Morbihan, Bretagne, France

Morbihan, Bretagne, France, le golf

Le Morbihan est un département français situé en région Bretagne, qui a la commune de Vannes comme préfecture. Il est entouré par les départements du Finistère, des Côtes-d’Armor, de l’Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique… et l’océan formant la Côte des Mégalithes. Son littoral fait 905 km de côtes et sa superficie est de 6 823 km² dont 111500 hectares boisés, soit plus de 16 % du territoire. Les plus grandes forêts se situent au nord du département et en son centre . Il est à rappeler que c’est son célèbre golfe qui a donné son nom au Morbihan : en breton, mor bihan signifie littéralement « mer petite » ou « petite mer ». Notre département est le seul en France qui porte un nom breton.

Jusqu’au Moyen-âge, les forêts, comme partout en Bretagne, étaient bien plus étendues : l’antique forêt de Brocéliande s’est réduite pour ne laisser qu’une infime partie, sans parler de Paimpont ; la forêt de Rhuys, qui a entièrement disparu. Bref, le Morbihan est le département breton le plus boisé. Quant à la surface agricole, le Morbihan est le département de la Bretagne le moins exploité pour l’agriculture en termes de surface.Morbihan, Bretagne, France, climat et nature

Comme ailleurs en Bretagne, les marées remplissent et vident les estuaires de fleuves – grands et petits – appelés localement en français rivières. C’est l’équivalent des abers du Léon et de ce que les géographes dénomment ria : ria d’Etel, ria de Pénerf.

Le golfe qui a donné son nom au département contient 42 îles, dont deux forment communes : l’île d’Arz et l’île aux Moines. Hors du golfe du Morbihan, dans le Mor Braz (« la grande mer », pour l’Océan) il y a quatre îles habitées : Houat – Hoëdic – Belle-Île-en-Mer qui se trouvent au sud-ouest de la baie de Quiberon et Groix en face de Lorient. Le département de Morbihan est très plat sur le littoral en contradiction avec le reste de la Bretagne mais assez vallonné dans l’arrière-pays ouest (Landes de Lanvaux, Montagnes Noires proches de Gourin,…). Le Mont Saint-Joseph, qui fait 297 mètres d’altitude, est son point culminant se situant au nord-est de Gourin .

CLIMAT

Sous l’influence du Gulf Stream et des perturbations atlantiques, son climat est de type tempéré océanique voire océanique dégradé dans l’intérieur des terres, et se caractérise par sa douceur aussi bien en hiver qu’en été. En été, la chaleur reste modérée sauf à l’occasion de brefs et rares épisodes de canicule comme ce fût le cas en août 2003 à Lorient où la température a atteint les 37,5 °C. En hiver, les gelées sont rares, surtout dans les îles et sur la côte. Les précipitations sont abondantes toute l’année, avec un maximum en hiver. Le littoral et la partie orientale du département sont les parties les moins arrosées. Les landes de Lanvaux et surtout le nord-ouest du département, au relief plus prononcé, reçoivent les précipitations les plus abondantes. La côte morbihannaise bénéficie d’environ 1 900 heures d’ensoleillement annuel.

ECONOMIE ET TOURISMEMorbihan, Bretagne, France, tourisme

Reconnu pour le charme de ses paysages et pour la qualité de vie qu’il offre, le Morbihan possède de nombreuses richesses naturelles, historiques et artistiques. L’industrie agroalimentaire, l’agriculture et la pêche, la filière nautique (plaisance et professionnelle), les activités portuaires et le tourisme sont les moteurs principaux de l’économique du département.

Du côté du tourisme, un Comité Départemental du Tourisme du Morbihan est en place depuis plus de 30 ans et veille au développement de l’économie touristique. Il anime la politique départementale du tourisme et accompagne les prestataires et les collectivités dans l’esprit du Schéma Départemental de Développement Touristique. Et selon le recensement général de la population du 1er janvier 2008, 19,2 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires. On peut dire que le tourisme est assez important puisque sur les 261 que compte le département, 65 communes littorales dont 13 stations sont classées de tourisme et 22 « communes touristiques », avec, en 2010, 33,3 millions de nuitées touristiques extra départementales enregistrées, et 1,6 million de nuitées hôtelières et 3,16 millions de nuitées dans les campings

PATRIMOINEMorbihan, Bretagne, France, chateau de suscinio

Le Morbihan possède un patrimoine très riche et très diversifié qui vous sera présenté par commune, chacune dans un article à part. En voilà quelques musées parmi les plus importants du département :

  • Le musée d’histoire et d’archéologie de Vannes, situé dans un ancien manoir du XVe siècle: le Château-Gaillard, il retrace les recherches archéologiques menées dans le Morbihan depuis le XIXe siècle. Il renferme les plus beaux objets issus de ces recherches, suivant un parcours chronologique allant de la préhistoire à l’époque moderne.
  • Le musée de préhistoire à Carnacoù est exposée l’une des plus riches collections préhistorique au monde retraçant l’évolution de l’Homme en Bretagne du Paléolithique au Moyen-âge.
  • musée (Des Passions et des Ailes) consacré à l’histoire de Joseph Le Brix (célèbre aviateur de la région).situé à Baden.
  • L’écomusée de Saint-Déganà Brech traite de la société agraire en Morbihan : L’évolution et les mutations sociales, économiques et culturelles de la société rurale.
  • Le Musée de la Résistance bretonneà Saint-Marcel.
  • Plus de 60000 cartes postales sont conservées dans le Conservatoire Régional de la Carte Postaleà Baud. Il présente l’histoire de la carte postale et la Bretagne traditionnelle dans son exposition permanente.


Page visitée 39 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)