Gouvieux, Oise, Picardie, France

Gouvieux, Oise, Picardie, France, chateau de montvillargenne

Gouvieux, dont les habitants sont appelés les Godviciens et les Godviciennes, est une commune du département de l’Oise, située dans la région Picardie en France, se trouvant à une distance orthodromique de 38 km au nord de Paris, au nord de la forêt de Chantilly, près de la rive gauche de l’Oise, dans la vallée de la Nonette. D’une superficie de 23,25 km², c’est la neuvième commune la plus étendue de l’Oise, derrière Senlis. Avec sa voisine immédiate Chantilly et Lamorlaye au sud, Gouvieux forme le centre de l’unité urbaine de Chantilly, totalisant sept communes. Gouvieux, qui conserve en son centre les traits d’un gros bourg, comporte quatre hameaux, qui se suivent sur le versant nord de la vallée de la Nonette : La Chaussée, Les Carrières, Chaumont (long village-rue) et Toutevoie, à l’embouchure de la petite rivière, sur l’Oise. S’y ajoutent les urbanisations modernes du Parc des Aigles et du Parc du Manoir, qui établissent la continuité de l’habitat avec Chantilly. Le territoire communal compte six communes limitrophes, dont Saint-Leu-d’Esserent, Précy-sur-Oise  ainsi que Saint-Maximin appartiennent à l’aire urbaine de Creil

PATRIMOINEGouvieux, Oise, Picardie, France, chateau de montvillargenne

  • Le château de Montvillargenne: Il fut construit entre 1910et 1912 sur un terrain acquis par la baronne Jeanne Léonino, née Rothschild. Dessiné par les architectes Chatenay et Rouyre, c’est une grande demeure sans beaucoup de style, située avenue François-Mathet. Les jardins à la française et à l’italienne ont été conçus par Charles Masson, qui retravailla à la même époque le parc du domaine des Fontaines. Pendant l’occupation, le château servit de quartier général aux troupes allemandes, et l’aile gauche fut ainsi détruit par les bombardements alliés. Peu de temps après la Libération, la famille vendit le château aux sœurs du Sacré-Cœur, qui en firent leur noviciat et un pensionnat. Ces activités cessèrent en 1969, et le bâtiment accueillit un centre de formation pour les métiers d’art jusqu’en 1985, date de sa transformation en hôtel de luxe.
  • Le château de la Tour : de style anglo-normand, ce château a été bâti au début du XXesiècle comme résidence de campagne pour une célèbre famille de banquiers parisiens, et s’appelait alors « Le Chalet ». Il a été requisitionné pendant la Seconde Guerre mondiale puis transformé en hôtel-restaurant en1946. Pendant la Troisième République, de nombreux artistes célèbres le fréquentèrent, tels que Jean Gabin, Édith Piaf ou Tino Rossi. En 1973, le château a connu d’importants travaux de restauration, et un second bâtiment dans un style proche du bâtiment principal lui a été adjoint ultérieurement. Le nom du château est justifié par un pastiche d’une tour médiévale à côté de l’entrée du domaine, situé au chemin de Chaumont à Chantilly. Gouvieux, Oise, Picardie, France, haras le rpe nonette
  • Le Château de Gouvieux : à la place du général Marchand
  • Le Moulin des Planches : situé au chemin du Pont des Planches, il est appelé aussi moulin Languedoc, qui date de 1791, a fonctionné sans modification notable jusqu’en 1950 Son mécanisme intérieur, sa roue à aubes, son biefet les trois vannes pour réguler le débit de l’eau subsistent toujours. Le dernier meunier était M. Moreau. Le moulin est successivement restauré par son propriétaire actuel, qui envisage de l’équiper à terme pour la production d’électricité. Parmi les dix moulins à eau jadis établis sur la Nonette et ses dérivations à Gouvieux et dans ses hameaux, dont six existent encore au moins partiellement, c’est celui qui conserve le mieux son caractère authentique de moulin
  • Haras « Le Pré Nonette : le manoir et les écuries ont été construits en colombages, dans un style anglo-normand proche de celui de la « Ferme normande » du domaine des Fontaines. Le haras s’inscrit dans un grand parc à l’anglaise, situé au chemin de Chaumont à Chantilly


Page visitée 69 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)