Madère, étant l’une des villes les plus chaudes du Portugal en hiver, bien que culturellement européenne, elle est géographiquement africaine, située à 935 kilomètres à l’ouest du Maroc et à 500 kilomètres au nord des îles Canaries. De ce fait, le temps y est chaud même pendant la période de décembre à mars, ce qui en fait l’une des meilleures destinations hivernales d’Europe.

Madère Portugal

Île volcanique qui a commencé à jaillir de l’océan il y a plus de 100 millions d’années, l’île de Madère est très montagneuse. En fait, Madère n’est rien d’autre que des montagnes ! Cela devient évident lorsque vous voyagez sur l’île et que vous vous retrouvez soit à zigzaguer le long d’interminables routes de montagne, soit à foncer tout droit dans une série de tunnels.

5 raisons de se rendre à Madère, même en hiver

Climat

Comme mentionné ci-dessus, le climat de Madère est chaud toute l’année. Fin novembre, il fait encore un temps de T-shirt pendant la journée à Funchal (moins de 20 °C). Même en janvier et février, les températures maximales avoisinent toujours les 19 °C, ce qui en fait l’un des endroits les plus chauds d’Europe en hiver. La nuit et en altitude, un pull léger ou une polaire est cependant nécessaire. Si vous vous rendez au Pico Arieiro (1818 m) tôt le matin, vous aurez peut-être besoin de quelques couches, surtout en hiver.

En raison du climat insulaire de Madère, les nuages vont et viennent souvent et le soleil n’est jamais garanti. Mais quand il brille, il fait assez chaud en raison de la basse latitude. Malgré la petite taille de l’île (56 km de long sur 21 km de large, soit 35 km sur 13), les montagnes créent des conditions météorologiques variées. Il peut faire beau à Funchal et brumeux/pluvieux à 20 km à l’intérieur des terres.

Randonnée pédestre

Randonnée Madère

Madère est connue comme une destination de randonnée, et la majeure partie de l’île est verte toute l’année. Il y a plus de 20 sentiers PR (PR signifie « pequenas rutas » ou « petites routes ».) Malgré le paysage montagneux, tous les sentiers ne sont pas épuisants. En particulier, plusieurs promenades le long des levadas (canalisations d’eau artificielles) sont pour la plupart plates. D’autres sentiers sont des descentes directes. En plus d’être dans la nature, de faire de l’exercice et de respirer de l’air frais, les sentiers de randonnée offrent toutes sortes de vues magnifiques. Vous pouvez observer des vallées et des villages depuis le flanc d’une colline, ou des chutes d’eau dévalant des falaises.

Vues

Cabo Girão Madère

Madère n’est faite que de vues superbes. Et vous n’avez même pas besoin de faire de la randonnée pour les voir. À partir de Funchal, la banlieue de Monte, où se trouvent les jardins botaniques de Madère et les fantasques pistes de luge, offre des vues magnifiques sur la ville. Et elle est facilement accessible en téléphérique ou en bus local (beaucoup moins cher).

Cabo Girão, sur la côte sud de Madère, offre le plus haut skywalk de falaise d’Europe et comprend une plateforme en verre, similaire à celle du Grand Canyon. L’entrée est gratuite.

Le point de vue d’Eira do Serrado, également facile d’accès depuis Funchal (bus Rodoeste n°81), est le point de départ d’une randonnée en descente vers Curral dos Freiras. (Retour avec le même bus)

Si vous avez loué une voiture, vous verrez des points de vue tous les 100 mètres sur certaines routes de montagne. Plusieurs sont même équipés de tables de pique-nique pour un déjeuner bon marché avec vue. Il y a aussi des cafés et des restaurants partout avec des vues magnifiques depuis leurs terrasses.

Alimentation

La nourriture à Madère

La nourriture à Madère, tout comme au Portugal continental, a un très bon rapport qualité-prix et est délicieuse. Les plats principaux à base de viande ou de fruits de mer dans un bon restaurant coûtent généralement entre 10 et 15 euros, les pizzas entre 8 et 10 euros. Le pain chaud et spongieux à l’ail est également un aliment de base presque partout pour environ 3 euros.

Les Madériens sont également friands de sucreries, et les cafés et restaurants proposent de nombreuses variétés de tartes et de gâteaux.

Produits locaux

Les châtaignes poussent sur l’île et sont en saison d’octobre à mi-janvier. On peut manger une soupe aux châtaignes ou une tarte aux châtaignes. Des vendeurs font griller des châtaignes le long du front de mer à Funchal, l’odeur parfumée attirant les passants.

bolo do caco Madère

Un pain rond spongieux appelé « bolo do caco » semble populaire du petit-déjeuner au dîner. On peut le manger avec de la confiture au petit-déjeuner, puis tremper dans du beurre à l’ail au déjeuner et au dîner !

Le « bolo de mel », un gâteau dense et foncé semblable à un gâteau aux fruits de Noël (mais avec moins de fruits confits) est un gâteau traditionnel à Madère et malgré son nom qui se traduit par « gâteau au miel », il est fait avec de la mélasse de canne à sucre, et non du miel d’abeilles. Il est très riche et addictif. Vous êtes censé en arracher des morceaux avec votre doigt, et non le couper avec un couteau. Les habitants disent qu’il a meilleur goût de cette façon.

Si vous aimez les fruits de mer, ne manquez pas d’essayer les patelles (ou lapas en portugais), un crustacé local à Madère, et le poisson fourreau (espada) généralement servi avec des bananes.

La broderie de Madère est également populaire et unique. Vous pouvez voir les pièces en cours de fabrication à Bordal, à Funchal.

Enfin, les fleurs sont partout à Madère. Elles poussent dans les jardins botaniques de toute l’île, à l’état sauvage au bord de la route, et sont vendues en bouquets sur des marchés comme le Mercado dos Lavradores à Funchal.

Les défis de Madère

Malgré tous les aspects positifs de Madère, on peut trouver quelques difficultés, ou tout simplement quelques manques qu’on doit mentionner pour vous faciliter la visite.

Se déplacer

bus Madère

Il semble facile de se déplacer dans la majeure partie de Madère avec les bus locaux. En pratique, cependant, la plupart des bus ne font qu’un seul trajet par jour dans chaque direction, afin de desservir les habitants des villages qui viennent en ville, et non les touristes qui veulent visiter les villages depuis la ville.

Pour compliquer les choses, il y a trois compagnies de bus différentes à Madère, et aucun endroit central où vous pouvez trouver toutes les informations telles que les horaires ou les arrêts de bus. Un bon point de départ est le site Web de Visit Madeira.

Horários do Funchal est la compagnie de bus qui dessert Funchal et quelques villes voisines. Rodoeste couvre l’ouest de l’île, tandis que SAM couvre l’est, y compris le transport vers l’aéroport.

La location d’une voiture comporte son lot de difficultés, compte tenu du terrain. Assurez-vous que vous êtes à l’aise au volant d’une voiture à transmission manuelle (nécessaire pour les collines escarpées). Demandez également à la société de location la puissance du moteur de ses différents modèles. Toutes ces pentes raides sont difficiles pour une voiture faible. Beaucoup de touristes à Madère se plaignent de la faiblesse de leur voiture de location !

Manque de plages

Bien que vous puissiez trouver quelques endroits pour vous baigner à Madère, ce n’est certainement pas une destination de plage. Si vous êtes là en été et que vous avez besoin de vous rafraîchir, il y a des plages de sable protégées à Machico et Calheta (le sable vient d’ailleurs), ainsi que de belles piscines naturelles (avec des installations) à Porto Moniz.

Porto Moniz Madere

Un temps changeant

Bien que le temps à Madère soit excellent toute l’année (ce qui en fait l’une des meilleures destinations hivernales d’Europe), il est très changeant et difficile à prévoir. Pour essayer de planifier des randonnées ou des promenades en voiture dans les montagnes, par exemple, il faut vérifier régulièrement la météo et être prêt à changer ses plans si le brouillard s’installe soudainement ou si la pluie commence à tomber à verse. Il peut littéralement y avoir du soleil une minute et un ciel couvert la minute suivante.

Informations pratiques si vous vous rendez à Madère

Bus de l’aéroport

Le moyen le moins cher de rejoindre Funchal depuis l’aéroport (et vice-versa) est le SAM Aerobus. Il ne passe qu’une fois par heure environ (voir les horaires sur son site web), mais les horaires semblent correspondre à ceux des vols. Vous ne pouvez pas vous plaindre du coût : 5 euros l’aller simple (ou 8 euros l’aller-retour).

Ce qui est un peu plus difficile à comprendre à partir de leur site Web, c’est l’emplacement des arrêts de bus. D’après ce qu’on peut voir, le bus suit l’autoroute (VR1) et, une fois à Funchal, descend le boulevard qui passe devant le marché des fermiers (Mercado dos Lavradores), qui est l’arrêt n° 4. De là, il longe le front de mer jusqu’à la zone hôtelière et au-delà jusqu’à son point final à Praia Formosa. Il faut environ une demi-heure pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport.

Bus locaux

Horários do Funchal

À moins que vous ne comptiez uniquement sur les taxis, il est probable que vous utilisiez les bus locaux de Funchal (Horários do Funchal) au moins quelques fois, par exemple pour vous rendre à Monte ou en revenir, ou pour traverser la ville le long du front de mer lorsque vous en avez assez de marcher. Les tarifs individuels (achetés dans le bus) sont de 1,95 euros. Avec une carte Giro, vous pouvez précharger plusieurs trajets ou plusieurs abonnements pour un prix plus bas par trajet. Vous pouvez acheter la carte Giro dans des magasins de proximité tels que celui de Galerias São Lourenço.

(En passant, il semble qu’Uber vient d’arriver à Madère à partir de fin novembre 2019. Veillez à comparer avec les tarifs des taxis si vous l’utilisez).

Office du tourisme

Vous trouverez un office du tourisme au niveau des arrivées à l’aéroport. Dans le centre-ville de Funchal, le bureau principal se trouve sur l’Avenida Arriaga, 16 (la rue derrière le front de mer Avenida do Mar). Il y a également un petit kiosque directement sur le front de mer. À proximité, vous trouverez des guichets pour le bus hop-on hop-off, les excursions d’observation des baleines, etc.

Café

cafés-restaurants Madere

Heureusement, Madère compte de nombreux cafés et cafés-restaurants proposant de bons expressos. Vous pouvez demander un latte ou un cappuccino bien sûr. Mais si vous voulez avoir l’air d’un local, demandez un bika, un garota ou un chinesa, respectivement pour une dose d’espresso, une petite boisson mi-café/mi-lait et quelque chose qui ressemble plus à un grand cappuccino ou un latte.

Il existe deux types d’établissements servant du café à Madère. Ceux qui s’adressent aux visiteurs sont souvent situés dans des zones touristiques ou des sites pittoresques, avec des tables et des chaises en plein air, et des serveurs parlant anglais (parfois en uniforme). Un cappuccino dans l’un de ces endroits coûtera environ 2,70 ou 2,80 euros.

Comparez cela aux boulangeries et cafétérias locales au décor minimal, aux habitants qui discutent et au personnel au visage terne, où votre café coûtera moins d’un euro ! Le prix des pâtisseries suit la même règle. Un exemple de boulangerie locale est Pau de Canela, près du marché.

FAQ

Combien de temps dois-je passer à Madère ?

Vous pouvez faire une visite à Madère aussi tranquille ou active que vous le souhaitez. Il y a suffisamment de choses à voir et à faire pour justifier un séjour de deux semaines sur l’île. Vous pouvez aussi faire le plein de curiosités en un long week-end de 4 jours très chargé si vous louez une voiture.

Bien que Madère soit l’une des meilleures destinations hivernales d’Europe, les visiteurs viennent surtout en été.

Quelques formalités douanières ?

Les produits quittant l’île ne sont soumis à aucune limitation. Toutefois, si une quantité est jugée excessive, les douaniers peuvent exiger un document prouvant que les articles sont destinés à un usage personnel.

Outre les produits traditionnels de l’artisanat local, les chaussures portugaises, les fleurs et les fruits tropicaux sont des achats privilégiés lors de toute visite. La tapisserie et la célèbre broderie de Madère doivent également trouver une place dans les bagages des vacanciers en partance. Dans les rues de Funchal, on peut trouver des boutiques vendant les marques de créateurs de mode de renommée internationale.

Comment se rendre de Lisbonne à l’île de Madère ?

l'île de Madère

Rapide et facile : par avion

Se rendre à Madère depuis le continent par avion est moins cher et plus facile que vous ne le pensez, surtout si vous prenez la compagnie nationale portugaise, TAP. Il existe plusieurs vols quotidiens au départ de Lisbonne, et vous pouvez vous attendre à payer entre 70 et 150 dollars. Le vol dure un peu moins de deux heures, et les avions atterrissent à l’aéroport de Madère, juste à l’est de la capitale, Funchal. Vous devrez prendre un taxi de l’aéroport au centre de la ville. Cela prendra environ 20 minutes et coûtera environ 30 $ (attendez-vous à payer plus le dimanche ou après la tombée de la nuit). Vous pouvez également prendre le bus de l’aéroport qui part juste à l’extérieur du terminal. Les bus circulent selon les besoins et sont synchronisés avec les vols entrants et sortants. Le trajet de 45 minutes vous mènera au centre de Funchal et coûte environ 5 $. Il n’y a pas de gare routière centrale, mais vous pouvez indiquer au chauffeur où vous devez être déposé ; si c’est sur le trajet, il s’arrêtera pour vous laisser descendre. Ce sera probablement votre premier contact avec l’hospitalité décontractée qui rend Madère si populaire auprès des visiteurs.

Pas si facile : en bateau

Malheureusement, le ferry entre le continent et Madère a cessé de fonctionner en 2012 en raison d’un différend sur les taxes portuaires. Depuis lors, aucun ferry public ne circule entre Lisbonne et Madère. À moins d’affréter un bateau privé ou de voyager dans le cadre d’un circuit, il n’y a aucun moyen de rejoindre l’île par voie maritime. Il est toutefois possible de voyager en ferry public entre Madère et Porto Santo, la seule autre île habitée de l’archipel, qui se trouve à environ 25 miles au nord-est de Madère. Le port de Funchal est également la destination de nombreux paquebots de croisière, bateaux et yachts.

Sur l’île

Une fois sur l’île, ne vous attendez pas à trouver des hôtels de grande hauteur. La vie nocturne sans fin et les paillettes des hippies sont l’apanage de Lisbonne. Madère est connue pour ses activités de jour, notamment l’excellente pêche en haute mer, les incroyables sentiers de promenade dans ses parcs publics et les jardins regorgeant de bougainvilliers, d’orchidées, de jacarandas et de bananiers. Il est également possible d’emprunter un itinéraire de marche facile jusqu’au Pico Ruivo, ou d’explorer les levadas, des mini-canaux uniques sur l’île. Après vos aventures allez dans l’un des hôtels tranquilles de Funchal qui offrent des vues incroyables. L’un des meilleurs est le Castanheiro Boutique Hotel au cœur de Funchal, un bel hôtel construit à l’intérieur de trois bâtiments historiques.

Tags