Parthénon: Magnifique temple de l’Acropole d’Athènes

Le magnifique temple de l’Acropole d’Athènes, connu sous le nom de Parthénon, a été construit entre 447 et 432 av. J.-C. à l’époque de Périclès. Le nom Parthénon vient de l’une des nombreuses épithètes d’Athéna: Athéna Parthénos, qui signifie Vierge.

Le temple a été construit pour abriter la nouvelle statue de la déesse et pour proclamer au monde le succès d’Athènes en tant que chef de la coalition des forces grecques ayant vaincu les armées envahissantes persanes de Darius et Xerxès. Il était connu sous le nom de méga neos (ou « grand temple ») ou encore de Hekatompedos neos, qui faisait référence à la longueur de la cella interne (100 pieds antiques). À partir du 4ème siècle avant notre ère, l’ensemble du bâtiment acquit le nom de Parthénon.

Le temple resterait en usage pendant plus de mille ans. Malgré les ravages, les explosions, les pillages et la pollution, ce monument majestueux domine toujours la ville moderne d’Athènes, un magnifique témoignage de la gloire et de la renommée dont jouissait la ville à travers l’Antiquité.

Caractéristiques architecturales du bâtiment

Le temple, qui devait s’asseoir sur la partie la plus élevée de l’acropole, a été conçu par les architectes Iktinos et Kallikratis. Environ 22 mille tonnes de marbre pentélique, connu pour son aspect blanc pur et son grain fin, ont été utilisé pour la construction. Ce type de marbre apporté du mont voisin contient également des traces de fer qui se sont oxydées avec le temps, lui donnant une douce couleur de miel, une qualité particulièrement évidente au lever et au coucher du soleil.

Le temple qui mesurait 30,88 m sur 69,5 m a été construit selon un ratio 4: 9 à plusieurs égards:

  • Le diamètre des colonnes par rapport à l’espace entre elles
  • La hauteur du bâtiment par rapport à sa largeur
  • La largeur de la cella intérieure par rapport à sa longueur

Ils sont tous égaux à 4: 9. Le stylobate ou le sol du temple n’est pas parfaitement plat mais s’élève légèrement au centre.

Les colonnes ont également un léger grossissement en leur milieu. Par ailleurs, les quatre colonnes d’angle sont imperceptiblement plus grosses que les autres colonnes. La combinaison de ces raffinements donne au temple une apparence parfaitement droite, symétrique et harmonieuse. Elle confère également à l’ensemble du bâtiment un certain dynamisme.

A la différence d’autres temples grecs, le Parthénon a été richement décoré. Il comptait 92 métopes gravées en haut relief. Vous y verrez aussi une frise entourant les quatre côtés du bâtiment et des frontons remplis de sculptures monumentales. Le Parthénon était le symbole de la supériorité de la culture grecque contre les forces étrangères « barbares ». Les sujets des sculptures reflètent les temps agités d’Athènes et auxquels elle fait toujours face.


Page visitée 0 fois