Le musée de Grenoble, Isère, France

Le musee de Grenoble, Grenoble, Isere, France

Le musée de Grenoble fut créé en 1798, et il n’a cessé de s’enrichir pour présenter aujourd’hui aux visiteurs plus de 900 œuvres. Il fait partie des premiers musées d’art français et conserve l’une des plus belles collections d’art ancien. Un ensemble unique, tant par ses collections d’art ancien que moderne et contemporain.

Une visite dans les collections du musée permet de parcourir l’histoire de la peinture occidentale du 13e au 21e siècle, avec, pour chaque période, des œuvres de premier plan : de grands chefs-d’œuvre de la peinture classique flamande, néerlandaise, italienne, espagnole ; l’une des plus riches collections en Europe du 20e siècle ; toutes les grandes tendances de l’art contemporain depuis 1945. Enfin, un fonds d’antiquités égyptiennes s’ajoute à ces œuvres. Le musée est le principal musée d’art et d’Antiquités de la ville de Grenoble, en Isère, où la plupart des disciplinesLe musee de Grenoble, Grenoble, Isere, France, statues artistiques sont représentées en étant réparties sur cinquante-quatre salles ainsi qu’un vaste jardin de sculptures. Grâce à l’action de l’un de ses conservateurs de l’entre-deux-guerres, il est considéré comme le tout premier musée d’art moderne en France.

HISTORIQUE

C’est le 16 février 1798 que le musée a été fondé par Louis-Joseph Jay, bien avant les autres musées de province français. Ce jour-là, un arrêté de l’administration départementale détaille la création d’un muséum à Grenoble.

Le nouveau bâtiment abritant les collections est inauguré par le premier ministre Édouard Balladur en janvier 1994. Situé en plein centre de la ville, en bordure de l’Isère, il triple la surface d’exposition de l’ancien musée. Il se complète d’un jardin de sculptures dans le parc Albert Michallon, un espace arboré de 16 000 m2 entourant un mur d’enceinte de la ville de la fin du XIXe siècle.

LES COLLECTIONSLe musee de Grenoble, Grenoble, Isere, France, interieur

Le musée vous donne l’occasion de parcourir l’histoire occidentale du XIIIe au XXIe siècle, avec pour chaque période des œuvres de premier plan, avec une collection de 115 statuettes et objets d’art africains figure dans l’allée séparant le XIXe du XXe siècle.

Le musée possède 25 000 œuvres dont la grande majorité est exposée temporairement dans le musée ou d’autres lieux, et seules 900 sont exposées de façon permanente dans 57 salles sur 14 000 m2. Vous avez la possibilité de vous équiper d’un audio-guide qui vous permet de découvrir à votre rythme les collections. Les textes lus sont courts et vivants et enregistrés par des comédiens. Il est à rappeler que cet équipement est payant.

PARC OU JARDIN DE SCULPTURES

Concept né au XVIIe siècle, un jardin de sculptures est installé sur le pourtour est/nord-ouest du musée, dans le parc Albert-Michallon. L’esplanade François-Mitterrand et le parc Albert-Michallon accueillent dans un site exceptionnel Le musee de Grenoble, Grenoble, Isere, France, jardin de sculptun ensemble de quinze sculptures, prolongement en plein air des salles du musée consacrées à l’art du XXe siècle. Depuis 1988, le parc de sculptures s’est, en effet, progressivement développé dans cet espace de 16.000 m², magnifiquement planté de grands arbres et d’espèces rares intégrant aussi les vestiges de l’un des murs d’enceinte de la ville. C’est en 1964 qu’un premier aménagement donne à cet emplacement d’une ancienne demi-lune de fortification, un statut de jardin. Globalement le parc prend une forme d’équerre épousant ainsi le cheminement de l’imposante muraille de fortification de la fin du XIXe siècle qui termine sa course à l’intérieur du musée. Un Cèdre du Liban se trouve dans ce parc remarquablement paysagé, c’est le plus vieil arbre de la ville planté en 1847. La surface du parc Michallon ne permettant pas d’étendre à l’infini la présentation de sculptures, en 1988, le choix d’aménagement se porte sur la période du XXe siècle, en cohérence avec l’importante collection d’art contemporain du musée. L’esplanade François-Mitterrand en partie encadrée par l’enceinte du tout début du XVIIe siècle construite par le duc de Lesdiguières vient s’ajouter à ce parc.

LES ANIMATIONS

En mars et depuis 2004, le musée organise la nocturne des étudiants en collaboration avec l’université de Grenoble et l’association « Un tramway nommé culture ». Chaque année, l’animation s’articule autour de plusieurs projets artistiques proposés par des étudiants le temps d’une soirée. Avec 2 800 visiteurs durant l’édition 2014, l’animation est devenue un rendez-vous incontournable de la vie étudiante grenobloise. Par ailleurs, le musée deLe musee de Grenoble, Grenoble, Isere, France Grenoble donne la possibilité aux personnes handicapées de découvrir ses collections permanentes en mettant à disposition un guide pratiquant la langue des signes en français et un autre proposant une lecture labiale. Pour les non-voyants, les œuvres de Torriti, Picabia et Chagall sont en accès libre grâce à des bas reliefs tactiles accompagnés de commentaires audio. De plus, chaque année 300 personnes en situation de handicap psychique sont accueillies lors de visites.

Un auditorium de 278 places dans le musée, permet le déroulement de concerts de musique classique, mais également de conférences n’ayant pas de lien direct avec l’art comme celle sur les impacts du changement climatique, organisée en avril 2015 par l’université de Grenoble. Sous le nom Les Amis du Musée de Grenoble, une association culturelle est hébergée par le musée

 


Page visitée 7 fois