Les musées de Sousse, Tunisie

La ville de Sousse compte trois musées importants. Le musée archéologique qui compte l’une des plus importantes collections de mosaïques romaines au monde, Dar Essid anciennement une maison d’aristocrates et Dar El Kobba.

Musée Dar Essid Sousse

Située à l’intérieur de la médina, en longeant ses remparts nord, Dar Essid, vous donnera l’opportunité de découvrir la vie quotidienne citadine à Sousse et la maison tunisienne typiquement traditionnelle au XVIIIe et XIXe siècles. Ayant appartenu à une famille d’aristocrates, aujourd’hui, elle est ouverte au grand public pour se familiariser avec le style typiquement tunisien. Pour observer un beau panorama de la ville de Sousse il est préférable prendre le petit escalier en colimaçon.

Musée Dar Essid Sousse Tunisie

En arrivant au musée, on vous remettra un plan de la maison tout en vous expliquant l’aménagement des différentes pièces.  En effet, il est construit en 928, une date inscrite dans sa cour, au-dessus de la porte de la «chambre de la deuxième femme». Parmi les pièces les plus intéressantes de la maison on trouve les chambres qui sont richement décorées comme la cuisine ou aussi la salle de bain du maître qui est équipée d’une baignoire en marbre de Carrare venu de l’Italie.

Vous pourrez observer de jolies bouteilles de parfum parmi les objets exposés, aussi d’anciens contrats de mariage parmi eux un très ancien datant depuis sept cent ans, des livres anciens, 2 tableaux arborant des versets du Coran brodés de fil d’or dix huit carats, une lampe à huile en céramique qui date du IXe siècle, des urinoirs datant de l’époque romaine et des céramiques d’Andalousie. Ne manquez surtout pas de grimper jusqu’au sommet de la tour à partir de la terrasse, d’où la vue sur la médina, une vue imprenable sur la mer Méditerranée car le port et les environs sont très exceptionnelles.

Le Musée Dar Essid a en effet récupéré récemment grâce à la brigade judiciaire de Sousse un certain nombre d’objets qui ont été volé lors des événements de janvier 2011 de la part d’un groupe d’individu ; qui étaient en possession de plus de deux cent pièces dérobés. Il s’agit de vases d’argent, des selleries brodées d’or, de vieux manuscrits, de cuillères en bronze ainsi que de plaques de marbre gravées de versets coraniques.

Le musée archéologique de Sousse

Située à l’intérieur de l’ancienne Kasbah de la médina, le musée archéologique de Sousse a été fondé en 1951 et remplace en effet une structure plus petite qui existait dans la ville européenne. Il est en effet classé le second de la Tunisie grâce à sa collection de mosaïques  romaines.

Tout d’abord, on accède à une grande salle voutée réservée à l’accueil dans laquelle on trouve présentés l’histoire et les monuments du Sahel de l’antiquité à l’époque musulmane. Puis une boutique et  une librairie qui mène à son tour à un espace d’exposition temporaire. Puis, on emprunte emprunter un escalier ou un ascenseur pour pouvoir accéder aux salles souterraines du musée qui mènent à un espace de deux milles m2 de superficie et qui baignent dans une lumière, naturelle ainsi qu’artificielle qui contribue à la mise en scène ambiances scénographiques et des collections des différents espaces. On trouve des collections composées de sculptures, de mosaïques, mobiliers en céramique et de lapidaires provenant des fouilles de divers sites du Sahel antique comme Enfidha, El Jem, Themetra, El Alia, Moknine, Uzitta…

Le musée archéologique de Sousse conserve des mosaïques qui constituent un ensemble assez homogène, qui ont été sorti des ateliers de la Byzacène côtière : El Jem, El Alia, Enfida, Themetra, Moknine, Uzitta et Sousse.
En effet, la fourchette chronologique dans laquelle s’insère cette production, est située entre la promotion de l’antique Hadrumetum sous le règne de l’empereur Trajan au rang de colonie et l’ensablement progressif de son port qui disparaît à partir du Vème AP. J.-C.

La plus part des pièces qui sont exposées dans la salle libyco-punique proviennent en effet du Tophet qui constituait au VIème s. av. J.-C, une aire sacrificielle à ciel ouvert lorsque les phéniciens pratiquaient le sacrifice Molk aux divinités protectrices de la cité, Tanit et Baal Hamon.

On aperçoit une succession de salles a Gauche de cet espace comme la salle funéraire romaine qui présente une collection de sigillée claire, des statuettes en terre cuite et une collection de stèles funéraires païennes.

Il  comporte aussi l’une des statuettes en terre cuite et une collection de sigillée claire. Et encore la salle funéraire chrétienne dans la quelle on observe l’exposition d’une collection de mosaïques dont la fameuse mosaïque mensa ou table funéraire, de stèles, d’Hermès, et de reliefs funéraires et les sous sols des catacombes.
A droite, On observe  dans la grande salle le calendrier de César ; Des mosaïques marines et des scènes nilotiques. L’aile gauche de cette salle est occupée par la mosaïque de la méduse, le baptistère et la mosaïque de Bacchus. Des cotés du patio, se trouve à gauche la galerie d’Achille et à droite celle d’Apollon. Et enfin, le fond est occupé par la salle de Trajan.

Musée Dar El Kobba

Dar el Kobba, est située à l’intérieur de la médina, tout juste au nord de la rue du souk el Reba au centre de la médina, boutiques de bijoutiers, unique en Tunisie connue pour son dôme plissé à zigzag. La Kobba a abrité le caravansérail des français au XIXème siècle, puis plus tard, durant les années soixante une auberges. On a une vue splendide de sa terrasse donnant sur les voutes des souks couverts ainsi que sur le labyrinthe des ruelles de l’antique médina de Sousse.

En effet, le monument est logé dans un bâtiment magnifique qui date depuis le XIe siècle, agrémenté d’un splendide dôme à cannelures en zigzag, qui fait de lui une pièce rare en tout le pays. Différentes pièces sont aménagées harmonieusement  autour d’une cour intérieure de manière à illustrer les us et les coutumes d’autrefois qui sont liés à l’alimentation ainsi qu’à la confection des vêtements, etc. en se dirigeant vers le rez-de-chaussée, on  trouve une salle où l’on présente parfois des expositions artistiques et un café.

Les musées de Sousse, par Cap Voyage


Page visitée 59 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)