Orly, Val-de-Marne, Île-de-France, France

Orly, dont les habitants sont appelés les Orlysiens,  est une ville de France, située dans le département du Val-de-Marne et la région d’Île-de-France. Elle s’étend sur 6,7 km² et compte 21 920 habitants depuis le dernier recensement de la population, ce qui indique une hausse de 7,2% de sa population par rapport à 1999. Entourée par les communes de Villeneuve-le-Roi, Thiais et Athis-Mons, Orly est située à 2 km au sud-est de Thiais la plus grande ville aux alentours. La ville est située à 71 mètres d’altitude,  et le principal cours d’eau qui la traverse est le Fleuve La Seine. Elle est aussi, située en Hurepoix, à 9 km au sud de Paris, avec un territoire qui s’étire perpendiculairement à la rive gauche de la Seine et s’étend à la fois sur la plaine alluviale à l’Est, le coteau du plateau de Longboyau et le plateau lui-même à l’Ouest : cette dernière partie est largement occupée par les terrains de l’aéroport.

PATRIMOINE

Lieux et monumentsOrly, Val-de-Marne, Île-de-France, France, eglise st-germain

L’église Saint-Germain : cet édifice est le plus vieux de la commune puisqu’elle date du XIIe ou du XIe siècle selon certains historiens. Elle se situe sur la place du Maréchal-Leclerc dans le quartier du Vieil-Orly. Sa partie la plus ancienne est la tour carrée du clocher. Détruite en 1360, pendant la guerre de Cent Ans, elle a été en partie restaurée durant le dix neuvième siècle. Pour permettre une meilleure évacuation de la pluie, la pente avait été accentuée ce qui avait conduit à réduire d’un tiers les vitraux du haut de l’édifice. Après de nouveaux travaux ces dernières années, elle a retrouvé son aspect d’origine, grâce à Jean-Pierre Jeusset, né à Orly, responsable chez « Les Charpentiers de Paris » et Philippe Loup, Orlysien d’adoption, maître verrier, qui, grâce à ses vitraux, lui a redonné de la lumière, tandis que Jean-Pierre Jeusset lui a rendu son toit formé de sept chapelles.

L’ancien château du Parc : le château du Parc est un vaste domaine créé sous Louis XVI, et qui avait abrité plusieurs personnages célèbres dont madame de Maintenon. Il avait été construit par les d’Ormesson sous Henri IV.

Le château du parc Méliès : Il appartenait en 1896 à monsieur Guérin, maire d’Orly. Une société d’entraide aux artistes en fut propriétaire et Georges Méliès, pionnier du cinéma, y séjourna. De nos jours, le parc et le château appartiennent à la commune qui en a fait l’acquisition le 31 décembre 1946 et y a établi sa mairie de 1949 à 1996. Son étang est alimenté par les sources du plateau de Rungis et l’ancien verger est devenu un stade. Depuis 1999, le château abrite l’école Georges Méliès créée par Franck Petitta son directeur général, qui forme des réalisateurs de films d’animation traditionnelle et numérique, ainsi que des truqueurs d’effets visuels.

Le hameau de Grignon : s’étendant sur les communes de Thiais et d’Orly, son château figure sur la carte des chasses. Son jardin est devenu un parc à l’anglaise, avec une rivière, des allées sinueuses et des serres luxueuses. Deux sculptures étaient exposées à la mairie, malheureusement, l’une d’entre elles, qui est en bronze d’Henri Cordier, Lion rugissant, a été volée le 26 novembre 2012 et une statue de Philippe Loup, maître verrier,  toutes les deux réalisées à partir des anciens vitraux de l’église en les insérant dans une couche de résine.


Page visitée 38 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)