Grigny, Essonne, Île-de-France, France

Grigny, dont Ses habitants sont appelés les Grignois, est une commune de la France, située à vingt-trois kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l’Essonne en région Île-de-France. Chef-lieu du canton de Grigny, elle fut successivement le site de l’une des plus importantes nécropole pré-mérovingienne découverte, un domaine seigneurial qui accueillit les protestants de Paris lors de la signature de l’édit de Nantes, puis un village de carriers bordé par la Seine, la route nationale 7 et la voie ferrée de Paris à Montargis. La cité ouvrière implantée en 1930 présageait d’importants bouleversements, avec en 1954 la création d’un lotissement pour les troupes de l’OTAN, en 1960 le creusement de la tranchée de l’autoroute A6, ensuite, l’édification du vaste grand ensemble de La Grande Borne et de la deuxième plus grande copropriété d’Europe, Grigny 2, entre 1967 et 1971. Cette urbanisation presque exclusivement résidentielle, multiplia par dix la population grignoise en dix ans et entraîna d’importantes difficultés sociales, sécuritaires et économiques.

Du côté de l’hydrographie, son territoire est largement arrosé sur sa partie nord-est par la Seine qui baigne un kilomètre de berges aménagées. Approximativement les deux tiers du lac de Viry-Châtillon soit cinquante hectares occupent en réalité le territoire de Grigny avec les subdivisions du lac de l’Arbalète, de l’étang de la Place Verte et de l’étang de la Justice. Cet ensemble est relié au fleuve par un ruisseau qui traverse la zone des Noues de Seine. un bassin de rétention des eaux de pluie a été aménagé au sud de la commune, dans le quartier de Grigny 2 et un second à proximité de la zone d’activités des Radars, sans oublier l’important aqueduc de la Vanne et du Loing qui alimente en eau potable, le réservoir de Montsouris et Paris.

ClimatGrigny, Essonne, Île-de-France, France, hydrographie

Son climat  est comme celui de ses commune voisines, un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, et est régulièrement arrosée sur l’ensemble de l’année. En moyenne annuelle, la température s’établit à 11°C, avec une maximale de 15,2°C et une minimale à 6,4°C. Les températures réelles relevées sont de 24,5 =°C en juillet au maximum et 0,7°C  en janvier au minimum. Du fait de la moindre densité urbaine entre Paris et sa banlieue, une différence négative de un à 2°C se fait sentir. L’ensoleillement annuel est de 1 798 heures. Les précipitations sont également réparties sur l’année, avec un total de 598 millimètres et une moyenne mensuelle approximative de cinquante millimètres.

Santé

  • Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du Bois Joli
  • Le foyer des Cités-Jardins.
  • Trois centres de la protection maternelle et infantile, à Grigny 2 et à la Grande Borne
  • Un centre de planification familiale.
  • 46 médecins
  • 4 chirurgiens-dentistes
  • 7 pharmacies

Lieux de culte

Culte catholique

Sa paroisse de la commune est rattachée au secteur pastoral de Ris-Orangis-Grigny et au diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de

  • l’église Saint-Antoine-et-Saint-SulpiceGrigny, Essonne, Île-de-France, France, parc
  • l’église Notre-Dame-de-Toute-Joie

Patrimoine environnemental

La ville a été récompensée par une fleur puis deux fleurs à partir de 2011, au concours des villes et villages fleuris.

  • Le parc de l’Arbalète : il constitue le plus important espace vertde la commune avec la plaine centrale aménagée dans le quartier de La Grande Borne.
  • Le parc du Clotay
  • Le parc des Aiglons.
  • Des jardins familiaux ont été aménagés dans le quartier des Blancs Manteaux.


Page visitée 213 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)