Musée Dar Cheraïet Tozeur, Tunisie

Dar Cherait Tozeur, Voyage en TunisieLa ville de Tozeur abrite un hôtel qui est le prolongement du centre culturel et artistique Dar Cheraïet comprenant le merveilleux musée d’arts et de traditions de la civilisation tunisienne, Dar Zamen, la féerique Médina des Mille et une Nuits, ainsi que trois milles ans d’histoire de la Tunisie.

Le musée de Dar Cheraït est un fameux musée tunisien privé, qui se situe à Tozeur, plus exactement à quelques centaines de mètres de la palmeraie de la ville, qui se situe à sont tour aux portes du désert du Sahara.

Fondé en 1990 par le maire de Tozeur, Abderrazak Cheraït, il est considéré comme le premier musée privé de la Tunisie, en effet, il est en effet l’initiateur de plusieurs projets culturels pour la mise en valeur du patrimoine tunisien. Dans le contexte de la révolution tunisienne, le musée ferme ses portes en janvier 2011, et c’est aussi dû aux problèmes financiers étaient apparus précédemment, l’endettement du groupe touristique ayant atteint 20 millions de dinars.

Il est en effet situé au cœur de la palmeraie de Tozeur, l’oasis de deux milles hectares et d’environ cinq cent milles palmiers, irriguée par deux cent sources, et qui produisent les meilleures dattes de Tunisie « Déglet Nour ».

Le Musée Dar Cheraït de Tozeur a été bâti sur le modèle d’un palais bourgeois. Il contient des pièces du palais qui reconstituent des scènes de la vie tunisienne au XIXe siècle : la vie de la cuisine, la chambre du bey (le notable), le maître de l’école coranique, une reproduction fidèle d’un hammam, et quelques scènes de mariage… il est considéré comme un véritable joyau d’architecture né des rêves et des sables.
Sa façade en briques sahariennes contraste de manière singulière avec une grâce d’une manière infiniment sophistiquée des stucs et des céramiques de style hispano-mauresque.

La Collection

Le Musée Dar Cheraït se situe exactement à l’angle de l’avenue Abou-El- Kacem-Chebbi ainsi que de la route touristique. On doit sa création au mécène Abderrazak Cheraït, dont le rêve était de rassembler, les trésors du patrimoine tunisien en un lieu unique, pour qu’ils perdurent dans la mémoire collective. La visite de ce musée se déroule dans dix salles de la luxueuse demeure. En effet, neuf d’entre elles présentent des portraits thématiques qui se lient à la vie traditionnelle tunisienne. Une dizaine de salles mettent en scène la vie traditionnelle, dans une réplique d’une demeure bourgeoise du nord du pays, et c’est à l’aide de mannequins en costumes traditionnels, dans des décors qui décrivent la cérémonie du mariage ainsi que  l’éducation au kouttab ; l’école élémentaire coranique, non seulement ainsi mais il présente la cuisine tunisienne ou le hammam la chambre beylicale, la salle de l’érudit, la chambre nuptiale, la chambre des dames à l’ouvrage et la salle des verres..

Le musée abrite aussi plusieurs collections de bijoux traditionnels et de poteries ainsi qu’une salle dans laquelle sont exposées des peintures contemporaines, avec un espace également consacré au poète mythique de Tozeur, le grand poète Abou el Kacem Chebbi qui est mort prématurément à l’âge de 25 ans. Durant la visite, on peut y lire des extraits de sa poésie.

On trouve aussi une autre salle dite la salle des verres qui est remplie de vases, lampes et autres pièces en verre soufflé. En revanche Cette galerie de peintures contemporaines n’est certainement pas du goût de tout le monde elle est la plus grande de l’établissement et comporte une série de tableaux appartenant aux peintres de la relève.

Le soir, les visiteurs peuvent assister à un spectacle de lumière et de son sur les plus célèbres histoires d’Orient comme Aladin, les Mille et Une Nuits, Ali Baba et les 40 voleurs… qui durent presque quarante cinq minutes. Les avis à la sortie sont toujours  mitigés, divertissant pour certains et décevant pour d’autres.

Le musée Dar Chraït fera découvrir à ses visiteurs l’histoire de la Tunisie en sons et en images, les moments forts, les grands axes de sa civilisation, ainsi que les personnages clés de son histoire.

Connu comme l’œuvre d’un mécène, ce musée présente dans un magnifique cadre un vaste aperçu de la civilisation tunisienne : armes, bijoux, costumes, céramiques, intérieurs tunisiens, reconstitutions de scènes de la vie quotidienne, peintures, poésie. Une terrasse panoramique, au premier étage, offre une très belle vue sur l’oasis.

Fermeture du musée

Le musée Dar Cheraït, Fleuron du tourisme dans le sud-ouest tunisien, a fermé ses portes en janvier 2011, dans le contexte de la révolution tunisienne. Cette fermeture est survenue après une longue période de conflit professionnel entre les employés et la direction. Cette crise avait, entrainé la fermeture de l’hôtel Dar Cheraït, un 4 étoiles emblématique du développement du tourisme dans la région, et par la suite la fermeture du musée.

Il rouvre ses portes le 15 décembre 2014


Page visitée 49 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)