La medina de Sousse représente la principale curiosité de la ville, entourée par 2.5 kilomètres de remparts construits sous le règne du souverain aghlabide de Kairouan en 859 Abou Ibrahim Ahmed. Elle est classée depuis le 9 décembre 1988 sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Les Souks de la Médina de Sousse

A son intérieur on se trouve face à un style de vie traditionnel : Une variété de souks artisanale et traditionnel (boutiques) thématiques dans lesquels on vend la céramique, le cuir, le cuivre, le bois, les tapis ainsi que les bijoux et ses ruelles se présente sous forme de labyrinthe.

La médina de Sousse est une sorte de cité-musée mélangeant monuments et vie. Sa partie haute est exclusivement résidentielle, la partie centrale est occupée par les souks et la partie basse est plus fonctionnelle vue que les commerce s’y sont installés.
En effet, la médina se dévoile aux visiteurs pendant plus que millénaire. Le temps ne l’a pas vraiment changée.

C’est une véritable grande chance de pouvoir encore admirer ses monuments après avoir subi entre autres le siège des Normands, des Espagnols et des Français, les représailles romaines et les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. C’est comme un miracle que ces édifices soient encore debout. On remarque alors qu’elle fait l’objet de solides restaurations.

Capitale et port depuis l’Antiquité,  » La perle du Sahel « , appelée ainsi, exporte de sa riche région céréales, huile, laine, le sel ainsi que l’alfa, peut en être fière aujourd’hui d’avoir eu, au moins vingt-six siècles d’existence changeant seulement de nom depuis l’Antiquité classique, presque sans interruption: à l’époque romaine ; Hadrumetum, sous les Vandales ; Hunéricopolis, sous les Byzantins ; Justianapolis et enfin à l’époque arabe Sousse.

Comme si elle est jalouse des trésors qu’elle a accumulés au long des siècles, aujourd’hui la médina arabe se resserre dans son enceinte, on remarque un paysage époustouflant ; Les vagues de la mer toute proche viennent se briser sur ses murailles orientales. Les embarcations venues de Syrie, d’Égypte, et d’ailleurs pénétraient dans le port intérieur qui était protégé par des murs que défendaient la grande mosquée d’un côté et le ribat et de l’autre.
On observe au point le plus haut de la médina la Kasbah qui veille et dans l’un de ses angles avec sa masse énorme de trente mètres de haut se dresse la tour Khalaf.

La médina a gardé un cachet authentique aux parfums d’oranger et de jasmin. On peu lui accéder par la place des martyrs dont on trouve dans son rempart une copie insérée de la fameuse mosaïque découverte à la ville de Sousse : Virgile entouré des muses de l’Histoire  et de la Poésie aujourd’hui au elle se trouve au musée du Bardo à la capitale Tunis.

En effet, le ribat est considéré comme le plus bel édifice de la ville qui date du VIIIème siècle. Citadelle fortifiée, le ribat avait à la fois un rôle religieux où les moines-soldats y enseignaient le Coran, et défensif contre les invasions des chrétiens. On lui a ajouté une tour-vigie en l’an 821. Ce ribat était en effet considéré l’un des plus importants du Maghreb grâce a ses petites dimensions ainsi qu’à son  architecture austère. Aussi, sa salle de prière est l’une des plus anciennes qui se trouve en Afrique. En montant en haut de la tour-vigie, vous jouirez certainement d’une merveilleuse vue sur le port et la médina.

Construite en 850 de l’autre côté de la rue, la Grande Mosquée elle aussi a un aspect de forteresse. Et ce qui nous fait douter qu’elle soit une mosquée est l’absence de minaret. À l’origine, elle avait enfaite le rôle de la protection du port de Sousse conjointement avec le ribat, puisqu’elle est bâtie sur une ancienne kasbah.  A l’intérieur de la mosquée, on trouve la salle de prière qui est d’une extrême simplicité et les nefs voûtées reposent sur des colonnes à chapiteaux. L’entrée est interdite à ceux qui ne sont pas musulman.

Puis, de la forteresse de la kasbah, on se dirige vers  la Tour de Khalef, qui est érigée au plus haut point du mur de l’enceinte, d’origine, elle était une tour à signaux. Et plus tard ils les ont transformées en phare.

Ensuite, en se dirigeant vers la rue d’Angleterre, on trouve l’entrée des souks, qui sont les meilleurs endroits pour faire du shopping à. Aux souks de la Médina et dans les complexes commerciaux avoisinants, ont trouve exposé regards toujours enchantés des touristes et des visiteurs les beaux produits de l’artisanat. Ils découvrent en effet pour la première fois des plateaux en argent ciselés, des souvenirs exquis et des bijoux sublimes. Les souks n’offrent guère que des babioles « souvenirs » pour touristes, mis à part les étales de tissu. Cependant, les ruelles tortueuses et la partie couverte de certains souks constituent une promenade très charmante.

Ces souks ont en effet un décor oriental. Un conseil important à savoir ; le visiteur doit aller d’abord dans les magasins à prix fixes pour avoir une petite idée et des repaires  puis il doit se lancer dans les marchés de Sousse avec ces références de prix où ils sont négociables.

Vous pouvez aussi visiter Chaque dimanche le marché hebdomadaire de Sousse, car il fait parti du folklore tunisien, où vous en trouverez de tout et du rien ; des épices, des tissus, et des objets typiques tunisiens comme par exemple les plats en céramique, chicha, bijoux, des vêtements haut de gamme ainsi que des vêtements de fausse marque. Dans ce marché, les vendeurs vous proposent des produits de toute sorte et vous ne le retraiterai pas car vous pouvez faire des bons plans, des courses à des prix réduits.

Pour finir la balade, on peu dire que les marchés de Sousse ont tout pour plaire à leurs visiteurs et on pourra très vite comprendre pourquoi les tunisiens sont très accueillants et fiers de partager leur petit coin de paradis.

-La Grande Mosquée ouvre ses portes aux visiteurs de 8h à 14h du lundi au jeudi, et de 8h à13h le vendredi (entrée payante).

-Le Ribat ouvre ses portes aux visiteurs entre 8h et 19h en été, et 8h et 17h30 en dehors de la saison touristique (entrée payante).


Page visitée 208 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)