oléron, La Rochelle est une cité maritime par excellence.
II suffit de flâner sur les quais de ses quatre ports pour comprendre l’importance que tient ici la mer; le Vieux Port et ses tours médiévales protégeant autrefois le trafic maritime, le port de commerce en eau profonde inauguré à la fin du siècle dernier, le port de plaisance des Minimes, le plus grand de la façade atlantique avec ses 3500 bateaux et le port de pêche doté des technologies les plus récentes. De nombreux musées et curiosités, des activités sportives et ludiques, des croisières et des promenades en bateaux, vous offriront la possibilité de découvrir l’originalité et la diversité du monde marin

PAYS ROCHELAIS
Les contours de cette entité touristique reprennent pour une part les limites de notre ancienne province de l’Aunis.
C’est un pays plat, autrefois envahi par la mer. Des grandes étendues de terres agricoles distribuées autour de petites villes ou de villages, surgissent les étranges clochers fortifiés de Marsilly et d’Esnandes.
Plus loin, apparaissent les voûtes romanes chargées de sculptures d’Angoulins et de La Jarrie. Les châteaux, manoirs, logis et nobles demeures disséminés dans l’arrière pays sont autant de pages d’histoire tumultueuses ou florissantes.
Au nord de La Rochelle, la côte offre des falaises avec les villages de l’Houmeau et de Nieul et la baie de l’Aiguillon. Au sud, les plages se succèdent propres à satisfaire toutes les pratiques de loisirs nautiques avec Aytré, Angoulins et Châtelaillon, station balnéaire et centre de thalassothérapie.

PATRIMOINE

La Rochelle offre également un patrimoine d’une très grande qualité : maisons médiévales à pans de bois et ardoises, richesse des façades de pierre sculptée des XVIème et XVIIème s., sobriété et noblesse des grands hôtels d’armateurs du XVIIIème siècle. En raison de la richesse exceptionnelle de son patrimoine historique, architectural et urbain, La Rochelle a demandé le classement du Vieux-Port et des tours sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ces dernières, gérées par le Centre des Monuments Nationaux, ont accueilli près de 100 000 visiteurs en 2007. La ville comprend de nombreux ouvrages d’eau dont les bassins du vieux-port qui ont été édifiés à l’époque napoléonienne puis achevés pendant le Second Empire ou encore le canal de Marans à la Rochelle, également appelé canal de Rompsay.

Parcs et jardins publics

Parc Charruyer

Le parc est établi grâce au legs de Mademoiselle Adèle Charruyer, fille d’Étienne Charruyer, armateur. Il est aménagé à partir du 6 mai 1887 sur 40 hectares de terrains militaires marécageux situés aux pieds des fortifications ouest de la ville, datant de l’enceinte de 1685. Achevé le 31 décembre 1890, il est appelé à l’origine le parc Monceau rochelais. Le parc Charruyer avec les Allées du Mail sont un site classé . À partir de 1945 se développe un petit parc zoologique qui invite à découvrir perroquets et paons, chèvres naines et baudets du Poitou. Long de 2 kilomètres et large de 200 mètres, il est parcouru par deux ruisseaux, le Fétilly et le Lafond, qui se jettent dans l’océan. C’est un parc à l’anglaise, aux allées sinueuses et ombragées par de grands arbres.

Survivance des fortifications de la ville, on peut découvrir en parcourant le parc : la redoute nommée Le Paté à l’époque où le Génie occupait les lieux (ouvrage fortifié qui surplombe le parc animalier tout près du Mail), la porte des deux-Moulins (réaménagée au xixe siècle) et son fortin et la porte Neuve (réaménagée au xixe siècle). Suite au déclassement de la ville, les murs d’enceinte faisant la limite Est du parc ont simplement été recouverts de terre et leurs parties hautes constituent aujourd’hui le chemin des remparts.

Parc Franck Delmas

Le parc Franck Delmas, du nom d’un membre de la famille Delmas fusillé pour acte de résistance pendant la seconde guerre mondiale, est situé au sommet de l’allée du Mail. Anciennement parc d’une propriété privée, la villa Fort-Louis, toujours au centre du parc, c’est un jardin public de sept hectares au riche patrimoine botanique. Réhabilité à la suite de la tempête Martin de 1999, c’est également un lieu d’expérimentation de la résistance des végétaux aux contraintes climatiques.

Ces deux parcs sont reliés par les Allées du Mail (appelées aussi l’Allée du Mail ou le Mail), une promenade publique de six cents mètres de long et bordées de pins située en bordure de mer. Au XVIe siècle, le Mail était un grand pré utilisé pour les fêtes populaires et pour faire paître les animaux de ferme. Puis au siècle suivant, il fut aménagé pour s’exercer au jeu de mail qui consistait, en une de ses façons de le pratiquer, à mettre avec un maillet à long manche flexible une balle en bois sous un arceau de paille et cela en le moins de coups possibles. Ce jeu a finalement donné son nom au lieu en question. C’est au début du XIXe siècle que l’aspect actuel des Allées du Mail a été donné.

Les Allées du Mail sont constituées d’une longue et large pelouse centrale agrémentée de parterres fleuris dont la composition est modifiée chaque année. De chaque côté de cette pelouse, il y a successivement une allée piétonne, puis une rangée d’arbres et de buissons, ensuite une voie destinée à la circulation des véhicules. Tout le long de la rue, du côté droit (en remontant le Mail), ont été construites des villas balnéaires et maisons d’habitation à demi dissimulées aux regards des passants par des grilles peintes en noir. Le Mail fait partie des beaux quartiers de La Rochelle. À l’extrémité des Allées de Mail qui communique avec le parc Franck Delmas un monument aux morts de la guerre 1914-1918 a été inauguré en 1922. La statue de bronze due au sculpteur Joachim Costa est familière des Rochelais sous l’appellation de « Poulu du Mail ».

Réputée pour les piscines d’eau de mer de ses centres de thalassothérapie dès le XVIIIème siècle, c’est avec l’ouverture de la plage de la Concurrence que la ville devint vraiment une station balnéaire.

AquariumLarochelle,Poitou-charentes,France,aquarium

L’aquarium de La Rochelle est transféré sur le Port des Minimes après l’incendie de 1986, est depuis 2001 situé au cœur de la ville, dans le quartier du Gabut. Il fait partie des plus grands aquariums européens. Quelque 10 000 animaux des quatre coins de la planète se partageant les 3 000 m3 d’eau de mer répartis sur 65 bassins où sont recréés les milieux naturels d’espèces de tous les océans et des mers du monde.

Musées

  • Muséum d’histoire naturelle, qui s’est installé en 1831 dans l’hôtel du gouvernement, que Napoléon lui avait donné dans ce but en 1808. Sa pièce la plus remarquable est une girafe, don du vice-roi d’Égypte à Charles X.
  • Musée d’Orbigny-Bernon, installé depuis 1921 dans l’hôtel néo-renaissance édifié par Alcide Dessalines d’Orbigny, maire de la ville, et légué à la commune par son épouse. On y trouve une riche collection de porcelaines et faïences, l’apothicairerie de l’hôpital Aufredy, des plats de Bernard Palissy, et des souvenirs du « Grand Siège ».
  • Musée des Beaux-Arts de La Rochelle, fondé en 1844par la Société des amis des arts, le musée des Beaux-Arts fut installé en 1845 au deuxième étage de l’ancien évêché, au centre-ville. On y retrouve entre autres des toiles de peintres rochelais, tels que Théodore Chassériau, Eugène Fromentin, et William Bouguereau.Larochelle,Poitou-charentes,France,musée de l'histoire
  • Musée du Nouveau Monde, qui présente de nombreuses pièces retraçant l’histoire de la découverte et de la conquête du Nouveau Mondedepuis le XVIe siècle et à partir de La Rochelle.
  • Musée rochelais de la Dernière Guerre.
  • Musée rochelais d’histoire protestante, qui présente une collection d’objets de l’histoire protestante de la ville et de la région, y compris quelques œuvres de Jean Calvin.
  • Musée des automates, premier du genre en France, présente une vaste et prestigieuse collection d’automates et de scènes animés provenant de toute l’Europe et de toutes les époques.
  • Musée des modèles réduits.
  • Musée du flacon à parfum, plus de 1 000 flacons dont certains sont signés de grands noms.
  • Musée maritime, musée « à flots » situé dans le bassin des chalutiers du Vieux-Port, est riche d’une flotte patrimoniale de 8 navires dont 6 navires classés. Il ouvre à la visite deux navires : la frégate météorologique France 1 et le chalutier pêche arrière l’Angoumois.

Monuments religieuxLarochelle,Poitou-charentes,France

  • Cathédrale Saint-Louis
  • Chapelle Notre-Dame de l’Espérance
  • Église Saint-André et Sainte-Jeanne d’Arc de Fétilly
  • Église Saint-Paul de Mireuil
  • Église Saint-Pierre de Laleu
  • Église Saint-Joseph de Port-Neuf
  • Église Saint-Jean-Baptiste de Villeneuve-les-Salines
  • Église Saint-François-d’Assise de la Palice
  • Église Saint-Nicolas de Tasdon
  • Église Notre-Dame-de-Cougnes
  • Église du Sacré-cœur de la Genette
  • Église Saint-Sauveur
  • La Rochelle est aussi le lieu d’implantation de communautés catholiques spécifiques telles que les Filles de la Sagesse, les Fils de la charité, les Petites Sœurs de l’Assomption, l’Oratoire de Jésus-et-Marie-Immaculée de France, les Ursulines de Jésus de Chavagneset les Xavières (de spiritualité ignatienne).

Protestantisme : Temple de La Rochelle : Bien que la ville ait été pendant longtemps un bastion protestant, la ville ne possède actuellement qu’un seul temple protestant. Il est situé à l’emplacement de l’ancienne Chapelle des Récollets.

Et loin du patrimoine de la région, même les Musulmans peuvent pratiquer leur religion dans la Mosquée puisque la ville possède deux lieux de cultes musulmans : La Grande Mosquée de La Rochelle, et La Mosquée du Clos-Margat.


Page visitée 73 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)