Cunda, balikesir, Turquie

Cunda

Cunda

 

Cunda, également appelée Alibey, et Cunda Adası ou encore Alibey Adası en turc. C’est une petite île de Turquie, située au nord-ouest de la mer Egée. Elle est étendue sur 23 km² et liée à Ayvalik par une chaussée. Elle appartient à la province de Balikesir. La population était de 5 000 habitants en 2000, alors que 14 000 individus habitaient l’île au début du XXe siècle, tous parlant le grec.

 

En réalité, cette île est, depuis la construction d’un pont en 1964, une presqu’île et l’on peut s’y rendre en bus, mais il est beaucoup plus agréable de prendre un des bateaux qui partent du port plusieurs fois par jour. Il faut vous promener dans les ruelles aux maisons délabrées et aux églises désertes où se réfugient les oiseaux. Cunda dispose de quelques pensions et la côte est parsemée de petites criques où vous pouvez vous baigner, mais la plupart des visiteurs viennent surtout pour déguster les mezze et les poissons que servent les restaurants du port. Possibilité de louer des vélos pour faire le tour de l’île.

 

Cette île paradisiaque présentent de très belle anciennes maisons grecques dont certaines restaurées ou en cours de l’être, vous trouvez aussi des églises orthodoxes en ruines, petit port pittoresque et nombreux restaurants de poisson et de fruits de mer, un lieu idéal pour déguster un bon plat.

La baie de Poroselene au nord de l’île est probablement la plus belle vue de l’île. Durant l’antiquité, ce lieu était la maison d’un dauphin qui a sauvé de la noyade un garçon nommé Pausanias le Périégète.

Cudna possède une station balnéaire typique, et un réseau de transports pour rejoindre Ayvalik.

 

 

 


Page visitée 12 fois