Top 10 plus belles villes fantômes fascinantes

Quel que soit leur histoire, les villes fantômes constituent de véritables aubaines pour les photographes. Des décors parfois désolants aux allures de calme après la tempête laissent libre cours à l’imagination de l’artiste. Le ressenti légèrement glauque du parfum d’apocalypse laisse place à la fascination…

1- Bodie (Etats-Unis, Californie)

Bodie (Etats-Unis, Californie)
Probablement la ville fantôme la plus célèbre. Construite pendant l’époque de la ruée vers l’or, la ville a atteint une population de 10 000 habitants en 1880 puis a été progressivement abandonnée suite à plusieurs incendies.

2- Hashima (Japon)

Hashima (Japon)
Achetée par Mitsubishi en 1890 en raison de son important gisement de houille, cette île minière de 5 300 habitants fut abandonnée en 1974. Elle a été interdite d’accès jusqu’en 2009 mais peut aujourd’hui se visiter.

3- Pripiat (Ukraine)

Pripiat (Ukraine)
Construite dans les années 1970 pour héberger les employés de la centrale nucléaire de Tchernobyl, cette ville de 50 000 habitants a été désertée après la catastrophe survenue à seulement 3 kilomètres de là.

4- Sanzhi Pod City (Taiwan)

Sanzhi Pod City (Taiwan)
Un projet de centre de vacances au design futuriste rapidement abandonné en raison du manque de financement et d’accidents pendant la construction.

5- Kolmanskop (Namibie)

Kolmanskop (Namibie)
Construite en 1908 par des colons allemands intéressés par l’exploitation du diamant, cette ville déserte est aujourd’hui une attraction touristique…

6- Craco (Italie)

Craco (Italie)
Une ville médiévale fascinante qui est aujourd’hui le lieu de tournage de nombreux films (Quantum of Solace, La Passion du Christ…)

7- Varosha (Chypre)

Varosha (Chypre)
Quartier de la ville de Famagouste et ancienne destination touristique … avant le conflit avec les turcs en 1974.

8- Agdam (Azerbaïdjan)

Agdam (Azerbaïdjan)
Ancienne ville de 50 000 habitants… qui ont tous fui lors de la Guerre du Haut-Karabagh (1988-1994).

9- Kadykchan (Russie)

Kadykchan (Russie)
Cette ville minière (charbon) a vu sa population chuter de 10 270 habitants en 1986 à 287 habitants en 2007.

10- Oradour-sur-Glane (France, Limousin)

Oradour-sur-Glane (France, Limousin)
Une partie du village a été conservée à l’état de ruine pour témoigner de l’horreur du massacre de sa population en 1944.