Marmaris
Marmaris

Marmaris est une ville du sud-ouest de la Turquie, dans la province de Mugla. Située au bord de la mer méditerranéenne, face à l’île grècque de Rhodes. Son petit port est devenu depuis les années 1980 un des principaux centres touristiques du pays. Si la ville ne compte officiellement qu’environ 30 000 habitants, elle en accueille plusieurs centaines de milliers en saison estivale.

Marmaris, petite ville découverte par Pierre Loti en 1870, n’a plus rien de ce qu’elle était autrefois. En jouant la carte du tourisme de masse, elle est devenue une station balnéaire sans grand intérêt

Histoire

La ville s’appelait Physcos . D’après Strabon, le strape perse de Carie Hécatomonos, père du célèbre Mausaule, a fait de Physcos son port Arsenalau IVe siècle av. J.C.

En 334 av.J.C, la conquête de l’Anatolie par Alexandre le Grand fait de Physcos une ville grecque. À sa mort elle est dans le territoire de la dynastie séleucide. Puis elle devient romaine et byzantine comme le reste de l’Anatolie.

Au XIII siècle, la ville passe sous le contrôle des Menteseogullari dont la capitale est Milas. Le sultan ottoman Soliman le Magnifique conquiert la ville lors de sa campagne contre l’île de Rhodes. La ville est alors nommée Mimaras puis Mermeris et finalement Marmaris.

De 1919 à 1921, Mamaris est sous le contrôle de l’Italie. Avec la république turque, Marmaris devient un village de pêcheurs d’éponges.

Tourisme

Au sein de la ville

Musée de la forteresse, Kale Müzesi en turcse situe dans la forteresse construite par le sultan ottoman soliman le Magnifique lorsqu’il entreprit de faire le siège de l’île de Rhodes en 1522. Il est proche du port et aurait été construit sur les ruines d’une forteresse datant d’Alexandre le Grand.

Au environs de Marmaris:

Amos, c’est un site antique près du village de kumlubuk.

LorymaBozukkale en turc, signifiant « château en ruine », se trouve presque à la pointe du cap Kara

Cap Kara, Kara Burun en turc, signifiant » cap noir »

L’île du cèdre, Sedir Adasi en turc, est le site de Cedræ. Elle est située presque au fond du golfe de Gökova. On peut voir sur cette île quelques ruines : les murs d’un palais d’époque romaine, un petit théâtre face à la mer, un temple dédié à Apollon sur la base duquel une basilique chrétienne d’époque byzantine a été construite
Tombes lycienne à Kaunos
Transports

L’aéroport le plus proche est celui de à Marmaris est Dalaman à 120 km à l’est du centre ville.

Des hydroglisseurs et des traversiers au départ de Marmaris font la liaison avec l’île de Rodes.


Page visitée 66 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)