Villes les moins chères d’Europe: endroits à visiter avec un budget limité

Les villes les moins chères d’Europe à visiter en 2019 se trouvent dans ce petit guide pour vous.

L’Europe regorge de villes incroyables, mais quelles sont les moins chères? Continuez à lire pour le découvrir!

Oublions les prix des vols. Car pour cela vous allez devoir savoir comment trouver des billets moins cher. Surtout si vous voyagez à partir d’un autre continent. Mais, si vous venez de l’Europe et vous cherchez à découvrir les environs, vous pouvez prendre un vol Low-Cost. Ces derniers peuvent coûter meme moins que 30 euros.

Cependant, les dépenses réelles n’interviennent qu’après votre arrivée à destination. Une fois arrivé à Londres Heathrow ou Charles de Gaulle, votre argent durement gagné sera dépensé. En effet vous allez en mettre dans des hôtels, des repas et des attractions hors de prix. Le prix du billet d’avion pâlit en comparaison.

L’incroyable culture, l’histoire et la cuisine de l’Europe ont un coût, mais il existe de nombreuses façons de voyager pour pas trop de sou.

Un instant, oublions les villes sensationnelles de Londres et de Paris et examinons plutôt les trésors cachés moins connus de l’Europe.

On ne parle pas seulement d’Europe de l’Est ici. Il y a aussi beaucoup de villes à prix raisonnable en Europe occidentale et centrale.

Cette liste des villes les moins chères d’Europe prend base sur des comparaisons des prix de l’hébergement, des repas et des principales attractions à l’aide de Booking.com, Airbnb et TripAdvisor.

Cracovie, Pologne

Cracovie est la deuxième plus grande ville de Pologne. Ell est également  l’une des moins chères de toute l’Europe. Elle rivalise avec le charme médiéval de Prague, sans attirer les mêmes foules.

Cracovie est l’une des villes les moins chères d’Europe qui a échappé à la foule en 2019

villes les moins chères d'Europe

Si vous ne pouvez pas vous lasser des vieilles villes d’Europe, alors vous adorerez visiter Cracovie.

La principale place du marché de la ville («Rynek Główny») est la plus grande place médiévale d’Europe! Ici, des calèches glissent à travers des bâtiments colorés et une basilique parfaitement imparfaite. La basilique Sainte-Marie est une église gothique en brique construite au XIVe siècle. Ses deux tours ont des hauteurs différentes. D’ailleurs, ceci est très visible pour ceux qui se tiennent devant.

La ville abrite également le château de Wawel, un château du XIVe siècle et une cathédrale construite dans les styles baroque, gothique, Renaissance et roman. Avec son mélange unique de styles architecturaux et sa taille, le château de Wawel a vraiment un effet époustouflant. Le château de Wawel est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec le centre historique de Cracovie.

La monnaie polonaise, le złoty, a un taux de change très favorable par rapport à l’euro et au dollar américain. Les prix de l’hébergement, des repas et des attractions ne représentent qu’une fraction de ce que vous payeriez dans les autres grandes villes européennes.

Kraków est également très accessible à pied, vous n’aurez donc pas besoin de dépenser d’argent pour les transports en commun.

Porto, Portugal

Porto est une ville côtière populaire au Portugal. En fait, elle est souvent comparé à la capitale du pays, Lisbonne. Malgré ça, elle est moins métropolitaine et moins commune. Porto est sans aucun doute l’une des villes les plus intéressantes et les plus dynamiques d’Europe. C’est également l’une des villes les plus abordables pour les voyageurs à petit budget.

Connu pour son port, Porto est la porte d’entrée de la vallée du Douro. Cette dernière est  l’une des principales régions viticoles du monde. Elle possède également une histoire riche et une vie nocturne animée.

Portugal à visiter Porto

Porto donne aux visiteurs une place au premier rang sur le front de mer pittoresque du Douro. La plupart des principales attractions de la ville sont gratuites, notamment le Pont de Dom Luis I et Cais da Ribeira qui chevauchent le Douro. La promenade au bord de la rivière ressemble à une rangée de cartes postales, parsemée de maisons colorées, de boutiques et de cafés.

Une autre revendication de Porto est la cathédrale de Porto, une église romane inaugurée en 1100 après JC. Depuis la terrasse de la cathédrale, vous aurez une vue incroyable sur la vieille ville (site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO).

À Porto, vous pourriez facilement vous en tirer avec 50 euros par jour et pouvoir tout vivre. Pour cette raison, elle mérite une place de choix parmi les villes les moins chères d’Europe.

Budapest, Hongrie

budapest-itieraires

Budapest est l’une des villes les moins chères et les plus intéressantes d’Europe. C’est aussi l’une des villes les plus romantiques. Budapest se niche gracieusement le long du Danube. Elle permet aussi  d’accéder aux meilleurs bains thermaux de la région. Ces derniers étaient fameuses depuis l’époque romaine.

Cette ville est connue pour la cuisine la plus délicieuse d’Europe centrale et orientale. Le goulash est originaire d’ici. C’est un ragoût de viande et de légumes assaisonné de paprika. On trouve aussi le Lángos et Halászlé. Ce sont respectivement du pain plat frit et une soupe de pêcheur.

Si vous aimez la cuisine autrichienne, vous serez heureux de savoir que les plats hongrois sont très similaires. Les deux cuisines ont été substantiellement façonnées à l’époque de l’empire austro-hongrois.

Si vous êtes amateur d’histoire et d’architecture, vous serez émerveillé par le Parlement hongrois et le château de Buda. Ces deux bâtiments emblématiques sont absolument gigantesques et surveillent le front de mer pittoresque en contrebas.

Le Halaszbastya («bastion des pêcheurs») est un autre site à ne pas manquer. Cette forteresse date de la fin du 19ème siècle. Elle incarne le style néo-roman. Elle ressemble plus à un château de conte de fées qu’un château d’usage pratique ou stratégique.

Séville, Espagne

Séville offre un prix exceptionnel pour une qualité irreproachable. C’est généralement beaucoup moins cher que Barcelone et Madrid, tout en conservant tous les avantages d’une grande ville riche en culture.

Séville abrite un trésor de monuments historiques et culturels. Le Real Alcázar de Séville, un palais royal mêlant architecture islamique, gothique, Renaissance et baroque, un vrai amalgame de sites culturels importants.

L’Alcazar presente une grande influence des Maures. Ces derniers ont gouverné l’Espagne au Moyen Âge. Plus récemment,on l’a utilisé comme lieu de tournage pour la saison 5 de Game of Thrones.Que voir à Séville

Séville est également fameuse pour sa Plaza de España, l’une des plus belles places d’Europe. Sa construction coïncide avec l’exposition ibéro-américaine de 1929. Mais il donne vraiment l’impression d’être plus ancien.

Comme dans la plupart des régions andalouses, la nourriture et les boissons représentent une fraction du coût par rapport aux autres villes espagnoles. Vous devrez toutefois sortir un peu des sentiers battus pour trouver les meilleurs endroits pour déguster vos tapas.

Split, Croatie

Split est une ville magnifique et authentique qui chevauche la mer Adriatique en Croatie. Souvent, son voisin du sud, Dubrovnik l’éclipse. Mais il garde toujours une personnalité incroyable. Cette ville portuaire remonte à plus de 1 700 ans, quand l’empereur romain Dioclétien y fit construire un palais. Depuis lors, Split est devenue l’une des destinations les moins chères et les plus riches sur le plan culturel de la région.

Une grande partie de la ville se trouve dans les anciens murs des palais. Le palais de Dioclétien est un complexe remarquablement bien préservé, rempli de vie, de charme et de plus de 200 bâtiments. Les murs de pierre blanche dégagent un sentiment de mystique et vous font sentir comme si vous étiez de retour dans les temps anciens. Aujourd’hui, les magasins, les restaurants, les maisons et les hôtels ne manquent pas à l’intérieur de ces murs.

Lire aussi :  Le meilleur moment pour naviguer en Croatie – 7 raisons de naviguer en Croatie en octobre

L’un des sites les plus emblématiques de la ville est la cathédrale Saint-Domnius. Construite en 305 après JC, elle compte parmi les églises chrétiennes les plus anciennes. Un autre point d’intérêt à ne pas manquer est la Riva, une promenade en front de mer qui ressemble un peu à la Promenade des Anglais à Nice, en France. Le port pittoresque adjacent vous incitera également à vous demander pourquoi Split a échappé à la foule jusqu’à présent.

Si votre budget le permet, une visite culinaire à pied est un excellent moyen de découvrir la ville. Le marché aux poissons le plus ancien d’Europe, à Split, vous permettra de goûter aux spécialités locales comme les raies, les calmars et les moules de l’Adriatique. La Croatie est également connue pour ses vins (les recherches sur l’ADN suggèrent que les raisins Zinfandel ont été découverts pour la première fois en Croatie plutôt qu’en Californie).


Page visitée 52 fois

Envoi
User Review
5 (1 vote)