Les Chutes d’Iguazú, une merveille de la nature

Les Chutes d'Iguazú voyage en Argentine

Le mot Iguaçu vient du guarani et veut dire « Les grandes eaux »

Les Chutes d’Iguazú ou « cataratas del Iguazú » en espagnol, ou encore chutes d’Iguassu, sont situées au milieu de la forêt tropicale, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil. C’est une merveille de la nature (Voir galerie photos) inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO. Des deux côtés des chutes, les gouvernements du Brésil et d’Argentine ont créé des parcs nationaux, le parc national de l’Iguaçu du coté Brésilien et le parc national d’Iguazú du coté Argentin.

Géographiquement parlant, il s’agit en réalité d’un ensemble de 275 cascades formant un front de trois kilomètres. La plus haute d’entre elles atteint les 90 m de hauteur. On l’appelle la Garganta del Diablo en espagnol ce qui veut dire « Gorge du Diable ». L’ensemble des cascades déverse jusqu’à six millions de litres d’eau par seconde. Ces chutes interrompent le cours de la rivière Iguaçu, affluent du Paraná, entre l’État brésilien du Paraná et la province argentine de Misiones.

Les chutes d’Iguazú sont considérées parmi les plus impressionnantes au monde. La cascade des Sept Chutes voisine était sans doute aussi phénoménale mais a disparu en 1982 suite à la mise en eau du réservoir du barrage d’Itaipu.

Galerie photos

Chutes d’Iguazú présentées par Cap Voyage


Page visitée 8 fois