Patrimoine du lot-et-Garonne,Aquitaine,France

Chateau de bonaguil, Lot-et-Garonne,Aquitaine,France

Patrimoine du lot-et-Garonne: composé par l’histoire de la région, son patrimoine historique est très riche et se trouvant dans une nature marquée par la rencontre du Lot et de la Garonne qui ont donné leur nom au département, le Lot-et-Garonne offre à ses visiteurs une mosaïque de paysages …

Beaupuy
– Lac de Beaupuy
– Large panorama sur Marmande et la vallée de la Garonne
– Tour d’Aspe « ancien moulin ».
– Eglise du XIIIe siècle (nef refaire au XVIe siècle) abritant un bel autel en bois Renaissance.
– Hôtel de ville : occupe un château du XVII siècle
– Source de Maubin et son ancien lavoir

Calonges
– Château
– Halle
– Deux maisons à Colombages de XVIIème siècle
– Eglise St Martin de Calonges (avec cloche classée)
– Lavoir et la forêt.

Caumont sur Garonne
– Fondé en 1623 sur ordre de Louis XIII, année même de la destruction de l’ancienne cité fortifiée (les matériaux de la cité disparue serviront à la construction du bourg).
– Village actuel implanté sur un carré régulier (bel exemple de ville neuve).
– Ancienne Ville : située sur un tertre exceptionnel avec temple paien, tombes gallo-romaines, villa mérovingienne, castelnau, citadelle.
– Chapelle du Cimetière de Caumont : construite à l’emplacement du martyre de Saint-Vincent, grand diacre des Gaules au IIIème siècle. Elle fut partiellement détruite pendant les guerres de religion.
– Anse de « la touche » : autrefois important port fluvial de la cité gallo romaine d’ussubium surnommée la cité disparue car n’ayant vécu que 300 ans.
– Tumulus de « Guillemont » : sépulture gauloise et motte féodale dominant l’ancien port fluvial.
– Site de Saint-Martin de Lesques avec son église (reconstruite en 1778) et son cimetière : édifié sur une plate forme surélevée de 2 mètres composée de substructins antiques.

Cocumont
– Vieille église : située derrière la Cave de Cocumont, elle est un petit bijou de l’art roman datant de la fin du XIe siècle. Elle a été bâtie sur une douce éminence dominant le pittoresque vallon du Bécot et les paysages des vignobles. Elle est entièrement entourée par un cimetière dans lequel on peut encore trouver des sépultures de l’époque carolingienne.
– Eglise Saint-Jean Baptiste avec porche à chapiteaux historiés et abside en cul de four.
– Eglise de Goutz du XIIème siècle.

Couthures sur Garonne
• Village typique des bords de Garonne.
• Port de pêche important et abrite la dernière entreprise de pêche professionnelle.
• Place de l’église (bel édifice de style néoroman) offrant un joli panorama sur la Garonne.

Fauguerolles
•Lac.
• Tour d’Arago (privé).
Fourques sur Garonne
• Eglise de Fourques de 1850 abritant une statue de Notre Dame de la Pitié. Son toit est orné d’une vierge faisant face à la Garonne. Selon la légende, elle protège la population des crues dévastatrices du fleuve.
• Halte nautique, Maison du tourisme.
• Stèle en bordure du Canal relatant la mémoire des mariniers, tués dans l’accident du bateau  » le Gascon  » au début du siècle.

Gaujac
•Eglise du XVIIIe siècle.
• Moulin de Cantecort.
• Rivière de l’Avance.
• Moulin du Pont.

Grateloup
• Paysages de coteaux.
• Eglise de St-Gayrand datant du XIIe siècle.
• Moulin de Gorry.

Jusix
• L’église de St-Jean-Baptiste datant de 1820.
• Paysages typiques de la Vallée de Garonne.

Lagruère
Site naturel de caractère.
• Halte nautique.
• Petit Bois savant : parcours pédagogique à la découverte de la flore.

Marcellus
• Château de Marcellus (privé).
• Nécropole mérovingienne.

Marmande
Du charme, de l’esprit, de l’accent… Marmande est recueillie dans ses cloîtres, ardente dans ses jardins et ses théâtres, rieuse et amicale dans ses cafés.
De la simplicité, de l’amitié, du panache… Marmande est lot et garonnaise, fille du sud et mémoire d’Aquitaine.
De la vérité, du talent, de l’intelligence… Marmande, si commerçante, est capitale de l’un des plus grands potagers de France avec, comme produit leader, la célébrissime « tomate de Marmande ».
Un patrimoine haut en couleur, plus de 900 ans d’histoire ininterrompue…
• Chapelle Saint Benoît ; Joyaux de l’art classique et baroque, fleuron du patrimoine marmandais. Son plafond peint est unique en Aquitaine.
• Notre Dame de Marmande du XIIIe siècle : église gothique abritant un orgue Cavaillé-Coll, classé monument historique.
• Mosaïque historique, œuvre polychrome réalisée par l’Atelier Act’Art. Elle se situe sur la partie des anciens remparts effondrés suite à un glissement de terrain. Elle est composée de 640 000 tesselles et couvre 250 m2 de surface. La Mosaïque évoque les 6 épisodes marquants de l’histoire de la ville.
• Rue Labat au centre de l’ancien faubourg de Marmande (XIIIe siècle). Les maisons à colombages et encorbellement nous font revivre le passé médiéval de cette cité.
• Rue Toupinerie.
• Place des neuf fontaines (fontaine de l’Europe, statue de la Pomme d’Amour, nom poétique de la fameuse tomate de Marmande).
• Rue des adouberies.
• Remparts du XIIIe siècle.
• Cloître du XVIe siècle et ses jardins d’art topiaire. Pour bien faire connaissance avec le patrimoine historique de Marmande, il convient d’emprunter le circuit « Découverte du vieux Marmande », seul ou accompagné d’un guide (visite guidée sur demande auprès de l’office de tourisme de Marmande).
• Eglises champêtres de Marmande : Thivras, fin XVIIe • Beyssac, XIXe
• Madeleine, XVIIIe siècle • Granon, XVIIe siècle • Bouilhats, XVIIIe siècle.
• Garrigues, XIIIe et XVIe siècle • Coussan, XVe siècle et XVIe siècle.
Visite guidée de la ville de Marmande (Renseignements auprès de l’Office de Tourisme de Marmande au 05 53 64 44 44).

Le Mas d’Agenais
• Antique cité (velanum pompejacum) fondée par les romains.
• Histoire mouvementée : la cité fut de nombreuses fois saccagée, pillée et brûlée ;
étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, la ville est un fief cathare au moyen âge; elle devient cité vassale du Roi d’Angleterre durant la guerre de Cent ans ; une fois redevenue française et catholique, elle est mise à sac par l’Amiral de Coligny puis par l’armée des Princes pendant la fronde avant d’être reprise par l’armée royale en 1652.
• Nombreux vestiges y ont été mis à jour : nécropole de 7 ha de superficie accompagné d’une grande quantité de monnaies, de tuiles à rebord et de fragments de poterie à Revenac, la Vénus du Mas d’Agenais à Bregnet (exposée aujourd’hui au musée des beaux arts à Agen).

  • Remparts et porte du château.
    • Fontaine Galiane.
    • Eglise Saint Vincent du XIIIe siècle : classée, jadis siège d’un chapitre collégial dépendant du diocèse de Condom, elle s’élève sur l’emplacement d’une ancienne basilique. Elle possède un Rembrandt mondialement connu (1631).
    • Halle au blé.
    • Terrasse de Garonne avec son splendide point de vue sur la vallée de la Garonne et sur le Canal latéral à la Garonne.
    Visite guidée : tous les mardis de juillet et août de 15h30 à 17h (renseignements auprès du Syndicat d’Initiative au 05.53.89.50.58).

Sainte Bazeille
• Le bourg de Sainte Bazeille situé sur la rive droite de la Garonne, à 6 km en aval de la ville de Marmande, en direction de Bordeaux.
• Lieu de passage et d’activité depuis 2000 ans, Sainte Bazeille vit sur des vestiges antiques et médiévaux.
• Porte du Lot et Garonne : cette vieille cité de Guyenne offre aux curieux un visage mêlant le passé et le présent.
• Dans le bourg : le cœur de la ville conserve quelques bâtisses, des fontaines, des vestiges gallo-romains, une partie de ses murailles médiévales, un ancien tracé urbain intéressant ainsi que des éléments architecturaux ou décoratifs incrustés dans ses murs.
• Eglise Notre Darne : tout près de la place Gambetta, l’église paroissiale actuelle, après de multiples restaurations, reste originale. Elle compte parmi les deux seules représentantes de ce genre en Lot et Garonne. L’intérieur de Notre Dame et ses splendides vitraux valent le coup d’œil.
• Chapelle de Neufons : en face du stade municipal, ce petit bâtiment nous conte l’histoire de la martyre chrétienne Bazella qui donnera son nom à la ville.
• Vieille église (à la sortie du bourg, en direction de Bordeaux) : mentionnée dès 1121, son plan a gardé tout le charme des premiers édifices romans.

Meilhan sur Garonne
• Site inscrit à l’inventaire des monuments naturels et des sites pittoresques,
• Panorama du tertre qui s’étend de la Réole jusqu’au-delà de Marmande et de Tonneins (présence de panneaux historiés présentant la Garonne, le Canal de Garonne, la Brèche des anglais,…).
• Chapelle de Tersac, classée, du XIIe siècle.
• Eglise du XIXe siècle.
• Tombeau de l’Amiral Lacrosse.
• Fontaine de la Font d’Uzas.
• Aqueduc du Canal.

Saint Martin Petit
Croix de Maison aux « Grandes Vignes » du XVIe siècle.

Saint Pardoux du Breuil
Eglise et château du XIXe siècle.

Saint Sauveur de Meilhan

• Ancienne bastide fondée en 1318.
• Fondations d’une église du XIIe siècle.
• Château de Beaulieu de XIVe et XVIIe siècles.
• Cadran solaire sur la façade de la mairie.

Samazan
Petit village de caractère, construit autour de l’église Saint Pierre du XVIe siècle.

Sénestis

• Eglise du XIIe siècle avec retable en bois sculpté du XVIIe siècle.
• Cloches en bronze de 1770 classée et déposée en l’église Saint Sulpice.
• Pigeonnier octogonal du XVIIIe siècle à Feytis.

Varès
• Paysages vallonnés.
• Chapelle Sainte Marthe.
• Chapelle Villottes.

Villeton
• Port nautique.
• Réserve Naturelle de la Mazière.

Virazeil
• Église de Virazeil (où serait passé le pâpe Clément V alors évêque de Bordeaux).
• Église de Sainte Abondance.
• Château de L’ADAPT, centre de rééducation fonctionnelle et professionnelle (privé).

Tonneins

• Lovée contre Dame Garonne, Tonneins vous offre un cadre de choix alliant les plaisirs du tourisme vert et la proximité de tous les services culturels, sportifs ou de détente.
• Tonneins s’assoit sur un beau rempart de rochers à pic qui domine fièrement le fleuve au pied duquel les deux kilomètres de promenade des quais vous permettront de flâner agréablement sur la rive.
• Au gré des flots indomptables et de la houle sur les champs de tabac, savourez pleinement une dolce vita qu’enviait Stendhal :
• Le panorama de Saint Pierre.
• L’ancienne Manufacture Royale des Tabacs au Quai de la Barre.
• La maison du Passeur.
• Le lavoir ancien.
• Le passage des roches de Reculay.
• Le quai de la Barre
Visite guidée de la ville de Tonneins. (Renseignements auprès de l’Office de Tourisme de Tonneins au 05 53 79 22 79).


Page visitée 70 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)