Le Patrimoine d’Alsace est très  ancien , certains sont emprunts de légendes à découvrir absolument ! sans oublier le patrimoine vivant avec une merveille d’artisans qui s’inscrit dans la tradition mélangée à une modernité insoupçonné. On parlera de:

  • Frankenbourg
  • Le musée serret
  • Route-romane
  • La route des vins
  • Le moulin a huile
  • Route et itinéraires touristiques

Frankenbourg

chateau frankenbourg, Alsace, France
chateau frankenbourg,Alsace
Frankenbourg,Alsace, France
Frankenbourg,Alsace

 La construction du château par les comtes de Frankenbourg remonte probablement au début du XIIème siècle.
En 1196, la famille de Frankenbourg-Werd acquiert la fonction de Landgrave de Basse–Alsace, donc de représentant de l’Empereur pour cette région, en fait ce que nous pourrions appeler aujourd’hui le Bas-Rhin. D’ailleurs les armoiries du Département du Bas-Rhin sont encore aujourd’hui celles des seigneurs de Frankenbourg-Werd.
La famille décline rapidement et le fief de Frankenbourg passe à l’évêché de Strasbourg qui l’engage à partir de 1393 à diverses familles : les Lutzelsheim, les Uttenheim zum Ramstein, les Bock, les Hohenstein.
De 1489 à 1789, le Grand Chapitre administre seul le château et le Comte-Ban (villages de rive droite du Giessen).
Encore habité pendant la Guerre de trente Ans (1618-1648), le château est progressivement délaissé à partir du XVIIème siècle. Sa dernière mention remonte à 1634. Pour accéder au Château qui est facilement accessible par une route forestière carrossable traversant le massif de l’Altenberg (accès par la Vancelle ou par Breitenau). Un court chemin de terre mène aux parkings situés au pied du château (fontaine et abri ouvert). De là, 10 minutes à pied suffisent pour atteindre la ruine.

Le musée serret

musée serret, Alsace, France
musée serret, Alsace

  Porte le nom du général SERRET qui commanda les terribles combats du Hartmannswillerkopf. Il est logé dans l’ancien tribunal qui devint « l’hôpital militaire mobile » dès les premiers combats de 1914.
Tout le rez-de-chaussée est consacré au front des Vosges 1914-18 et à la résistance alsacienne. 1940-45.

LA VALLEE SON HISTOIRE…
Une pierre borne nous signale qui nous sommes ici sur les terres de l’ancienne abbaye de Murbach qui fonda aussi une verrerie dont le musée possède une collection unique.
D’autres objets de fouilles proviennent des châteaux de Friedbourg et Wildenstein.

SCEAUX ET MONNAIES
Le droit de battre monnaie a engendré l’exploitation des mines d’argent de la vallée.
Belle collection de monnaies d’Alsace de l’époque romaine à la fin du XVIe siècle.
Le cabinet de sigillographie permet à la fois de commémorer le passé local « sceau du chapitre de Saint-Amarin du XIIIe siècle » et de reconstituer toute l’histoire de la religion.

musée serret, Alsace, France 1
musée serret 2, Alsace

LA VERRERIE DE WILDENSTEIN
Verrerie fondée par les princes-abbés de Murbach en 1699. exista jusqu’en 1884.

LE BERCEAU DU TEXTILE
Métier à tisser, planches à imprimer, molettes, livres d’échantillonnage et tissus rappellent que cette vallée fut le berceau des manufactures d’indiennes en Alsace.

musée serret, Alsace, France 2
musée serret 3, Alsace

L’ART RELIGIEUX
Une salle entière est consacrée aux objets de piété : statues, fixés sur verre, antiphonaires, vêtements sacerdotaux, emblèmes de confrérie.

SALLE CAPITULAIRE
Présentation de certains éléments des stalles de la collégiale de Saint-Amarin transférés en 1442 à l’église Saint Thiébaut de Thann qui devint par ce fait collégiale.
Reproduction de sept panneaux des dorsaux ainsi que des miséricordes de stalles du chapitre de la collégiale de St Amarin (collégiale romane datant du XI e siècle et démolie vers le milieu du XVIII e siècle)

GALERIE DE PEINTURE

musée serret, Alsace, France 3
musée serret 4, Alsace
musée serret, Alsace, France 4
musée serret 5, Alsace

Toiles d’artistes militaires de la guerre 1914/1918
Dont :

– Georges Scott
– Edmond Lajoux
Toiles d’artistes locaux et régionaux :
– Robert Kammerer
– Emile Isenbart
– Maurice Ehlinger
– Camille Greth
– George Manier et Charles Walch

Route-romane

patrimoine Alsace, France
patrimoine Alsace

La Route Romane d’Alsace est un patrimoine à découvrir et vous  invite à découvrir un aspect majeur du patrimoine régional. De Wisssembourg à Feldbach, en passant par le massif vosgien et la plaine rhénane, cet itinéraire touristique et culturel comprend plus de 120 sites, des plus prestigieux aux plus secrets.
Vingt communes-relais sont équipées d’une signalétique d’information detaillee sur l’architecture des édifices rencontres.
Six lieux d’accueil et d’animation culturelle (Feldbach, Ottmarsheim, Sélestat, Strasbourg, Marmoutier, Wissembourg), trois Espaces Romans permanents (Guebwiller, Rosheim, Neuwiller lés Saverne), ainsi que la visite des musées enrichissent et prolongent le parcours.  Suivre la Route Romane d’Alsace permet d’apprécier la variete des paysages alsaciens. C’est aussi plonger au coeur d’une histoire tumultueuse et féconde, de l’éclatement du royaume carolingien a la prospérité du temps des Hohenstaufen.

La route des vins

vignoble d'Alsace, France
vignoble d’Alsace
vignes d'Alsace, France 1
vignes d’Alsace

C’est l’une des plus anciennes routes des vins en France. Chacun des 170 km de la Route des Vins vous convie à aborder une région où la vie est un art. Au premier regard, la Route des Vins d’Alsace offre une véritable image de carte postale : vignes pimpantes grimpant à l’assaut des forêts vosgiennes, ruines de fiers châteaux du Moyen âge, villages aux vieux remparts qui ne protègent plus que le bonheur des ruelles fleuries, des winstubs accueillantes, des caveaux en fête, mais aussi des demeures séculaires, des églises romanes ou encore des fontaines généreusement léguées par la Renaissance. Pour toutes ces images inoubliables, la Route des Vins d’Alsace mérite votre visite. Mais ce n’est qu’au voyageur curieux, quittant les sentiers battus, qu’elle dévoilera ses détours les plus secrets. De la porte de Marlenheim à celle de Thann, prenez le temps de découvrir l’âme de la Route : rencontrez les vignerons, dégustez leurs vins, perdez-vous dans les rues des cités médiévales puis, loin de la multitude, parcourez les sentiers viticoles et admirez, dans les vignes haut perchées, le panorama qui n’appartiendra qu’à vous le temps d’une pause. Enfin, laissez-vous surprendre, à chaque étape, par l’art de vivre alsacien et sa créativité culinaire qui fait de l’Alsace, avec la complicité de ses vins, l’une des régions les plus gourmandes de France !

Le moulin à huile

moulin Alsace, France 1Le moulin construit en 1732 a tourné jusqu’en 1960. noix, colza, tournesol, étaient amenés en grand nombre afin d’en tirer une huile fine et savoureuse. Les pommes et poires produisaient quant à elles un jus frais et fruité. Puis, la roue, inactive, fatiguée s’est laissée mourir.
La restauration du moulin est entreprise depuis 1991 par un groupe de bénévoles. Le Runtzbach descendant fièrement du Gazon vert peut à nouveau alimenter la roue à nouveau alimenter la roue à augets patiemment reconstruite, identique à l’ancienne. Que d’émotions lorsque tous s’active !
La meule peut à nouveau tourner son énorme masse et écraser les pommes, noix et noisettes qui donneront un jus oumoulin Alsace, France une huile de grande qualité.

Un moulin qui émerveille quand les noix se laissent attendrir dans le four restauré, puis prennent le chemin de l’imposante presse à huile qui peut à nouveau développer ses pressions énormes. L’Association de Rénovation et de Mise en valeur du Moulin a obtenu en 1992 le Prix régional des chantiers bénévoles décerné par la caisse Nationale des monuments historiques et des sites.

Route et itinéraires touristiques

Voici 9 itinéraires ou routes qui vous permettront de découvrir les aspects les plus intéressants de l’histoire, de la culture et de la gastronomie alsaciennes.

  • La route des vins d’Alsace, c’est ce capricieux ruban qui court au pied des Vosges, se déroule en toute quiétude à flanc de collines ou au creux de profondes vallées.
  • Parcourant l’ensemble du territoire régional, entre plaine, vignoble et montagne, la Route Romaine vous invite à la découverte des plus prestigieux sites d’art roman alsacien qui s’est développé du 11e au 13e S. en intégrant les apports stylistiques de régions proches telles que la Bourgogne. La Lombardie, la Lorraine, la Franche-Comté et la Vallée de Rhin.
  • Le Rhin, fleuve mythique, fleuve frontière, atteint l’Alsace un peu en aval de Bâle (Suisse) et la quitte à Lauterbourg. Au 8e et 9e s. déjà, les bateliers descendaient le Rhin jusqu’à la Mer du Nord pour vendre de vin aux Anglais, aux Danois et aux Suédois. Jadis le Rhin dispersait ses eaux dans la plaine ; à la fin du 19e s. de grands travaux furent entrepris pour régulariser le cours de Fleuve. Venez suivre l’impétueuse aventure du Rhin en Alsace!
  • Au-delà de la forêt de Haguenau, au milieu de collines riantes, à travers les forêts épaisses qui s’étendent du Rhin aux Vosges du Nord. Decouvrez les vestiges d’autrefois pour partager la mémoire vivante de l’Alsace.
    La route des crêtes et la route Joffre permettent de franchir aisément les ballons du Massif des Vosges et de découvrir de splendides panoramas. Les sommets sont occupés dès le 9e S. par les agriculteurs de montagne, éleveurs et fromagers qu’on appelle les marcaires. Par le développement du tourisme, les marcairies se sont transformées en ferme-auberges combinant l’activité agricole et l’accueil à la ferme.
  • L’itinéraire de la Route architecturale de Haute-Alsace suit successivement les tracés de la Route des Vins, de l’itinéraire. Le Rhin Romantique ainsi que des Routes de la Carpe Frite. Il pénètre également dans l’ensemble des vallées vosgiennes haut-rhinoises et permet de découvrir l’évolution de l’architecture en visitant plus de 200 édifices et monuments . le patrimoine monumental commence modestement au 11e s., s’enrichit d’églises et de châteaux à l’époque romaine et s’épanouit au temps du gothiques et de la renaissance . Sur le territoire de l’actuel Haut-Rhin, on ne comptait pas moins de 30 villes reconnaissables à leurs portes et leurs murailles . Des dizaines de châteaux forts, aujourd’hui en ruines ou entièrement disparus , couronnaient collines et montagnes
  • Les routes de la Carpe Frite constituent une invitation originale à découvrir le Sundgau, ses vallons, ses vergers, ses étangs et carpières et surtout ses villages fleuris riches en maisons à colombages.


Page visitée 52 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)