Saint-Louis, Haut-Rhin, Alsace, France, la gare

Le Patrimoine de Saint-Louis, qui est une commune située dans le département du Haut-Rhin et la région Alsace en France, à la frontière de la Suisse, est très riche malgré que la commune existe depuis 1684.

Monuments religieux

  • L’église Saint-Louis : Elle date de 1842, et porte sur le porche l’inscription suivante : Elegi locum Istum Mihi Domum Sacrificii.1842, qui veut dire « J’ai choisi ce lieu pour moi comme maison du sacrifice. 1842 ». Les trois vitraux du chœur remontent à 1890 et ceux d’Albert Gerrer, de Mulhouse, situés dans la nef, datent de 1934. On y trouve aussi un nouveau chemin de croix, remplacé lors de la rénovation en 1931, ainsi qu’une croix probablement baroque, dont les origines sont inconnues, une statue de la Vierge, les deux du XVIIIe siècle, dont les attributs (spectre ou globe) manquent. Les deux statues ont été acquises par le curé Vogel dans les années 1960. On découvre, également, au fond de l’église,  deux statues en pierre, représentant Saint-Joseph et la Vierge Marie. Le second orgue, datant de 1860 et d’origine inconnue,aussi, a été remplacé en 1968 par unSaint-Louis, Haut-Rhin, Alsace, France, eglise st-louis instrument de la main d’Alfred Kern, de Strasbourg. Le nouvel orgue frappe par sa majesté autant que par la sobriété de ses lignes. Tous les tuyaux de façade en étain sont en parfaite harmonie avec le buffet en hêtre. L’instrument à trois claviers et pédales à traction mécanique se compose de 39 jeux et permet ainsi l’exécution de toute musique ancienne et contemporaine. Les premières cloches, Louis, Maria, François-Xavier et Georges, ont été baptisées en novembre 1866. Trois d’entre elles devaient être réquisitionnées en 1917. Deux nouvelles cloches, baptisées Saint-Joseph et Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus, sont bénies début octobre 1927.
  • L’église Notre-Dame-de-la-Paix : Elle date de 1962 et renferme une statue de la Vierge à l’Enfant Jésus qui date vraisemblablement de la seconde moitié du XVe siècle. Elle a été acquise par le curé Petit à Mulhouse et bénie en décembre 1967. C’est au cours d’une célébration de pénitence, en avril 1976, qu’a été bénie une croix représentant le Christ en croix, elle est montée dans le chœur du sanctuaire, sachant qu’elle pèse 250 kg et mesure 4 mètres de haut, portant un Christ de plus de deux mètres, qui est l’œuvre du jeune sculpteur Ledermenn de Maisonsgoutte. Son orgue, qui est unique dans la région, a été construit sur trois niveaux par Alfred Kern et perpétue la tradition musicale d’Allemagne de l’Ouest. Il a été inauguré le 29 septembre 1973.
  • L’église réformée de Saint-Louis : Elle date de 1883 et ses cloches de 1885. L’église abrite également un orgue Weigle (Stuttgart – Bâle) de 1886 avec console indépendante mécanique, qui a été rénové en 1994. Le presbytère a été construit par le pasteur Birmelé qui l’a ensuite cédé à la communauté. Le foyer protestant a été construit en 1933 et inauguré le 18 juin 1934.
  • La synagogue de Saint-Louis qui a été inaugurée en 1907 et agrandie dans les années 1930. La maison communautaire, elle a été inaugurée en Octobre 1963.
  • L’église Saint-Charles-Borromée : De style néogothique. Dans la nef on découvre deux statues ; , à droite,une statue de Joseph, second patron de la paroisse, et à gauche la statue de Marie, œuvre d’Albert Erny, de Colmar, datant de 1964. Deux médaillons, représentant Joseph et Marie, ont été placés au-dessus des statues. Le chemin de croix de 1893 a été remplacé par celui réalisé au ciseau par Albert Erny, en 1964. Un harmonium est installé dans l’église depuis 1888. Deux des trois cloches bénies le 7 juin 1892 (Saint-Charles, Saint-Joseph et Sainte-Marie) ont été réquisitionnées en 1917. Marie, Joseph et Charles sont les nouveaux noms des nouvelles cloches d’après la guerre. La quatrième cloche, Louis, Pesant une tonne et demie, a été acquise le 16 avril 1967. La crèche de Noël, une œuvre également sculptée par Albert Erny, date de 1953.
  • L’église protestante : Bourgfelden compte aussi une chapelle protestante, inauguré le 27 mai 1936.
  • L’église Saint-Pierre : cette église, consacrée le 12 octobre 1969, n’est pas concordataire. La construction du presbytère, entreprise par la commune de Blotzheim, a été achevée en février 1952. Une paroisse orthodoxe russe est présente à Saint-Louis en l’église de Saint Nicolas le Thaumaturge (exarchat du Patriarcat de Constantinople). La ville de Saint Louis est aussi dotée d’une synagogue et de trois mosquées.Saint-Louis, Haut-Rhin, Alsace, France, musee d'art contemporai

lieux d’expositions

Le Musée d’art contemporain Fernet Branca : Le bâtiment, construit par Bernardino Branca et inauguré en 1907, a été réaménagé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Il est situé au numéro 2 de la rue du Ballon, près de la Mairie, et il accueille régulièrement des expositions temporaires d’art moderne et contemporain.

Patrimoine environnemental

Jardins et espaces verts

  • Le parc Trimbach: Il est situé dans la rue de Huningue et composé de plantations arborées et florales, et d’une aire de jeux pour les enfants.Saint-Louis, Haut-Rhin, Alsace, France, jardin et nature
  • La Réserve naturelle de la petite Camargue alsacienne : créée en 1982, elle est la première réserve naturelle d’Alsace, qui comptait 120 hectares classés avant le 26 juillet 2006, date à laquelle un nouveau décret protège à présent 904 hectares. La mosaïque de milieux composant la réserve comprend des dépressions humides, roselières et systèmes d’anciens bras du Rhin, pelouses sèches, prairies humides, prés de fauche, sources phréatiques, forêts alluviales, …


Page visitée 68 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)