mauron,Bretagne,France

Mauron, cette petite cité a joué un rôle dans la guerre de succession entre les partisans de Jeanne de Penthièvre (Blois) et ceux de Jeanne de Flandres (Montfort). Elle est prise par les troupes de Montfort durant la captivité de Charles de Blois. Dans sa chevauchée, le jeune Montfort, futur duc de Bretagne voit plusieurs villes passer au parti français sous son égide. Josselin lui résiste mais Mauron et Ploërmel se rendent. A Mauron, le jeune duc séjourné 12 jours. La bataille de Mauron, le 14 août 1352 restera dans nos annales: près du manoir de Brenbili, plus de 600 franco bretons et autant d’anglais se massacrèrent, laissant l’armée de Charles de Blois sérieusement amputée de ses meilleurs chefs.

L’église de Mauron montre une porte sur laquelle son représentées des scènes de la Genèse, notamment 1; création de la femme, complément et  » achèvement  » de l’homme Adam. Jusqu’en 1790, la paroisse de Mauron appartenait à l’abbaye de Paimpont. A l’entrée sud de Mauron, au pont à droite, étang de la Folie avec  » parcours santé  » et à gauche, départ de la Voie Verte : c’est un aménagement en site propre réservé aux déplacements non motorisés. La nature y est luxuriante, elle est accessible au plus grand nombre, sécurisée et jalonnée.Mauron,Bretagne,France,Nature
La Voie Verte Mauron Questembert est destinée aux piétons, aux cyclistes, aux rollers et aux personnes à mobilité réduite. Des parkings entre Néant sur Yvel et Mauron permettent l’accès en toute saison.
Le Bois de la Roche : Le village du Bois de la Roche fait partie de la commune de Mauron, la rue principale le coupe du château et de son domaine, faisant période a commune de Néant sur Yvel : le tout forme un ensemble harmonieux au caractère affirmé par un passé illustre. Aujourd’hui, ce village attire les peintres, écrivains, tatoueurs, etc …

PATRIMOINE

Mauron,bretagne,France,Chateau Du Crevy

STLERY
Ce territoire était un coin de forés concédé par judicaël à l’ermite Eloean, puis à Léry, qui y installe une petite communauté d’hommes voués à la louange du Dieu vivant et au service des habitants de la contrée. On raconte que l’église fut bâtie avec des pierres provenant de l’ermitage et renseigne sur la date de la construction: 1354. En 1458, les reliques de St Léry, rescapées des Normands, sont replacées ans une châsse en argent. En 1562, les Protestants pillent et détruisent ce trésor. Une curieuse horloge, compte les heures depuis ce temps lointain. Au sud, le blason de Monseigneur Lepervier 11450 14861 évêque de st-M0 nous permet de nous repérer.
Les registres de 1794 mentionnent 4 croix, provenant de l’ermitage de l’ermitage de Coneoret, la chapelle Moinet. Deux de ces croix furent brisées par les révolutionnaires – Au-dessus de la porte, une sculpture illustre les ravages que causent à l’homme les sept péchés capitaux. L’Annonciation marque la conception de l’homme-Dieu, venu dans le monde terrestre pour arracher tous les hommes à la mort éternelle. On voit encore une statue de Notre Dame de la Doueff, nom donné par Saint Lérp au monastère où il trépassa en 660. Dans le cimetière, on peut voir plusieurs croix très anciennes.

CONCORET
Kon Korred en langue celtique signifie Val des Druides ou Val des Fées. 2 circuits pédestres permettent de découvrir son patrimoine : les pierres de Trébran, le Rocher du Pas de la Chèvre. Parmi les arbres les plus remarquables de la forêt de Brocéliande, le chêne à Guillotin est le plus spectaculaire… presque 10 mètres de circonférence. Le château de Comper : ancienne place forte, le château : fut démantelé par Henri IV en 1598 puis à nouveau endommagé lors de la Révolution. Reconstruit au XIXè siècle, dans 1e style Renaissance, par Armand de Charrette, il conserve des vestiges de l’édifice originel. Entouré d’un bois et se reflétant dans un vaste étang, Comper est, d’après la légende, la demeure de la fée Viviane.Mauron,bretagne,France,Chateau Du Crevy
Le Centre de l’Imaginaire Arthurien présente les légendes arthuriennes et celtiques à travers des expositions riches en documents, costumes, accessoires, et des vidéos. Visites commentées, ouvert du 30 mars au 18 septembre. Fermé le mercredi en juin, juillet, août. Fermé le mardi et mercredi les autres mois. Animations estivales.

TREHORENTEUC
Commune classée Patrimoine Rural. Au cœur d’un pays de légendes, trait d’union entre le monde celtique et le christianisme la chapelle du Graal et 1e Val sans retour ouvrent l’univers sacré de Brocéliande. A chacun d’y trouver son propre Graal; n’oublions pas que « la porte est en dedans « .
Commentaire de l’église chaque jour du 15/06 au 15/09. Les animations y sont quotidiennes: visites guidées la forêt, des expositions permanentes, concerts, Celtival en Brocéliande du 18 au 24 août. Au Val sans Retour règne la fée Morgane maîtresse incontestable des lieux, omniprésente derrière le moindre bruissement de feuilles, 1’infime mouvement de l’onde. Initiée à la magie par Merlin, la demi-sœur du roi Arthur, trahie par son amant Guyomard trouve sa vengeance en enfermant son compagnon frivole dans le  » Val des Faux-amants « . Le Val sans Retour devient alors cette prison infranchissable où désormais demeurent tous les amants infidèles qui ont pénétré imprudemment dans la vallée. A chaque rencontre, le Val sans Retour apparaît rien que pour les yeux de celui qui, franchissant le seuil de sa porte, s’engage dans la  » périlleuse aventure »et accomplit sa propre quête. L Arbre d’Or, création de François Davin inaugurée le 10 août 1991, symbolise la renaissance de la forêt suite au terrible incendie de septembre 1990.

NÉANT SUR YVEL
La commune de Néant sur Yvel fait partie du monde merveilleux de Brocéliande. Son nom signifie « clairière sacrée « , forme archaïque du breton moderne Nevet provenant du gaulois Nemeton. Ses bois, ses étangs classés, ses ruisseaux classés en 3ème catégorie en font un coin de paradis pour les pécheurs et les amoureux de la nature. La restauration et l’hôtellerie ont su garder le charme et la qualité, l’accueil est familial. Le patrimoine religieux y est important : 2 églises, nombreuses chapelles, calvaires. Les personnages qui ont marqué l’histoire commune sont les Montauban, les Volvire, le Baron du Taya, le Docteur Guérin, etc…
Le Jardin aux Moines, un des lieux les plus énigmatiques de la forêt, le jardin aux Moines est un quadrilatère de 27 m de long, formé d’une alternance de blocs de schiste rouge et de poudingue blanc. Erigé trois mille ans environ avant notre ère, il fut réutilisé au début de l’âge du bronze. Aucune explication n’a été trouvée à cette construction originale.La tradition populaire y voit l’expression de la colère divine contre 1e seigneur Gastern de Tréhorenteuc. Soudard, mécréant, celui-ci avait pris en otage un moine et avait décidé de chasser le jour des morts. Pendant les vêpres, un orage terrible éclata sur la lande où il chevauchait. Le calme revenu, les habitants du village se dirigèrent vers 1a lande et découvrirent que la chasse entière avait été pétrifiée : une des variantes du thème du chasseur maudit.
La Butte aux Tombes : La lande qui entoure le jardin aux Moines porte le nom de la Butte aux Tombes. Elle est parsemée de tombelles de faible hauteur, restes, peut être d’un cimetière néolithique. Tout ici évoque le passage vers l’Autre Monde. Le docteur Alphonse Guérin, inventeur du pansement ouaté, fut sans doute sensible à la mélancolie et au sentiment d’éternité qui se dégage de ces landes, lorsqu’il décida d’y édifier le mausolée où il repose depuis 1895.

SAINT BRIEUC DE MAURON
A l’origine, prieuré fondé par les moines de Paimpont au XII è siècle. La chapelle de la Ville Tual, l’un des sept bretons fondateurs de l’évêché de Tréguier. Le manoir de la Gaptière (XIXe siècle, privé), les alambics de la maison Coudé, le calvaire qui semble entrelacé dans un magnifique chêne au centre du bourg….

BRIGNAC
Eglise de St-Barthêlémy : vitrail et retable remarquable (restauration en 1997)

 ACTIVITÉ ET LOISIRS

La voie verte, un stade de verdure
Une ancienne voie de chemin de fer réhabilitée en voie verte entre Questembert et Mauron : c’est l’une des réalisations du Conseil Général du Morbihan en 2002. Il a ainsi ouvert un itinéraire de 53 kilomètres : à vélo, en roller ou en basket, chacun y trouve son plaisir. Les premiers peuvent emprunter la bande de 3 mètres couverte par un revêtement roulant (enrobé). Les coureurs à pied préféreront le revêtement sablé (stabilisé) sur plus d’un mètre.
Située dans un territoire riche de son patrimoine naturel et bâti, à proximité de sites touristiques propices au sport et aux loisirs, la voie verte va vous entraîner dans un périple de pleine nature, sans 1e bruit d’un moteur, en toute tranquillité. Cette épine dorsale relie quatre grands pôles touristiques : la foret de Lanvaux, haut lieu de la résistance bretonne enflant la seconde guerre mondiale; l’oust et le Canal Nantes à Brest avec Malestroit, Petite Cité de Caractère ; le Lac au Duc et Ploërmel. Cité Ducale ;
Le Pays de Mauron et la forêt de Brocéliande avec ses lieux légendaires … Autant de sites remarquables qui vous inciteront à vous échapper de la voie verte pour emprunter nos circuits de vélo promenades et nos sentiers de randonnée…


Page visitée 289 fois

Envoi
User Review
0 (0 votes)