Venise n’est pas que pour les riches, top des choses gratuites à faire!

Répartie sur 118 petites îles dans un lagon vert émeraude scintillant de la mer Adriatique, Venise est l’une des villes les plus uniques et inoubliables. Ses canaux majestueux sont bordés de palazzi en marbre et de somptueuses basiliques, et les ruelles étroites – remplies de charmantes boutiques et galeries d’art – s’ouvrent sur de charmantes places secrètes.

Oui, la ville est ridiculement chère, mais avec de superbes sites et œuvres d’art à chaque coin de rue, vous n’avez pas à dépenser une fortune pour en profiter. Croyez-le ou non, des ponts pittoresques et des piazzas fascinantes aux églises qui se transforment en galeries d’art, il y a des tonnes de choses gratuites à faire à Venise pour tous les âges et tous les intérêts. Voici le top des choses gratuites à faire pendant votre prochaine escapade à La Serenissima.

Le pont du Rialto

rialto-venise

Construit entièrement en marbre, l’emblématique pont du Rialto est probablement le meilleur endroit en ville pour regarder les gondoles et les vaporettos glisser le long du Grand Canal. Néanmoins, c’est le plus célèbre des 400 ponts de Venise et l’une des principales attractions touristiques de la ville. Conçu par Antonio da Ponte au XVIe siècle, il est considéré comme une merveille architecturale et technique de la Renaissance.

En plus des belles vues sur le canal, vous trouverez également une série d’arcades et de boutiques de souvenirs chères remplies de bijoux colorés et de verre de Murano. Marcher sur le pont du Rialto est gratuit et apporte de merveilleuses opportunités de photos.

Piazza San Marco

san-marco-venise

Napoléon avait raison. La Piazza San Marco ressemble vraiment au «salon de l’Europe», surtout en été, lorsque la ville est la plus occupée. Encadrant la place monumentale se trouvent certains des monuments et des bâtiments historiques les plus reconnaissables de Venise, notamment la magnifique basilique Saint-Marc, le magnifique palais des Doges et l’imposant Campanile.

Étant un lieu de rencontre populaire pour les touristes et les Vénitiens, les boutiques chics et les cafés en plein air ici sont extrêmement chers, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous promener, vous imprégner de l’atmosphère et vous émerveiller devant l’architecture exceptionnelle.

Galleria dell’Accademia

Remplie d’art vénitien du 14e au 18e siècle, la Galleria dell’Accademia est une visite fascinante, surtout si vous êtes un fan de la peinture de la Renaissance. La collection comprend des chefs-d’œuvre d’artistes tels que Bellini, Titian et Veronese. L’entrée est gratuite le premier dimanche de chaque mois.

Le marché du Rialto

Niché le long du Grand Canal, dans le quartier de San Polo, le marché animé du Rialto est un véritable régal pour les sens.

Le cœur commercial de Venise depuis plus de sept siècles, c’est toujours l’un des grands marchés médiévaux d’Europe et le meilleur endroit en ville pour acheter des fruits et légumes de saison, de la viande fraîche et des fruits de mer pêchés localement.

En dehors des sons, des odeurs et des couleurs, une visite au Mercato di Rialto (ouvert du mardi au samedi) est un excellent moyen de mieux comprendre le mode de vie des Vénitiens et leur culture culinaire.

La basilique de San Marco

basilique-san-marco-venise

Certains touristes paieraient tout pour entrer dans la spectaculaire basilique Saint-Marc, mais l’entrée gratuite en fait un must absolu.

Un magnifique exemple de l’architecture italo-byzantine, l’église grandiose se dresse fièrement à l’extrémité est de la Piazza San Marco comme un rappel vivant du glorieux passé de Venise.

Son extérieur est magnifique, mais pas aussi époustouflant que ses intérieurs, où des œuvres d’art, des bijoux et des mosaïques dorées brillantes ornent chaque mètre carré, du sol aux autels jusqu’aux immenses plafonds en forme de dôme.

Santa Maria della Salute

venise

Construite au XVIIe siècle pour marquer la fin de la dernière épidémie de peste à Venise, Santa Maria della Salute est une église catholique romaine dédiée à la Vierge Marie.

La grande structure octogonale se trouve à l’entrée du Grand Canal et mérite d’être visitée non seulement pour sa splendide architecture baroque, mais aussi pour les trésors qui s’y trouvent. La sacristie regorge de chefs-d’œuvre du Titien, tandis que de fabuleuses peintures de Palma il Giovane et Tintoretto célèbrent la survie de la ville à la peste.

Faites du lèche-vitrine

Venise est connue pour ses boutiques chères. Il est également connu pour ses boutiques de mode exclusives. Mais le lèche-vitrine est presque aussi amusant que le vrai shopping. De plus, cela ne vous coûte pas un centime.

les boutiques regorgent de masques de carnaval colorés, de superbes dentelles de Burano et de verrerie de Murano. Les vitrines de la ville plongent les passants dans les traditions artisanales locales et la scène artisanale exceptionnelle.

Bijoux, maroquinerie et antiquités sont également disponibles à Venise. Il en va de même pour les textiles luxueux, les vins raffinés et les œuvres de cartapesta (papier mâché).

Pour la mode de créateurs haut de gamme, dirigez-vous dans les rues juste à côté de la Piazza San Marco. Les dernières collections Gucci, Armani et Versace y sont admirablement exposées dans les vitrines brillantes des magasins.

Isola di San Giorgio Maggiore

Isola-di-San-Giorgio-Maggiore-venise

L’île de San Giorgio a la vue ultime à Venise. Avec vue sur le Palais des Doges et le Grand Canal. L’église historique est un incontournable. Sa conception date de 1555 par Andrea Palladio. Il n’y a pas de frais pour entrer à l’intérieur de la chiesa. L’intérieur plutôt austère a deux œuvres importantes de Tintoretto – L’Ultima Cena et Il Cader della Manna. Ainsi que des peintures de Carpaccio et Palma.

Il y a un ascenseur qui vous emmène au sommet du clocher. Ceci coute uniquement 5 €. En plus, il n’ya aucune des longues files d’attente étouffant le campanile de Saint-Marc. Et de plus, le panorama est beaucoup plus impressionnant de San Giorgio. Le monastère et les jardins de l’église appartiennent à la Fondation Cini. Elle organise des expositions gratuites au Stanze del Vetro. Pendant la durée de la Biennale, il y a une superbe installation de piliers en or. C’est à coté de l’arrêt de vaporetto. Ell est de l’architecte allemand Heinz Mack.

Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h30.

Vaporetto: San Giorgio

Scala Contarini del Bovolo

Scala-Contarini-del-Bovolo-venise

Le soi-disant escalier d’escargot doit être l’un des meilleurs sites cachés à retrouver à Venise. Il est perdu dans un dédale de rues étroites non loin du Rialto. De Campo San Bartolomeo, au pied du pont du Rialto, suivez les panneaux jaunes pour Accademia jusqu’à Campo Manin. Ici, un petit panneau très facile à manquer pointe en direction de la Scala. Après avoir zigzagué à droite et à gauche, vous sortez soudainement dans une petite cour. Elle est totalement dominée par un escalier imposant d’arceaux en spirale et tourbillonnant. Le palais lui-même, construit pour la famille Contarini au 14ème siècle, n’a rien de particulier. Rien d’autre que ce remarquable escalier gothique qui a été cloué à l’extérieur en 1499.

4299 Corte dei Risi, San Marco. Vaporetto: Rialto


Page visitée 10 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)