Géographie de la Savoie, France

La Savoie, Rhone-Alpes, France

Le territoire de la Savoie s’étend sur une superficie totale de 6 028,25 km2, soit 14 % de la région Rhône-Alpes à laquelle elle appartient. Elle est limitrophe des départements de la Haute-Savoie au nord, des Hautes-Alpes au sud et de l’Ain et de l’Isère à l’ouest. L’est de la Savoie est pour sa part limitrophe avec les vallées de Suse et d’Aoste en Italie.

Etant le plus montagneux de France avec 554 100 hectares de superficie situés en montagne, notre département est situé au cœur des Alpes avec son point le plus bas est à Saint-Genix-sur-Guiers (208 mètres) et son point culminant à 3 855 mètres pour la Grande Casse en Vanoise. Comme il faut savoir que la grande majorité des massifs de la Savoie sont des massifs alpins, du Mont-Cenis, des Arves, des Bauges, de la Chartreuse, du Beaufortain (Beaufort) et une partie de la chaîne de Belledonne. La partie la plus méridionale du Jura s’ajoute également à ces massifs.Géographie de la Savoie, hydrographie

Son découpage géographique suit par ailleurs le plus souvent les massifs montagneux. C’est le cas à l’est avec l’Italie, séparée de la France par les aiguilles et les grands cols tels le Mont-Cenis et le Petit Saint-Bernard, mais également avec les Hautes-Alpes au sud, joignable par le col du Galibier, et la partie nord-est de la Haute-Savoie où la limite longe la chaine des Aravis et certains sommets des Bauges. S’ajoute le cas avec l’Isère, séparée par la chaîne de Belledonne. Du côté de l’Ain, le Rhône marque la limite sur près de 50 kilomètres, de la confluence avec le Fier près de Seyssel aux environs de Saint-Genix-sur-Guiers. Pour les limites en plaine, celles-ci peuvent s’inspirer des limites historiques de la Savoie (par exemple celle avec la province du Dauphiné, au niveau du mont Granier) ou le plus souvent d’autres cours d’eau (comme le Guiers de l’Avant-Pays savoyard à la Chartreuse).

loncernant l’hydrographie, L’eau représente un total de 12 569 hectares, dont 8 000 de lacs. Prenant leur source près du col de l’Iseran, l’Isère (286,1 km jusqu’au Rhône) et l’Arc (127,5 km), traversent le département d’Est en Ouest. L’Isère descend la vallée de la Tarentaise et l’Arc celle de la Maurienne après laquelle il rejoint l’Isère au niveau de la combe de Savoie. Ce sont les deux seuls cours La Savoie, Rhone-Alpes, France, lacd’eau de plus de 100 kilomètres en Savoie mais la longueur totale des cours d’eau dans le département s’établit à 2 200 km. Ce n’est pas fini avec l’hydrographie, car ses deux principales étendues d’eau sont le lac du Bourget (de 44,5 km2, le plus grand et le plus profond lac naturel d’origine glaciaire français situé exclusivement en France) et le lac d’Aiguebelette (5,45 km2), l’un des moins pollués de France où été interdit l’usage de bateaux à moteur thermique (à l’exception des services de secours).

La nature de la Savoie est très riche et très variée avec la forêt et les surfaces agricoles représentent respectivement 193 500 et 190 000 hectares, soit un tiers du département pour chaque, suivies par 22,75 %, représentés par les glaciers et les roches.

Etant le chef-lieu de commune le plus haut, le Tignes culmine à 2 600 m, celui de Saint-Genix-sur-Guiers est le plus bas, se nichant à 210 m d »altitude.


Page visitée 10 fois