LA LOIRE,Rhône-Alpes,France

 LA LOIRE,Rhone-Alpes,France

Des hautes terres du Forez, contrefort du Massif Central aux rives du Rhône à l’ambiance déjà Méditerranéenne, des coteaux du Roannais, porte de la Bourgogne aux monts du Lyonnais, le département de la Loire s’étend le long du fleuve qui le traverse du sud au nord sur plus de 100 km et qui lui a donné son nom.

C’est un département français de la région Rhône-Alpes. Il doit son nom au fleuve Les habitants sont appelés Ligériens, dérivé du nom gaulois puis latin du fleuve Liger. Il est limitrophe des départements du Rhône, de l’Isère, de l’Ardèche, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, de l’Allier et de Saône-et-Loire. Il est très étiré du nord au sud (136 km séparent la commune d’Urbise au nord dans le canton de la Pacaudière et Saint-Sauveur-en-Rue près de Bourg-Argental) mais ne s’étend que sur 50 km de largeur entre les monts du Forez à l’ouest et les monts du Lyonnais à l’est. Sa superficie de 4 773 km2 en fait un département plus petit que la moyenne.
Chez nous, c’est la Loire comme vous ne l’avez encore jamais vue; Monts de la Madeleine, Monts du Forez, Montagnes du Matin, Massif du Pilat évoquent les grands espaces propices à la randonnée l’été et aux plaisirs de la neige l’hiver.
La Loire terre de savoir-faire a préservé les témoignages d’un riche passé industriel que vous ne manquerez pas de découvrir à Saint-Etienne, à Roanne ou dans un des villages abritant un de ces passionnants musées consacrés ici à la chapellerie, là au tissage.
La Loire c’est aussi des vins réputés, une gastronomie reconnue à travers le monde grâce aux chefs de file de la cuisine ligérienne. Découverte vous propose de parcourir les Pays qui font la Loire et vous invite à goûter sur place au charme discret de ses villages au patrimoine varié.

LE FOREZ
A la pointe du jour, au soleil levant, leurs formes généreuses se dessinent au fond de la plaine, les Monts du Forez. Un massif pur et encore sauvage, d’une beauté exceptionnelle. Vous entrez ici dans le royaume de la forêt, des hauts plateaux et de la bruyère. Un pays rude, ou l’homme est parfois absent. C’est un domaine privilégié pour amoureux fous de nature intacte. Plus bas, le paysage se modifie, avec sur le flanc des collines, des villages épars, gardiens de quelques unes de ces nombreuses richesse de leur passé, enfin la plaine et ses étangs couvrant une surface importante. Une particularité dans cette région. C’est le lieu idéal pour déconnecter, se retrouver et faire le plein d’énergies vitales. Les sentiers s’enfoncent douillettement dans les mousses et les bruyères pour accéder aux sommets. Le regard embrasse à perte de vue vallées et collines de l’époque glaciaire, couvertes de sapins et d’épicéas, ou jaillissent cascades et ruisseaux. Un luxe, ici à portée de tous.

LA LOIRE,Rhône-Alpes,France,Chateaux-de-la-Loire
A découvrire
Boen ;Saint-Didier-Sur-Rochefort ;Cervières ;Chalmazel ;La Chamba ;Jeansaggnière ; Sauvain ;Chambeon ;Champdieu ;Feurs ;Montbrison ;Savigneux ;Montrond-Les-Bains ; Saint-Bonnet-Le-Château ;Usson-En-Forez ;Estivareilles ;Montarcher ;Apinac ;Saint-Etienne-Le-Molard ;Montverdun ;Marcilly-Le-Chatel ;Chalain D’uzore ;Saint-Galmier

LE LYONNAIS
De la plaine du Forez, aux berges de la Loire, en passant par le Pays de Coise,avant de prendre de la hauteur avec les Montagnes du matin, ou les contreforts du Lyonnais, cette région n’en finit pas de surprendre par la richesse et la diversité de ses paysages et de son patrimoine. Villes et villages aux attraits multiples ou la nature est encore intacte, sont autant d’atouts pour un promeneur à la recherche d’authenticité. L’activité industrielles et commerciale s’est installée, de fait dans la plaine, mais en douceur. Entre plaine et vallons, le pays de Coise renferme des curiosité qui méritent le détour, plus au Nord, les montagnes du matin, offrent une transition harmonieuse. Ouverte au tourisme familial, cette région est aussi l’occasion de partir à la rencontre des producteurs locaux, et de savourer de bons produits. Ici, le terroir est encore intact.

ST- ETIENNE AUX GORGES DE LA LOIRE
Bordée au Nord par les plaines du pays d’Astrée, couronnée au Sud par le Pilat et le Haut-Forez, Saint-Etienne, ville aux sept collines ne cesse de s’embellir. Hier « ville noire », étape sur la route bleue entre capitale et Méditerranée, aujourd’hui ville claire, elle n’a de cesse envers et contre tout de triompher de l’adversité. A quelques minutes du centre ville, la campagne est là, promenade favorite des stéphanois Saint-Victor-Sur-Loire, avec d’une part le port, et la plage, on peut même y pratiquer des sports nautiques.
Pour ceux qui préfèrent les montagnes boisées, le petit village de Rochetaillée blotti autour de son vieux château est le cadre idéal pour une promenade tonique qui conduit aux barrages du Gouffre d’Enfer et du Pas du Riot.

LE PILAT
Un écrin de verdure à deux pas de Saint-Etienne ! Une grande diversité dans les paysages. Imaginez, vous passez de 580 à 1432 mètres d’altitude en quelques kilomètres, avant de redescendre dans la vallée, à 140 mètres ! Augré de 1500km de sentiers, dans une nature protégée, et parfois encore sauvage, tout est invitation à la promenade. Randonneurs et sportifs trouveront à chaque détour, à chaque étape, de quoi nourrir à profusion leurs rêves ou leurs besoins de nature et d’espace. Ponctué d’innombrables sites à visiter, prenez le temps de flâner dans les rues de Malleval ou de Saint-Croix-en-Jarez, plus à l’ouest, les hauts plateaux soulignent la disparité d’un relief qui, déjà annonce les contreforts de la Haute-Loire.
LE PARC. « Promouvoir, sauvegarder les richesses du terroir ». Comme les 36 parc naturels régionaux de France, le Parc du Pilat s’inscrit dans la même logique, à savoir : protége et gérer de façon harmonieuse son patrimoine naturel et culturel, contribuer au développement économique et social de son terroir, assurer l’accueil, l’éducation et l’information du public, contribuer à l’aménagement du territoire. Créé en 1974, le parc Naturel Régional du Pilat regroupe 47 communes sur deux départements : La Loire et le Rhône. 65000 hectares de forêts de hêtres et de sapins en altitude, pâturages sur les plateaux, vergers et vignobles au bord du rhône.


Page visitée 35 fois