Karaköy, Istanbul, Turquie

Karaköy

Karaköy

 

Karaköy est le premier quartier que l’on rencontre dans la partie moderne d’Istanbul, lorsqu’on vient d’Eminönü. Il commence en traversant le pont de Galata. A Karaköy, l’ambiance marine est très présente. Là bas, les poissons sont omniprésentes. Les pêcheurs affluent sur les bords du Bosphore et tout au long du pont de Galata, de même que les vendeurs de poissons ou les restaurants de spécialité marine. Un marché aux poissons se tient à gauche du pont. Sur les bords de la Corne d’Or, la gare maritime de Karaköy reçoit chaque jour des milliers de personnes qui rejoignent ou reviennent de la rive asiatique. Cela contribue à l’animation du quartier. L’embarcadère est tombé à l’eau lors d’une tempête fin 2009. Il a été rapidement reconstruit. Lorsque l’on rentre dans la ville, on découvre de vieilles maisons et de vieux commerces. On distingue de beaux immeubles qui auraient bien besoin d’un petit ravalement. L’ambiance oscille entre le coloré et le gris et donne aux lieux un charme très pittoresque. Karaköy accueille des établissements et constructions tels que le lycée et l’église Saint-Benoît. Mais il ne subsiste de l’église française fondée par les Jésuites qu’une tour médiévale. Un peu loin se trouve une autre église mais de style caucasien : Surp Kevork Lusavoriç. Cette église possède le même style des vieilles églises d’Arménie. Le Patriarcat orthodoxe turc détient aussi, dans le quartier, une église qui renferme une icône de la Vierge noire. Enfin, le musée d’Art moderne d’Istanbul se situe à Karaköy. Celui-ci n’a ouvert ses portes qu’en 2004. Il présente plus d’une centaine de peintures turques du milieu du XIXe siècle à nos jours.


Page visitée 26 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)