Le sanctuaire de Marie Auxiliatrice, Turin, Italie

Le sanctuaire de Marie Auxiliatrice, Turin, Italie

Est une basilique située à Turin, au nord de l’Italie. Le Sanctuaire de Marie Auxiliatrice est Construit près de la maison pour les enfants pauvres fondée par Jean Bosco, ce sanctuaire abrite les restes de Don Bosco, et autres reliques de saints. Il a été construit selon la volonté du saint prêtre éducateur Jean Bosco, sur les plans de Antonio Spezia. Selon Jean Bosco, la Vierge Marie lui apparut en songe et lui a révélé le lieu du martyre des saints patrons de la ville. La basilique a été construite sur le site de leur mort. Elle abrite les reliques de ces saints, ainsi que les châsses contenant les corps de saint Jean Bosco et de sainte Marie-Dominique Mazzarello.
La façade rappelle celle de Saint-Georges-Majeur à Venise, du Palladio. Sur le clocher de droite est représenté l’Archange Gabriel offrant une couronne à Marie, et sur le clocher de gauche l’Archange Michel qui déploie un drapeau portant écrit: Lepanto. Sur le tympan, les statues de marbre sont celles des martyrs Soluteur, Adventeur et Octave, tués à cet endroit.Le sanctuaire de Marie Auxiliatrice, Turin, Italie
-Sur l’attique, au-dessus des horloges: à droite la statue de Saint Maxime, premier évêque de Turin et à gauche celle de Saint François des Sales, patron de la Famille salésienne.
-Dans la niche centrale, sous la rosace, on voit le groupe marmoréen de Jésus parmi les jeunes filles, et dans les niches latérales, les statues de Saint Joseph et de Saint Louis de Gonzague.
-Des deux faces de hauts-reliefs entre les colonnes, l’une représente Saint Pie V qui annonce la victoire de Lépante, et l’autre Pie VII qui après sa libération de la prison napoléonienne couronne la Sainte Vierge dans le sanctuaire de Savona.
Le sanctuaire de Marie Auxiliatrice est né du coeur et du courage de Don Bosco, et de sa grande dévotion à la Vierge. Ce fut une entreprise marquée par des évènements extraordinaires et par d’énormes difficultés. Don Bosco ne se lassait jamais de répéter que c’était la Vierge qui voulait l’église. Elle-même, après lui avoir indiqué le lieu où ce sanctuaire devait s’élever, lui aurait aussi fait trouver les moyens nécessaires. Mais écoutons de la bouche même de Don Bosco le récit d’un de ses rêves, quand il était encore à la recherche d’un lieu stable pour son Oratoire. La Vierge, dans une apparition lui dit: ” Regarde !” Et je vis une église petite et basse, une partie de la cour, et des jeunes en grand nombre. Je me remis au travail. Mais cette église étant devenue étroite, je recourus encore à Elle.
Elle me fit voir une autre église beaucoup plus grande, avec une maison à côté. Puis, me conduisant encore un peu sur le côté, sur un morceau de terrain cultivé, presque devant la façade de la seconde église, elle me rejoignit C’est là où les glorieux martyrs de Turin Adventeur, Soluteur et Octave ont offert leur martyre.

Hébergement:
-Albergo Trieste, Boves
3 étoiles
-Tre Laghi Hotel, Nebbiuno
4 étoiles
-Hotel Ristorante La Sacca, Stresa
2 étoiles
-Grand Hotel Des Iles Borromees, Stresa
5 étoiles
-Hotel Ancora, Verbania
4 étoiles

Gastronomie:
Les entreprises de production de chocolat produisent un chocolat typique, appelée Gianduiotto, du nom de Gianduja, un masque de la Commedia dell’arte locales, ainsi que de nombreux autres types de chocolat. Chaque année, la ville organise CioccolaTò, un festival de deux semaines consacré au chocolat avec les principaux producteurs de chocolat piémontais, comme Caffarel, Streglio, Venchi et autres, ainsi que certaines grandes sociétés internationales, telles Lindt & Sprüngli.
La gastronomie locale est sans égal: plats exquis, recettes de la tradition, vins excellents et le célèbre chocolat « gianduia » offrent des saveurs pour tous les goûts. Mais les surprises sont infinies dans cette terre où histoire, culture et nature créent un ensemble au charme extrême.


Page visitée 11 fois