Barcelone – Espagne

Barcelone

Jardin de Gaudi – Barcelone – Espagne

[showmap address= »barcelone  » marker= »show » map= »ROADMAP » zoom= »12″ scroll= »1″ street= »1″ zoomcontrol= »1″ pan= »1″ mapcontrol= »1″ overview= »1″][{« latitude »:38.895111, »longitude »:-77.03666699999997},{« latitude »:41.3850639, »longitude »:2.1734034999999494}][/showmap]

 

Barcelone, une ville côtière de l’Espagne, est la capitale de la Catalogne. Capitale aussi de la province de Barcelone, une des quatre communautés de la Catalogne. C’est une ville très active avec une grande population. En effet, c’est la onzième ville de l’union européenne en termes de population, la deuxième de l’Espagne.

Barcelone est une ville riche de plusieurs perspectives. Riche sur le plan culinaire, vous pouvez y déguster divers mets catalans. La cuisine catalane est très variée et riche en saveurs. Riche sur le plan architecturale, elle offre un spectacle diversifié, de l’architecture du Moyen Âge à l’architecture contemporaine, passant par la remarquable architecture moderniste de Gaudi. Riche sur le plan culturel, elle offre constamment l’opportunité d’assister à divers spectacles et événements culturels. Elle abrite aussi plusieurs salles de théâtre et musées.

Histoire de Barcelone : 

Cette ville, est l’une des villes espagnoles les plus anciennes. On dit que c’est la ville d’Hercule, la mythologie prétend que c’est lui, qui l’avait fondé. Certains historiens pensent que Barcelone était tout d’abord un camp établi par le carthaginois Hamilcar Barca sur la colline de Montjuïc, d’ou le nom qu’elle a gardé jusqu’à nos jours. Mais il n’existe aucune preuve que cette ville était habitée avant l’époque romaine. Toutefois, des vestiges romains prouvent que Barcelone, dans cette époque nommé Barcino, était une ville romaine prospère au premier siècle avant J.-C. De cette période, ont resté des vestiges comme ceux des colonnes et de la muraille que vous pouvez trouver dans le Barri Gòtic actuel.

Vers l’année 260 après  J.-C. Barcelone était dévastée. Sur une période d’un siècle et demi elle avait subi l’invasion et l’occupation par des troupes barbares de nord et de l’est ; les barbares germaniques, les Alains, les Vandales puis les Wisigoths d’Hispanie  vers 413 après  J.-C.

En 715 après  J.-C. Barcelone est devenue Barjalonah sous l’empire des musulmans. C’était les Maures, des berbères musulmans et arabisé, conduits par le berbère Tariq Ibn Ziyad. Les musulmans ont nommé Sulayman Ben Yakzan ibn Al-Arabi comme gouverneur et la ville faisait partie de l’Andalousie.

En 801 après  J.-C. le roi Franc Louis le Pieux s’est emparé de la ville. Sous l’empire des Carolingiens, la Barcelone est devenue capitale du comté de Barcelone puis était incorporée à la Marche d’Espagne. Elle était donc destinée à servir comme bouclier en cas d’invasion.

Vers 988 après  J.-C. commence à acquérir une certaine indépendance de la dynastie carolingienne quand le comte de Barcelone, Borel II, décide de rompre avec le roi des Francs ; Hugues Capet. C’est au XIIe siècle, que naît la Confédération catalo-aragonaise suite au mariage du comte de Barcelone, avec Pétronille d’Aragon. Cette confédération avait devenu une grande puissance méditerranéenne durant le règne de Jacques Ier. Pendant cette période, la richesse de la région, était due aux échanges commerciaux des marchands catalans.

C’était vers la moitié du XVe siècle que la Catalogne a vu le déclin. En effet, la Castille et la Confédération catalo-aragonaise ont été unies par le mariage d’Isabelle de Castille et de Ferdinand d’Aragon en 1469. S »ajoutait à cela, le déplacement des échanges commerciaux vers l’Atlantique suite à la découverte de l’Amérique.

La révolte des Moissonneurs en 1640, était le premier épisode de la guerre contre le roi d’Espagne qui s’est terminé quand la Catalogne a déposé les armes.
En 1705, Barcelone est impliquée dans la guerre de Succession au trône d’Espagne. Les Catalans qui soutenaient l’archiduc Charles d’Autriche, ont eu une sérieuse défaite en 1714. Le roi d’Espagne est alors Philippe d’Anjou connu plutôt sous le nom de Felipe V, il a ordonné d’abolir les structures juridiques et administratives de la Catalogne et la construction de la Ciutadella, qui est un énorme fort conçu pour surveiller la ville. Dés lors, il était interdit d’utiliser le catalan dans l’administration, la justice et l’enseignement. La Catalogne est donc devenue soumise à la monarchie espagnole.

En 1753 était construit le quartier ouvrier de La Barceloneta. En 1778, l’interdiction de commercer avec l’Amérique est levé ce qui a stimulé l’économie de la ville. Vers 1830, Barcelone développe l’industrie du liège, mais les conditions de vie dans les quartiers populaires sont abominables. Multiples révoltes ont été réprimées dans le sang. En 1843, suite à 2 mois de grèves et de manifestations ,Barcelone était bombardée du haut de la colline de Montjuïc.

En 1931, suite à la chute de Rivera, ainsi que la formation de la seconde république d’Espagne, la création de la république de Catalogne est proclamée par les nationalistes catalans de gauche. Ensuite  la Generalitat qui est un nouveau gouvernement régional était créé. Mais ce n’était que sur papier, car Madrid tenait toujours le pouvoir. Quand Lluís Companys qui succède au président Macia proclame à nouveau l’État catalan de la fédération espagnole, la réponse de Madrid était de condamner les membres de la Generalitat à 35 ans de prison.

Ce n’est qu’en 1936 que la Generalitat était restaurée suite à la victoire du Front populaire aux élections, la Catalogne a bénéficié donc d’une réelle autonomie pour quelques temps. Car Franco avait rallié à lui nombre de places militaires en Espagne, et en mars 1938, les nationalistes franquistes lancent une offensive en Aragon.Le front de l’Èbre était alors devenu le théâtre de batailles sanglantes et atroces qui ont finis en 1938 par la défaite des catalans mal armées et mal équipées. 200 000 Catalans ont été exilés et près de 200 000 autres ont été tués. Companys était fusillé sur la colline de Montjuïc. Et le catalan est de nouveau banni même dans la rue.

Les jeux olympiques, c’était l’occasion en or pour Barcelone. En 1982, des hôtels ont été construits, les voies d’accès ont été améliorées, les façades, les plages et les rues ont été nettoyées et le port a été réorganisé et agrandit. Le tourisme s’est développé et une riche activité culturelle avait commencé à prendre place dans la ville. Aujourd’hui, Barcelone jouit enfin de son autonomie.

 

Economie de Barcelone : 

Barcelone appartient à la Catalogne, une des régions industrielles les plus importantes de l’Espagne. L’économie en Barcelone est basé sur la l’électronique, la chimie, le textile et la construction automobile.

Le port de Barcelone, l’aéroport autonome et les voies ferroviaires jouent un rôle important dans l’économie de cette ville.

 

Climat de Barcelone : 

La ville de Barcelone jouit d’un climat méditerranéen. Elle subit aussi des influences sub-méditerranéennes puisque elle est située dans le secteur nord-ouest du bassin méditerranéen et aussi protégée par les Pyrénées des vents dominants d’ouest à sa latitude.

La particularité de climat de Barcelone en hivers est qu’elle est -contrairement au Portugal, l’Italie, la Grèce ou la plus grande partie de l’Afrique du Nord et la Méditerranée orientale- n’est pas soumise au vent des perturbations atlantiques, d’ou des hivers plus secs que dans les climats méditerranéens traditionnels.

Au contraire, en été, entre mai et novembre mais spécialement à partir d’août, on remarque des périodes perturbées et orageuses. Cela est provoqué par le contraste de perturbations froides en hauteur sur les Pyrénées orientales avec la masse d’air méditerranéenne en surface.

 

 


Page visitée 5 fois