Marrakech, Maroc

Marrakech surnommée la Ville rouge ou Ville ocre, est une ville du Maroc, le nom Marrakech provient de l’expression amazigh (berbère) , signifiant « Pays de Dieu. »

La ville a été fondée en 1071 par Youssef Ibn Tachfin, à la tête de l’empire berbère des Almoravides , elle compte environ 2 millions d’habitants, répartis sur une superficie de 230 km2. La densité de population atteint les 350 habitants à l’hectare dans la Médina. C’est la quatrième plus grande ville du Maroc après Casablanca, Fès et Meknès, et se situe aux pieds des montagnes de l’Atlas ainsi qu’à quelques heures des portes du Sahara. Son emplacement et ses paysages contrastés en font l’une des destinations préférées des touristes au Maroc.

riadh marrakech voyage au maroc

La ville Marrakech  est divisée en deux parties distinctes : la médina ou la ville historique entourée par dix kilomètres d’enceinte ; celle-ci est beaucoup appréciée par les stars sans doute pour ses ruelles étroites, ses jolies riads ainsi que la population qui est accueillante et chaleureuse , et la nouvelle ville est tout le contraire de l’ancienne ville: nouveaux bâtiments, grands magasins, palmeraies, golfs, parcs, hôtels, discothèques, piscines…

Marrakech est parmi les plus belles villes du Maroc, connue entre autre par sa célèbre place Jemaâ el-Fna , et ces spéciales Monuments, Musées .La ville est un haut-lieu touristique, plus de deux millions de touristes chaque année, elle est également le point de départ de nombreuses excursions pour les randonneurs désireux de parcourir l’Atlas ou le désert plus au sud.

Monuments et sites touristiques

  • Place Jamâa El Fna : La place Jamâa El Fna est une place publique , traditionnel et très célèbre située au sud-ouest de la médina la vieille ville historique de Marrakech et elle attire plus d’un million de visiteurs par an.
  • Medersa Ben Youssef : La Medersa Ben Youssef est une médersa (ancienne école ) joyau de l’architecture amazigho-arabo-andalouse.
  • La Qoubba Almoravide : La Qoubba Almoravide fondée en 1064 ,elle était le centre d’ablution pour les croyants se rendant à la mosquée et elle constitue le dernier vestige des Almoravides.
  • Les tombeaux Saadiens : Ces tombeaux ne furent découverts que vers 1917 ,ils datent de l’époque du grand sultan Ahmed al-Mansur Saadi (1578-1603).
  • Fontaine chrob ou chouf : située près de la mosquée Ben Youssef , son couronnement est exécuté en bois sous forme de nid d’abeille, le tout couvert d’un toit en pente revêtu de tuiles vertes.
  • Mosquée Koutoubia : est un minaret ou édifice religieux édifié au XIIe siècle et représentatif de l’art des Almohades.
  • Mosquée El Mouassine : est un édifice religieux construit au xiie siècle, ce monument comprenant une bibliothèque, un hammam, une medersa, et une fontaine, il est représentatif de l’art des Almohades.
  • Mosquée aux pommes d’Or : Anciennement connue sous le nom de mosquée d’El Mansour, elle fut reconstruite en 1569 suite à une explosion, et renommée « mosquée aux pommes d’or » c’est un édifice religieux du xiie siècle édifié sous le règne du sultan Yacoub El Mansour.
  • Synagogue Salat Al Azama : La synagogue est située dans le mellah (quartier juif au Maroc) c’est une synagogue construite en 1492 à Marrakech par des Juifs expulsés d’Espagne.
  • Palais de la Bahia : est un palais du xixe siècle de huit hectares. Il est un des chefs-d’œuvre de l’architecture marocaine, un des monuments majeurs du patrimoine culturel du pays et un des principaux lieux de tourisme au Maroc.
  • Palais El Badi : c’est un ancien palais, il fut édifié par le sultan saadien Ahmed al-Mansur Dhahbî est un ensemble architectural construit à la fin du xvie siècle .
  • Jardin de la Ménara :  La Ménara est un vaste jardin planté d’oliviers à environ 45 min à pied de la place Jamaa El Fna , au centre de ce jardin, un grand bassin au pied d’un pavillon sert de réservoir d’eau pour irriguer les cultures.
  • Jardins de l’Agdal : sont les plus anciens jardins de Marrakech dont les premiers arbres ont été plantés au xiie siècle par les Almohades.
  • Jardin Majorelle : Ce jardin fondé par l’artiste peintre français Jacques Majorelle , est un jardin botanique touristique inspiré de jardin islamique d’environ 300 espèces sur près d’un hectare à Marrakech.
  • Musée de Marrakech : Situé à côté de la medersa Ben Youssef, est un palais établi sur une parcelle de 2 108 m2 et doté d’un vaste patio de 709 m2, typique de l’art mauresque, transformé en musée privé et lieu d’accueil d’activités culturelles (des concerts, des spectacles de théâtre et de chorégraphie, des projections de films, des colloques, des journées d’étude, des ateliers …etc)
  • Musée Dar Si Saïd : Cette belle demeure de la fin du siècle dernier fut construite par Si Saïd, le frère du vizir Bou Ahmed. Elle abrite désormais un intéressant musée d’art marocain qui enchantera les amateurs d’armes et de bijoux berbères.
  • Musée de l’art de vivre : Situé en plein cœur de l’ancienne Médina, dans un Riad du 19ème siècle. Logé sur le circuit touristique du musée de Marrakech et de la Médersa Youssef, le musée est constitué d’une surface d’exposition d’environ 500m2 sur 6 salles (1 salle de lecture, un jardin et une terrasse de 250m2 avec une vue panoramique sur l’ancienne médina de Marrakech).
  • Musée d’art islamique de Marrakech : est situé dans l’enceinte du jardin Majorelle qui se trouve dans le quartier de GuélizL’ancien atelier de peinture de Jacques Majorelle a été transformé en petit musée d’Arts islamiques où l’on peut admirer de belles œuvres de l’artiste et notamment le célèbre bleu majorelle.
  • Musée Bert-Flint ou maison Tiskwin : est situé près du palais de la Bahia à Marrakech, ce musée est une ancienne demeure de Bert Flint, datant du début du xxe siècle, devenue un musée consacré à l’artisanat marocain depuis 1996.
  • Musée de la Palmeraie : Le musée de la Palmeraie est consacré à l’art contemporain , de divers artistes marocains y sont présentés, la collection d’art comprend des peintures, des photographies, des calligraphies, des sculptures et des installations artistiques.
  • Les souks de Marrakech : Les souks de Marrakech figurent parmi les meilleurs du Maroc. Situés au coeur de la médina, ils offrent un festival de couleurs, de sons et de parfums …etc , qui ensorcèle le visiteur.

Événements 

  • Festival des arts populaires de Marrakech : c’est un festival annuel se déroulant au mois de juillet.
  • Festival international du film de Marrakech : c’est un évènement annuel début décembre pour récompenser la meilleure production des films marocaine et étrangère de longs et courts-métrages.
  • Festival Samaa des musiques sacrées : c’est un festival annuel se déroulant au mois de juillet.
  • Marrakech MadJazz Festival : c’est un festival qui a lieu au mois de février, ce festival fait de Marrakech une destination phare des musiques alternatives Jazz-rock, afin de faire reconnaître les talents des artistes marocains à travers le monde.
  • Caftan : c’est un évènement annuel révélateur de talents et de styles, ce défilé est le rendez-vous incontournable de la haute couture marocaine .

La Médina de Marrakech

Fondée en 1070-1072 par les Almoravides (1056-1147), La médina constitue le centre névralgique et le cœur historique de la ville de Marrakech. S’étendant sur une superficie globale de 600 hectares, articulée autour d’un campement militaire, le Qsar El Hajar, et d’un marché , elle est une des plus vastes médinas du Maroc et la plus peuplée d’Afrique du Nord ,grâce à  son raffinement et sa spécificité urbanistique et traditionnelle.

souk medina marrakech guide de voyage du maroc

Le récent engouement pour les riads, ces maisons traditionnelles marocaines articulées autour d’une cour centrale, a généré de profondes transformations sociologiques au sein de la médina de Marrakech. En réalité, le succès touristique croissant de Marrakech a durablement revigoré la médina en attirant de nombreux jeunes au sein des dédales de la médina. Ainsi, il semblerait que plus de 40 000 artisans y travaillent, répartis dans les différents quartiers thématiques organisant géographiquement la médina.

Le mellah ,dans le sud est de la médina, désigne au Maroc le quartier où habitaient les résidents juifs de la ville. De hautes murailles entouraient celui-ci afin de séparer populations musulmane et juif.

Les jardins de l’Agdal sont les plus anciens jardins de Marrakech, conçus au xiie siècle sous le règne d’Abd el-Moumen, un souverain almohade. Ces jardins touchent au sud la zone du palais Dar El Makhzen. Les premiers arbres ont été plantés au xiie siècle par les Almohades. La forme actuelle des jardins ainsi que les murs d’enceinte ne datent que du xixe siècle. Les grenadiers, orangerset oliviers sont irrigués grâce à plusieurs réservoirs remplis d’eau du Haut Atlas.

Les principaux quartiers de la nouvelle ville de Marrakech

  • Guéliz

Le quartier de Gueliz tire son nom du Jbel Gueliz, massif de grès de faible altitude situé au nord-ouest de l’ancienne médina au nom berbère. Ce fut le premier quartier situé à l’extérieur des remparts, autrefois réservés aux défunts. Articulé autour de l’actuelle Avenue Mohammed V joignant le Square Foucault et Bab Nkob au Jbel Gueliz, le quartier de Gueliz concentre la majorité des banques et des boutiques de Marrakech.

  • L’avenue Mohammed VI (Avenue de France)

Anciennement avenue de France , le tronçon de cinq kilomètres de l’avenue Mohammed VI reliant l’avenue de la Ménara à la route de l’Ourika voit se développer rapidement de nombreux complexes résidentiels et hôteliers de haut standing.

avenue Mohammed VI Marrakech guide de voyage du maroc

C’est le long de l’avenue Mohammed VI que fut construite la plus grande discothèque du Maroc, Le Pacha de Marrakech, établissement ayant permis à Marrakech d’acquérir son nouveau statut de lieu de rendez-vous de la jeunesse branchée et des « clubbers ». Enfin, c’est ici que fut construit le premier multiplex de Marrakech, le Mégarama, succédant ainsi aux deux « grands » cinémas de Marrakech que furent Le Colisée à Gueliz, et le Cinéma Rif, à Daoudiate ainsi que le nouveau centre commercial Al Mazar.

  • L’Hivernage

Situé au sud-ouest du quartier de Gueliz, le quartier de l’Hivernage abrite des villas cossues et de nombreux complexes hôteliers tels que la Mamounia (hôtel le plus luxueux d’Afrique et le sixième au monde), le Royal Mansour et Le Pearl, pour ne citer que les plus prestigieux. Le poumon de ce quartier est l’avenue Mohammed VI, anciennement avenue de France et récemment prolongée jusqu’au sud-est de la route de l’Ourika, le long des remparts du quartier de l’Agdal. Cette large et verte avenue abrite l’imposant Théâtre royal, le Palais des Congrès, ainsi que la nouvelle grande gare.

  • Sidi Youssef Ben Ali

Sidi Youssef Ben Ali est l’une des deux communes urbaines de la préfecture de Sidi Youssef Ben Ali. En 1994, avec une densité de 508 habitants par kilomètre carré (196 396 habitants dans une superficie de 3,1 km2), c’était le quartier le plus dense de Marrakech.

 


Page visitée 159 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)