Cuba est un pays très célèbre dans le monde. Il en est ainsi à cause de son emplacement et de sa beauté. Remarquons, avant tout, que c’est un archipel des Antilles situé dans les Caraïbes, au sud des Etats-Unis et à l’est du Mexique. Il est l’une des meilleures destinations touristiques de l’Amérique latine, voire du monde entier. Allez dans ce pays au régime politique communiste n’est pas une chose anodine. Une belle visite à ce pays se prépare convenablement et encore, vous allez être surpris.

Un embargo qui dure

Il faut savoir, avant propos, que Cuba vit depuis plusieurs décennies, sous un embargo économique. Un embargo décidé et exercé par les Etats Unis d’Amérique. Cette situation politico-économique a, toujours, eu des répercussions néfastes sur le tourisme, notamment. Dans ce cadre, les unités hôtelières sont une propriété étatique. Le niveau des services laisse, dès fois, à désirer. Même qu’il n’est pas, toujours, au bon niveau.

Un tourisme d’hébergement parallèle s’est développé depuis quelques années. C’est le « casas particulares ». Comprenez l’hébergement chez un habitant. Les habitants cubains, généreux et gentils, proposent aux touristes qui veulent un meilleur service de les accueillir moyennant un prix. C’est un moyen pour offrir un meilleur service et assurer un meilleur séjour aux touristes. Si vous avez l’idée d’aller à Cuba, pensez entre autres solutions de contacter des cubains. Cette solution vous permettra, peut être, de passer un séjour plus agréable.

Le pays de débrouille

Toujours en raison de l’embargo, les moyens nécessaires, à cuba, ne sont pas,  toujours, bons. Tels que les moyens de transport affectés par la situation économique du pays. Les voitures, les bus et autres moyens de transport sont vétustes. Mais pas seulement, les façades sont défraichies. Et tout le paysage vous donne l’impression de revenir en arrière dans le temps. On a l’impression que le pays vit dans les années soixante du siècle dernier.

Un séjour à Cuba ne sera pas un séjour touristique ordinaire, comme ailleurs dans le monde. Le séjour touristique à Cuba sera une expérience exceptionnelle. Toutes les personnes qui se décideront à y aller vivront une expérience unique et magnifique.

cuba

Une nature époustouflante

Personne ne doute de la beauté extravagante de l’archipel de Cuba. Tout entouré d’une mer bleue cristalline, Cuba appelle à qui veut de venir admirer ses plages et ses mers. Les parcs naturels vous invitent à faire des balades et des randonnées sans fin. La visite des terres, comme celle des mers, vous laisseront sans voix. Un archipel des mille et une nuits. Partout, il y a des montagnes et des collines à vous couper le souffle.

Cuba est une grande île, dans un grand archipel. Votre choix de voyage, là-bas, doit-être bien étudié afin de profiter de tous vos moments. Il vous faut, aussi,  voir le plus de paysage que possible. Néanmoins, le plus important c’est de profiter des plages et de la mer. Le temps est, souvent, beau donc vous pouvez vous prélasser sur le sable fin et blanc. Et vous pouvez bronzer à votre guise sous un magnifique soleil.

Quand partir à Cuba ?

La meilleure période touristique est celle qui commence à la fin de novembre. Elle se poursuit jusqu’en avril, voire mai. Pendant cette période, suffisamment longue, le temps est très agréable. Il est même magnifique. La température se situe entre 26 et 30 ° Celsius environ. Le vent est calme et la mer aussi. Au-delà de cette période la température augmente, il pleut des cordes et l’humidité est forte.

Quel séjour ?

En fait, parler de séjour c’est parler du nombre de jours à passer là-bas. Et d’après les expériences requises, il est préférable de rester au moins une semaine.  Quelques jours à la capitale : La Havane, et quelques jours dans d’autres villes. Il y a la ville de Vinales où vous pouvez passer deux à trois jours. Vous pouvez organiser de passer, aussi, quelques jours à Trinidad. C’est une autre belle ville qui mérite le détour.

Vous pouvez passer deux semaines, voire trois. Il suffit de savoir organiser le passage d’une ville à une autre. Pour visiter Cuba, il ne faut pas se contenter de voir La Havane. Tellement l’île est grande que les villes ne manquent pas. Et le séjour sera formidable si vous arriver à bien l’organiser à travers le parcours à faire.

Besoin d’une carte touristique ???

Si tu veux bien organiser ton voyage à Cuba, procures-toi une carte touristique. Ne t’inquiète pas, il suffit de t’adresser au consulat cubain de ton pays et tu l’auras, pour quelques euros. Munis – toi de ton passeport et de ton billet et adresse-toi au consulat tu vas avoir la carte touristique et tu auras des réponses à tes questions. Il reste un élément important à avoir. C’est l’attestation d’assurance rapatriement, au cas où tu en auras besoin.

A Cuba, la sécurité est d’actualité. Généralement, les villes cubaines sont bien sécurisées. Tu peux te rendre dans n’importe laquelle et tu seras bien sécurisé. Néanmoins, les précautions d’usages restent de rigueurs.

cuba-nature

Le Visa à Cuba

La carte touristique vous permet d’avoir le visa dès que vous vous présentez aux formalités douanières. Il est valide durant un mois, pour une seule entrée. Il est obligatoire pour tous les touristiques de tous les âges, même les enfants.

Pour vous faciliter la tâche, rendez-vous dans une agence de voyages. Ces dernières ont pris l’habitude de faire les procédures nécessaires. De cette façon, vous n’aurez pas à vous déplacer vous-même au consulat.

Quelles monnaies à Cuba ?

Cuba est l’un des pays où on trouve deux monnaies. Il y a le CUC et le CUP. Le second est le Peso cubain. Le premier est convertible en monnaie étrangère : euro ou dollar. Tout simplement parce qu’il est indexé sur ce dernier, le dollar américain. L’autre monnaie le CUP n’est pas convertible et il est à usage local pour les cubains.

Mais alors qu’en est – il pour les touristes ? Eh bien ! Ces derniers utilisent la première monnaie c’est-à-dire le CUC. Vous aussi, dès votre arriver à l’aéroport de La Havane pensez à changer votre devise. La monnaie locale, le CUC, vous servira à payer toutes vos dépenses importantes, à commencer par le taxi. Quand au peso cuba le CUP, il vous servira à payer les petites dépenses.

La question des cartes bancaires se posent. Un touriste peut – il utiliser fréquemment sa carte bleue ou autres ? Malheureusement, les distributeurs automatiques ne sont fréquents à Cuba. Il vaut mieux, pour éviter des situations compliquées, de prévoir de la liquidité dans sa poche. Pensez toujours à avoir de la monnaie dans vos poches, ça vous évitera de mauvaises surprises. Le genre de se retrouver dans l’incapacité de payer, dans un restaurant.

Quelques prix à prévoir ?

Quand vous rentreriez dans un restaurant, disons correct, vous aurez à payer un prix tout aussi correct. Un repas dans un tel resto couterait dans les 30 CUC tout au plus. Ce prix fait dans les 25 Euros. Pour compter un repas sur le pouce, considérez qu’il fera vers les 12 CUC. La moitié, environ, en euros.

Pour le reste des produits que vous voudriez bien acheter, les prix ne sont pas catastrophiques. Ils sont abordables dans la majorité des cas. Sauf pour quelques produits de luxes rares en leur genre. Mais, en gros le séjour à Cuba ne vous coûtera pas grand-chose tant que c’est bien préparé. Tenez, par exemple pour le café il doit faire dans les 2 euros. C’est un prix presque comparable à celui pratiqué en France.

Comment se déplacer à Cuba ?

Ben les moyens de transport ne manquent pas. Excepté, comme on l’a dit plus haut, ils sont, généralement, vétustes. Bon à prendre pour passer de bons moments de nostalgie des années soixante. Vous pouvez conduire votre propre voiture, aussi. De l’avis de la majorité des connaisseurs c’est le meilleur moyen pour assurer son déplacement. Eviter quand même de conduire la nuit. Les cubains empruntent, souvent, les chaussées à pied. Autre inconvénient flagrant, les routes sont en très mauvaise état. Ils sont souvent pleins de crevasses et de nids de poules.

Le pays du rhum et de la salsa

D’un chemin à un autre et d’une ville à une autre, à Cuba vous allez vous régaler de magnifiques choses. De la route du rhum vous menant d’une ville à une autre, à la salsa vous allez passer des moments inoubliables. Les cigares cubains ont la réputation d’être les meilleurs au monde.

Les villes de Cuba sont des villes coloniales au patrimoine culturel immense. On y voit des paysages formidables pittoresque et unique en son genre. On peut faire des balades et des randonnées de la Vallée Vinales à la Sierra d’El Escambray. Cuba est riche en patrimoine culturel et elle est riche en trésors naturels. De long en large de l’île, vous pouvez admirer des endroits magiques et vous pouvez bénéficier des plages à perte de vue.

Les magasins à Cuba

Les conditions de vies difficiles à Cuba et pour les cubains n’aident pas à trouver les bons magasins. Trouver un magasin à Cuba, ou précisément, à la Havane est un combat de titan. D’ailleurs, ce ne sont pas des magasins à proprement dit. Plusieurs produits n’existent pas. C’est le fruit du protectionnisme et de l’interventionnisme de l’Etat cubain à régime communiste.

Comble du paradoxe, malgré l’inexistence de beaucoup de produits, les prix ne sont pas élevés. Alors prévoyez d’acheter tout ce dont vous aurez besoin, pour ne pas tomber en manque. De toutes les manières, pour trouver un produit à Cuba c’est comme se lancer dans une chasse de trésors, sans carte de trésors.

Les produits de luxe comme les lingettes, les tampons et les crèmes solaires sont impossibles à trouver. Il vaut mieux s’en prémunir au préalable de votre départ à Cuba.

Se connecter à Internet

Voila la grande déception et le grand problème du pays. A Cuba pour se connecter à Internet il faut attendre et patienter plus d’une heure dans une queue. La connexion est sous contrôle de l’Etat. Et pour avoir une carte de connexion, il faut patienter dans la queue presqu’une heure, voire plus. Une carte vaut 1,5 CUC. Mais voila que les cubains sont les rois des débrouillards. Dans la rue te trouveras des vendeurs de cartes à un prix double. C’est-à-dire 3 CUC. Engage la négociation et essaie de faire baisser le prix, notamment, au cours de la semaine. Par contre le week end, c’est à qui mieux mieux. Une carte à 3 CUC s’est à prendre ou à laisser, c’est que les boutiques, qui les revendent, sont fermées.

La gastronomie à Cuba

Boire et manger à Cuba s’est presque du luxe. L’eau potable est introuvable. Pour boire, il faut, toujours, se rappeler d’acheter des bouteilles d’eau. Il y a un autre liquide très buvable à Cuba, c’est le rhum. Si vous êtes fan vous en trouverez à bras ouvert dans tous les bars et dans tous les magasins. Sinon, votre seul recours c’est de faire l’emplette de bouteilles d’eau.

A Cuba on mange du poulet et du riz. Mais, il y a la langouste, aussi. C’est un plat spécial touriste. Eh oui, comme vous le lisez, c’est un plat spécial pour les touristes, les cubains n’ont pas le droit d’en manger. Allez comprendre pourquoi.

Les prix des plats varient des plus chers aux plus abordables. Il y a même des prix semblables à ceux des grandes villes européennes, comme Paris. Néanmoins, avec de la persévérance et de la patience, tu peux trouver les mêmes plats avec des prix plus bas. Un plat à 15 CUC tu peux le trouver à 3 ou 4 CUC, seulement.

Cuba est un pays exotique et paradoxale. On en trouve un peu de tout. Mais, particulièrement, on en trouve de la beauté et de la générosité. On en trouve du bonheur. Un bon séjour à Cuba vous fera aimer encore plus la vie et le tourisme.


Page visitée 16 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)