Le pays de Thelle, Oise, Picardie, France

Le pays de Thelle se situe dans l’Oise, en Picardie, entre, au sud, la pointe nord du Vexin Français et, au nord, l’extrémité orientale du pays de Bray et du Clermontois. C’est une région naturelle de France bordée à l’ouest par le Vexin normand et à l’est par la vallée de l’Oise, et, au-delà, le plateau du Valois forestier. Elle comprend des communes de la vallée de la Troesne et de l’Esches qui sont également assimilées aux franges nord du Vexin français. En effet, il existe des communes vexinoises d’un pays de Thelle considéré comme entité géographique et paysagère à part entière. De même, certaines communes en bordure de l’Oise sont souvent vues comme faisant partie de l’entité naturelle de la vallée de l’Oise plus que du pays de Thelle à proprement parler. Cela vaut également aux franges du pays de Bray et du pays de Thelle.

Nature et environnement

Le pays de Thelle, Oise, Picardie, France, limite du territoire

La région est un plateau incliné d’orientation nord / sud qui s’étend, au nord, de la cuesta du Bray à la cuesta du Vexin au sud. Il est délimité à l’ouest par celle de l’Epte et à l’est par la vallée de l’Oise. Le plateau est entaillé par des vallées à fond plat et des vallons. Les cours d’eau qui y coulent sont, outre les cours d’eau frontières, la Troesne, l’Esches, le ru de l’Aunette, le ru du Mesnil ou le ru de Pouilly. Le pays de Thelle est partagé entre le bassin versant de l’Oise et celui de l’Epte.

Son sous-sol est composé essentiellement de craie du secondaire, parfois riche en silex. On y trouve également sables et argiles. Il se distingue de celui du Vexin français au sud qui est lui calcaire et de la boutonnière du Bray au nord, à la géologie par définition très hétérogène. Le point culminant de l’Oise (235 mètres) se trouve à Lalandelle, sur le plateau de Thelle.

Paysages

Le pays de Thelle, Oise, Picardie, France, paysage

présentant des paysages variés, le paysage du pays de Thelle est, dans son ensemble, largement dominé par une structure paysagère mixte composée de boisements (concentrés à l’ouest), cultures et herbages mais on y trouve aussi des paysages de polycultures dans les vallées humides (vallées de la Troesne et de ses affluents), des vallées industrielles ou postindustrielles (vallée de l’Epte au niveau de Sérifontaine, vallée de l’Esches de Méru à Chambly) et une zone de grande culture dans la plaine fertile des Sablons. Se retrouvant dans les constructions traditionnelles, le silex fait figure de transition entre le style de bâti vexinois (majoritairement en pierre calcaire) et celui du pays de Bray (majoritairement en brique). Le silex du pays de Thelle est ainsi mêlé à la pierre calcaire dans les constructions du sud du plateau, alors qu’il se retrouve utilisé avec la brique au nord. Il est également mélangé au bois et au torchis. L’urbanisation se concentre dans les vallées, notamment celle de l’Esches entre Méru et Chambly. De nombreux villages du pays de Thelle se présentent sous la forme du village-rue où l’habitat est construit en ligne le long d’un axe unique. L’usoir s’y retrouve encore, qui est un espace non construit entre la voie et les habitations, souvent en herbe.


Page visitée 70 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)