Boza – cuisine turque

Boza

Boza

La Boza est une boisson populaire en Turquie, mais aussi en Bulgarie et dans les pays de Balkans. Elle existe depuis des millénaires déjà et fut une boisson extrêmement appréciée sous l’Empire Ottoman.

C’est une boisson fermentée à base de céréales qui utilisées au cours du temps et suivant les zones géographiques de l’Empire: millet, blé, riz, maïs, seigle ou orge. Cependant, elle est principalement réalisée avec des graines de millet. En plus des céréales, le boza comporte aussi du yoghourt, de l’eau, de la farine, de la levure, du sucre, de la vanille et de la cannelle.

Historique

Elle fut très appréciée des ottomans et on en retrouve la trace dans les livres de compte de tout l’empire. En 1635, on recensait à Istanbul, 300 boutiques de boza où travaillaient pas moins de 1000 personnes à sa fabrication.

Beaucoup de pays de l’ancien empire ottoman ont gardé l’habitude de consommer cette boisson énergisante à base de farines de céréales légèrement grillées puis cuites avec de l’eau. On y ajoute de la levure de bière, de la mie de pain ou un peu de boza pour provoquer la fermentation.

Dans le Caucase, des familles d’origine turque préparent encore une boisson alcoolisée à 5° ou 6° comme on en trouvait dans les « bozahane » avant le XVIIIe siècle. A cette époque, de nombreuses boutiques furent fermées suite à l’interdiction de vente d’alcool.
Après 1839, la vente et la consommation de boza reprirent de l’essor grâce à une recette albanaise, à base de semoule de millet, légèrement sucrée, consistante et pratiquement non alcoolisée, assez proche de celle utilisée actuellement en Turquie.

Caractéristiques

La consommation du Boza s’effectue majoritairement durant l’Hiver. Bien fraîche, servie dans un verre, puis saupoudrée de cannelle, la boza se déguste par petites gorgées. Texture crémeuse, gout sucré et acide à la fois ! Vous pourrez vous en procurer en bouteille déjà prêt à l’emploi dans certaines grandes surfaces ou des magasins spécialisés. Cette boisson est presque omniprésent dans toutes les villes turques durant l’Hiver.


Page visitée 6 fois