Val-de-Marne, Île-de-France, France

landwirtschaftVal-de-Marne, Île-de-France, France

Le Val-de-Marne est un département situé dans la partie nord de la France, et dont tout le territoire est inclus dans la Métropole du Grand Paris et qui fait partie de la région Île-de-France. Il est nommé ainsi car la plus longue rivière française (la Marne) coule sur son territoire. Il est limitrophe des départements de la Seine-Saint-Denis au nord-est, de Seine-et-Marne à l’est, de l’Essonne au sud et des Hauts-de-Seine à l’ouest. C’est une plaine alluviale où se situe la confluence du fleuve Seine et de la rivière Marne à Charenton-le-Pont. Outre la Seine et la Marne, la Bièvre, le Réveillon et le Morbras coulent également sur ce territoire. L’altitude moyenne est de 50 mètres, avec environ 30 mètres au niveau de Paris et 126 mètres au niveau du plateau de Villejuif.Val-de-Marne, Île-de-France, France, bois de Vincennes

Ce département de la banlieue parisienne est très urbanisé, mais conserve quelques rares espaces agricoles au sud-est, sur le versant du plateau de la Brie. En 2007, la densité de population culmine à 24 802 hab./km2 à Vincennes et 24 714 hab./km2 à Saint-Mandé contre seulement 974 hab./km2 à Noiseau, 803 hab./km2 à Périgny et 364 hab./km2 à Santeny.

CLIMAT

Son climat est un climat océanique dégradé avec des nuances semi-continentales, où les températures moyennes sont presque toujours supérieures à 3°C l’hiver et inférieures à 20°C l’été. Le département reçoit une moyenne de 650 mm d’eau par an. Les pluies tombent en automne et les maxima se situent en été sous forme d’orages. La neige est rare : moins de 11 jours par an en moyenne. La forte urbanisation influe sur le climat en réchauffant les températures, et la pollution atmosphérique est cause d’une perte de 15 à 20 % du rayonnement solaire global.

PATRIMOINE ET TOURISMEVal-de-Marne, Île-de-France, France, musee

  • Le musée d’art contemporain du Val-de-Marne (ou Mac/Val), couvrant 10 000 m2 , vous propose dans le centre-ville de Vitry-sur-Seine un espace consacré à l’art contemporain en France depuis 1950. Le Mac/Val fut inauguré en novembre 2005.
  • Le lac de Créteil : d’environ 40 hectares, ce lac urbain est un site naturel important aménagé pour faciliter le passage des migrations d’oiseaux et qui permet la pratique de la voile.
  • Le château de Vincennes
  • Le château de Gros bois.
  • La roseraie du Val-de-Marne, créée par Jules Gravereaux (1844-1916) en 1894.
  • Le lac de Créteil : couvrant environ 40 hectares, c’est le plan d’eau le plus étendu.
  • Le parc hôtelier du Val-de-Marne comptait en 2003, au total, 8240 chambres réparties comme suit : 170 chambres en quatre étoiles, 2784 chambres en trois étoiles, 3635 chambres en deux étoiles et 1651 chambres de moins de deux étoiles.
  • Les guinguettes et les îles des bords de Marne constituent un site remarquable, connu par les touristes depuis de longue date.
  • Les Maisons anciennes du début du XXe siècle qui inaugurent l’Art nouveau.OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Les meulières : les plus belles de ces constructions typiques de la banlieue de Paris sont de style Art nouveau, qui sont construites pour les riches parisiens qui souhaitaient se détendre dans la campagne autour de Paris. Certaines de ces maisons se distinguent par des décorations en fer forgé, en briques et en céramiques, constituant de véritables curiosités architecturales situées dans les rues des anciennes communes.

Patrimoine environnemental

Le territoire conserve des espaces verts très variés qui s’étendent sur 2600 hectares, soit 22 m2 par habitant. Le Val-de-Marne est un département propriétaire d’une vingtaine de ces espaces naturels, dont la gestion est assurée par le Conseil général du Val-de-Marne. Parmi ces espaces naturels, on retrouve les parcs départementaux, et les jardins, comme la Roseraie du Val-de-Marne.