Visiter Grenade en Espagne fait partie des incontournables d’un magnifique road trip en Andalousie. Avec Séville et Cordoue, Grenade est la troisième ville à ne surtout pas manquer dans la région sous aucun prétexte.

Visiter Grenade

Grenade est une ville très vivante, relativement grande, possédant un passé unique et glorieux. Vous allez trouver dans cet article ses lieux incontournables à visiter les activités à faire, où manger et également où dormir à Grenade.

Grenade ; carte géographique

carte géographique Grenade

Grenade est une ville qui se trouve dans la région de l’Andalousie au sud de l’Espagne. C’est la capitale de la province de Grenade avec 231 775 d’habitants. Elle se trouve dans les contreforts des montagnes de la Sierra Nevada, la chaîne de montagnes la plus haute de la péninsule ibérique. Elle se trouve à 434 km au sud-est de Madrid, la capitale de l’Espagne. Il s’agit de l’une des principales villes de l’est de l’Andalousie.

La ville est un grand centre agricole et commercial situé au cœur d’une riche plaine irriguée. Les principaux secteurs industriels de Grenade sont le raffinage du sucre, la brasserie, la distillerie, la chimie et le textile. Le tourisme est une activité très importante à Grenade. C’est une destination touristique impeccable. Elle fait partie du top 10 des villes les plus visitées d’Espagne

Grenade ; un climat continental

Un climat continental Grenade

Grenade possède un climat de type tropical avec des hivers modérément froids, et des étés chauds et ensoleillés. La ville se trouve en fait dans le sud de l’Espagne à environ 700 mètres au-dessus du niveau de la mer, et à une courte distance des montagnes de la Sierra Nevada. Par conséquent, elle connait une saison sèche qui commence à partir du mois de Janvier et se termine en Mai et une saison de pluie de Juin à Décembre.

En ce qui concerne les températures, elles sont élevées tout au long de l’année et varient entre 25 et 30°C.

D’où la meilleure période pour visiter Grenade est l’hiver, pendant la saison sèche, et plus particulièrement de février à avril. Sauf si vous partez pour profiter des plages de la ville, dans ce cas la période la plus adéquate est entre le mois de Juin à la fin du mois Aout.

Grenade ; un passé unique

Un passé unique Grenade

 Grenade a été fondée par les Maures en 756 à proximité d’une ancienne colonie romaine, Illiberis. Elle a été une possession des Carthaginois des Romains. Après, elle est devenue dominée par les byzantins et les Wisigothiques.

Après avoir fait partie du califat de Cordoue, elle tombe aux mains des Almoravides pendant la période de 1090, puis des Almohades vers le milieu du XIIème siècle.

La splendeur de Grenade a pris naissance au déclin de Cordoue. En effet, après la reconquête de Cordoue par las chrétiens en 1236, une partie très importante de la population cordouane vient se réfugier à Grenade où Mohamed Ben Nasr fonde la dynastie nasride.

Le destin de Grenade différa du reste de l’Andalousie lorsque le fondateur de la dynastie nasride décida de se soumettre à Ferdinand III. On raconte toujours que la mère de Boabdil lui a fait ce reproche : « Tu pleures comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme. »

Il est devenu alors le vassal du roi castillan, ce qui permet à son royaume musulman de survivre, et d’atteindre l’apogée de sa splendeur !

Les Rois Catholiques ont profité des dissensions au sein même de la dynastie et du déclin du royaume pour achever leur Reconquête.

Ils ont exclu les Juifs du royaume, créé un quartier chrétien avec cathédrale, églises et couvent.

Puis ils ont forcé la conversion au christianisme de nombreux musulmans, qui finiront cependant expulsés eux aussi un siècle plus tard, et pourchassés par l’Inquisition…

Dès lors, Grenade a perdu sa splendeur et demeure aujourd’hui une ville moyenne provinciale, aujourd’hui centrée sur ses nombreuses universités, et sur le tourisme. En effet, il s’agit d’une universitaire vivante en Espagne qui comporte environ 60 000 étudiants grâce à son université prestigieuse. De ce fait, cette vie étudiante assure également à Grenade une vie nocturne animée, des bars à la mode et où vous ne manquerez pas de tapas du bon marché. Faites la combinaison de ceci avec des quartiers authentiques, des marchés colorés, du flamenco et la culture des tapas, et vous allez avoir tous les ingrédients nécessaires pour une visite de ville surprenante.

Les top 25 incontournables de Grenade

1-      Al Hambra

Al Hambra

L’Alhambra est le monument le plus visité et fréquenté de Grenade et même de toute l’Espagne. Il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis l’année 1984. En effet, Al Hambra a fait partie des 21 candidats finalistes pour devenir l’une des 7 nouvelles merveilles du monde.

Il s’agit d’un palais rouge qui a été construit au XIIIe siècle par les souverains maures pour leur servir de résidence et qui s’étend sur plus de 140 000 mètres carrés. Il comprend 3 parties incontournables à savoir le palais d’été du Generalife avec ses beaux jardins, le palais de Charles Quint et L’Alcazaba.

Le Generalife constituait auparavant la résidence d’été des sultans. Vous pourrez faire une balade et profiter des somptueux jardins fleuris avec leurs bassins et fontaines.

En ce qui concerne le palais de Charles Quint, c’est un énorme palais carré de style renaissance qui a été construit sous Charles Quint en 1527. Il se trouve se situe au centre de l’Alhambra. Il a été construit après la reconquête sur les Maures. Le grand patio circulaire avec ses deux colonnades est juste impressionnant. L’architecte de ce palais était Pedro Machuca, un élève de Michelangelo. Dans le palais, on trouve deux musées sur l’Alhambra et l’art hispano-mauresque.

L’Alcazaba est une forteresse militaire qui remonte au XIe siècle. C’est la partie la plus ancienne de palais Alhambra. C’est la base de toutes les constructions par la suite. En effet, vous pouvez accéder à plusieurs tours et profiter de la vue sur la ville.

Puisque beaucoup de gens veulent visiter l’Alhambra, il y a un quota journalier de visiteurs. Par conséquent, vous devez réserver vos billets coupe-file pour l’Alhambra dès que possible. Idéalement, vous devriez le faire au moins des semaines voire des mois à l’avance en haute saison.

Comptez toute une journée pour pouvoir visiter ce monument historique.

2-      Le palais « Dar El Horra »

Le palais Dar El Horra 

Le second palais que vous pouvez visiter à Grenade est celui de « Dar Al Horra ». Il s’agit d’un palais mauresque qui remonte au XVe siècle.

Il est situé dans la partie haute du quartier de l’Albaicín à Grenade. Ce palais constituait la demeure d’Aicha. C’est la mère de Boabdil, le dernier sultan maure de Grenade. ‘Dar-Al-Horra’ est un terme arabe qui signifie ‘Maison de l’honnête’. Le palais est discrètement dissimulé dans une allée très étroite. Il est parmi les dernières constructions nasrides de l’époque des Maures.

Après l’expulsion des Maures le palais a été utilisé comme couvent, appelé couvent de « Santa Isabel la Real ». Le palais est caractérisé par sa belle cour intérieure avec une piscine et les inscriptions religieuses en plâtre sculpté. Après l’Alhambra, le palais Dar-Al-Horra constitue un bel exemple d’art mauresque avec sa belle architecture et son aménagement. Malheureusement il constitue l’une des curiosités les moins connues de Grenade pourtant il constitue un monument intéressant à découvrir.

3-      L’église de San Juan de Dios

L’église de San Juan de Dios

Cette « Église de Jean de Dieu » baroque a été dédiée au saint patron de Grenade ‘Jean de Dieu’. Son extérieur se démarque avec sa coupole recouverte de tuiles blanches et vertes. Elle a été construite entre 1737 et 1759. La façade de l’église est caractérisée par deux tours surmontées de flèches et arborées de trois niches qui contiennent des illustrations des moments importants de la vie de Jean de Dieu. A proximité de l’église se trouve également un petit hôpital fondé par le saint patron « Jean de Dieu » puisque le soin des malades était sa préoccupation principale.

De l’extérieur, l’église n’a rien d’original. Cependant, son intérieur est vraiment magnifique avec toute sa splendeur et ses multiples richesses. La couleur dorée domine. En plus, on y trouve de nombreuses peintures, sculptures et sculptures sur bois impressionnantes, de grands orgues, un autel somptueux et d’autres objets d’art. Cette église va sûrement vous impressionner.

4-      L’église de « San Nicolas »

L’église de San Nicolas

L’église de San Nicolas a été construite pendant le 16ème siècle, sur l’ordre du couple royal catholique à l’emplacement d’une ancienne mosquée de l’époque Arabe. L’église se situe au centre du quarter « l’Albaicín ».

A proximité de cette église sur la Plaza de San Nicolas, vous pouvez admirer une magnifique vue sur la totalité de la ville de Grenade, l’Alhambra et également sur la Sierra Nevada.

5-      Le monastère de « San Jeronimo »

  Le monastère de San Jeronimo »

Si vous allez découvrir l’église de San Juan de Dios, essayez de combinez la visite de l’église avec celle du ‘monastère de ‘San Jeronimo’ qui se trouve à 100 mètres de l’église.

Il s’agit du monastère Hiéronymite situé dans le centre de la ville de Grenade. Il a été dédié à Jérôme de Stridon le saint patron. La construction du monastère gotique a commencé pendant l’année 1504 sous la direction de l’architecte Diego de Siloé suite à l’installation du couple royal catholique dans la ville.

L’église du monastère des Hiéronymites possède un plan de construction typiquement augustinien. Il comporte la croix latine typique avec des voûtes gothiques et des chapelles latérales, un cœur aux prêtres élevé et, au sommet d’un large escalier et également un autel impressionnant.

 Le retable est principalement de la main de Pablo de Rojas et les icônes décrivent la grandeur de Gonzalo Fernández de Córdoba etaussi Gran Capitán. C’est un ancien duc qui est enterré avec sa femme dans l’église du monastère de « San Jeronimo ». Cette dédicace à Gran Capitan a été faite en 1523 par ordre du roi Charles Quint.

Pendant la guerre d’indépendance de l’Espagne, les habitants, les Hiéronymites ont été bannis du monastère et de la ville.

6-      Le monastère de la « Cartuja »

Le monastère de la Cartuja est un monastère impressionnant des Chartreux. Il est situé sur la colline septentrionale de la ville, à environ 3 km au Nord du centre-ville de Grenade. Il a été construit à partir du 16 -ème siècle plus précisément pendant l’année 1506 mais il a fallu 3 siècles pour qu’il soit achevé. En effet, il abritait des moines de l’ordre des Chartreux, l’un des ordres religieux les plus stricts et les plus anciens de la chrétienté. Il s’agit d’une vie d’ermites : prières, vœu de silence et jeûne.

Le monastère présente un mélange entre deux styles architecturaux à savoir le baroque et la renaissance. Il est reconnu comme l’un des plus beaux monastères de la région de l’Andalousie et de toute l’Espagne. L’intérieur de son église est richement décoré malgré la sobriété de l’extérieur. En effet, d’après les connaisseurs, le monastère de la Cartuja constitue le monastère le plus joliment décoré de l’Espagne.

7-      L’église de « Santa Ana »

L'église de Santa Ana

L’église de Santa Ana dont le nom officiel en espagnol est « Iglesia de San Gil y Santa Ana » remonte à l’année de1537. Elle est de style mudéjar est faite en briques. Sa caractéristique la plus connue est le beau portail et le minaret où on a monté un clocher plus tard.

8-      La Cathédrale de Grenade

La Cathédrale de Grenade

Parmi les attractions touristiques de Grenade, la cathédrale et la chapelle royale sont à ne pas manquer.

La cathédrale a été édifiée à partir du 16ème siècle par les rois catholiques. Elle a été dédiée à la Vierge de l’Incarnation. Sa construction a pris presque 200 ans. Elle constitue un mélange architectural de style renaissance, baroque et gothique.

Lors de votre visite à l’intérieur de la cathédrale de Grenade, vous pouvez voir une série de chapelles et 2 orgues qui remontent au 18ème siècle.

9-      La chapelle royale

La chapelle royale Grenade

Visiter Grenade et spécialement la cathédrale de la ville, c’est aussi découvrir la chapelle royale ou la Capilla Real.

Attenante à la cathédrale, elle est visitée séparément. Sa construction a été ordonnée à partir du 15ème siècle afin que les rois puissent y reposer après leur mort.

Elle abrite une crypte et quelques tombes des rois catholiques dont Isabelle et Ferdinand, et également un musée qui présente une collection d’objets d’art. Vous avez la possibilité de disposer d’un audioguide pendant votre visite.

10-  Les grottes de Sacromonte

Le Sacromonte constitue un quartier tsigane du 15ème siècle situé dans la colline Valparaiso à côté du quartier d’Albaicín avec des habitations troglodytes typiques.

Il s’agit d’un véritable merveilleux témoignage de la culture Tzigan.  Les grottes de Sacromonte à Grenade, avec ses ruelles escarpées, connaît une vieille tradition du flamenco apportée par les gitans espagnols nommés « gitanos ou Roma ». On vous conseille de visitez en soirée l’une des habitations troglodytes typiques pour un spectacle de flamenco. Le quartier a aussi un musée des maisons troglodytes ou vous pouvez admirer la vue magnifique depuis l’Abbaye du Sacromonte tout en se plongeant dans une ambiance insolite entre le flamenco et la danse orientale.

Si vous décidez de les visiter, vous allez y trouver également onze maisons troglodytes qui sont creusées dans des roches à flanc de la montagne. Par la même occasion vous auriez l’opportunité d’apprendre plus sur l’histoire des habitants du Sacromonte.

11-  Les Miradors

Un passage par les miradors est une étape incontournable pour admirer la ville de Grenade et surtout pour avoir une vue magnifique de l’Alhambra.

Il en existe plusieurs mais le plus célèbre est le mirador de San Nicolas, qui se trouve dans le quartier de l’Albaicin. Il vous offre un point de vue impeccable non seulement sur le monument emblématique de la ville mais aussi sur la Sierra Nevada, au loin.

De plus et dans le même quartier, vous pouvez aussi vous rendre au mirador de San Cristobal. Il se trouve à côté de l’église possédant le même nom.

Autre mirador surplombant de la ville et qui vaut le détour est celui de San Miguel Alto. Il vous permet également d’admirer un joli panorama sur l’Alhambra et il est en plus un moins fréquenté que celui de San Nicolas. Il est idéal pour admirer un beau panorama du coucher de soleil.

Surplombant la ville, tout visiteur qui s’y aventure se sentira pousser des ailes. Des photos magnifiques sont absolument garanties.

12-  El Bañuelo

El Bañuelo de Grenade

El Bañuelo de Grenade ou les bains publics arabes nommés « Hammam » en langue arabe sont les plus anciens et les mieux conservés de l’Andalousie. Les origines de ces bains remontent au 11ème siècle. Il s’agit de la période de domination des Maures. En effet, en ce temps-là, c’était un endroit important non seulement pour se laver mais également pour entretenir les relations sociales.

La plupart des bains ont été détruits lors de la reconquête par les chrétiens. Pour eux, les bains mauresques avaient une réputation de bordels.

Les anciens bains arabes se composent de trois salles. La première, qui se situe à l’entrée, est la ‘salle froide’, par la suite, on trouve la ‘salle tiède’ qui est un peu plus grande et décorée de voûtes.

 La chambre la plus importante, c’est la ‘chambre chaude’ dotée de vrais bains décorée de voûtes, de colonnes et de marbre. Finalement, les lucarnes en forme d’étoiles au plafond pour l’éclairage et la ventilation des bains El Bañuelo sont certainement à découvrir.

13-  La Chancellerie Royale

Il s’agit d’un bâtiment imposant qui a été construit par ordre de Philippe II en 1530. La chancellerie Royale est un bel exemple de style de Renaissance. Plusieurs tribunaux d’Andalousie et du sud de l’Espagne ont été régis de cette chancellerie.

En plus, la Cour Suprême siège également dans de bâtiment. Elle comprend de même une prison qui remonte au 17ème siècle.

14-  La Corrala del Carbón

La Corrala del Carbón

« La Corrala del Carbón » a été auparavant la foire aux céréales de Grenade. Elle est également appelée une Alhóndiga. Elle est située dans le quartier de « l’Albaicin ». Elle a été construite en 1336 pendant la période de la domination mauresque sous Yousouf I. Elle servait aussi d’auberge où les caravanes des marchands pouvaient se croiser, pour vendre et stocker temporairement leurs produits.

Après la reconquête par les catholiques, on attribua à « La Corrala del Carbón »   la fonction de marché au charbon. D’où vient le nom de La Corrala del Carbón qui signifie la cour du charbon.

 Par la suite et à partir de l’année 1593, le bâtiment a été utilisé comme théâtre et comme maison communautaire. Aujourd’hui, il comporte un certain nombre d’institutions culturelles, un centre d’information touristique et des boutiques d’artisanat. En effet, vous pouvez y assister à des spectacles de plein air qui sont parfois donnés dans la cour. Le monument se compose d’un pavillon d’entrée et d’une cour entourée de galeries et d’ateliers d’artisanat.

15-  Le quartier « l’Albaicín »

Le quartier l'Albaicín

Le quartier « Albaicín » est l’ancien quartier arabe de Grenade. Ilse situe sur la colline en face de l’Alhambra.

Pendant le 13ème siècle, il constituait un quartier prospère avec des palais et des villas. Le quartier mauresque de l’Albaicín constitue un ensemble de ruelles et de placettes bordées d’une multitude de maisons blanchies à la chaux.

Après la reconquête de Grenade par les rois catholiques en 1492, les mosquées d’origine de ce quartier mauresque ont été détruites et remplacées par des églises.

Au cours de succession des civilisations, le quartier a connu alternativement des périodes prospères et des périodes de délabrement.

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un palais mauresque dans le quartier, Dar al-Horra datant du 15ème siècle. Vous pouvez voir également d’autres vestiges de la période mauresque tel que les bains arabes précités, L’église de San Nicolas du Mirador de San Nicolas, la chancellerie royale et d’autres monuments. En conclusion, une promenade dans le quartier mauresque de l’Albaicín est une sortie à ne pas manquer lors de votre visite de la ville de Grenade.

16-  Puertas de las Murallas

Il s’agit d’un ensemble portes qui datent du 11ème siècle. Elles ont été construites sur le fort de l’Albayzín. Grâce à ces portes, l’ensemble du quartier de l’Albayzín a été entouré.

De nos jours, quatre portes sont toujours intactes : Puerta de Monaita, Puerta de Elvira, Puerta Genil et également Puerta Nueva.

17-  La place de Nueva

La place de Nueva

La Plaza Nueva ou la place de Nueva constitue la plus vieille place de Grenade. Elle a été bâtie afin de créer un espace et recouvrir la rivière « Rio Darro ». Cette rivière passe de nos jours sous la place en question.Il s’agit d’un quartier populaire une pluralité de bars, restaurants et également un grand nombre d’hôtels, grâce à son emplacement central.

18-  Paseo de los Tristes

Paseo de los Tristes

Paseo de los Tristes Granada appelé « le Paseo del Padre Manjó » est la rue la plus connue de Grenade. Elle a été construite en 1609.

Le nom un peu poétique du Paseo de los Tristes fait rappel aux cortèges funèbres qui ont suivi cette route pour se rendre au cimetière de la colline Sabika à proximité de l’Alhambra.

Jusqu’au 19ème siècle, la rue était l’une des parties les plus fréquentées de Grenade grâce aux fêtes et aux festivals qui s’y déroulaient.

19-  Plaza de Bib-Rambla

Plaza de Bib-Rambla

La Plaza de Bib-Rambla se trouve dans la zone commerciale du centre de Grenade. C’est un endroit fortement animé. Elle comprend plusieurs terrasses, des fleuristes, des artistes de rue, des tilleuls et des bancs publics. La place est entourée d’une pluralité de maisons qui datent du 19ème siècle.

Auparavant, les corridas et les supplices au bûcher lors de l’Inquisition avaient lieu sur cette place. On trouve dans le centre de la place une fontaine du 17ème siècle avec une statue de Neptune et des lampadaires du même siècle.

La Plaza de Bib-Rambla est l’endroit idéal dans la ville pour profiter en se mettant à l’une des terrasses et prendre des churros au chocolat par exemple. Autour de la place vous allez trouver toutes sortes de rues commerçantes, tel que l’Alcaicería et le marché Arabe qui constituait auparavant le marché de la soie. Aujourd’hui, il s’agit d’un enchevêtrement de rues et d’étals proposant principalement des souvenirs.

20-  La Alcaicería

La Alcaicería

Le marché « Alcaicería » est le Grand Bazar de la ville de Grenade. Le nom Alcaicería possède une origine Romaine puisqu’en arabe al-Kaysar-ia signifie « La place de César ». Le monument a été construit pour remercier l’empereur byzantin Justinien, pour avoir donné au sixième siècle aux arabes le droit exclusif de fabriquer et de vendre de la soie. L’Alcaicería d’origine a été construite au 15ème siècle. C’était la foire à la soie mauresque de la ville pleines d’étals de soie arabe, d’épices et d’autres marchandises de valeur. Malheureusement, elle a été détruite par un incendie pendant le 19ème siècle. En effet, la réplique actuelle fait moins de la moitié de la taille de l’original. Elle était aussi une version moderne et moins flamboyante de style mauresque et néo-mauresque. De nos jours, la seule partie restante du bazar est la Calle Alcaicería. C’est une sorte de quartier avec une histoire riche et une culture locale importante où vous pouvez acheter des choses intéressantes et exotiques telles que la céramique peinte de manière traditionnelle, le bois incrusté et les lampes en verre teinté. Le bazar de Grenade est idéal pour les touristes et les rues étroites se composent principalement de petits magasins de souvenirs et de tissus.

21-  Le Centro-Sagrario

Le centre « Sagrario » est le centre-ville animé de Grenade. C’est un quartier fondé par les chrétiens. On y trouve des rues commerçantes, des places remplies de terrasses pour déguster des tapas, et bien évidemment la cathédrale et d’autres édifices religieux. On y retrouve également quelques monuments d’origine musulmane, comme l’ancien caravansérail ou la médersa.

22-  Le parc scientifique de Grenade

Le parc scientifique de Grenade

Si vous allez visiter Grenade avec des enfants, on vous conseille de découvrir le parc des sciences ou « Parque de las ciencias ». Il se trouve à environ 15 minutes à pied du centre-ville.

Selon les statistiques, c’est le musée le plus visité d’Andalousie. Sa surface est de de 70 000 mètres carrés. Le musée vous offre l’opportunité de tout découvrir sur la planète Terre en profitant d’un voyage au cœur de l’univers avec 110 projecteurs qui reproduisent plus de 7000 étoiles. En plus, vous pouvez découvrir le corps de l’être humain d’une manière ludique et interactive et aborder les thèmes du son et de la lumière dans une salle appelée « perception ». Il y a aussi un planétarium.

Le musée comprend également un jardin botanique, une serre à papillons ainsi qu’une tour d’observation de 50 m de haut avec une terrasse panoramique.

23-  Le parc « Carmen de los Mártires »

Le parc Carmen de los Mártires

« Carmen de los Mártires » est un beau parc qui se trouve le sud de Grenade à proximité du palais de l’Alhambra. Il va vous fournir le calme recherché, du fait que peu de touristes connaissent cet espace. C’est un parc romantique qui reflète un mélange de styles anglais et français. Vous auriez également un magnifique panorama de Grenade depuis le parc.

Si vous allez décider de visiter cet endroit, promenez-vous à l’ombre, près des étangs et des canards, contemplez les paons, observez les habitants locaux faire leurs photos de mariage ou bien détendez-vous en pique-niquant dans ce parc peu connu de 7 hectares.

 De plus, dans l’étang se trouve un vieil aqueduc que vous pouvez atteindre par un pont.

24-  Les pistes de la Sierra Nevada

Sierra Nevada Granada

Peut-être vous ne le savez pas mais faire du ski en Andalousie c’est possible. Les 3478 mètres d’altitude de la Sierra Nevada sont situés à seulement 50 minutes en voiture de Grenade. Ils offrent de belles descentes.

En hiver, cette chaîne de montagnes est parfaite pour le ski. Les spots les plus célèbres se trouvent autour de Monachil, Pradollano et Borreguiles. La neige tombe généralement entre Décembre et Avril.

Pour le reste de l’année, la Sierra Nevada est un endroit idéal pour faire de la randonnée. En effet, on y trouve de nombreux sentiers de randonnée. Vous pouvez également faire de nombreuses autres activités telles que le VTT, le parapente ou l’escalade.

Vous avez la possibilité de louer le matériel et les équipements nécessaires.

25-  Assister à un spectacle de Flamenco

Le flamenco constitue une danse et une musique typique très connue en Espagne. Il s’agit d’une ancienne tradition chez les gitans qui habitent les grottes des Sacromontes. Les ancêtres gitanos ont réussi à créer un mélange de flamenco espagnol traditionnel et de danse du ventre orientale. Un ensemble de spectacles de flamenco est donné aujourd’hui dans les habitations troglodytes du Sacromonte : ces bars sont également appelés les tablaos. Vous pouvez assister également à un spectacle de Flamenco dans le quartier de « l’Albaycín », l’ancien quartier arabe.

Les plages à Grenade

La côte de la province de Grenade est très connue sous le nom de Costa Tropical. Elle est réputée pour ses conditions climatiques favorables, son soleil qui brille presque toute l´année et également par ses plages l extraordinaires.

On vous propose une liste des plages les plus beaux de Grenade.

1-      La plage de Peñón de Salobreña

La plage de Peñón de Salobreña

Elle est l’une des plages les plus connues de la région est sans aucun doute celle du « Peñón de Salobrena ». Il s’agit d’un rivage de 1,85 km de sable épais. La plage fournit une pluralité de services parmi lesquels on trouve la surveillance et l’accès aux personnes à mobilité réduite.

2-      La plage de Calahonda

La plage de Calahonda

Cette plage urbaine est de 1,2 km de long. Elle se caractérise par un sable noir épais et une eau bleue, claire et très calme. Elle a été récompensée récemment du « Drapeau Bleu » par la « Fondation pour l’Éducation Environnementale ». Elle offre un ensemble de services à ses visiteurs à savoir des toilettes, des douches, des passerelles, de service de nettoyage et également de surveillance et de sauvetage. La Croix Rouge est présente ainsi qu’un accès aménagé pour les personnes à mobilité réduite. En plus, vous allez trouver un parking de 100 places à votre disposition. Il faut mentionner que cette plage connaît un taux de fréquentation très élevé, en particulier tout au long de l’été.

3-      La plage de Cantarriján

La plage de Cantarriján

C’est une petite plage de seulement 380 mètres de long qui se trouve dans le Parc Naturel Maro‐Cerro Gordo, à environ 79 kilomètres de Grenade. Elle est caractérisée par un sable qui est à la fois fin et épais. Par conséquent, vous pouvez pratiquer de la plongée sous-marine.

Cependant l’accès à cette place est un peu difficile fréquentée, malgré son taux de fréquentation est très élevée. Vous pouvez vous y rendre soit en voiture, soit en bus ou également soit en bateau.

La plage de Cantarriján vous offre plusieurs services : des douches, des toilettes, des services de nettoyage, des passerelles, des locations de hamacs. En plus vous pouvez trouver des bars et des restaurants.

4-      La plage de La Herradura

La plage de La Herradura

Cette plage est de 2 kilomètres. Elle se situe au pied de la Sierra de la Almijara, à 7 kilomètres de la ville de Almuñecar. Elle est entourée de végétation très riche. Cette plage se caractérise par son sable noir mélangé à des gravillons.

Le taux de la fréquentation de cette plage est moyen, parfois élevé puisqu’elle est urbaine. Ses services sont : la surveillance et le secours, la police locale, les locations de hamacs et de parasols, les douches, les toilettes, le nettoyage, les passerelles, les chiringuitos et également un espace aménagé pour les enfants.

La vue depuis la promenade maritime est juste fascinante. Cette dernière est aménagée également pour les personnes à mobilité réduite. De plus, vous disposez d’un au parking. En ce qui concerne le transport, l’arrêt de bus le plus proche est situé juste à côté du Puerto Deportivo Marina del Este. Vous pouvez y trouver une installation sportive où vous pouvez vous essayer à la plongée sous-marine.

5-      La plage de La Joya

Cette plage s’étend sur 600 mètres le long de la petite baie de La Joya. Elle est entourée par une falaise et des rochers qui la protègent. L’accès est difficile puisqu’il faut descendre un escalier de 200 marches. Notez bien que les services sont totalement abscents.

6-      La plage de La Rijana

La plage de La Rijana

Cette plage est de 250 mètres de long. Elle se trouve à 20 kilomètres de Motril. Elle constitue un lieu idéal pour pratiquer la plongée sous-marine puisque ses eaux sont incroyablement pures et calmes.

Vous y trouvez tout seulement un chiringuito où vous pouvez déguster de délicats poissons frits ou boire un cocktail en admirant la belle vue sur la baie immaculée.

7-      La page de La Guardia

La page de La Guardia

Les 1,1 km de sable noir de cette plage en font un endroit très charmant. Elle se caractérise par la présence de petites cabanes aux allures pittoresques, construites par les habitants des alentours désireux de passer des journées relaxantes à la plage.

En outre, vous allez avoir la possibilité de faire un barbecue ou de mitonner de délicieux espetos. Cette plage propose tous les équipements dont vous avez besoin : la surveillance de baignade, le poste de secours, le parking ainsi que le service de location de kayak.

8-      La plage de San Cristóbal

La plage de San Cristóbal

Cette plage de sable noir connue aussi sous le nom de La China. Elle s’étend sur 1,1 kilomètres dans la zone urbaine de Almuñecar. Elle se caractérise par des rivages qui sont entourés d’une végétation luxuriante et une eau cristalline.

Elle est très fréquentée. Elle met à la disposition des visiteurs un ensemble de services tels que la surveillance, le poste de secours, la police locale, les toilettes, les douches, la location de hamacs et de parasols, le service de nettoyage, les poubelles, les zones aménagées pour les enfants et également un chiringuitos où vous pouvez déguster de délicieux poissons frits.

9-      La plage de El Ruso

Cette plage a été anciennement connue sous le nom de Lance Nuevo. Elle est de 200 mètres de long. Son nouveau nom « de EL RUSO » est le nom d’un soldat de l’armée soviétique qui a fui le régime soviétique en 1921 afin de rejoindre cette baie. Elle est très faiblement fréquentée vu l’absence totale d’équipement proposé aux visiteurs et la difficulté d’accès.

Vous pouvez vous rendre en bateau ou à pied en empruntant un chemin escarpé.

Cependant, cette plage offre un sable d’un noir profond. Ses eaux sont limpides et assez calmes.

10-  La plage de El Cambrón

Le nom de cette petite plage est une référence à l’agglomération urbaine de Torre del Cambrón. Elle est seulement de 86 mètres de long. Elle se situe à plus de 60 kilomètres de Grenade. Malheureusement, vous ne trouverez aucun équipement sur cette plage de gravier fin.

Le parking et l’arrêt de bus les plus proches sont à 2 kilomètres de la plage. Pour cette raison on vous conseille de garder en tête le numéro de téléphone du poste de la Croix Rouge le plus proche qui est le suivant +34 958 82 59 60.

Hébergement à Grenade

 Les meilleurs quartiers pour loger à Grenade

Grenade se subdivise en quatre vieilles villes et une dizaine de quartiers. Chaque quartier possède sa propre culture, son identité, histoire et par conséquent, sa propre ambiance.

Certains sont populaires, festifs et idéals pour profiter d’un concert de flamenco surprise. D’autres quartiers sont contrairement plus calmes. On vous propose ci-dessous une présentation des quatre principaux quartiers de Grenade.

« L’Albaicin »

quartier L’Albaicin

Dans ce quartier le dépaysement total est garanti, avec ses constructions de couleur blanche, son dédale de ruelles étroites et pavées de pierre et également son architecture typique de l’époque musulmane. C’est le quartier médiéval de Grenade.

Albaicin vous propose une vue imprenable sur la ville, des fenêtres fleuries et de la quiétude offerte. Pour se loger on vous conseille, de louer un appartement avec une vue sur l’Alhambra pour sublimer un réveil paradisiaque et apprécier également le crépuscule et le coucher de soleil au mirador de Saint-Nicolas.

« Le Realejo »

quartier Realejo

Le Realejo est un quartier convivial, festif et hyper actif. Il comprend une pluralité de bars et restaurants avec terrasse. Les Jardins de Carmen de los Mártires de style typiquement andalou constituent la cité touristique principale du quartier. On y trouve aussi le célèbre Alhambra et une bonne partie du parc Dehesa del Generalife.

Il s’agit d’un quartier idéal pour se loger à Grenade si vous êtes amateurs de fêtes et de soirées. Notez bien que l’affluence touristique y est importante.

« Le Sacromonte »

quartier Sacromonte

Ce quartier est l’héritage de la vieille ville gitane. De nombreux spectacles de flamenco y ont lieu. Mais c’est davantage par attraction touristique que par tradition culturelle. Si vous allez choisir de se loger dans ce quartier de Grenade, vous serez comme plongé en immersion dans un autre temps.

Liste de quelques hôtels à Grenade

Grenade contient un grand nombre d’hôtels. La plupart de ces hôtels se situe dans le centre.

1-      Parador de Granada

Parador de Granada

Il fait partie des « hôtels d’État » espagnols qui sont placés dans des endroits uniques et souvent dans des constructions historiques. C’est un hôtel de luxe. Vous n’allez pas trouver un meilleur emplacement à Grenade.

2-      Hostal Rodri

Cet hôtel vous offre un emplacement exceptionnel avec une décoration intérieure très agréable :de murs en pierre, d’arcs graphiques et autres plafonds à motifs.

3-      Anacapri

Cet hôtel occupe une maison typique du XVIIIe siècle dans la vieille ville. Il a gardé de nombreux éléments d’origine malgré une rénovation soignée qui reflètent les coutumes architecturales propres à la région.

4-      Sacromonte

Il se trouve en plein cœur de Grenade. Il est richement décoré. En effet, dès que l’on franchit le seuil de son hall orné de lustres. C’est un hébergement en bois élégant et de somptueux carrelages confirme le côté classe de cet hébergement. Le sommeil profond est garanti dans les chambres de cet hôtel.

5-      Shine Alcaiceria

Il se situe dans l’effervescence du souk de Grenade. Cet hôtel vous propose des hébergements climatisés avec une vue sur la ville. Sa décoration reflète à la fois la volupté et l’authenticité. Il est très proche de l’Alhambra ainsi que le Paseo de los Tristes.

6-      Granaxperience Apartamentos

En réservant dans cet hôtel, vous auriez l’accès à un jacuzzi. En plus, il vous propose de très belles soirées dans sa terrasse aménagée sur le toit.

7-      Gar Anat Hotel

Gar Anat Hotel

C’est un hôtel très charmant situé dans un bâtiment restauré du XVIIe siècle. Il bénéficie d’un emplacement central idéal dans la ville.

8-      Posada del Toro

C’est un établissement qui fait honneur aux traditions andalouses. Il abrite une cour qui remonte au XIXe siècle. Il dégage un charme très exceptionnel. Il se trouve à quelques minutes de l’hôtel de ville et de la cathédrale. C’est un hôtel qui fait partie des meilleurs hôtels à Grenade si l’on cherche un emplacement central.

9-      La Posada de Quijada

Il se trouve à proximité de la Calle Caldereria. Il est connu par son animation. C’est une option idéale si vous souhaitez profiter de l’ambiance pétillante de la ville.

 Vous trouverez aux alentours de cet hôtel une pluralité de bars à tapas. En plus, les chambres de cet hôtel sont agréables, confortable et cosy.

10-   Hotel Casa Morisca

 Il est situé dans le quartier historique d’Albayzín avec vue sur l’Alhambra. Il s’agit d’un manoir magnifiquement rénové avec des chambres autour d’un patio confortable avec un rapport qualité/prix très raisonnable.

11-   Oripando Hostel

Il est situé à 300 mètres du quartier animé de l’Albaicin. L’avantage majeur de cet hôtel c’est le fait qu’il se trouve tout près des endroits à visiter absolument à Grenade. Il comporte un salon commun, un jardin et une terrasse exposée. Il constitue une option très agréable de s’y reposer entre deux visites.

De plus il vous propose une pluralité d’animation à savoir des films ou tennis de table.

12-   Hostal Veronica

L’hôtel est situé dans un quartier animé de Grenade. Il vous offre des chambres abordables ainsi qu’une agréable terrasse sur le toit. Malgré sa position centrale, cet établissement est plutôt calme.

13-   Eurostars Catedral

Cet hôtel fait partie des hôtels de haute gamme de Grenade. Il se trouve juste à côté de la cathédrale de Grenade. Il vous propose des chambres lumineuses, insonorisées et spacieuses, et un savoureux restaurant.

14-   Bibo Plaza Nueva

Bibo Plaza Nueva

Cet hôtel est très connu par sa décoration travaillée et chaleureuse : Murs en pierre, jeux de lumière et agréables rideaux.

Les restaurants à Grenade

Grenade possède une restauration très riche. En effet, vous pouvez facilement trouver un restaurant à bas prix à Grenade. Comme dans la totalité de l’Espagne, les tapas sont très populaires à Grenade. L’avantage de la ville universitaire de Grenade est la tradition des tapas gratuites proposées pour accompagner chaque boisson. Par conséquent, c’est toujours une bataille entre les différents bars, à savoir celui qui propose les meilleurs tapas pour vous avoir comme client. En effet, après quelques boissons, vous n’avez plus soif mais votre faim est aussi passée.

Une pluralité de bars et de restaurants se trouvent dans les rues autour de la Plaza Nueva surtout sur la Calle Elvira et la Calle Calderería, la Gran Via, sur la Plaza del Carmen et dans la rue adjacente la Calle Navas. Vous allez trouver de belles terrasses autour de la place Campo del Princip. Et sur les terrasses du Paseo de los Tristes, vous pouvez facilement boire un verre avec une magnifique vue sur l’Alhambra. On vous propose une liste des bars et des restaurants que vous pouvez visiter ci-dessous.

  • Bar Los Diamantes

Bar Los Diamantes

Ce bar possède 80 ans d’histoire. Il est très connu par la grande qualité des fruits de mer qu’il propose. Les plats, cuisinés avec délicatesse pour conserver les meilleures saveurs et la qualité de la cuisine méditerranéenne sont très délicieux. Un seul plat coûte entre 12 et 18 euros.

L’un des plusieurs avantages de cette chaîne de restaurants est le nombre d’établissements qu’elle possède dans la ville de Grenade. Vous pouvez trouver jusqu’à cinq bars qui sont situés respectivement dans les points suivants : Calle Navas, Calle Rosario, Plaza Nueva et Calle Torre de Peralada. Ils sont connus pour être le meilleur endroit pour manger des tapas à Grenade. C’est un endroit très populaire, il faut donc essayer d’y être tôt pour avoir une table.

  • Restaurant El Trillo

Il situé dans le quartier de l’Albaicin. Le restaurant vous propose des plats espagnols délicieux, généreux et toujours avec une belle touche à la recette traditionnelle. La terrasse offre une belle vue sur l’Alhambra. Noter bien que vous devez réserver une table en avance.

3-      El Quinteto

Ce restaurant se trouve à proximité de la place Bib-Rambla. Il offre de délicieux plats traditionnels avec une touche de modernité. Ils utilisent des ingrédients de haute qualité et le personnel est très sympathique.

4-      El Mesón el Cordobes de Jose Peregrina

La localisation de ce restaurant est un peu loin du centre-ville, sur la calle Artesano Molero. C’est l’endroit idéal pour manger une des meilleures paellas de la ville accompagnée d’un verre de sangria

5-      Entrebrasas

Entrebrasas

« Entrebrasas » dans la Calle Navas à seulement 5 minutes de la cathédrale de Grenade.

Ce restaurant vous propose une variété de grillades. En effet, il est spécialisé dans les viandes grillées. Quant au prix, le repas par personne coûte environ 15 euros, un coût plus qu’abordable pour une grande qualité. L’intérieur de ce restaurant se caractérise par une décoration très riche en bois, ce qui le rend plus qu’accueillant.

Sans aucun doute, c’est la meilleure option pour les carnivores aussi, bien qu’il faille ajouter qu’ils ne sont pas seulement spécialisés dans les viandes. Le restaurant vous propose également des options végétariennes et végétaliennes dans des plats variés et de grande qualité, ainsi que dans leurs tapas.

6-      Bar la Riviera

Ce bar se trouve au numéro 7 de la rue Cetti Meriem, à quelques minutes de la cathédrale. Ce bar fait partie des bars où on peut déguster des tapas de grande qualité tout en gardant le porte-monnaie bien rempli.

Il est caractérisé par son design typique et par ses prix abordables par verre qui coûte environ 2 euros.

 Le Bar la Riviera constitue un lieu incontournable pour ceux qui aiment prendre une bière dans une atmosphère tranquille et en bonne compagnie.

Pour les personnes amatrices de bière, ils proposent également une grande variété d’options nationales et internationales.

7-      Cacho&pepe

Cacho&Pepe se trouve au numéro 6 de la Calle Colcha, tout près de la Plaza Nueva et de la Plaza de Isabel la Católica.

 Dans ce restaurant vous avez la possibilité de déguster la cuisine italienne la plus populaire sans quitter Grenade. En effet, vous pouvez choisir parmi une variété d’entrées, de lasagnes, de pâtes et de pizzas, toutes faites maison et à un prix inimaginable pour sa qualité. C’est entre 4 et 6 euros.

Bien que vous puissiez juste commander des plats à emporter, il n’est jamais inutile de visiter l’endroit et de constater son design et son atmosphère confortables et familiers.

8-      Tocateja

Ce restaurant est une bonne option pour déguster une cuisine espagnole aux accents de flamenco, des portions abondantes, un bar à vin réputé, de bonnes entrées et des plats principaux.

Il est situé au numéro 8 de la Calle Trinidad, tout près du jardin botanique de l’université de Grenade.

Un plat coute entre 10 et 15 euros par personne.

9-      Mesón el Yunque

Si vous êtes à Grenade et vous voulez visiter le quartier de l’Albaicín ou si vous y êtes déjà, tout près du Mirador de San Nicolás, sur la Plaza San Miguel Bajo, vous allez trouverer le Mesón el Yunque.

C’est un bar qui vous offre un excellent rapport qualité-prix dans leur menu. Le prix est entre 10 et 15 euros par personne, incluant une boisson et une tapa gratuite.

Le restaurant dispose une belle terrasse où vous pourrez déguster votre repas.

Cet endroit possède une pluralité d’avantages. En effet, une petite rue est la seule chose qui vous sépare des vues incroyables de l’Alhambra. Étant situé dans le quartier de l’Albaicín, vous pouvez sentir la fraîcheur et la bonne ambiance de la Grenade urbaine.

La gastronomie à Grenade

Grenade est une ville très multiculturelle, avec une histoire glorieuse, et avec une gastronomie très influencée par les saveurs épicées et orientales. De plus, la gastronomie de Grenade est très riche en vitamines et en nutriments puisqu’elle est basée sur des produits frais cultivés en Andalousie. Il s’agit d’une terre cultivée et choyée par le soleil la plupart des mois de l’année. ci-dessous, on vous propose une liste de plats traditionnels de Grenade que vous devez sûrement déguster.

1-      Omelette Sacromonte

L’omelette du Sacromonte ou “montagne sacrée”, est l’omelette typique de Grenade, dont le nom vient du quartier du Sacromonte de Grenade. C’est une omelette très élaborée, qui contient beaucoup plus qu’une omelette de pommes de terre ordinaires. Elle est préparée avec de la cervelle de mouton, des criadillas, de jambon serrano ou de chorizo et d’autres types d’abats et généralement, on y ajoute aussi des petits pois, des noix et de la chapelure.

L’omelette Sacromonte est traditionnellement un cadeau de la communauté gitane à tous ceux qui gravissent la colline de Sacromonte le jour de Saint Caecilio dans le but d’honorer leur saint patron.

Le quartier de Sacromonte à Grenade est le quartier idéal pour déguster ce plat.

2-      Le remojón granadino

Le remojón granadino

Le « remojón granadino » ou « remojón de naranja » est le plat d’été le plus typique de Grenade. Il provient de la tradition arabe qui était présente pendant des années dans la Grenade musulmane. Il est également typique des provinces d’Almería, de Malaga et de Jaén de l’Espagne. Cependant, sa recette varie selon la localité. Il s’agit d’une sorte de salade rafraichissante dont les ingrédients de base sont l’orange et l’huile d’olive. Si vous la manger avec du sel, c’est une salade. Si vous ajoutez du sucre, ça sera un dessert. Il est typique d’ajouter à la version salée de la morue ainsi que des olives, des œufs, de l’oignon, de l’ail, du vinaigre, du paprika et également des pommes de terre ou de la tomate.

3-      Le Moraga de sardines

La moraga de sardinas constitue le plat de fruits de mer le plus typique de Grenade. Il est principalement cuit avec des sardines de Motril. Celles-ci sont placées dans un plat en terre cuite, baignées de vin blanc, de jus de citron, d’huile d’olive et d’ail, de persil et de sel. Une fois que tous les ingrédients sont dans la casserole, ils seront mis sur le feu pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être consommés.

4-      La salade de Zalamandroña

La salade de Zalamandroña

La zalamandroña constitue un aliment typique de la municipalité de Guadix dont l’origine remonte à la période andalouse du IXe siècle. La recette est composée de légumes séchés au soleil pendant l’été à savoir poivron rôti et séché, courgette, potiron et tomate séchée. A ces légumes on ajoute, la morue dessalée et émiettée, les olives noires et également l’huile d’olive.

5-      Les fèves au jambon

Les fèves au jambon constituent un plat typique de Grenade. Bien qu’il soit cuisiné dans toute l’Espagne.

En effet, et à l’époque de l’Inquisition espagnole, il était crucial de montrer que vous acceptiez le christianisme. Et la façon la plus simple de le démontrer était manger du porc. Puisque la consommation de porc est interdite dans l’islam et dans le judaïsme, l’ingrédient a commencé à apparaître dans les plats espagnols, y compris celui de haricots au jambon cru. En plus, les musulmans ont introduit des haricots au 8ème siècle. Les fèves au jambon constituent l’exemple parfait pour démontrer le lien indéniable entre les cultures qu’a vécu Grenade.

6-      Le ragoût de San Antón

La Olla de San Antón ou la Sanantonada, est un ragoût ou un civet typique de Grenade, Murcie et Jaén.  Il s’agit d’une tradition très connue dans la ville espagnole.

En effet, l’abattage traditionnel des porcs a eu lieu au début de chaque année, approximativement pendant la célébration de la Saint-Antoine. Les origines de ce plat remontent à la guerre civile espagnole où les habitants ont décidé de ne pas gaspiller un seul morceau de porc qui avait été laissé après la fabrication de la saucisse. Donc, ils ont improvisé un ragoût avec des haricots, du riz et tous les restes de l’abattage, y compris la queue, l’épine et plus encore.

L’abattage du porc se fait à l’occasion de la fête de San Antón et plus précisément le 17 Janvier de chaque année, la raison pour laquelle le plat reçoit ce nom. En conséquence et pendant les premières semaines de Février, les restaurants traditionnels de Grenade serviront “Olla de San Antón” jusqu’à ce qu’ils manquent d’ingrédients.

7-      Les aubergines au miel de canne

L’aubergine au miel de canne est un plat qui remonte à l’époque arabe. Il est populaire dans toutes les régions d’Andalousie, mais il est typique de Grenade et de Cordoue. Vous pouvez le déguster dans les bars et les restaurants. Le plat est servi en tapa ou en portion complète.

8-      La gurupina

La gurupina

La gurupina est un plat traditionnel de la municipalité de Baza. Il est composé principalement de viande de chevreau, de l’ail, du poivre, du pain frit, du vin blanc et des amandes.  La gurupina est servie avec des courgettes ou des pommes de terre sautées.

9-      Les tapas à Grenade

La ville de Grenade comme toutes les villes de l’Espagne, est connue pour ses bars à tapas, où vous recevrez une généreuse tapa à chaque fois que vous commanderez une boisson.

Dans certains bars, vous pouvez choisir la tapa que vous voulez dans le menu.

10-  Le plat Alpujarreño

Le plat Alpujarreño, comme son nom l’indique, est un plat traditionnel de l’Alpujarra, un village de montagne de « Las Alpujarras ». C’est un plat très apprécié par les gens qui habitent dans cette région. Ce plat contient généralement des pommes de terre, du boudin noir, du lomo de orza, de la saucisse de longaniza, des papas a lo pobre, des œufs au plat et du jambon cru de l’Alpujarra. C’est assez  Simple et facile, mais délicieux. La combinaison est juste imbattable.

11-  Les piononos de Santa Fe

Les piononos de Santa FE sont les friandises les plus typiques de Grenad. Comme leur nom l’indique, ils sont originaires de la ville de Santa Fe, dans la région de La Vega. Il s’agit d’un délicieux dessert composé d’une feuille de génoise trempée dans du sirop, remplie de crème anglaise et roulée, saupoudrée de caramel et de sucre.

12-  Le soplillos de l’Alpujarra

La recette des Soplillos de la Alpujarra est très ancienne. Elle date de plusieurs siècles, car il s’agit d’un dessert typique d’Andalousie. Au fil des années, la recette est passée dans les monastères, où les religieuses les fabriquaient à Pâques et à Noël. Les soplillos de la Alpujarra sont composés des œufs, du sucre, des amandes et du citron.

13-  Le carnival curd

Ce dessert, comme le Pot de San Antón a été né lorsque les gens ont voulu tirer le meilleur parti de leurs restes. Dans ce cas, les restes étaient Mantecados, des bonbons typiques de Noël. Les Mantecados contiennent des amandes, du sucre, de l’huile d’olive et de la cannelle. Ce dessert typique de Grenade est servi dans des bols en céramique typiques Fajalauza de Grenade.

14-  Les piononos

Ce plat est originaire de la ville historique de Santa Fé. Les habitants le préparer afin d’honorer le pape Pie IX. C’est une sorte de tarte éponge juteuse avec de la crème grillée sur le dessus.

15-  Le fromage montefrieno

La ville de Montefrío constitue “l’une des villes avec les meilleures vues panoramiques du monde” selon le National Geographic. Le fromage montefrieno est un plat traditionnel et très populaire de cette ville. Il s’agit certainement d’un incontournable sur la liste des plats typiques de Grenade que vous devez déguster lors de votre visite à Grenade.

16-  Le jambon de trevelez

C’est du jambon est salé. Il est nommé « jambon de trevelez » étant donné qu’il a été salé à Trevélez, l’une des villes des Alpujarras susmentionnées.

Le jambon de trevelez a été choisi comme marque privée de jambon de la famille royale espagnole. La ville est à plus de 1 400 mètres d’altitude. L’air qui aide au processus de durcissement de la viande et les conditions climatiques uniques et idéales sont les ingrédients qui en font jambon être inégalée. Si vous allez passer quelques jours dans la ville, vous allez vous rendre compte qu’elle est présente dans la plupart des plats typiques de Grenade.

17-  Le pain alfacar

Le pain alfacar

C’est un pain traditionnel, considéré comme l’un des meilleurs d’Espagne. Il reflète l’héritage musulman de Grenade. Les Fours maures, ou les fours maures, où le pain est cuit, lui donnent une saveur fumée très unique que les locaux adorent. Une tranche de pain a grillé aux alfacars avec un peu d’huile d’olive est le meilleur des petits déjeuners à Grenade.

Les fêtes de Grenade

1- Toma de Granada

Le 2 Janvier de chaque année, on fête la reconquête de Grenade par les rois catholiques. Si vous êtes de passage, vous pouvez assister à un défilé en costumes du 15ème siècle avec la bannière de la ville.

2- L’épiphanie

L’épiphanie est un jour férié important en Espagne et également à Grenade. Il symbolise l’arrivée des trois Rois Mages Balthasar, Caspar et Melchior. Le 5 janvier en fin de journée on fait la fête avec un grand défilé de chars durant lequel des bonbons et friandises sont distribués dans toute la ville de Grenade.

En plus, La ‘Día de los Reyes Magos’ est célébrée le 6 janvier en famille, à la maison. Les enfants reçoivent alors des cadeaux.

3- San Cecilio:

Festival San Cecilio

C’est Jour de fête local qui prend lieu le 5 Février de chaque année à Grenade. En effet, on célèbre le saint patron de Grenade. La tradition implique qu’on visite la catacombe de San Cecilio à l’Abbaye du Sacromonte.

4- Le Festival Internacional de Jovenes Realizadores

C’est le festival des jeunes réalisateurs qui se déroule pendant le mois d’Avril à Grenade.

5- La Semana Santa

Comme dans toutes les autres villes de l’Espagne, « la semana Santa » est célébrée aussi à Grenade. Durant cette semaine, il y a de processions impressionnantes avec les étonnants capirotes pointus et un retour en images sur le chemin de croix de Jésus. Cet évènement est à ne pas manquer si vous êtes à Grenade. Cependant assurez-vous d’être sur place suffisamment à l’avance afin de vous réserver une place le long de la route.

6- La journée du travail

 Le 1er Mai de chaque année est la fête de travail en Espagne. C’est un jour férié. Donc sachez que de nombreux magasins et certains sites touristiques sont fermés.

7- Cruces de Mayo

 Le 3 Mai on célèbre le « Cruces de Mayo ». En effet, des croix joliment décorées sont placées dans toute la ville de Grenade. La fête de caractérise par la danse, des vêtements de flamenco et de la musique.

8- L’anniversaire de Mariana Pineda

Le 26 Mai de chaque année, on célèbre l’anniversaire de Mariana Pineda. Elle a été condamnée à mort en raison de ses croyances libérales. On exerce les activités en commémoration à Mariana Pineda dans une place du même nom.

9- Corpus Christi

Corpus Christi

La Fête-Dieu est célébrée   le deuxième jeudi après la Pentecôte le 15 Juin. Les festivités durent presque une semaine. Une messe est célébrée dans la cathédrale et deux processions sont organisées.  Il y a aussi pendant cette semaine une foire, des chapiteaux et des étals. Le terrain se trouve dans le quartier d’Almanjáyar, un peu à l’extérieur, au nord de la ville.

10- Festival international de musique et de danse

C’est un festival prend lieu dans l’Alhambra, les jardins du Generalife, dans différents monastères et dans la cathédrale pendant les mois de Juin et de Juillet. Le programme vous offre de l’opéra, de la musique classique, des spectacles de ballet et de flamenco.

11- Fiesta de la Virgen de las Angustias

C’est le jour de fête du saint patron de la ville qui prend lieu le 15 Juin. La façade de l’église du même nom est couverte de magnifiques fleurs. En plus, vous pouvez assister à des processions et à des diverses festivités.

12- Fiesta Nacional de España

Le 12 Octobre est le jour de fête national de l’Espagne. Tous les magasins sont fermés.

13- Hocus Pocus festival

Elle se déroule pendant le mois de Novembre. En effet, il y a partout dans la ville de Grenade des spectacles de magiciens et d’illusionnistes.

14- Día de la Constitución

Le 6 Décembre est le jour de la constitution en Espagne. C’est un jour férié national qui se fête surtout en famille.

15- La inmaculada

Cette fête est célébrée le 8 Décembre. C’est la conception immaculée de la sainte vierge Marie. C’est un jour férié national. Cependant, il ne s’agit pas d’une journée particulière à Grenade. Beaucoup d’espagnols profitent de ces jours fériés et partent pour un long week-end.

16- Le Noël

Le 25 et le 26 Décembre, vous pouvez profiter du marché de Noël sur la Plaza Bib-Rambla.

17- La Noche Vieja

Grenade est une destination agréable où vous pouvez très bien fêter le réveillon de la Saint-Sylvestre avec le feu d’artifice sur la Plaza del Carmen. La tradition dit que tout le monde doit manger 12 raisins à minuit, un à chaque coup de minuit accompagné bien sûr d’un verre de cava. Par la suite, les festivités se déplacent vers les clubs de nuit. Il est obligatoire de se procurer des billets d’entrée à l’avance.

L’itinéraire à Grenade

La plupart des attractions touristiques à Grenade sont accessibles à pied depuis le centre. Cependant, vous pouvez utiliser l’excellent réseau de bus de la compagnie Rober. Il s’agit des minibus qui circulent aussi dans les ruelles étroites et escarpées du quartier de l’Albaícin.

La gare routière de Grenade se trouve à trois kilomètres du centre-ville sur la Carretera de Jaén.

Vous allez y trouver tous les bus régionaux en partance pour les villes du sud de l’Espagne. Un billet simple en ville coûte 1,20 Euros. Vous pouvez acheter vos billets auprès du chauffeur. Si vous désirez visiter les sites importants pendant quelques jours, on vous conseille d’acheter un billet « AlhambraCard ».

En effet, l’AlhambraCard constitue une bonne option si vous allez visiter plusieurs endroits à Grenade et que vous souhaitez utiliser les transports en commun. Elle comprend un billet d’entrée pour la fameuse l’Alhambra et Generalife, la Cathédrale avec la Chapelle Royale, le Monastère de Cartuja, le Monastère de San Jerónimo et également le Musée des Sciences.

AlhambraCard est valable pendant 3 jours. Par conséquent, elle est très utile pour un séjour prolongé. Elle va vous permettre d’éviter les files d’attente à l’Alhambra. Le prix est de 49 euros pour les adultes et les enfants âgés entre 3 et 11 ans ne payent que 15,50 euros.

En ce qui concerne les taxis à Grenade, elles sont beaucoup moins chères qu’aux France. Les prix varient selon le taximètre et sont toujours clairement affichés à l’intérieur du taxi.

Puisque de nombreux sites se situent à proximité les uns des autres pour s’y rendre à pied, vous n’aurez probablement pas à utiliser souvent le taxi.

Vous pouvez arrêter un taxi tout simplement dans la rue. Les taxis dont la lumière est verte allumée sont disponibles. Notez bien qu’un tarif nocturne plus élevé s’applique la nuit. Par exemple, un trajet du centre vers le palais de l’Alhambra vous coûtera environ 7 euros.

Pour les trains, Grenade a une gare ferroviaire avec de bonnes connexions vers les villes suivantes :  Séville, Madrid et Cordoue. Seulement Malaga n’est pas très facilement accessible par train.

L’aéroport de Grenade

L’aéroport de Grenade

Grenade a un aéroport, mais il n’y a pas malheureusement de internationaux. Si vous désirez donc visiter la ville de Grenade, vous devrez pendre un vol vers Malaga. Depuis l’aéroport de Malaga, vous avez plusieurs possibilités pour vous rendre à Grenade :

  • Une voiture de location : Grenade se situe à 125 kilomètres de Malaga, donc à une heure et demie de l’aéroport en voiture.
  • Le bus « ALSA » : ce bus vous amène directement de l’aéroport de Malaga à Grenade en approximativement 2 heures. La gare routière de Grenade se trouve à environ 4 kilomètres du centre. Un aller simple coûte environ 13 euros. Il faut mentionner qu’il est parfois plus avantageux de se rendre d’abord à la gare routière de Malaga et par la suite de prendre le bus pour Grenade.
  • Le train : Malheureusement il n’y a aucun train à grande vitesse direct entre Malaga et Grenade. Par conséquent, cette option est souvent peu pratique. Un voyage dure environ 2 heures et demi. En plus, vous devez changer plusieurs fois de train. Le prix d’un aller simple sera d’environ 20 euros.

Les coups de cœur à Grenade

1-      Al Hambra

Qui dit Grenade dit « Al Hambra ». Il s’agit d’un monument fascinant à visiter lors de votre passage en Andalousie. C’est vraiment un monument fantastique.

2-      Un spectacle de flamenco

Assister à un spectacle de flamenco à Grenade constitue un incontournable, surtout dans cette région qui a vu naître cette pratique.

3-      Une séance de Hammem

Prendre un hammem à Grenade constitue un moment de détente dans un cadre magnifique et atypique. Elle constitue également une opportunité pour se plonger dans le passé maure de la ville.

4-      Explorer les quartiers de « L’ALBAICIN » et de « SACROMONTE »

Explorer « l’Albaicin » et « Sacromonte » fait partie des incontournables à faire à Grenade. En effet, on ne peut pas visiter Grenade sans passer automatiquement par la découverte de ces deux quartiers. Ils sont les deux plus anciens quartiers de la ville et ils possèdent une ambiance un peu particulière par rapport au reste de Grenade.

5-      Les tapas

Grenade constitue le berceau de la culture des tapas gratuites. Chaque recoin de cette ville comporte un ensemble de bars et de restaurants où vous pouvez déguster de délicieuses tapas accompagnées d’un rafraîchissement.

FAQ

  • Pourquoi Grenade s’appelle ainsi ?

La question de l’origine du nom de Grenade a fait l’objet de plusieurs débats. Les Arabes l’auraient nommé Gart Al-Yahud. Ce qui signifie la grenade des Juifs donc nom pourrait aussi venir de l’arabe (ḡarnāṭa) ou même du latin (granatum) le fruit, grenade.

  • Comment se rendre à Grenade depuis Malaga ?

Le train constitue le meilleur moyen pour se rendre de Málaga à Grenade. Le voyage dure 1heure et 12 minutes et coûte entre 13 et 17 euros. Sinon, vous pouvez prendre le bus. Ceci coûte entre 9 et 17 euros et dure 2 heures.

  • Quel aéroport pour visiter l’Andalousie ?

Pour un vol à l’Andalousie, les deux aéroports internationaux les plus importants restent celui de Séville et celui de Malaga-Costa del Sol. Vous allez trouver facilement des vols réguliers directs Paris-Malaga.

  • Que faire à Grenade avec des enfants ?

Vous pouvez visiter Aquaola parc aquatique et le musée des sciences.

  • Quelle est la meilleure période pour visiter « Alhambra » à Grenade ?

Les mois d’Avril et de Mai constituent une bonne option en raison du beau temps pour pouvoir profiter des jardins de ce monument.

Tags