Envie de travailler à distance depuis les Bermudes pendant l’année? Et la Barbade ou l’Estonie? C’est plus accessible que vous ne le pensez. Il suffit de faire partie des nomades numériques. Vous partagez souvent des articles sur le voyage? Votre compte Instagram se focalise sur la photographie de voyage? C’est bien de vous qu’on parle.

Covid-19 a ouvert la voie à la flexibilité du travail de masse à domicile, et il devrait se poursuivre bien dans la nouvelle année – avec beaucoup de spéculations que ce changement signale la fin du travail du bureau tel que nous le connaissons.

des destinations de rêve à partir desquelles travailler à distance

Des pays du monde entier tirent parti de cette nouvelle tendance et, dans le but de rendre leurs économies opérationnelles, se présentent comme des destinations de rêve à partir desquelles on peut travailler à distance.

La liste comprend des pays tels que la Barbade, la Jamaïque, l’Estonie, la Géorgie, l’Albanie et le Mexique, dont beaucoup offrent des visas de six à 12 mois pour ceux qui peuvent prouver un emploi et, dans certains cas, des revenus supérieurs à un certain seuil.

La Barbade

La Barbade a les critères les plus stricts. Les candidats doivent prouver qu’ils rapportent à la maison un revenu annuel d’au moins 50000 $ (38000 euros) et payer 2000 $ (1500 euros) pour une demande en ligne (ou 3000 $ (2300 euros) pour une famille) afin d’obtenir le nouveau timbre de bienvenue de la Barbade, qui leur accorde un an dans le pays.

La baie de Carlisle, Barbade nomades numériques
La baie de Carlisle, Barbade

Bermudes

Pendant ce temps, les règles sont plus assouplies ailleurs. Grâce à la certification résidentielle d’un an, le territoire insulaire britannique des Bermudes permet aux travailleurs à distance de vivre sur l’île jusqu’à un an. Il en coûte 236 $ (180 euros) pour postuler et nécessite une preuve d’emploi ou une preuve que vous étudiez pour être accepté.

bermudes-plages
Plage à Bermudes

L’Estonie et Géorgie

En Europe, l’Estonie – où Forbes rapporte que le coût de la vie est 30% moins cher qu’aux États-Unis – a lancé son propre visa Digital Nomad. Pour qu’on vous prend en compte, vous aurez besoin d’un salaire mensuel de 3 530 USD (2 707 euros). En plus, il existe un accord similaire en Géorgie. En effet, ce pays accueille les travailleurs à distance. La seule condition cependant est qu’ils peuvent prouver qu’ils gagnent au moins 3 504 € (3 167 euros) par mois. Si on vous accepte, pendant votre visa, vous pourrez voyager pendant 90 jours dans l’espace Schengen de 26 pays européens.

Géorgie-nomades numériques
Géorgie

Mexique

Ailleurs, au Mexique, les nomades numériques autoproclamés peuvent rester dans le pays jusqu’à six mois avec un visa de touriste. Si vous souhaitez rester à la fin de cette période, le pays propose un visa de résident temporaire d’un an. De plus, vous pouvez prolonger ce dernier trois fois.

MEXIQUE-pays-du-monde
Vestiges historiques – Mexique


Page visitée 10 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)