Avant la pandémie, on faisais face à une multitude de défis en voyageant comme les frais excessifs lorsque on est obligé à reporter ou à annuler un voyage. Pendant la pandémie, des changements radicales ont pris place.

1. Politiques de réservation et d’annulation flexibles

L’arrivée soudaine de la pandémie a nécessité un passage à des politiques plus flexibles dans l’ensemble du secteur. En effet, ceci intéresse des hôtels-boutiques aux compagnies aériennes internationales. Désormais, le désir d’attirer les clients a conduit à de nouvelles politiques. Comme exemple, les conditions «Réservez en toute confiance» qui permettent des pénalités moins élevées ou nulles pour les annulations plus proches de la date de départ.

Étendre cette même compassion et flexibilité aux voyageurs même après la disparition de la pandémie serait une étape bienvenue vers des voyages plus accessibles.

2. Augmentation des mesures de sécurité et d’accessibilité

L’industrie n’a pas tardé à créer des politiques de sécurité liées aux coronavirus. Ceci en créant des aménagements propices à la distanciation physique. En plus les aménagements sont plus inclusifs et l’accessibilité est de plus en plus possible pour tous les voyageurs. Cela n’aurait pas dû nécessiter une pandémie, mais les entreprises, en particulier celles liées aux voyages et à l’hébergement, souffrent vraiment, elles cherchent donc à attirer plus de clients, à commercialiser et à fournir des services à de nouveaux clients qu’elles n’avaient pas ciblés auparavant. Cela signifie que certains d’entre eux sont beaucoup plus réceptifs à la résolution des problèmes d’accessibilité du site Web, à l’amélioration des processus de réservation et sont généralement beaucoup plus ouverts et s’adaptent aux exigences d’accessibilité.

3. Une évolution vers le sans contact

Le risque de COVID-19 a conduit à la mise en œuvre de plus d’options sans contact, telles que plus de portes automatiques. Ceci peut être trop pratique meme en dehors de la pandémie. Mais il est aussi inclusif pour les voyageurs à besoins spécifiques.

4. Les espaces publics sont plus faciles à naviguer

À bien des égards, les mandats de pandémie de distance physique ont facilité la navigation dans les espaces publics. En effet, le manque de foule et la prise de conscience accrue de l’espace entre les personnes, que ce soit dans la rue, dans un magasin, un restaurant ou ailleurs  facilite la mobilité. La capacité réduite sur les vols et les ascenseurs a également signifié plus d’espace..

5. Augmentation des offres locales

En l’absence de visiteurs de l’extérieur de la ville, de nombreux hôtels et voyageurs accordent plus d’attention à leur marché local. Ceci élargit les options de visites et accorde des remises plus importantes aux résidents.

6. L’accès virtuel est plus possible à tout moment

Lorsque le COVID-19 a été déclaré pandémie, les voyageurs, les hôtels, les offices du tourisme, les musées et bien d’autres ont commencé à proposer des expériences virtuelles dans le monde entier, révélant ce qui était possible avec un peu de temps et d’efforts.

La pandémie a déclenché de nombreux projets de voyages virtuels créatifs. Ceci permet effectivement aux personnes de tout le monde de voir des endroits qu’elles ne verraient peut-être pas autrement.

Mais lorsque les voyages internationaux en personne reprennent après la pandémie, les expériences virtuelles et ceux qui en profitent seront-ils laissés?

pandémie

Lisez aussi : Travaille au paradis: pays distribuant des visas aux nomades numériques


Page visitée 14 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)