Barcelone, capitale de la Catalogne et deuxième ville d’Espagne, compte 1,6 million d’habitants. La région métropolitaine compte 4,5 millions d’habitants, ce qui en fait l’une des régions métropolitaines les plus peuplées d’Europe et la deuxième de l’Union européenne.

Barcelone est une ville portuaire située sur la côte nord-est de l’Espagne. C’est la capitale et la plus grande ville de la communauté autonome de Catalogne, ainsi que la deuxième municipalité la plus peuplée d’Espagne. Avec une population de 1,6 million d’habitants dans les limites de la ville, sa zone urbaine s’étend à de nombreuses municipalités voisines dans la province de Barcelone et abrite environ 4,8 millions de personnes, ce qui en fait la sixième zone urbaine la plus peuplée de l’Union européenne après Paris, Londres, Madrid, la Ruhr et Milan. C’est l’une des plus grandes métropoles de la Méditerranée, située sur la côte entre les embouchures des fleuves Llobregat et Besòs, et délimitée à l’ouest par la chaîne de montagnes Serra de Collserola, dont le plus haut sommet culmine à 512 mètres.

Fondée en tant que ville romaine, Barcelone est devenue la capitale du comté de Barcelone au Moyen Âge. Après sa fusion avec le royaume d’Aragon, Barcelone est restée une ville importante de la couronne d’Aragon en tant que centre économique et administratif de cette couronne et capitale de la principauté de Catalogne. Assiégée plusieurs fois au cours de son histoire, Barcelone possède un riche patrimoine culturel et est aujourd’hui un centre culturel important et une destination touristique majeure. Elle a notamment été désignée par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial pour son important patrimoine architectural et monumental.

Barcelone est actuellement l’une des villes les plus visitées d’Europe, principalement pour ses attractions culturelles (notamment les œuvres architecturales d’Antoni Gaudí) et plusieurs festivals tels que Primavera Sound, Sónar, Festa Major de Gràcia, Mercè, Festes de la Mercè, Festival Internacional de Jazz de Barcelona, Festival Grec de Teatre de Barcelona, Festival Mil-lenni et Fira Mediterrània Manresa. Elle a également été classée par The Economist Intelligence Unit comme l’une des dix villes les plus puissantes du monde sur le plan économique.

Vue panoramique Barcelone, Espagne

Situation géographique

Barcelone est une ville d’Espagne. Elle est la capitale et la plus grande ville de la communauté autonome de Catalogne. Avec une population de 1,6 million d’habitants dans les limites de la ville, sa zone urbaine s’étend à de nombreuses municipalités voisines dans la province de Barcelone et abrite environ 4,8 millions de personnes, ce qui en fait la sixième zone urbaine la plus peuplée de l’Union européenne après Paris, Londres, Madrid, la Ruhr et Milan. Sa zone métropolitaine compte plus de 5,5 millions d’habitants, ce qui en fait l’une des dix zones métropolitaines d’Europe et la plus grande sur la côte méditerranéenne, avec plus de quatre fois la population de la ville de Barcelone proprement dite.

Barcelone est une ville côtière, située entre les embouchures des fleuves Besòs et Llobregat. La municipalité se limite à :

  • Au nord par les municipalités de Santa Coloma de Gramenet et Sant Adrià del Besòs.
  • à l’ouest par les communes de Montcada-i-Reixac et Sant Cugat del Vallès
  • Au sud, par la zone franche (L’Hospitalet et Esplugues de Llobregat).
  • L’est par la mer Méditerranée

Le relief de Barcelone est composé de trois parties distinctes :

  • La montagne de Collserola (avec le pic Tibidabo qui domine la ville avec ses 512 mètres).
  • La plaine et les deltas des fleuves Besòs et Llobregat qui marquent les limites urbaines perpendiculaires à la mer.
  • Le plus célèbre d’entre eux est Montjuïc, à 173 mètres, près du port et ancien site olympique.

Barcelone est située à 180 km de la frontière française. De l’autre côté des Pyrénées se trouve le département des Pyrénées-Orientales.

La ville est connue pour avoir accueilli les Jeux olympiques d’été de 1992 ainsi que l’Exposition universelle de 1929 et le Pavillon de Barcelone en 2009. C’est un centre culturel et économique majeur du sud-ouest de l’Europe (surtout depuis 1949), ainsi qu’une destination touristique importante, avec un riche patrimoine culturel qui comprend plusieurs sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO (dont son centre historique).

En 2018, Barcelone a été classée troisième en Europe et l’une des plus performantes au monde en tant que marque de ville, selon les principaux cabinets de conseil. En 2008, elle a été classée comme une ville mondiale Alpha. Pour cette raison, elle reçoit des millions de touristes chaque année.

Barcelone est également considérée comme une ville mondiale en raison de son importance dans les domaines de la finance, du commerce international, de l’édition, des arts, du divertissement et des médias. Barcelone est donc un centre économique majeur, avec l’un des principaux ports méditerranéens et le deuxième plus grand aéroport espagnol après Madrid-Barajas. La ville a une histoire et une culture riches. Le nom « Barcelone » vient du mot latin signifiant « établissement barbare », et bien qu’elle soit aujourd’hui l’une des villes les plus sophistiquées d’Espagne, elle reste un symbole de l’autonomie catalane.

Le tourisme représente environ 10 % de l’économie de Barcelone, vous trouverez donc de quoi faire pendant votre séjour en Catalogne ! Comme la plupart des villes européennes, Barcelone offre de nombreuses belles églises (dont la célèbre Sagrada Família), des musées (le musée Picasso est remarquable), des parcs (ne manquez pas le Parc de la Ciutadella) et des places (la Plaça de Catalunya est probablement la plus célèbre).

Le climat de Barcelone

Le climat de Barcelone est un climat méditerranéen doux. La ville connaît des étés secs et chauds et des hivers doux. Barcelone est également l’une des villes les plus sèches d’Europe ; elle ne reçoit en moyenne qu’environ 500 millimètres de pluie par an.

La température moyenne annuelle est d’environ 17 degrés Celsius (63 degrés Fahrenheit), avec des maxima pendant les mois d’été de 37 degrés Celsius (100 degrés Fahrenheit) et des minima pendant les mois d’hiver de 4 degrés Celsius (39 degrés Fahrenheit). Des chutes de neige et des nuits glaciales se produisent presque une fois par an.

Barcelone est une ville magnifique au climat exceptionnel. Le temps est tempéré, et la température dans la ville descend rarement en dessous de zéro, quel que soit le jour de l’année. Cependant, il est important de noter que pendant les mois d’été, les températures peuvent dépasser les 37 degrés Celsius (100 degrés Fahrenheit), il est donc important d’apporter beaucoup de crème solaire et d’eau si vous prévoyez de visiter Barcelone pendant les mois les plus chauds de l’année.

Le meilleur moment pour visiter Barcelone est à la fin du printemps ou au début de l’automne. À cette époque, les températures sont modérées et les journées ensoleillées sont abondantes.

Malgré son climat relativement doux, Barcelone reçoit près de 3 000 heures d’ensoleillement par an.

L’une des choses les plus importantes à prendre en compte lors de la planification d’un voyage est le temps.

Barcelone a un climat méditerranéen avec des hivers doux et des étés chauds. Les pluies peuvent survenir à tout moment de l’année mais sont plus fréquentes entre octobre et mars. Le schéma des précipitations hivernales des climats méditerranéens classiques est un schéma équinoxial sur la côte catalane. Ainsi, les mois les plus pluvieux de l’année sont les mois de mai, octobre, septembre et août et les plus secs sont le mois de juillet – ce qui est normal dans le bassin méditerranéen – et, tout à fait exceptionnel dans le contexte ibérique, le mois de février. Le climat de Barcelone se caractérise également par la grande irrégularité des précipitations annuelles.

Le transport à Barcelone

Si vous êtes déjà allé à Barcelone, vous savez que c’est un paradis pour les touristes et un lieu de divertissement encore meilleur. En termes de transport, Barcelone dispose de l’un des meilleurs transports en commun d’Europe. Il y a des trams, des bus, des ferries et même des téléphériques qui vous permettront de vous déplacer facilement.

Les transports dans la belle ville de Barcelone sont bien développés et efficaces. Il y a une myriade de modes différents à votre disposition, ce qui vous rend la vie facile.

Le Transport routier

Transport routier vers Barcelone. La ville est reliée par l’AP-2 et l’AP-7, et au sud de l’Espagne par l’A-7. Pour contrer les problèmes liés au trafic à haute densité et à la pollution atmosphérique, un ambitieux programme de prévention est appliqué, comprenant des restrictions de circulation aux heures de pointe à proximité des points considérés comme plus vulnérables.
Si vous souhaitez utiliser votre propre véhicule pour découvrir Barcelone, nous vous recommandons d’emprunter l’autoroute AP-7 (Rossella-Salou ou Plaça d’Espanya). Ce transit autoroutier traverse le cœur de Barcelone au moyen d’un tunnel foré sous le port. La construction de ce tunnel a permis à la ville de créer deux superblocs dans le centre historique.

Le Transport ferroviaire

Barcelone, est desservie par plusieurs lignes ferroviaires. La ville compte deux gares importantes : Barcelona-Sants et Barcelona-Franca. Ces deux gares sont reliées à d’autres villes de Catalogne, ainsi qu’à Madrid et à la France (Perpignan), ce qui constitue un excellent moyen d’explorer la région. Une nouvelle station AVE est en cours de construction : Barcelona Sagrera, terminus du train à grande vitesse.

Barcelone compte 7 lignes de métro et 1 ligne de train de banlieue. La ligne 1 est la plus ancienne et la plus utilisée, elle relie la gare de Sants à l’ouest à la Zona Universitaria à l’est. Il existe deux sections distinctes, la ligne 10 et la ligne 9, qui fonctionnent indépendamment l’une de l’autre. Le réseau du métro de Barcelone (ou métro) vous offre un moyen rapide de vous déplacer dans la ville, tout en étant assez fiable et efficace.
Il ne s’agit pas seulement d’un système de transport de passagers, mais il nous permet également de connaître, depuis le wagon, les paysages et les lieux importants de la ville. Les principales gares ferroviaires se trouvent dans les villes suivantes : Mataró, Sant Vicenç dels Horts et Rubí.

Depuis la gare de Barcelona-Sants il est possible de prendre des trains vers les plus importantes villes d’Espagne tel que Madrid, Valence, Séville, Grenade, Vigo et Bilbao. La ville est reliée à Madrid par une Ligne à Grande Vitesse qui va jusqu’à la ville de Perpignan en France. Le service Talgo permet d’avoir des relations internationales vers Montpellier de jour et vers Paris, Zurich, et Milan en train de nuit.

Le train est un moyen de transport plutôt économique. Il vous faut généralement deux jours pour rejoindre Barcelone depuis la France, et les prix varient selon le trajet que vous choisirez. Le prix d’un billet en première classe peut être très intéressant, surtout si vous voyagez avec des amis. Vous pourrez profiter d’un service agréable et d’un confort optimal.

Le transports à Barcelone

Prendre le Bus et le Tramway

La ville dispose d’un excellent système de transport qui comprend des tramways et des bus. Pour plus de confort et de sécurité, utilisez le système de transport public, dont les itinéraires et les horaires sont disponibles sur le site web de TMB Barcelona Bus ans Metro.

La TMB, acronyme de la Corporation des transports publics de Barcelone, est la société chargée de gérer les services de transport public dans cette ville. Elle exploite actuellement 108 lignes de bus et neuf lignes ferroviaires urbaines intégrées au réseau du métro de Barcelone. Si vous prévoyez de visiter Barcelone, sachez que l’inscription à la TMB peut vous faire économiser de l’argent !

Le Bus Turístic de la TMB est peut-être le meilleur moyen de découvrir Barcelone. Il vous emmènera à tous les endroits principaux de la ville mais aussi aux coins cachés où vous pourrez profiter d’une vue incroyable. La boutique se trouve près de la place Catalunya et vous pouvez prendre des billets avec un crédit de 20 euros. Pour votre confort, le bus est climatisé, il y a un toit ouvrant et une audio guide à l’intérieur. Il y a aussi des arrêts où vous pourrez vous débarrasser de votre valise ou faire vos courses.

Prendre le Métro

Le système de métro de Barcelone utilise deux types de trains différents. Sur les lignes L1, L2, L3, L4 et L11, vous trouverez des « trains de métro » sans conducteur, dont l’emblème est un M rouge sur fond blanc. Les autres lignes sont desservies par des « trains » normaux, avec un logo T bleu sur fond blanc.

Au total, il y a 11  lignes de métro à Barcelone dont trois lignes automatiques. Huit d’entre elles sont régies par la TMB, qui est rattachée à la Mairie de Barcelone. Les 3 autres sont exploitées par la FGC, une entreprise qui dépend du gouvernement catalan. Le métro est le mode de transport le plus utilisé par les Barcelonais

Se déplacer en vélo

Le système de vélos en libre-service de Barcelone est l’un des meilleurs moyens de découvrir tous les sites de la ville, tout en faisant un peu d’exercice. Si vous êtes déjà allé à Barcelone, vous savez combien il est agréable de se déplacer dans la ville en utilisant les vélos de la ville. Le Bicing a été mis en place en 2007 par la municipalité de la ville et propose plus de 6 000 vélos répartis sur 401 stations situées dans la partie basse de Barcelone.

Le service de location de vélos de Barcelone est l’un des meilleurs exemples de réseaux de vélos en libre-service au monde. Il s’agit d’une initiative prise par le conseil municipal pour offrir aux citoyens un moyen plus durable de se déplacer et d’améliorer leur santé.

Le transport maritime

Barcelone est une ville qui doit une grande partie de son succès au transport maritime. Pendant des siècles, elle a abrité le plus grand port de la Méditerranée – et l’un des plus actifs de toute l’Europe. Et la ville ne s’est pas reposée sur ses lauriers. Les Barcelonais innovent constamment et trouvent de nouveaux moyens de rendre leur port plus efficace, plus respectueux de l’environnement et plus propice aux affaires.

Ces dernières années, le transport maritime à Barcelone a connu des changements positifs dans plusieurs domaines différents. La ville a investi dans de nouvelles infrastructures et technologies de gestion, ainsi que dans des initiatives de formation pour sa main-d’œuvre. Cela a conduit à une augmentation de la productivité, avec une croissance de 18 % du trafic de conteneurs entre 2007 et 2010. Le port de Barcelone montre désormais la voie aux autres ports européens.

Si les préoccupations environnementales ont toujours été importantes pour les Barcelonais, elles sont récemment devenues une priorité absolue pour les autorités portuaires de la ville. En 2011, l’autorité portuaire de Barcelone (APB) a mis en place un département de développement durable composé de 25 personnes qui se consacrent exclusivement à veiller à ce que toutes les décisions soient prises en tenant compte de la durabilité. L’APB a également lancé une plateforme appelée « Green Wave », qui vise à réduire la pollution atmosphérique causée par le trafic maritime en encourageant les navires à ralentir lorsqu’ils entrent dans le port ou le quittent (ralentissement de la vitesse).

Le port de Barcelone, Port Vell, est le moteur du secteur maritime de la ville. Il s’agit d’une importante plaque tournante pour les navires de croisière, et il est utilisé pour le transport de conteneurs et d’autres marchandises. Outre les ferries de passagers qui partent du port vers des destinations telles que Majorque, le port est également le lieu où se déroulent les visites historiques en bateau de Barcelone. Ces excursions vous emmènent le long de la côte méditerranéenne pour voir les sites de Barcelone comme la Sagrada Familia, la Torre Agbar et La Rambla depuis l’eau.

Le Transport aérien

L’aéroport de Barcelone-El Prat (BCN) est situé à 12 km au sud-ouest de Barcelone et est le 2e plus grand aéroport d’Espagne avec plus de 52,6 millions de passagers en 2019. Il est desservi par 90 compagnies aériennes et 210 destinations, est un hub pour Vueling Airlines et une base importante pour Iberia Líneas Aéreas de España, Ryanair et Air Europa.

L’aéroport BCN est l’un des aéroports les plus fréquentés d’Europe, surtout pendant les mois d’été, où vous pouvez vous attendre à une grande affluence et à de longues files d’attente aux contrôles de sécurité. L’aéroport se compose de deux terminaux de passagers : T1 (T1A, T1B, T1C) et T2 (T2A, T2B, T2C). Tous les terminaux sont reliés par des navettes.

L’aéroport dispose d’un large éventail d’installations comprenant des boutiques, des restaurants, des bars ainsi que des salons. Il y a également des aires de jeux pour les enfants et des zones familiales. L’aéroport offre de nombreuses commodités telles que l’accès Internet Wi-Fi gratuit dans tous les terminaux.

L’aéroport BCN est bien relié au centre-ville de Barcelone par bus, taxi ou train.

Histoire de Barcelone

Comment s’est formée la ville de Barcelone?

Les premières personnes à vivre dans la région qui allait devenir Barcelone descendaient de tribus ibériques qui vivaient de la pêche et du commerce. Ils ont fondé une colonie appelée Barcino.

La ville elle-même n’a été fondée qu’en 229 avant J.-C. par Hamilcar Barca, père d’Hannibal, et pendant de nombreuses années, elle n’était qu’une petite colonie sur la Méditerranée. La ville est devenue célèbre à cette époque grâce au rôle qu’elle a joué dans la deuxième guerre punique (218-201 av. J.-C.), au cours de laquelle Hannibal a mené son armée d’Ibérie vers l’Italie en passant par les Pyrénées.

Barcelone a été colonisée au troisième siècle avant J.-C. par les Romains. La ville s’appelait à l’origine Barcino et est devenue un important centre commercial sous la domination romaine. La région est restée sous la domination romaine pendant la majeure partie des 600 années suivantes, mais elle est restée une ville côtière endormie. Ce n’est qu’en 585, lorsque l’évêque Desiderius a établi une communauté chrétienne à Barcelone, que la ville est devenue un centre religieux, ainsi qu’un centre militaire. Cette communauté est devenue le centre de tout ce qui était catholique à Barcelone et dans ses environs.

Au Ve siècle de notre ère, les Wisigoths ont pris Barcino et y ont établi leur propre gouvernement. Puis, en 713, lorsque les forces musulmanes ont envahi l’Espagne et se sont emparées de la majeure partie du pays, Barcelone a également fait partie de leur territoire. Il a fallu attendre 1137 pour que les forces chrétiennes reprennent le contrôle de Barcelone, qui a ensuite été rattachée à l’Aragon, puis à la Castille (le royaume dominant en Espagne).

En 1469, Ferdinand II d’Aragon épouse Isabelle Ier de Castille et réunit l’Espagne sous une seule famille royale, qui sera plus tard connue sous le nom de « Rois Catholiques », car elle était profondément religieuse et a parrainé le voyage de Christophe Colomb en Amérique du Nord.

Le quartier de l’Eixample a été construit entre 1858 et 1910 et a transformé la façon dont les gens vivaient la vie quotidienne.

La religion catholique

L’histoire de la religion catholique à Barcelone est aussi longue et mouvementée que l’histoire de sa culture. Comme dans de nombreux endroits sur terre, il existe des preuves que le catholicisme était présent dans ce qui est aujourd’hui Barcelone au cours du premier siècle.

En 717, les forces musulmanes ont conquis Barcelone et l’ont gouvernée pendant 200 ans avant d’en perdre le contrôle au profit de Louis Ier, fils de Charlemagne ; après cela, le catholicisme a de nouveau régné en maître. L’église a été reconstruite et agrandie au cours des siècles qui ont suivi ce retour au catholicisme, et reste l’un des plus beaux édifices de la ville.

La famille royale

L’histoire royale de Barcelone remonte à plus de deux mille ans. Depuis l’Empire romain, Barcelone et sa région ont été gouvernées par des rois, des reines et des empereurs. La ville a abrité la capitale wisigothique pendant environ un siècle au début du Moyen Âge ; elle a ensuite été conquise par les Maures, qui ont régné pendant près de cinq cents ans.

Le royaume d’Aragon a pris le contrôle de Barcelone au XIe siècle ; la ville a ensuite été unifiée avec la Castille sous le règne de Ferdinand et Isabelle en 1469. Sous les successeurs d’Isabelle, l’empire espagnol a continué à étendre ses territoires à travers l’Europe et les Amériques jusqu’au 18e siècle. C’est alors que certains Catalans ont décidé qu’ils en avaient assez, se sont rebellés contre leur roi et ont déclenché une révolution qui a duré treize ans.

La famille royale actuelle de Barcelone descend de cette lignée de monarques – et vous pouvez tout apprendre sur eux dans notre musée !

Les artistes de Barcelone

La ville de Barcelone a toujours été connue pour ses artistes. Elle est souvent désignée comme la capitale artistique de l’Europe, et ce pour une bonne raison : de la musique à l’architecture en passant par les arts visuels et les arts du spectacle, la ville regorge d’esprits créatifs. La réputation de Barcelone en matière d’art n’est pas nouvelle ; elle est établie depuis des centaines d’années.

En fait, l’histoire de la scène artistique de Barcelone remonte même à plus longtemps que cela. La première fois que Barcelone a été reconnue comme un centre artistique, c’était pendant la Renaissance, lorsque la Catalogne était à son apogée en termes de production artistique, littéraire et musicale.

Au cours de cette période, de nombreux artistes ont quitté d’autres régions d’Espagne ou même de l’étranger pour s’installer en Catalogne, attirés par la richesse des opportunités offertes par cette région. L’un de ces artistes était Francisco de Goya, né à Saragosse mais qui a passé une grande partie de sa carrière à travailler en Catalogne. Il a produit certaines de ses œuvres les plus connues à cette époque, notamment la série des « Désastres de la guerre » (1810-1820), qui dépeint les atrocités commises pendant l’occupation de l’Espagne par Napoléon (1808-1814).

Joan Miró est un autre artiste qui s’est installé en Catalogne et s’y est fait un nom. Lui aussi est né hors de Catalogne, à Majorque.

Avant l’époque de Picasso, la ville était déjà un havre de paix pour les créatifs. Les bohémiens et les romantiques qui s’y sont installés au XIXe siècle ont créé une communauté florissante qui perdure encore aujourd’hui. Les artistes de Barcelone ont été parmi les premiers à embrasser la modernité et à défier le statu quo. Cette volonté de repousser les limites est ce qui fait de Barcelone l’une des villes les plus dynamiques d’Europe aujourd’hui.

Aujourd’hui encore, Barcelone est connue comme la Mecque des artistes du monde entier. C’est un endroit où ils peuvent trouver l’inspiration et partager leur travail avec d’autres, tout en vivant dans une ville historique pleine de beauté et de culture.

Barcelone est l’une des villes les plus influentes du monde en matière d’art et de culture. Si vous êtes un artiste, il est probable que vous ressentiez une sorte de parenté avec la ville, car elle fait partie de vous. Barcelone a accueilli un grand nombre d’artistes au cours du siècle dernier, alors examinons quelques-uns des plus célèbres d’entre eux !

Barcelone est une ville d’artistes. De nombreux peintres et sculpteurs célèbres en sont originaires, notamment Antoni Gaudí (sculpteur), Joan Miró (peintre), Josep Maria Sert (sculpteur), Antoni Tàpies (peintre), Salvador Dalí (peintre), pour n’en citer que quelques-uns. Mais l’héritage artistique ne se limite pas à ces quelques noms : la ville entière est remplie d’art, des musées et galeries aux sculptures dans les parcs et sur les bâtiments. Ainsi, si vous cherchez un musée d’art ou une galerie en plein air, vous trouverez forcément quelque chose d’étonnant ici.

Vous pourriez passer des jours à vous balader en regardant toutes les œuvres d’art de cette ville.

Pablo Picasso

Picasso est l’un des plus grands peintres et sculpteurs de tous les temps, et il est né à Barcelone. Il a étudié l’art à Madrid avant de s’installer à Paris, où il a vécu une grande partie de sa vie. Cependant, il est souvent retourné en Espagne pour des expositions et a même peint plusieurs tableaux sur la vie pendant la Seconde Guerre mondiale. Parmi ses œuvres les plus célèbres, citons Guernica (1937), qui dépeint une attaque de civils par des avions allemands, Les Demoiselles d’Avignon (1907), qui montre cinq prostituées, ainsi que Le Vieux Guitariste (1903), qui représente un vieil homme jouant de la guitare assis au coin d’une rue froide.

Le Musée national d’art de Catalogne contient le tableau « Première communion » de Picasso de 1897, qui a été peint pendant son séjour à Barcelone.

Le football à Barcelone

L’histoire du football à Barcelone est vraiment fascinante !

Tout a commencé en 1899, lorsqu’un groupe de Suisses, d’Anglais et de Catalans se sont réunis et ont créé ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de FC Barcelone. Ils ont été inspirés par l’industrialisation de l’Angleterre. En fait, le premier président du club était un homme d’affaires suisse nommé Hans Gamper, qui est ensuite devenu l’un des joueurs du club. C’est pourquoi vous verrez souvent le FC Barcelone appelé « Barca ».

En 1902, le Barca a rejoint le Campeonato de Catalunya, qui était un championnat régional fondé par le Barcelona Football Club.

Au cours de ses premières années, le Barca a eu du mal à trouver la stabilité, car il changeait souvent d’entraîneur et de président. L’équipe n’avait pas non plus son propre stade jusqu’en 1922, date à laquelle elle s’est installée dans le quartier de Les Corts. À cette époque, Les Corts avait une capacité de 22 000 personnes (bien qu’il puisse aujourd’hui accueillir plus de 80 000 personnes).

En 1934, le Barça a remporté son premier titre de Liga sous la direction de l’entraîneur Jack Greenwell. Peu après cette victoire, la Liga a utilisé un nouveau format pour déterminer les champions après une saison. Dans ce nouveau format – qui est toujours utilisé aujourd’hui – les équipes gagnent des points en fonction de leurs résultats contre d’autres équipes au cours de la saison. Ces points

Les festivités à Barcelone

Barcelone est une ville qui est devenue célèbre pour ses festivals.

La première fois que nous entendons parler des festivités à Barcelone, c’est en 1448, lorsque des célébrations ont été organisées pour fêter le début de la construction du Palau Reial Major, siège du palais royal de Barcelone. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que les festivités ont commencé à être organisées chaque année, souvent à la suite d’un événement tel que la fin d’une guerre ou un mariage royal.

Il convient également de mentionner les Festes de la Mercè et les Festes de Santa Eulàlia, qui remontent toutes deux à l’époque médiévale.

Les Festes de la Mercè ont lieu chaque année en l’honneur de Notre-Dame de la Pitié et sont célébrées par des défilés, de la musique, des danses et des feux d’artifice. Les Festes de Santa Eulàlia sont également célébrées par des défilés et des spectacles musicaux. Le point culminant est un défilé spécial le 12 février, jour de la fête des enfants.

Les Festivals de Barcelone sont une série d’événements qui se déroulent tout au long de l’année. Ils sont de toutes formes et de toutes tailles, mais ils ont tous une chose en commun : ils sont toujours passionnants ! Qu’ils célèbrent un saint ou un événement historique, ils sont toujours très fréquentés, animés et très amusants.

Voici quelques-uns des festivals les plus importants :

  • 13 – 15 janvier : Fira de Santa Lucia (Foires de Santa Lucia)
  • 26 janvier : Sant Pau, une fête bien connue dans les quartiers de Sants, Poble-Sec et Hostafrancs
  • Février : Carnestoltes ou Carnaval
  • 18 mars (ou parfois 19 mars) : Fête de la Saint Joseph
  • 1er – 9 avril : Pâques
  • 1 – 2 mai : Dia dels Trabajadors (fête des travailleurs / fête du travail)
  • 2 juin : La nit de Sant Joan (Saint John’s Eve)
  • 24 juin – 23 juillet : Fêtes d’été
  • 29 juin : Fête-Dieu
  • 12 au 16 juillet : La fête de la Merce, la fête de la patronne de la ville et le plus grand festival de Barcelone.
  • 11 septembre : La Diada (fête nationale de la Catalogne)
  • 9 – 10 novembre : Festa Major de Sants (quartier de Sant Antoni).

Lire aussi: