Plouguiel, Cotes-d'Armor, Bretagne, France, rocher de la sentin

Plouguiel, dont les habitants sont les Plouguiellois, est une commune du département des Côtes-d’Armor, située dans la région Bretagne, en France, abritant une base d’hydravions (Centre d’aviation maritime de Tréguier) pendant la Première Guerre mondiale au lieu-dit « La Roche-rouge ». Cette base donnait la chasse aux u-boot dans la Manche, et elle fut gérée par la marine nationale jusqu’en 1918. Elle fut ensuite gérée par l’US Navy à partir d’août 1918. Il ne reste plus rien de cette base à part les fondations de la rampe d’accès à la rivière de Tréguier. Une stèle du souvenir est érigée sur l’ancien site de la base. Géographiquement, Plouguiel est délimitée à l’est par la rivière de Tréguier, au sud par le Guindy et au nord-ouest par le ruisseau de Lizildry qui se jette dans la rivière de Tréguier par la baie d’enfer. Le bourg de Plouguiel se situe au sud-est du territoire de la commune et est séparé de la ville de Tréguier par le ria du Guindy. Le petit port de la Roche-Jaune se situe au nord-est de la commune et donne sur la rivière de Tréguier.Plouguiel, Cotes-d'Armor, Bretagne, France, chateau de keralio

PATRIMOINE

  • Le château de Keralio : datant du XVe siècle, il est Inscrit MH le 22 mars 1930.
  • La passerelle Saint-François: la passerelle fut achevée en La liaison entre Tréguier et Plouguiel était assurée jusqu’au XIXe siècle par un passe-cheval (bac de Kerousy ou de Saint-François, cité dès le XIVe siècle). Le 12 février 1833, le roi Louis-Philippe autorise la construction d’une passerelle sur la rivière du Guindy, prévoyant que les travaux et l’entretien seraient financés par un péage. Un pont innovant de 71,20 m de long, fut conçu par Marc Seguin. La passerelle est l’un des derniers témoins de l’essor de la charpente métallique en France au XIXe siècle. Ne faisant que 2 mètres de large, elle ne permet que le passage des piétons et bêtes. La passerelle est un pont suspendu de type «fil de fer», la suspension se fait par deux câbles en acier toronnées et galvanisées. Ces câbles sont reliés aux culées en maçonnerie de schiste et en pierre de taille de granite par des barres en fer forgées. Sur chaque câble, 31 suspentes en rond de fer forgé soutiennent le tablier. Celui-ci était composé d’entretoises et de contreventements métalliques sur lesquelles reposaient les poutres de rigidité, les gardes-corps en bois et le platelage.
  • Le viaduc de Kerdeozer: il a été construit par Louis Auguste Harel de La Noë pour les Chemins de Fer des Côtes-du-Nord. Il est situé sur la commune de Plouguiel. Il était utilisé par la ligne Tréguier – Perros et Lannion (débranchement de Petit-Camp), mise en service en 1906, il fut désaffecté en 1949. Ce pont a subi une rénovation pour accueillir une «voie verte » dans le cadre du schéma départemental des vélo-routes et voies vertes, menée par le conseil général des Côtes-d’Armor. Un circuit de 4,2 km a été tracé sur la commune de Plouguiel, il passera également par la passerelle Saint-François. L’ensemble du circuit est opérationnel depuis fin 2013.Plouguiel, Cotes-d'Armor, Bretagne, France, chapelle
  • L’Aqueduc du Guindy: construit de 1610 à 1623.  Inscrit monument historique depuis le 17 avril 1931
  • Le Pont de Keralio : appelé aussi Pont Min, c’est un pont romain du IIème siècle, sur le ruisseau du Lizildry, cheminHent Braz Coz
  • Le Manoir de Lezhildry: datant des XVe siècle et XVIe siècle, en 1996, l’artiste peintre Alain Plesse y créa une fresque.
  • La chapelle de Kelomad
  • Les Jardins exotiques du Manoir de Kestellic.
  • Le Port de la Roche Jaune.


Page visitée 70 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)