Les Musées de la France

Musée du Louvre,Paris,France

Les musées de la France se caractérisent par La Nuit européenne des musées : est une manifestation annuelle, qui a lieu le samedi le plus proche de la Journée internationale des musées. Elle a été créée en 2005 par le Ministère de la Culture et de la Communication. Elle permet au public de visiter les musées de nuit, gratuitement, jusqu’à une heure du matin environ. En accueillant le public la nuit, ils ouvrent à une autre visite de leurs collections, une approche plus sensorielle et insolite. De nombreuses animations sont proposées. Le public participe massivement à cet évènement festif : pas moins de deux millions de personnes y viennent.

Les principaux musées de la France

Le Musée d’Orsay

musée d'Orsey

musée d’Orsey,Paris,France

Créé en 1986 sous l’impulsion du président Valery Giscard d’Estaing et réorganisé en 2011, le musée, installé dans l’enceinte de l’ancienne gare d’Orsay, possède la plus grande collection d’œuvres impressionnistes et postimpressionnistes au monde d’artistes comme Manet, Renoir ou Monet. 5 000 œuvres pour la période 1848-1944.

musée d'orsey, horloge

musée d’orsey(horloge),Paris,France

  • La grande horloge :La grande horloge, située à l’entrée du hall, reste l’un des témoins de l’époque où la gare desservait le sud-ouest de la France.
  • La grande nef : Majestueuse, la grande nef de l’ancienne gare, avec sa verrière haute de 32 mètres, est utilisée comme axe principal du parcours.
musée d'orsey,hall

hall musée d’orsey, Paris,France

  • Le Déjeuner sur l’herbe : la plus grande toile d’Édouard Manet, a provoqué un scandale lorsqu’il a été proposé en 1863. Il avait osé peindre une femme nue au milieu d’hommes en costume !
  • Autoportraits : Van Gogh voulait toujours se prendre lui-même comme modèle. En résulte 43 autoportraits
    musée d'orsey, autoportrait

    autoportrait musée d’orsey,Paris,France

    connus à ce jour. Dont ce plus célèbre portrait

  • La Petite danseuse de 14 ans d’Estaing Degas : L’édition en bronze, dont la statuette du musée d’Orsay est un exemplaire, préserve les caractéristiques de la cire de l’œuvre initiale.
  • Le nu féminin : Courbet toucha à une audace qui est sans précédent : l’intimité de la femme livrée sans aucun artifice. Présentée aujourd’hui sans aucun cache
  • Claude Monet : Coquelicots est l’une des 70 toiles majeures de Claude Monet, peintre impressionniste emblématique, permettent de découvrir son incroyable travail sur la lumière et la couleur.

Le Louvre

Louvre,Paris,France

musée du Louvre,Paris,France

pyramide du Louvre,Paris,France

pyramide du Louvre,Paris,France

S’il y a bien un incontournable à Paris, c’est le Louvre. Installé dans l’ancien palais des rois de France, c’est l’un des musées les plus riches au monde. Un lieu magique visité chaque année par plus de 8 millions d’amateurs d’art.

La Pyramide du Louvre : Œuvre de l’architecte Ieoh Ming Pei. Elle est l’entrée principale du musée, elle incarne aujourd’hui aux yeux de tous la modernité du lieu.

Hall du Louvre,Paris,France

Hall du Louvre,Paris,France

La Cour carrée du Louvre : est la partie la plus prestigieuse du palais. Commencée sous le règne de François Ier, décorée par Jean Goujon, elle est achevée un siècle plus tard par Louis XIV.

La Joconde au Louvre,Paris,France

La Joconde au Louvre,Paris,France

La Joconde : sourire énigmatique de Mona Lisa. La Joconde, chef-d’œuvre du maître Leonard de Vinci, peinte entre 1503 et 1506, est aujourd’hui l’objet d’art le plus admiré au monde.

Le Code de Hammurabi : Impressionnant et mystérieux, c’est une stèle babylonienne de 2,25 mètres de haut. Datant d’environ 1750 av. J.-C., le code est une longue description en hommage au souverain Hammurabi qui a régné à Babylone d’environ 1792 à 1750 av. J.-C

Venus de Milo_Louvre,Paris,France

Venus de Milo_Louvre

L’Odalisque d’Ingres (1814) : le plus célèbre nu du maître, était une commande de la sœur de Napoléon Ier. Connu pour ses lignes allongées et sinueuses exagérées, le tableau est un des sommets de la peinture française et fit l’admiration de Charles Baudelaire.

La Vénus de Milo : Chef-d’œuvre de la sculpture hellénistique, c’est l’un des plus célèbres canons de la beauté féminine.

La liberté guidant le peuple,Louvre,Paris,France

La liberté guidant le peuple,Louvre,Paris,France

Scribe-Louvre,Paris,France

Scribe-Louvre,Paris,France

La Liberté guidant le peuple : une toile majeure du peintre Eugène Delacroix, réalisée en 1830 par Hervé Lewandowski

Le scribe : symbole de la richesse exceptionnelle de ses collections égyptiennes. Sculpté et peint environ 2500 ans avant notre ère(Franck Raux)

Centre Georges Pompidou

centre Pompidou,Paris,France

centre Pompidou,Paris,France

C’est un centre national d’art et de culture. Conçu pour renouer le lien entre l’art contemporain et le public qui reçoit six millions de visiteurs par an grâce son immense collection : Chagall, Kandinsky, Soulages, Pollock…

  • La bibliothèque publique : Totalement gratuite et libre d’accès
  • La « chenille » : la vue panoramique est une étape inoubliable indispensable.
  • Des artistes de rue animent aussi l’esplanade : des artistes de rue animent aussi la Piazza, l’esplanade qui fait face au musée.

Muséum National d’Histoire naturelle

Muséum National d'Histoire naturelle,France

Muséum National d’Histoire naturelle,France

Une incroyable découverte “verte” en pleine ville avec représentation nature d’ un rhinocéros royal et un calamar géant… En plus de 350 ans, le jardin royal des plantes médicinales de Louis XIII est un lieu dédié à la compréhension et la protection de la nature et des différentes espèces.

  • La Caravane : dans une nef de 6 000 m2, des milliers de spécimens d’animaux vous racontent la diversité et l’histoire de l’évolution.
  • Galerie de paléontologie : présente deux intérêts majeurs : une première galerie consacrée aux étonnants squelettes de dinosaures, une seconde qui classe et compare près d’un millier d’os et d’œufs
  • Dayu, Ménagerie du jardin des plantes : L’un des plus anciens parcs zoologiques du monde où fut présentée la première girafe en France en 1826. Aujourd’hui environ mille animaux, bien vivants, y font leur vie pour le plus grand plaisir des petits Parisiens.
  • Cabinet d’Histoire : c’est l’évolution en version végétale. Au sein de l’Hôtel Magny, découvrez aussi l’histoire du lieu, depuis le jardin royal mis en place en 1626 jusqu’au stade actuel de grand établissement de recherche.

Musée de l’Orangerie

musée Orangerie,france

musée Orangerie,france

jeune fille au piano,

jeune fille au piano,Orangerie,France

présente une impressionnante collection des œuvres de Monet et certains morceaux (très bien) choisis de peintres des XVIIIe et XIXe siècles dont les célèbres Nymphéas et des peintures impressionnistes et postimpressionnistes.

  • Jeunes filles au piano : œuvre de (1892) fait partie de la série qui a acquis à Pierre-Auguste Renoir la reconnaissance des milieux officiels.
  • l’auditorium : programme chaque mercredi à 19 h des conférences sur des thèmes touchant aux expositions temporaires et aux collections permanentes.

Musée des beaux arts de Paris

musée des beaux arts,Paris,France

musée des beaux arts,Paris,France

Palais édifié : édifié pour l’exposition universelle de 1900 ; son esthétique et la richesse de ses œuvres font de lui un petit bijou culturel. Il est officiellement le musée des Beaux-arts de la ville de Paris.

Musée du quai Branly

Musée du quai Branly,France

Musée du quai Branly,France

Bienvenue au musée pour une immersion au cœur des civilisations « non » occidentales : Maoris, Mayas, Dogon… Au pied de la tour Eiffel, voici l’Afrique, l’Asie, l’Océanie et les Amériques comme vous ne les avez jamais imaginées.

  • Mur de 800 m2 entièrement végétalisé. : un bâtiment conçu lui-même comme une œuvre d’art contemporain mêlant plateau, mezzanines, passerelles…. et un mur de 800 m2 entièrement végétalisé.
  • La collection permanente : composée de 3 500 objets, parmi 300 000 en réserves. Le visiteur, tel un voyageur ou un archéologue est guidé vers les quatre zones continentales à partir de la « rampe », passerelle sinueuse.
  • Mieux connaître l’art maori : les Mayas ou le peuple Dogon… Pas moins de dix expositions temporaires chaque année complètent l’offre permanente en proposant des points de vue thématiques.
  • Conférences et concerts : Changement d’ambiance. Du jeudi au samedi, le musée fait des heures supplémentaires et reste ouvert jusqu’à 21 h. L’occasion de visites plus intimes, mais aussi d’assister à des conférences et des concerts, toujours en lien avec la diversité des arts.
  • Alcôves interactives : Voir, comprendre et toucher grâce à 23 alcôves interactives et 8 installations multimédias, le musée répond à toutes les interrogations. Du bout des doigts, des explications intuitives apparaissent. Et personnalisent votre parcours selon vos envies.

Le Musée des arts et métiers

Musée , France

Musée des arts et métiers, France

C’est l’abbé Henri Grégoire, acquis aux idées de la Révolution française, qui propose aux députés de la Convention la création d’un « Conservatoire pour les arts et métiers où se réuniront tous les outils et machines nouvelles […] On y réunira tous les Arts ». Le Musée rassemble aujourd’hui la plus ancienne collection industrielle et technologique au monde.

  • Parvis de l’entrée du Musée des arts et métiers : « La liberté éclairant le monde » d’Auguste Bartholdi est une réplique en bronze . Dans l’église du Musée, au rez-de-chaussée, le modèle original de Bartholdi, avec un diorama figurant l’arrivée en bateau dans la baie de New York en 1886. Les maquettes du chantier sont aussi à découvrir en Collection construction, au 1er étage du Musée.
  • Eglise Saint-Martin-des-Champs, perspective de la nef : Au premier plan : le pendule de Foucauld. Au deuxième plan, suspendu : l’aéroplane Blériot XI, l’original avec lequel Louis Blériot a effectué la première traversée de la Manche, le 25 juillet 1909. A droite, façade intérieure : la structure conçue en 2000 par l’architecte François Deslaugiers pour présenter la collection de véhicules historiques.
  • La joueuse de tympanon : une jeune femme vêtue d’une robe « petite dauphine » jouant d’un tympanon. Un mécanisme d’exception, œuvre de Pierre Kintzing, anime les bras, la tête et le buste de la joueuse, qui soudain prend vie, frappant réellement les cordes avec de petits marteaux.
  • Pendule de Foucauld : C’est en 1851 que le physicien français Léon Foucault utilise, pour la première fois, un pendule pour mette en évidence la rotation de la terre sur son axe.
  • L’escalier d’honneur du Musée des arts et métiers : Edifié au début des années 1740, c’est un remarquable morceau d’architecture classique. Le décor d’origine, dû à François Soufflot, est achevé en 1786. Accessible depuis la salle de l’écho.
  • Le laboratoire de Lavoisier : Antoine Laurent Lavoisier est considéré comme le père de la chimie moderne. Ses travaux – identification de l’oxygène, conservation de la matière, synthèse de l’eau- occupent une place de premier ordre dans l’histoire de la chimie

Musée Carnavalet

Musée Carnavalet, france

Musée Carnavalet, france

Du néolithique jusqu’à nos jours, le musée déroule l’histoire de la Capitale, tandis que ses liens avec les catacombes et la crypte archéologique de Notre-Dame en font un lieu tout particulier pour remonter le fil du temps. C‘est très passionnant.

  • L’hôtel Carnavalet : le plus célèbre de la période Renaissance se visite depuis 1880. Construit de 1548 à 1560 pour Jacques de Ligneris, président au parlement de Paris, Madame de Sévigné en fut la locataire de 1677 à 1696.
  • Collection unique de maquettes et modèles d’architecture que l’hôtel possède. Une centaine de pièces permet de redécouvrir des monuments aujourd’hui oubliés ou disparus de l’Ancien Régime et du XIXe siècle.
  • Crypte archéologique : se trouve sous le parvis de Notre-Dame, regroupant 2 000 ans d’histoire. Quai du port de Lutèce, restes médiévaux ou haussmanniens, les découvertes faites lors de fouilles entre 1965 et 1970, se révèlent dans une ambiance intime.
  • Les catacombes : Deux kilomètres de mystère vous attendent. Véritable labyrinthe véhiculant bien des fantasmes, elles représentent les galeries d’anciennes carrières à 20 mètres de profondeur. Elles furent choisies pour déposer les ossements des Parisiens en 1786.
  • L’ossuaire : Sur 11 000 m2, l’ossuaire rassemble les restes d’environ six millions de Parisiens, entreposés ici alors que les cimetières parisiens étaient saturés. Parmi eux, on évoque Rabelais, La Fontaine ou encore Charles Perrault.

Palais de Tokyo

Palais ,Paris, France

Palais de Tokyo,Paris, France

cet endroit branché pousse ses murs, triple sa surface… et devient le plus vaste musée d’art contemporain d’Europe.

Depuis 2002, le palais est établi dans l’ancien bâtiment des Arts modernes et on n’a pas cessé d’y réinventer l’art contemporain sous toutes ses formes. 22 000 m2 de surface, sur quatre niveaux, les galeries, alcôves, corridor ont été conçus dans une idée d’ouverture et de fluidité.

  • Exposition thématique : Chaque année, le Palais propose trois grandes expositions au rythme de trois saisons par an. Exposition thématique ou carte blanche à un artiste, ces expositions mettent en valeur la scène française, faisant leur chemin dans un contexte international. Fabrice Hyber, « Matières Premières », exposition « Imaginez l’Imaginaire ».
  • Support artistique : pour 12 ou 18 mois, des artistes ont la liberté d’investir « in situ » les fenêtres, les escaliers, la signalétique pour s’exprimer comme ils l’entendent. Ulla Von Brandenburg, « Death of a King ».
  • Les espaces gratuits : de jeunes artistes investissent également les espaces gratuits pour diverses interventions et expériences sous les yeux des visiteurs. « The Dark Cube ».

L’aquarium tropical de la Porte Dorée

L'aquarium ,France

L’aquarium tropical de la Porte Dorée,France

aquaS’immerger dans les eaux tièdes des régions tropicales, voici ce que propose l’aquarium de la Porte Dorée. Avec ses quelque 300 espèces animales et ses nombreux poissons exotiques (requins, piranhas…), l’établissement parisien invite au dépaysement.

Piscine de Roubaix musée d’Art et d’Industrie André Diligent

La Piscine-Musée ,France

La Piscine-Musée d’art et d’industrie,France

L’ancienne piscine de la ville de Roubaix offre un bain de culture des arts appliqués et beaux-arts depuis le XIXe siècle. Découvrir un patchwork de disciplines : art déco, textiles, sculptures, peintures…

  • Les verrières du grand bassin : Sous la chaude lumière, les collections textiles et papiers se relaient dans les anciennes cabines de douches. Chaque année, l’installation se réinvente au gré des tendances et cohabite avec la mode et les objets art-déco.
  • Les ailes des anciennes salles de bains : c’est toute la collection des Beaux-Arts. Couvrant les XIXe et XXe siècles, le circuit historique débute par Ingres et s’achève avec Chapelain-Midy.
  • L’ancien bassin : abrite une longue galerie de sculptures où l’on retrouve Rodin et Camille Claudel. Autour d’une lame d’eau, les œuvres sont mises en valeur près des mosaïques à décors aquatiques de 1932 toujours en place.
  • Parcours des cinq sens : Découvrez les œuvres textiles au toucher, goûtez et sentez des préparations correspondantes à des œuvres, écoutez l’ambiance de la piscine…

Écomusée de Saint-Nazaire

musée,France

Écomusée de Saint-Nazaire,France

 Écomusée+de+Saint-Nazaire

Saint-Nazaire, ville entre terre et mer de Loire-Atlantique a vécu une histoire digne d’une épopée. Bombardée,
reconstruite, elle s’est consacrée depuis à la confection de navires de légende. Son patrimoine urbain, historique, maritime et portuaire vaut bien une escale.

Musée de Blois

Musée ,France

Musée de Blois,France

Fleuron des châteaux du Val-de-Loire, le château de Blois a été la demeure de sept rois et dix reines. Son architecture et ses collections de tableaux offrent un panorama de ce qui se faisait de mieux en France entre le Moyen Âge et le XVIIe siècle.Bloit

  • Peintures et sculptures des XVIe et XIXe siècles. : Depuis 1869, le château est aussi un musée des Beaux-arts. Au sein de l’aile Louis XII, six salles sont entièrement consacrées aux peintures et sculptures des XVIe et XIXe siècles.
  • La plus ancienne salle civile gothique de France : La salle des États, à l’origine salle de justice, abrita les États généraux de 1576 à 1588. Sa charpente en chêne massif, sa nef et ses colonnes lui confèrent un air très solennel.
  • le château : D’avril à septembre, à la tombée du jour, le château s’embrase : 45 minutes de son & lumière mettent en valeur les grandes heures de l’histoire du château. L’architecture, sous les couleurs et les éclairages devient un grand spectacle. Inratable !

Château et parcs de Versailles

Chateau de Versailles, France

Château de Versailles, France

C’est l’univers fastueux des rois de France, depuis Louis XIII jusqu’à la Révolution. Avec la galerie des Glaces, le Grand et le Petit Trianon, ses incroyables jardins et bassins, ce chef d’œuvre de l’art classique à la française est tout simplement grandiose.

  • Musée d’Histoire de France : Chaque roi voulant imprimer son passage, le château n’a pas cessé d’être agrandivers et embelli. Le bâtiment, devenu musée d’Histoire de France, compte aujourd’hui 2 300 pièces
  • La galerie des Glaces : 73 mètres de long, 17 fenêtres, 357 miroirs… dans un seul but : éblouir la cour et les visiteurs. Aujourd’hui encore, le pari est réussi.
  • Le Grand Trianon : élevé par Mansart en 1687 avec du marbre rose, ne manque pas de charme. Le bâtiment le plus raffiné de l’ensemble servait à Louis XIV à fuir les fastes de la Cour et y abriter ses amours avec Mme de Montespan.
  • Le petit Trianon : La reine Marie-Antoinette, tenait à vivre loin de la Cour. Le hameau et son petit Trianon, offert par Louis XVI est le témoin d’une vie champêtre, et plus simple. Et surtout loin de l’étiquette.
  • Grandes eaux nocturnes : Révélés par le jardinier André Le Nôtre sous Louis XIV, les jardins de Versailles restent aujourd’hui un modèle de conception. ballets, concerts, de nombreux spectacles exceptionnels se déroulent chaque année dans ce cadre enchanteur.
  • L’orangerie : Mansart imagina une orangerie en contrebas du château. Sans doute l’une de ses œuvres les plus épurées. Les orangers du Portugal, d’Espagne ou d’Italie y sont encore. Certains ont plus de 200 ans.

Musée des Beaux-Arts de Lyon

Musee des Beaux-Arts de Lyon,France

Musée des Beaux-Arts de Lyon,France

Une ancienne abbaye royale pour abriter les 8 000 antiquités et 2 500 peintures : aucun doute, le musée des Beaux-Arts de Lyon, au cœur de la presqu’île, offre un traitement quasi sacré à ses œuvres. En 70 salles et sur plus de 14 000 m2, sa collection depuis l’Antiquité aux artistes modernes vous retiendra quelques heures…dadw

  • La peinture, grande invitée du musée : offre un panorama étonnant des courants à travers les âges. Géricault , Véronèse, Monet, Gauguin ou encore Picasso… les plus grands noms sont là. C’est l’art en mouvement.
  • Les faïences de la Renaissance : Au département objets, les ivoires byzantins côtoient les émaux peints de Limoges, les faïences de la Renaissance, ou encore les céramiques extrême-orientales…
  • Le médailler : le musée possède également un trésor, un vrai. Le médailler composé de découvertes faites dans la région dévoile 50 000 monnaies, médailles, jetons… Après Paris, voici la première collection numismatique de France.

Palais épiscopal Narbonne

Palais episcopal Narbonne,France

Palais épiscopal Narbonne;France

Établi au fil des siècles, l’ensemble présente les marques de son évolution et possède deux visages : un palais Vieux, d’origine romane construit entre les XIIe et XIIIe siècles, et un palais Neuf, de style gothique édifié au XVIe siècle. Il blown’y a pas qu’à Avignon qu’on trouve un palais autrefois réservé aux grandes instances chrétiennes. Narbonne possède aussi en son sein un ensemble épiscopal de renommée, qui rayonna plusieurs siècles durant dans l’Aude et ses alentours. Les bâtiments exceptionnels, qui abritent aujourd’hui l’hôtel de ville, témoignent d’un passé chatoyant.

  • Le musée archéologique : l’un des plus riches après ceux de Lyon et Dijon. Sa collection de peintures murales exhumées des sols lors des fouilles de la cité en ont fait sa renommée.
  • Les anciens appartements des archevêques : Ils ont eux aussi une nouvelle vie : ils abritent le musée d’art et d’histoire, riche d’un éventail de peintures des écoles du Nord et du Sud, et de l’une des plus belles collections de faïences de France.

Musée des Arts décoratifs de Paris

Musee des Arts decoratifs de Paris,France

Musée des Arts décoratifs de Paris,France

Au pied du Louvre, le musée des Arts décoratifs, créé dans le sillage des expositions universelles en 1905, détient 150Musée des Arts décoratifs de Paris2 000 somptueux objets et œuvres de collectionneurs qui prouvent que l’on peut trouver du beau dans l’utile.

  • La galerie des jouets : véritable royaume des poupées, ours, robots… En tout, 12 000 pièces, du XIXe à nos jours, envahissant l’espace pour une visite joyeuse et nostalgique à la fois.
  • La galerie des bijoux : 1 200 parures du Moyen Âge à aujourd’hui exposent leur splendeur. On ne touche, qu’avec le regard, des pierres précieuses et ornements de luxe comme ceux de Lalique ou Boucheron…
  • Les œuvres revisitées : Comment crée-t-on un trompe-l’œil ? Comment ont évolué les décors ? C’est à ce genre de questionnement que la galerie d’études répond. Les œuvres y sont revisitées sous d’autres affinités que purement chronologiques.

La Cité de la musique de Paris

La Cite de la musique de Paris,France

La Cité de la musique de Paris,France

Conçue par l’architecte français Christian de Portzamparc, elle occupe un espace de quelque 20 000 m² entre la Cité des sciences et le Conservatoire supérieur de musique et de danse. Une salle de concerts à la programmation éclectique, un musée dédié à l’histoire musicale des quatre derniers siècles, une médiathèque repère des mélomanes… Bienvenue dans l’antre de la musique qui prend place au cœur d’un quartier animé et aéré, en plein renouvellement urbain et architectural, près du canal de l’Ourcq et du bassin de la Villette.

La Cité de la musique de Paris,franceVéritable temple de la musique, l’établissement abrite une salle de concert dotée de plus de 1000 places, un amphithéâtre intimiste, un musée, une médiathèque et des espaces pédagogiques, une librairie et un restaurant. Chaque année, quelque 250 concerts y sont organisés. Des concerts aux genres musicaux variés : classique, jazz, musique du monde, musique actuelle. Dans l’espace dédié au XVIIIe siècle et à la « musique des Lumières », on remarque une sélection d’instruments de musique évoquant le salon de La Pouplinière, longtemps mécène du compositeur français Jean-Philippe Rameau…

le XIXe siècle et sa musique témoignent d’un intérêt certain pour l’expression des sentiments. Ici, on s’attarde devant des pianos sur lesquels jouèrent Listz et Chopin mais aussi devant l’imposante octobasse du luthier français Jean-Baptiste Vuillaume.

l’espace Musique du monde propose un voyage musical à travers les continents. Les instruments de musique sont accompagnés d’extraits audiovisuels qui permettent de contextualiser leur usage (depuis l’Asie jusqu’à l’Afrique en passant par l’Océanie et la culture amérindienne)

Musée de l’Air et de l’Espace

Musee de l'Air et de l'Espace,France

Musée de l’Air et de l’Espace,France

L’un des plus grands musées aéronautiques au monde qui vous attend à l’aéroport du Bourget. De hall en hall, des Musée de l'Air et de l'Espacedébuts de l’aviation à la conquête spatiale, en passant par le prestigieux Concorde. Une visite s’impose.

  • Le hall consacré aux débuts de l’aviation regroupe tant des nacelles de zeppelin que des avions de la Première Guerre mondiale.les ancêtres de nos Boeing et Airbus actuels restent de curieuses machines volantes datant de la fin du XIXe s. Les fleurons de l’aéronautique sont devant vos yeux, les fameux supersoniques :
  • concordele Concorde prototype-001 qui a décollé pour la première fois en 1969,
  • le F-BTSD Sierra Delta. Capables de voler à plus de mach 2
  • Vous pouvez entrer dans les cockpits. En petit groupe et pendant une heure, une visite permet l’accès à ces lieux magiques !
  • L’espace : Décollez pour les étoiles dans un autre hall qui est consacré entièrement à l’espace. Toute l’histoire de la conquête spatiale est résumée : de Spoutnik à Voyager, de la fusée Ariane 5 à Apollo…
  • la Grande Ourse, c’est au planétarium que vous le saurez vite. Plus de 7 039 astres luisants constellent ce ciel artificiel sans l’inconvénient d’un temps nuageux ! Histoire de revoir ces constellations et de faire plaisir aux enfants en répondant à leurs questions !…

Museum d’histoire naturelle de Besançon

Museum d'histoire naturelle de Besançon,France

Museum d’histoire naturelle de Besançon,France

Rendez-vous à la Citadelle de Besançon pour apprendre plus sur les petites et les grandes bêtes qui peuplent notre monde. Le Muséum qui s’y niche a l’originalité de présenter au public un jardin zoologique, un insectarium, un aquarium, un noctarium. La nature n’aura bientôt plus de secret pour vous. Le monde fascinant des insectes se dévoile dans l’insectarium. Loin des clichés un peu effrayants vous découvrez l’habitat et les règles de vie de 60 espèces d’insectes et d’araignée, apprenez l’univers très organisé des abeilles. Et restez fascinés par les galeries des poissonfourmis.

  • Et plus encore, environ 35 espèces de poissons d’eau douce provenant de la France entière comme les truites, perches, silures, brochets… qui se laissent caresser dans un bassin spécial. Des écrevisses sont aussi de la partie, sans oublier le Point de requin dans cet aquarium,
  • Le noctarium : pour observer de petits animaux nocturnes, un jeu de lumière permet de simuler une nuit Museum d'histoire naturelle de Besançonartificielle dans cet espace. Et voilà la danse des mulots et des belettes qui peut commencer sous les yeux ébahis des visiteurs.
  • Un jardin zoologique : conçu comme une exposition vivante, expliquée, détaillée en panneaux. Soixante-dix espèces et 400 animaux évoluent ici parmi lesquels des félins, des singes, des perroquets…
  • Parcours de l’évolution : Pas de panique, les 300 espèces de vertébrés naturalisés ne mordent pas. Mais leur classement permet de mieux comprendre les liens entre animaux et l’être humain.

Musée national de la Marine

Musee national de la Marine,Paris,France

Musée national de la Marine,Paris,France

Ce Musée vous invite à découvrir l’histoire maritime européenne depuis le XVIIe siècle jusqu’à nos jours. Modèles anciens de navires, peintures, sculptures navales… Installé au sein du palais de Chaillot, face à la Tour Eiffel, il musée de la marine-modeles historiques,Paris,France compte parmi les plus anciens musées maritimes du monde. Il est installé depuis 1938 au sein du palais de Chaillot.

  • La salle des modèles historiques : Le musée présente une importante collection de navires anciens, d’œuvres d’art et d’objets évoquant l’histoire maritime de la France et de l’Europe du XVIIe siècle à nos jours
  • le canot imperial,musee la marine,FranceLe canot impérial de Napoléon Ier est la seule embarcation de ce type à avoir été parfaitement conservée par la France. Il aurait été construit en 21 jours seulement pour permettre à l’Empereur d’aller visiter l’arsenal d’Anvers en 1810.
  • La maquette du Louis Quinze se démarque par son somptueux décor de poupe semblable à ceux qui ornaient les navires de haut rang de la marine française à la fin du XVIIe siècle. Elle aurait été utilisée pour enseigner les affaires maritimes au jeune Louis XV.
  • La goélette de plaisance Velox, longue de plus de quarante mètres, était l’une des plus grandes goélettes au monde qui était lancée dans la deuxième moitié du XIXe siècle.
  • Le musée propose une collection de peintures illustrant la thématique de la marine. Parmi elles, de nombreuses œuvres de Claude-Joseph Vernet (1714-1789) auquel le Marquis de Marigny commanda une série de tableaux illustrant la vie dans les ports, en 1753.
  • La Gloire : Organisé en réseau, le Musée national de la Marine est également présent en région avec le Château de Brest, la citadelle de Port-Louis, l’hôtel de Cheusses et l’ancienne école de médecine navale de Rochefort et la place Monsenergue de Toulon.

Le musée Jacquemart André

Le musée Jacquemart André,France

Le musée Jacquemart André,France

salon d'apparat,mus"e Jacquemart,France

salon d’apparat,musée Jacquemart,France

Une vie entière consacrée à une passion : rassembler des objets d’art. Dans leur somptueux hôtel particulier, avenue Haussmann à Paris, point névralgique de la plaine Monceau, un couple d’exception a composé à la fin du XIXe siècle un décor prodigieux, où le cadre haussmannien rivalise avec les objets et le mobilier XVIIIe, des peintures, sculptures et pièces précieuses, souvent rapportées de voyages en Europe. Un jeu de miroirs vertigineux, orchestration savante d’époques, d’œuvres d’art et de styles. Ou le style éclectique dans sa perfection. L’hôtel particulier fut commandé en 1868 à l’architecte Henri Parent par Édouard André, héritier de l’une des plus grandes fortunes du Second Empire. La demeure particulière est devenue le musée Jacquemart-André. La cour ouvre l’accès à un manège, une sellerie, des écuries et une remise pour 13 voitures

  • Les salons d’apparat qui étaient conçus par les époux Jacquemart-André pour leurs réceptions reflètent leur
    salon de musique,musée Jacquemart,France

    salon de musique,musée Jacquemart,France

    goût pour la peinture française et les arts décoratifs du XVIIe siècle. Dans le salon des peintures, on découvre les toiles de prestigieux artistes tels que Boucher, Chardin, Canaletto, Nattier rassemblés.

  • Le salon de musique est typique du Second Empire avec ses murs tendus de rouge et ses meubles en bois foncé. Le couple pouvait faire disparaître les cloisons latérales du grand salon voisin au moyen de vérins hydrauliques pour réunir les espaces de réception et accueillir des fêtes somptueuses…
  • Dans le grand salon, Edouard André accueillait ses invités dans un décor imposant et très harmonieux, typique de l’art décoratif de l’époque qui fait coexister meubles, objets anciens et copies de style : c’est l’éclectisme.
  • Le couple possédait déjà les magnifiques tentures qui ornent cette pièce
    chambre privée,musee Jacquemart,France

    chambre privée,musée Jacquemart,France

    avant la construction de l’hôtel. Le salon des tapisseries a donc été adapté aux dimensions des tentures qui le décorent.

  • Dans les appartements privés, l’ambiance se fait plus intime, mais on retrouve la même profusion, la même richesse des collections XVIIIe. Dans sa chambre à coucher, Nélie Jacquemart a choisi de revenir à l’ambiance du règne de Louis XV. très belle ambiance Louis XVI et Transition dans la chambre de monsieur.


Page visitée 47 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)