Les plages de Calvi, d’Ostriconi et de Lozari sont sans conteste les endroits incontournables de la Corse. Cependant, « l’île de beauté » se targue aussi de nombreux et charmants sites historiques ainsi que des édifices religieux qui valent le détour. Les touristes parlent beaucoup des fameux villages perchés aux alentours de la Balagne; tels que Belgodère, Speloncato, et Sant’Antonino. Découvrez les principaux endroits incontournables qui confèrent à la Corse sa réputation de « pays de Napoléon »; ou « île de beauté ».

Les plages immanquables lors d’un séjour en Corse

Au premier rang des plus belles plages de la Corse s’affiche celle de Calvi. Elle s’étend environ sur 5 km, et séduit par sa plage au sable poudreux et ses eaux claires très peu profondes. Il s’agit de la baie idéale pour planifier une excursion en famille tout en laissant les enfants se baigner en toute sécurité.

À environ 2,5 km de la plage de Calvi se trouve la charmante crique de l’Ostriconi. Elle est située à l’extrême ouest du désert des Agriates. Cet endroit combine un paysage de verdure; une plage peu fréquentée et une mer calme, soit la « totale » pour une journée de farniente à deux ou en groupe.

Les touristes qui choisissent de voir le camping de Corse et ses atouts sont facilement séduits par la plage de l’Île-Rousse. Propice à un pique-nique, ce petit coin de paradis dispose d’une vaste aire de divertissements pour les enfants. Les visiteurs y ont l’embarras du choix d’emplacements pour prendre un bain de soleil, et aussi de restaurants pour déguster des plats locaux.

 

Les édifices religieux témoins de plusieurs siècles en Corse

La plupart des patrimoines religieux situés en Corse ont été construits entre le XIIe et XVIIIe siècle. En témoigne l’église de Santa Catalina, une construction du XIIe siècle fréquentée par les chrétiens de Giustianiani. Il s’agit du berceau de la confrérie Sant’Antone Abbate conservant encore son tabernacle; et son reliquaire soigneusement fabriqué en métal précieux. Les touristes peuvent y contempler des bâtons et des tableaux utilisés lors de processions à cette époque.

Construite vers le début XVIIe siècle, l’église paroissiale d’A. Nunziata se singularise par son clocher à étages, son orgue datant de 1744 pavoisant la signature « BattitaPompost di Pistoia. À deux pas de cet édifice se trouve la chapelle de la Confrérie Saint-Antoine; une construction témoignant des talents des spécialistes d’ornementations religieuses de 1760 à 1770.

L’église San Sebastianu est un patrimoine religieux de style architectural romain reconstruit au XVIIe siècle après avoir subi une destruction du temps du roi d’Alger. Elle attire les regards par ses campaniles à trois cloches et ses tableaux anciens rénovés.

 

Les fameux villages perchés corses

Les villages perchés au flanc des montagnes sont des merveilles qui font le charme de la Corse. La région de la Balagne abrite le village de Lumio qui convie à une promenade à travers des ruelles montantes. Les efforts pour avoir arpenté ces chemins mènent à une contemplation du clocher se dressant en haut du golfe de Calvi. Ils sont tous des endroits incontournables.

Depuis Corbara et Lavatoggio, une foulée de la plaine d’Aregno permet de voir sur la hauteur toute la beauté de l’édifice religieux de Corbara et du village de Sant’Antonino. Un passage dans ce village est une occasion propice pour visiter les ateliers artisanaux de Pigna.


Page visitée 34 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)