Göreme, Cappadoce, Turquie

Göreme

Göreme

Göreme est le nom d’une vallée et d’une localité de Turquie, situées dans la province de Nevsehir en Cappadoce. Il comptait en 2007 une population d’environ 2 000 habitants. Il a été récemment rebaptisé Göreme, du nom de la vallée, pour des raisons touristiques.

Dans un paysage saisissant modelé par l’érosion, Göreme et ses environs abritent des sanctuaires rupestres, témoignages de l’art byzantine de la période post-iconoclaste.

À proximité de la petite ville, se trouve le Göreme Milli Parklar, signifiant« le Musée de plein air de Göreme ». Situé au cœur des pittoresques vallées de Cappadoce, il révèle l’héritage d’une intense activité monastique entre les Ve et XIIe siècles.

Situés sur le plateau central d’Anatolie, Göreme présente un paysage volcanique sculpté par l’érosion qui a formé une succession de crêtes montagneuses, de vallées et de pics connus sous le nom de « cheminées de fées » ou hoodoos.

La zone est bordée sur ses flancs sud et est par des chaines de volcans éteints, avec l’Erciyes Dağ (3916 mètres) d’un côté et le Hasan Dağ (3253 m) de l’autre. La densité de ses cellules, églises, villages troglodytiques et cités souterraines creusés au cœur de la roche  en fait l’un des plus grands et des plus saisissants ensembles rupestres au monde.

Göreme est fascinante d’un point de vue géologique et ethnologique, l’incomparable beauté du décor des sanctuaires chrétiens lui faire classer parmi les meilleurs exemples de l’art byzantin de la période post-iconoclaste.

Le parc naturel de Göreme et les sites antiques de Cappadoce, sont surement modifiés et utilisés par l’homme au cours des siècles. Ce parc présente un paysage harmonieux qui conjugue l’interaction et l’habitat humain avec des reliefs naturels spectaculaires. Des tremblements de terre ont provoqué quelques dommages à certains cônes et colonnes mais cela est généralement considéré comme un phénomène naturel. Il existe, cependant, d’une surexploitation touristique et de quelques actes de vandalisme, en outre certaines structures incompatibles avec le site ont été installées.

 

 

 

 


Page visitée 25 fois