La Neuville-en-Hez, Oise, Picardie, France

La Neuville-en-Hez, Oise, Picardie, France, eteang et foret

La Neuville-en-Hez, dont les habitants sont appelés les Neuvillois et les Neuvilloises, est une commune du département de l’Oise située dans la région Picardie en France, se trouvant à moins de 18 km à l’est de Beauvais, 36 km à l’ouest de Compiègne, 55 km au sud d’Amiens et à 60 km au nord de Paris. C’est l’une des plus grandes communes du département, dont le territoire comprend la forêt entière de Hez-Froidmont s’élève jusqu’au sommet des coteaux qui forment la limite méridionale. Elle descend vers le nord jusqu’à la vallée de la Brêche, dominant vers l’ouest les marais tourbeux de Bresles et de La Rue-Saint-Pierre. La commune s’étend entre 49 et 161 mètres au-dessus du niveau de la mer pour une altitude moyenne de 105 mètres. Le chef-lieu de La Neuville-en-Hez se situe à 65 mètres. Le point le moins élevé se trouve à la limite nord-est du territoire, sur les bords de la Brêche alors que le site le plus élevé se situe dans la forêt de Hez-Froidmont, sur la route forestière Bourbon, entre les carrefours du Magasin et de la Reine. Il est à signaler qu’aucune rivière ne traverse la commune, mais deux ruisseaux coulent sur le territoire : le ruisseau de la Garde, appelé aussi ru de la Garde, qui prend sa source dans l’étang artificiel du fond de la garde (à la limite ouest du territoire), pour se jeter dans la Brêche à Clermont et en traversant la commune d’Agnetz. Un second ruisseau débute d’une source, à la limite sud de la commune rejoint le ruisseau de la Lombardie à Thury-sous-Clermont. Dans le village se trouve le lavoir Saint-Louis ainsi qu’une station d’épuration. On trouve également une fontaine dans la forêt de Hez-Froidmont, proche du carrefour du Ruisseau de la Garde. La rivière de la Brêche marque la limite avec la commune d’Étouy, au nord-ouest.

PATRIMOINELa Neuville-en-Hez, Oise, Picardie, France, eglise notre-dame

  • L’église Notre-Dame-de-la-Nativité: cet édifice fut construit à la fin du XIIe siècle, sous les ordres du comte Raoul de Clermont. Il entreprend de faire édifier l’église vers 1190, après avoir choisi un emplacement pour qu’elle soit plus tard au centre du village. Une fois terminée, elle sera un simple vicariat sous la dépendance de l’église de Courlieu-La Rue-Saint-Pierre. De cette première construction, il ne reste que peu de choses. Seuls le clocher et les six piliers sont d’origine. Cependant le clocher carré au centre de l’édifice, a dû être remanié. La flèche de pierre a été remplacée recouvert en ardoise. Sur chaque face, deux fenêtres romanes à colonnettes latérales ont été divisées plus tard par deux ogives par un pilier. Le transept a été restauré au XIVe siècle, le chœur au XVIe siècle et la nef en partie au XVIIIe siècle. La façade actuelle ne date que de1791. Sur le côté nord, un autel dédié à la Vierge avec vitrail, représente Notre-Dame de Lourdes. A l’intérieur, on peut y voir des statuettes. L’autel est en marbre. On peut voir des restes de vitraux ornés de fleurs de lys. Un autel est dédié à Notre-Dame de la Garde. La statue en bois de la Vierge portant l’enfant Jésus provient certainement de l’église de ce couvent. Le 2 avril 1927, l’église fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques.
  • Le couvent des Cordeliers de Notre-Dame-de-la-Garde: le porche d’entrée et les soubassements du mur d’enceinte, sont les seuls vestiges restants de l’ancien couvent. Raoul de Falize, gentilhomme de la maison des Bourbons au XVe siècle, se retira sur le lieu d’un ermitage appelé Saint-Jean-Baptiste pour y vivre solitairement. Un couvent fut construit et reçut le nom de Notre-Dame- de-la-Garde en 1480. À sa suppression, en 1790, il y avait 19 détenus sous motif ou prétexte de folie. Les moines s’installèrent à Clermont pour créer une structure qui donna l’origine de l’hôpital psychiatrique. Le porche du couvent fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques.La Neuville-en-Hez, Oise, Picardie, France
  • La fontaine Saint-Louis: la fontaine Saint-Louis fut construite en 1827, et elle a été jusque très récemment une source d’eau potable privilégiée des habitants de la Neuville-en-Hez, et même des alentours
  • Statue de saint Louis: après avoir fait dégager les ruines de l’ancien château, le duc d’Aumale fit ériger au sommet du tertre une statue de Saint Louis portant la couronne d’épines. Ce monument a été érigé en 1879 sur une butte près de la RD 55 à gauche la sortie sud du village

Pour le reste des monuments, on trouve : l’abreuvoir et le lavoir , sur une place au pied de la statue. Un autre lavoir, au pied de l’étang communal en lisière de forêt, les restes de l’ancien château et de l’ancien couvent Saint-Thibault. La mairie datant de 1907, en face de laquelle, se trouve le monument aux morts, et sur la place Verte, c’est le monument au commandant G. Guesnet.


Page visitée 43 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)