La culture du japon est extrêmement intéressante. En effet, elle existait depuis des milliers d’années. Si vous visitez ce beau pays, vous pouvez en apprendre beaucoup sur l’histoire dans les châteaux, les temples, les sanctuaires et plus encore.

01- Musée Yayoi Kusama – Tokyo

Dans une partie suburbaine de Shinjuku, un bâtiment blanc et lisse s’élève de cinq étages. C’est un musée entièrement consacré aux œuvres de Yayoi Kusama. Le bâtiment a l’air mince, mais il abrite une grande partie des pièces d’artiste plus grandes que nature, y compris une nouvelle installation de sa série « Infinity Room » . Cette dernière fait sensation sur Instagram. De plus, dans le passé, elle a attiré des centaines de milliers de visiteurs dans des expositions aux États-Unis. L’attention démesurée, en fait, a conduit les propriétaires à réduire le nombre total de visiteurs. On accepte seulement 200 invités par jour. Alors faites attention à réserver votre place.

musee-yayoi-kusama-tokyo

02- Sanctuaire Fushimi Inari-taisha – Kyoto

fushimi-inari-kyoto

Le trésor le plus emblématique de Kyoto, le sanctuaire Fushimi Inari-taisha se trouve au bout d’une passerelle de couleur flamboyante composée de milliers de portes torii traditionnelles. En effet, les visiteurs peuvent facilement passer une journée à parcourir les sentiers entourant le réseau de sanctuaires ornés. Le sanctuaire Fushimi Inari-taisha rend hommage au dieu Shinto, Inari, connu comme étant le dieu du riz.

03- Sanctuaire de Kumano – Shinjuku – Tokyo

Sanctuaire-de-Kumano

Érigé pour le dieu japonais de Kumano Miyama, le sanctuaire de Kumano comportait de nombreux étangs et cascades avec vue sur les champs voisins. Reconstruit après les guerres mondiales dans un style moderne, le sanctuaire n’est plus aussi important culturellement qu’avant. Si vous visitez le parc central de Shinjuku, le sanctuaire se trouve dans le coin nord-ouest.

04- Le sanctuaire de l’île d’Itsukushima – Hiroshima

itsukushima-hiroshima-japon

Miyajima, alias «Shrine Island», est l’un des sites côtiers les plus importants du Japon. Couvrant une trentaine de kilomètres carrés de la baie d’Hiroshima, l’île est célèbre pour le spectaculaire sanctuaire Itsukushima. En fait, les bâtiments du sanctuaire s’élèvent des eaux d’une petite baie par des pilotis et, à marée haute, semblent flotter sur l’eau.

05- Senso-ji – Tokyo

senso-ji-tokyo

Tokyo n’a peut-être pas autant de temples que Kyoto, mais Senso-ji est le plus populaire de la ville. L’atmosphère seule fait partie de la liste des choses à expérimenter. Senso-ji, le temple lui-même, est au bout de la rue commerçante, tandis qu’une pagode de cinq étages récemment rénovée se trouve à gauche. C’est la deuxième plus grande pagode au Japon.

06- Sanctuaire Sumiyoshi – Osaka

Le sanctuaire Sumiyoshi a la réputation d’être l’un des plus anciens sanctuaires shinto non seulement à Osaka mais aussi dans le Japon. Le sanctuaire date de plus de 1800 ans. Il est l’un des plus beaux sanctuaires shinto de son genre. Ceci est grâce à son architecture et ses caractéristiques de conception délicates.

08 – Umeda Sky Building – Osaka

Le Umeda Sky Building est l’un des principaux monuments d’Osaka. Vous pouvez le voir de partout dans la ville. Le bâtiment s’élève à une hauteur de 173 mètres. D’ailleurs, il a un observatoire  au 39ème étage. Cet étage abrite aussi un jardin. C’est l’un des célèbres jardins flottants du pays.

08 – Hida Folk Village – Takayama

Hida Folk Village est un musée en plein air présentant plus de 30 maisons traditionnelles de la région de Hida. Ce dernier est le district montagneux de la préfecture de Gifu. Les maisonsdatent de la période Edo (1603 – 1867) et on les a déplacé de leurs emplacements d’origine pour créer le musée en 1971.

Dans une atmosphère de village, le musée présente des bâtiments tels que l’ancienne maison du chef du village, des cabanes de bûcherons, des entrepôts et un certain nombre de fermes gassho-zukuri. Ces fermes massives sont nommées d’après leurs toits de chaume raides qui ressemblent à une paire de mains jointes dans la prière (« gassho »). Ils ont été déplacés ici de Shirakawago, où les maisons gassho-zukuri sont à l’origine du statut de patrimoine mondial de la région.

09- Château d’Osaka – Osaka

chateau-d-osaka

Le château d’Osaka date de 1583. Comme pour de nombreux châteaux au Japon, il a été détruit et on a reconstruit la structure actuelle en 1931. Malgré le fait que le château n’est plus l’original, il est toujours l’un des bâtiments les plus impressionnants d’Osaka. De plus, il se trouve au milieu d’un parc verdoyant.

Une fois à l’intérieur du château, vous pouvez découvrir une sélection d’armes ainsi que des œuvres d’art. Il y a aussi une terrasse d’observation au 8ème étage. Vous pourrez y admirer des vues panoramiques sur le parc adjacent et sur Osaka.

10- District de Gion – Kyoto

gion-kyoto

Gion est le quartier des divertissements de Kyoto, connu pour être un endroit pour les artistes  et les geishas. Gion accueille le théâtre Minamiza. Il est réputé pour présenter des spectacles de kabuki. C’est un genre de théâtre qui met en vedette la danse, le maquillage dramatique et les couleurs vives.

11 – Hitachi Seaside Park – Mito

C’est un parc spacieux près de Mito dans la préfecture d’Ibaraki. Il offre une  variété d’espaces verts et de fleurs de saison sur un espace de 350 hectares. Il offre en plus un parc d’attractions ainsi que plusieurs pistes cyclables et pédestres.

12 – Temple Shitennoji – Osaka

Temple Shitennoji osaka

Le temple Shitennoji daye du 6ème siècle. Il a été construit sous l’empereur Suiko, mais comme de nombreux bâtiments au Japon, il a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, les bâtiments sont des reconstructions. Certains d’entre eux s’inspirent du 7ème siècle et d’autres sont de style plus moderne, c’est donc un endroit idéal pour venir découvrir différents exemples d’architecture religieuse japonaise.

13 – Tokyo Skytree – Tokyo

skytour-tokyo

S’élevant à 2080 pieds, le Tokyo Skytree est la plus haute tour au monde. Elle offre des ponts d’observation à 360 degrés d’ou on peut voir toute la ville.

14 – Kairakuen  – Mito

Il fait partie des trois plus beaux jardins paysagers du Japon. Kairakuen est le plus célèbre car il possède plus de trois mille pruniers. Le jardin se trouve à Mito, capitale d’Ibaraki. Kairakuen date de 1841. Sa construction remonte au seigneur local Tokugawa Nariaki. Contrairement aux deux autres grands jardins paysagers du Japon, Kairakuen servait non seulement pour le plaisir du seigneur au pouvoir, mais était également ouvert au public. Kairakuen signifie « parc à savourer ensemble ».

15- Jardin national de Shinjuku Gyoen – Shinjuku – Tokyo

shinjuku-jardin-tokyo

Le jardin national de Shinjuku Gyoen est un immense espace vert avec des jardins paysagers et un magnifique lac. Parce qu’il est si calme et zen, il est vraiment difficile de saisir l’idée que ce parc apaisant se trouve en plein cœur du quartier animé de Shinjuku. Si vous avez quelques heures et que vous cherchez des choses à faire à Shinjuku pendant la journée, visiter les parcs est un excellent moyen de passer votre temps.

Shinjuku Gyoen est également un endroit merveilleux pour les amateurs de fleurs de cerisier. Il peut être assez occupé pendant la saison des cerisiers en fleurs à Tokyo, mais Shinjuku Gyoen reste en quelque sorte un endroit tranquille malgré un grand nombre d’habitants et de touristes qui serpentent dans le parc. C’est un peu comme par magie.

Shinjuku Gyoen a été créé à l’époque d’Edo, presque complètement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, puis reconstruit et ouvert au public en 1949.

Il y a un petit droit d’entrée pour accéder au Shinjuku Gyoen (200 yens) et notez qu’il ferme à 16h30 (dernière entrée à 16h00).

16 – Chemin de la philosophie – Kyoto

Après un canal, ce sentier part de Ginkakuji et se termine dans le quartier de Nanzenji. Le chemin du philosophe à Arashiyama est un lieu de paix et de méditation. Le long du chemin, vous trouverez de plus petits temples et sanctuaires ainsi que des restaurants et des cafés.

17 – Kusatsu Onsen – Gunma

C’est l’une des stations thermales les plus célèbres du Japon. En effet, elle dispose de grands volumes d’eau de source chaude de haute qualité. D’ailleurs, on prétend que ces eaux peuvent guérir tout, y compris le mal du cœur. C’est le médecin allemand Erwin von Baelz qui a rendu cette station encore plus célèbre. Il a servi à la cour impériale à la fin des années 1800 et a recommandé Kusatsu pour ses bienfaits pour la santé. Kusatsu se trouve à une altitude de 1200 mètres dans les montagnes de Gunma. Elle propose du ski en hiver et des randonnées pendant le reste de l’année.

18 – Kenrokuen – Kanazawa

C’est sans doute l’un des « trois plus beaux jardins paysagers » du Japon aux côtés de Kairakuen de Mito et Korakuen d’Okayama. Le terrain est très spacieux. En fait, c’était le jardin extérieur du château du meme nom. C’est à la famille Maeda qu’on doit cette perle de beauté. Il date de près de deux siècles.A partir de 1871, Kenrokuen a ouvert ses portes au grand public. Il est riche d’une variété d’arbres et de fleurs qui donnent au jardin un aspect différent chaque saison.

19- Temple Kiyomizu-dera – Kyoto

Kiyomizu-dera-kyoto

Au sommet d’une belle colline se trouve le temple Kiyomizu-dera, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO entouré de cerisiers. Le temple principale se trouve à une hauteur de 13 mètres au dessus d’un precipice. Il se tient sir des pilotis. La large plateforme en bois, offre une vue extraordinaire sur la ville de Kyoto.

20 – Le temples Mitaki-dera – Hiroshima

Parmi les nombreux beaux temples historiques d’Hiroshima, l’un des plus attrayants est Mitaki-dera. Il date de 809 après JC et on l’a reconstruit après la guerre. Le site est aussi célèbre pour son magnifique temple que pour ses magnifiques terrains, qui, à l’automne, éclatent en un éventail de rouges et d’or vibrants au fur et à mesure que les érables changent de couleur.

 

 


Page visitée 41 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)