Eglise des Saints-serge-et-Bacchus
Eglise des Saints-serge-et-Bacchus

L’Eglise des saints-Serge-et-Bacchus est appelée aujourd’hui petite Sainte Sophie, Küçuk Ayasofya en Turc. C’est une ancienne église orthodoxe transformée en mosquée par les Ottomans. Elle se trouve à Istanbul. Après avoir traversé le vieux Sultanahmet et ses ruelles étroites où les hôtels côtoient de vieilles maisons de bois souvent très délabrées, en descendant vers le quartier de Kadırga, se trouve ce petit trésor byzantine

Historique 

Justinien, le célèbre empereur, donne l’ordre de construire cet édifice en 1527, première année de son règne. Durant près de 1000 ans, ce bâtiment reste un lieu de culte chrétien. Il est transformé en mosquée au tout début du XVIème siècle par Hüseyin Ağa, chef des eunuques noirs du sultan Beyazit II.

.

 Architecture

Construite sous le règne de l’empereur Justinien, l’église de Saint-Serge-et-Bacchus peut-être vue comme une continuation des nouveautés architecturales mises en place à Sainte-Sophie.

C’est un édifice à plan centré dans un carré presque parfait. Il est précédé d’un narthex et est marqué par des absidioles.

L’intérieur est construit en octogone. On voit des tribunes qui entourent l’espace central. Une vaste coupole est percée de nombreuses baies qui inondent de lumière l’intérieur. On note un grand rythme, avec une succession d’entablements rectilignes et de courbes avec une décoration fine et soignée qui prend une autre dimension: des piles et des paires de colonnes soutiennent la tribune et la coupole, donnant l’impression d’une forte élévation. Vous avez admirez surement ces colonnes en marbre aux couleurs chatoyantes.

 

Un bandeau épigraphique, qui porte une dédicace à l’empereur Justinien et son épouse Théodora, se déroule le long de l’entablement. Au sein de la mosquée, un petit cimetière musulman devant le türbe dans lequel repose Hüseyin Ağa, à l’origine de la transformation de l’église en mosquée.

 

A l’exterieur, un petit jardin qui fait partie du site est particulièrement agréable. La medrese abrite les ateliers de plusieurs artisans talentueux qui travaillent dans un havre de paix. Une ambiance particulièrement sereine s’y dégage et seul le passage des trains sur la ligne ferroviaire toute proche vient perturber la tranquillité des lieux.

Le principal intérêt de cet édifice est l’originalité de son plan et sa simplicité n’empêchant pas, pourtant, de le classer parmi les lieux must see  !

 L’église des Saints-Serge-et-Bacchus est ouverte tous les jours de 8h30 à 18h30 sauf pendant les heures de prière.

 


Page visitée 156 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)