Hastings de Caen,Haute Normandie,France

Hastings de Caen.haute normandie,france

Hastings de Caen est un quartier de la ville de Caen, était un florissant port de pêche anglo-saxon, déjà connu des Normands. Il faisait partie de l’immense « manoir » de Rameslie, qui appartenait à l’abbaye normande de Fécamp depuis que la reine Emma (normande elle-même) avait persuadé le roi Canute en 1033 d’honorer une promesse faite par son premier mari, le roi Ethelred. Ce dernier avait trouvé refuge à l’Abbaye de Fécamp alors qu’il fuyait les Danois.
GUILLAUME SE RETRANCHE POUR ATTENDRE HAROLDguilaum21  
Quand Guillaume débarqua, Harold était occupé dans le nord à Stamford Bridge, à repousser avec succès une attaque du roi norvégien, Harald Hadrada, et de son propre frère Tostig. Les pêcheurs de Hastings avaient passe l’été à patrouiller le long de la côte à l’affût de l’invasion attendue; mais comme la flotte normande ne se montrait pas, ils retournèrent à leurs filets, ce qui permit à Guillaume de débarquer sans être vu. I1 eut le temps de démanteler sa flotte à Pevensey (pour éliminer toute tentative de retraite), et de conduire son armée à Hastings pour se reposer dans un meilleur endroit stratégique et d’attendre qu’Harold marchât vers le sud. En apprenant qu’Harold était arrivé à Senlac, à quelques kilomètres au nord-ouest, Guillaume n’avait qu’à suivre la crête avec son armée pour lui faire face.
LE PREMIER CHÂTEAU NORMAND SUR LE SOL ANGLAISguilaum22
En 1066, le port de Hastings s’étendait à l’ouest de Castre Hill, là où se trouve maintenant le centre commercial moderne. Guillaume consolida sa position facilement en faisant creuser par ses hommes un fossé sec à l’est de la colline, et construire une motte avec palissade et tours de guet, à la façon normande. Ainsi le premier château-fort de Hastings fut construit en bois, peut-être apporté en pièces détachées, ou en réutilisant le bois des bateaux démantelés. Un pont en bois enjambait le fossé et menait à la grande porte est. Le premier gouverneur du château fut un certain Onfroi de Tilleul mais il abandonna ce poste quand sa femme insista pour qu’il revienne en Normandie, et ce fut Robert, Comte d’Eu, fidèle partisan de Guillaume, qui entreprit la tâche de remplacer la construction en bois par un beau château en pierre. A l’aurore du nouveau royaume anglo-normand, Hastings était un port animé, car, à partir de là, il était facile de se rendre à Eu, Dieppe, etc… Cependant au 13e siècle des tempêtes détruisirent le port, et à la longue l’érosion côtière fit s’écrouler dans la mer une grande partie du château, ne laissant que des vestiges évocateurs pour nous rappeler la splendeur du premier château-fort normand d’Angleterre.

LA FONDATION DE L’ABBAYE DE BATTLEguilaum23
En réparation pour la perte de vies humaines lors de l’invasion et de l’impitoyable pacification de l’Angleterre qui suivit, Guillaume fonda cette abbaye. L’autel de l’abbatiale s’élevait à l’endroit où l’on pense qu’Harold est tombé pendant la bataille. L’abbaye fut richement dotée et, grâce à l’appui des rois, elle devint extrêmement puissante. Elle joua un rôle important en organisant la résistance locale contre les attaques françaises dans la région au 14e siècle: d’où le chemin de ronde et l’imposant corps de garde fortifié datant de 1338. Au 16e siècle, quand Henri VIII confisqua les biens de l’Église, l’abbaye devint propriété privée et beaucoup de ses bâtiments furent détruits. En 1976, grâce au don généreux d’un groupe de citoyens américains désireux de marquer le bicentenaire des États-Unis, la Grande-Bretagne put acquérir le champ de bataille et les vestiges de l’abbaye. Aujourd’hui le site est géré par English Héritage. Les visiteurs peuvent faire un circuit du champ de bataille et des magnifiques ruines de l’abbaye avec un audio-guide. Le site est ouvert tous les jours de l’année sauf du 24 au 26 décembre et le ter janvier.


Page visitée 9 fois