Patrimoine des Yvelines, Île-de-France, France

Departement Les Yvelines, Île-de-France, France, chateau de Ver

Le Patrimoine des Yvelines, qui est un département appartenant à la grande couronne de la région Île-de-France, classé neuvième de la France, comptant 1 412 356 habitants d’après le recensement de 2012, est très riche avec ses sites et ses monuments historiques représentant les arts religieux, architectural, culturel sans oublier le patrimoine environnemental, dont : Les réserves naturelles nationales : elles sont au nombre de deux :

  • Coteau de la Seine
  • Étang de Saint-Quentin

Les réserves naturelles régionales (cinq) :

  • Boucle de Moisson
  • Domaine d’Ors
  • Étangs de Bonnelles
  • Île l’Aumone
  • Prés du marais et clos de la Salle
  • Val et coteaux de Saint-Rémy

Les sites naturels inscrits dans le réseau Natura 2000  (neuf) : ces sites sont considérés comme exceptionnels en raison de la diversité biologique qu’ils recèlent. Ils sont concentrés d’une part dans le nord-ouest du département dans la vallée de la Seine autour de la boucle de Moisson et d’autre part dans le massif boisé de Rambouillet. Dans le cadre du « schéma départemental des espaces naturels » (SDEN) adopté en 1994, le département des Yvelines a inscrit en zone de préemption 30 000 hectares d’espaces naturels sensibles.Departement Les Yvelines, Île-de-France, France, espaces verts

154 sites protégés : 41 % classés, 59 % inscrits, dans le cadre de la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque, couvrant 47 000 hectares, soit 21 % du territoire départemental. Parmi les sites classés se trouvent notamment :

  • La plaine de Versailles (qui protège la perspective vers l’ouest du château de Versailles)
  • La plaine de la Jonction (entre la forêt de Marly et celle de Saint-Germain-en-Laye)
  • La vallée de Chevreuse.
  • Les parcs de château

Les Forêts

Ils couvrent près de 68 000 hectares, soit environ 30 % de la surface totale des Yvelines, ce qui en fait le département le plus boisé d’Île-de-France. Parmi elles, on compte 24 000 hectares de forêts domaniales gérées par l’Office national des forêts (ONF, région Île-de-France – Nord-Ouest), 1500 hectares de forêts régionales et 1300 hectares de forêts départementales. La forêt de Rambouillet est la plus importante, s’étendant sur 29 communes pour couvrir couvrir plus de 20 000 hectares. Elle reçoit entre 10,7 et 17,3 millions de visiteurs annuels (chiffres 1998-99), ce qui la place au deuxième rang des forêts d’Île-de-France, après la forêt de Fontainebleau, en termes de fréquentation.

Les Parcs et jardins

Les parcs et les jardins, dont 44 parcs et jardins sont protégés au titre des monuments historiques. Ils sont très nombreux dont beaucoup d’entre eux sont ouverts au publics. Quatre d’entre eux appartiennent à un domaine national :

  • Le parc de RambouilletLovely spring gardenDepartement Les Yvelines, Île-de-France, Fr
  • Le parc de Saint-Germain-en-Laye
  • Le parc de Marly-le-Roi.
  • Le parc de Versailles : il couvre 815 hectares et se compose de deux parties : le « Petit Parc » qui comprend les parterres fleuris à la française et le parterre d’eau devant la terrasse du château, puis les bosquets qui s’étalent jusqu’au Grand Canal, le « Grand Parc » qui englobe deux grandes pièces d’eau (le Grand Canal, 22 hectares, et la pièce d’eau des Suisses, 13 hectares), la forêt parcourue d’allées rectilignes se recoupant en étoiles, les jardins du Grand Trianon, du Petit Trianon et du hameau de la Reine, le potager du Roi.

Le désert de Retz à Chambourcy, jardin anglo-chinois de la fin du XVIIIe siècle, acquis en 2007 par la commune, compte encore sept fabriques de jardin sur les dix-sept d’origine.

Les parcs zoologiques :

  • le parc animalier de Thoiry, deuxième site touristique du département
  • la réserve zoologique de Sauvage (Château Sauvage à Émancé).

Les parcs municipaux :

  • Le parc Meissonier à Poissy
  • Le parc des Missionnaires à Fontenay-le-Fleury
  • Le parc des Ibis au Vésinet
  • Le jardin des Gogottes
  • Leparc des Sources de la Bièvre à Guyancourt.

Les parcs et jardins ayant le label « Jardin remarquable de France » :

  • Le parc du château de Breteuil (Choisel)
  • Le parc du château de Groussay (Montfort-l’Amaury)
  • Le parc du château de Thoiry
  • Le domaine national de Versailles et potager du Roi.
  • Le domaine national de Rambouillet
  • Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Les Arbres remarquables

  • l’arbre de Diane (Les Clayes-sous-Bois)
  • platane planté en 1556 par Diane de Poitiers
  • les châtaigniers de Tournebride à La Celle-Saint-Cloud, peints par Alfred Sisley en 1867
  • le chêne des Anglais (forêt de Saint-Germain-en-Laye), au pied duquel venait prier le roi Jacques II d’Angleterre en exil
  • le chêne de la Vierge à Viroflay, vénéré depuis 1859 à la suite d’une épidémie de choléra.

Patrimoine architecturalDepartement Les Yvelines, Île-de-France, France, chateau de Dam

Les centres anciens de Saint-Germain-en-Laye et de Versailles sont classés en secteurs sauvegardés, pour leur caractère historique et de la densité de leur patrimoine architectural. Ces deux secteurs sauvegardés font l’objet de plans de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) qui se substituent aux documents d’urbanisme habituels (POS/PLU). Celui de Versailles, approuvé en 1993, s’étend sur 246 hectares, y compris l’extension de 81 hectares approuvée en 1995, et englobe notamment les quartiers de Notre-Dame et Saint-Louis, mais pas le château et le domaine national, par ailleurs intégralement classés aux monuments historiques. Celui de Saint-Germain-en-Laye, approuvé en 1963 couvre 64 hectares. Il faut citer, également, Rambouillet et Saint-Quentin-en-Yvelines, qui sont deux villes des Yvelines bénéficiant du label « Villes et pays d’art et d’histoire ». Le département compte 512 monuments historiques. Parmi ceux-ci, ce sont cinquante-et-un châteaux et quatre-vingt-quatorze monuments religieux répartis sur le territoire départemental qui bénéficient d’un classement ou d’une inscription aux monuments historiques.

Le château de Versailles et son parc sont l’un des 33 sites français inscrits dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Architecture civile :

De tous les ponts qui ont été détruits par l’aviation alliée en 1944, trois ponts anciens seulement sont encore visibles, au moins partiellement, dans les Yvelines sur la Seine.

  • Le vieux pont de Limay : il fut construit aux Xe et XIIe siècles, dont il manque deux arches détruites par le génie militaire français en 1940
  • Le pont de Poissy : il fut construit au XIIe siècle, bombardé le 26 mai 1944, dont il ne reste que trois arches côté Poissy et quelques piles
  • Le pont aux Perches : il fut construit au XIIe siècle, à Meulan entre la rive droite et l’île du Fort.

Les châteaux :Departement Les Yvelines, Île-de-France, France

Notre département est une terre de châteaux, depuis Les châteaux forts des seigneurs féodaux, à l’état de vestiges, aux châteaux royaux, aux châteaux des nobles nombreux à s’installer dans ce territoire à l’ouest de Paris à partir du XVIe siècle au XIXe siècle, notamment les manoirs bourgeois. Le châteaux forts les mieux conservé est celui de la Madeleine à Chevreuse (XIe siècle), aujourd’hui siège du parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse. Plusieurs donjons sont encore visibles, parmi lesquels le donjon de Houdan, la tour Anne de Bretagne à Montfort-l’Amaury, la tour Montjoie à Conflans-Sainte-Honorine.

Le château de Versailles, avec ses annexes du Grand et du Petit Trianon, est de loin le plus connu et le plus visité des monuments yvelinois. Le château de Saint-Germain-en-Laye et celui de Rambouillet sont d’autres châteaux royaux bien conservés.

Autres châteaux remarquables :

  • le château de Breteuil à Chevreuse
  • le château de Dampierre à Dampierre-en-Yvelines (fin XVIIe siècle)
  • le château de Maisons à Maisons-Laffitte
  • le château de Neuville à Gambais (XVIe siècle)
  • le château de Rosny, construit à la fin du XVIe siècle
  • le château de Thoiry connu aussi pour son parc animalier.

Certaines œuvres ont été classées monuments historiques : notamment la villa Savoye (Poissy), due à Le Corbusier, la villa Paul Poiret (Mézy-sur-Seine) due à Robert Mallet-Stevens, la Maison Louis Carré (Bazoches-sur-Guyonne) due à Alvar Aalto ou la villa Bomsel (Versailles) due à André Lurçat, ou dans le domaine de l’habitat collectif, la cité ouvrière des Dents de Scie à Trappes (1931, architectes Henry et André Gutton).

Architecture industrielle

  • L’usine Renault de Flins
  • La cité ouvrière àÉlisabethville
  • Le siège de la sociétéBouygues à Guyancourt.

Architecture religieuseDepartement Les Yvelines, Île-de-France, France, patrimoine rel

Parmi les monuments les plus remarquables et les plus anciens :

  • la collégiale Notre-Dame de Poissy édifiée à partir du XIIe siècle en styles roman puis gothique, qui se distingue par ses deux clochers
  • la collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie érigée en bord de Seine au XIIe et XIIIe siècles en style gothique
  • l’église Saint-Martin de Triel-sur-Seine 
  • l’église Saint-Nicolas de Maule.
  • l’église Sainte-Anne de Gassicourt (Mantes-la-Jolie) est un exemple typique de l’art roman des Xe et XIe siècles.
  • la cathédrale Saint-Louis : c’est le siège de l’évêché depuis 1790, date de création du diocèse dans les limites du département de Seine-et-Oise, mais fut consacrée cathédrale seulement en 1843.
  • l’église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus d’Élisabethville : construite en 1928.
  • l’église Notre-Dame-du-Chêne de Viroflay : construite en 1966, sa charpente en bois est en forme de coque d’un grand navire renversé.

Patrimoine rural

Héritant d’un terroir agricole très ancien, les Yvelines conservent un important patrimoine rural que nombre de communes s’efforcent de préserver. Il s’agit notamment de fontaines et lavoirs, tel celui de Jumeauville qui servit de décor lors du tournage de certaines scènes de la série télévisée Orages d’été, d’oratoires et de croix, dont certaines très anciennes seraient des menhirs christianisés (telle la « Croix-Grise » monolithique d’Arnouville-lès-Mantes), de fermes anciennes, parfois transformées en bâtiments culturels (telle la ferme de la Tremblaye à Bois-d’Arcy) et de pigeonniers, de ponts anciens, souvent situés sur le tracé d’anciennes voies romaines, de monuments aux morts, etc.

Equipements culturels

On trouve dans les Yvelines une quarantaine de musées, y compris les maisons d’écrivains ou artistes :

Les MuséesDepartement Les Yvelines, Île-de-France, France, musee de la ba

  • L’établissement public du musée et du domaine national de Versailles
  • Le domaine national de Marly-le-Roi administré par la présidence de la République.
  • Le musée national des Granges de Port-Royalà Magny-les-Hameaux
  • Le musée d’archéologie nationale à Saint-Germain-en-Laye
  • Le musée de la batellerieà Conflans-Sainte-Honorine, Le musée de la toile de Jouy à Jouy-en-Josas
  • Le musée Victor Auber (musée municipal d’arts et traditions populaires à Maule)
  • La maison-musée Maurice Ravel à Montfort-l’Amaury
  • Le musée de la ville à Montigny-le-Bretonneu
  • Le musée du jouet à Poissy
  • Le musée Rambolitrain à Rambouillet
  • Le musée départemental Maurice Denis « Le Prieuré » (Saint-Germain-en-Laye)
  • Le musée municipal, à Saint-Germain-en-Laye
  • Le musée Lambinet à Versailles.
  • Le musée de la villeà Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Le musée de la Grenouillère à Croissy-sur-Seine
  • Le musée de la Maison Fournaise dans l’Île des Impressionnistes à Chatou
  • Le musée de l’Hôtel-Dieuà Mantes-la-Jolie
  • Le musée des carrossesà Versailles
  • Le musée du costume militaire à Sainte-Mesme
  • Le musée du lycée militaire àSaint-Cyr-l’École
  • Le musée du jeu de l’oie à Rambouillet

Les maisons de personnalités :Departement Les Yvelines, Île-de-France, France, architecture d

  • La maison André Derain à Chambourcy
  • La maison d’Elsa Trioletet Louis Aragon à Saint-Arnoult-en-Yvelines
  • La maison d’Émile Zola à Médan
  • La maison de Jean Monnet à Bazoches-sur-Guyonne
  • La maison historique de Léon et Jeanne Blum à Jouy-en-Josas, le Belvédère
  • La maison-musée de Maurice Ravel à Montfort-l’Amaury
  • Le moulin de Villeneuve
  • Le château de Monte-Cristo, demeure d’Alexandre Dumas au Port-Marly.
  • Le muséeClaude Debussy à Saint-Germain-en-Laye
  • Le muséeIvan Tourgueniev à Bougival


Page visitée 8 fois