Sur les hautes rives du fleuve Mondego, Coimbra est une ville avec la plus ancienne université du pays. L’université se trouve précisément là où les premiers rois du Portugal avaient élu domicile des siècles auparavant, et les monastères de la ville ont des tombes pour ces dirigeants.

On considére Coimbra comme la ville universitaire du Portugal. Mais pendant plus de 100 ans, elle a été la capitale médiévale du pays. Cette interaction entre l’histoire ancienne et les idéaux progressistes des étudiants se conjugue à Coimbra pour former une destination touristique fascinante.

Université de Coimbra

universite-de-coimbra

La plus ancienne université du Portugal est un site du patrimoine mondial, sur une colline au milieu de la ville. En fait, c’est un grand attrait touristique. De plus, elle a des centaines d’années d’histoire.Vous pouvez escalader les 180 marches de la tour du XVIe siècle au point le plus élevé de l’université pour une vue imprenable sur la ville. La Sala dos Capelos, la salle de cérémonie du XVIIe siècle, vaut également le détour.

Biblioteca Joanina

Cette prestigieuse bibliothèque baroque se trouve sur le Paço das Escolas. En effet, c’est ici les premiers rois du Portugal ont vécu. D’ailleurs, elle remonte aux années 1720.

La bibliothèque se compose de trois vastes salons, que délimitent des portes monumentales. Chaque salon a de grandes étagères laquées et dorées, et d’énormes tables d’étude en bois dur foncé qu’on fait expédier du Brésil.

En outre, il y a plus de 250 000 volumes ici. Ils datent des années 1500 aux années 1700 et traitent d’histoire, de géographie, de médecine, de droit et de science. L’une des choses curieuses que vous apprendrez sur la bibliothèque est qu’elle abrite une colonie de chauves-souris pour manger des insectes qui endommageraient les livres.

Musée national Machado de Castro

Avec l’atmosphère du palais épiscopal de Coimbra, ce fantastique musée porte le nom du sculpteur des XVIIIe et XIXe siècles, Joaquim Machado de Castro. En fait, la construction du bâtiment se faisait par étapes à partir de l’époque médiévale. D’ailleurs, il se trouve sur le même site que le forum romain de Coimbra. Vestige de cette histoire ancienne, le cryptoportique (passage couvert) est conservé dans les niveaux inférieurs.

Des églises régionales et d’autres institutions religieuses disparues ont organisé l’art du musée. En effet, vous découvrirez la plus grande collection de sculptures de tous les musées nationaux portugais. Mais aussi des tapisseries, des retables en céramique et un catalogue de peintures du XVe au XIXe siècle.

Monastère de Santa Cruz

Datant des premières années de la monarchie portugaise, ce monastère remonte au 12ème siècle. L’architecture est cependant plus tardive. En effet, sa conception manuéline du XVIe siècle se resume par la décoration captivante du portail principal, du plafond et du cloître à l’extérieur.

Plus tard dans le même siècle, on a ajouté la chaire et les stalles en bois doré  dans un style Renaissance resplendissant. Mais la grande histoire au monastère doit être les tombes des deux premiers rois du Portugal, Afonso Henriques et Sancho I. Ils ont régné au 12ème siècle et dans les années 1500 leurs restes ont été transférés à un merveilleux ensemble manuélin sculpté par Nicolau Chanterene.

Quinta das Lágrimas

Cette passerelle porte le nom de l’histoire des personnages du XIVe siècle Pedro Ier le futur roi et Inês de Castro, la dame d’honneur de sa femme. Ils ont eu une longue liaison, avec Inês qui a eu quatre enfants, avant d’être assassinée à Coimbra sur les ordres du père de Pedro en 1355. Le parc de la Quinta das Lágrimas (domaine des larmes) serait l’endroit où elle est morte.

L’histoire raconte qu’elle a été tuée à la fontaine. Son sang est censé avoir taché la pierre de la fontaine. Le palais du domaine est maintenant une pousada (hôtel du patrimoine), mais le parc est ouvert aux visiteurs.

Lisez aussi: Que faire à Leiria – Portugal


Page visitée 10 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)